• Ça progresse sur le réseau du train


    vue d'ensemble du réseau


    Je n’ai toujours pas terminé mais ça avance.

    Rappel : le réseau fait 1.20 m x 0.80, tout est à l’échelle N (C’est deux fois plus petit que l’échelle HO). Il est fabriqué à partir de plaques de polystyrène extrudé empilées et sculptées, posées sur un cadre en bois qui va cacher tous les câbles électriques qui passent et passeront sous le réseau. En bas de la photo un futur passage à niveau prendra place plus tard et la route mènera à la gare, du côté gauche un tunnel prendra peut-être place. Je vais surement raboter le muret qui sépare les deux voies (à gauche) et planter une rangée d’arbres si je ne mets pas de tunnel.

    Toutes les photos de cet article ont été prises avec l’hybride Sony a6300 et l’objectif 16-50mm en mode priorité ouverture. Pour cette photo je suis montée en sensibilité à 1 600 iso.


    Pour mon réseau, je me suis occupée des parties enherbées principalement sur les plateaux, j’ai aussi ajouté un mur au fond auquel j’ai ajouté de la végétation. Quelques arbres ont pris place. En bas au niveau de la gare, je n’ai toujours pas passé les fils électriques qui permettront de l’éclairer. Je n’ai donc pas non plus fixé le quai ni terminé l’aménagement du parking, ni de la route qui y mènera. Il manque aussi les lampadaires.

    Du côté gauche du réseau :


    Les animaux prennent place


    Quelques rochers viennent donner un air plus naturel sur le plateau du haut ou les chevaux broutent. En bas des vaches rousses et blanches paissent tranquillement pendant que deux d’entre elles regarderont passer le train.

    3 200 iso et 1/60ème de seconde.

    Du côté droit :


    les batiments


    2000 iso et 1/60ème de seconde

    Encore du travail aussi de ce côté là mais ça a quand même bien avancé depuis le mois dernier :-)

    Les fils que vous voyez seront invisibles, ils traverseront le polystyrène sous la gare lorsque qu’elle sera en place, ce sont les fils des 4 mini leds que j’ai collé sous le toit de la gare pour l’éclairer le soir. La gare n’est donc pas encore collée, ni le quai qui est juste posé comme ça, quand les fils ne passeront plus dessous et qu’il sera amélioré et mis bien en place ce sera plus joli. J’ai quand même en attendant collé quelques rochers et ajouté deux petits arbres. Il faut aussi que je termine mes ponts en leur fixant de petits parapets et des plantes fleuries sur les extérieurs des ponts.

    De plus près le plateau où sont les chevaux, il aurait fallu que je les prenne avec mon objectif macro, mais je n’ai pas d’optique macro pour le Sony a6300. Il aurait fallu que je prenne mon reflex avec mon 100 macro mais j’ai eu la flemme.


    chevaux sur le plateau du haut


    On voit mieux mon mur et la végétation que j’y ai ajouté, je pense que j’ai réussi à ce que ça fasse naturel. Mes petits rochers aussi apportent plus de réalisme. Note : c’est la photo qui déforme l’un des piliers du mur, mes piliers sont bien droits dans la réalité comme on peut le voir sur les autres photos, je ne sais pas ce qui s’est passé pour le pilier de droite sur cette image.

    2 500 iso et 1/80ème de seconde


    La zone avec la scierie et les vaches :


    vaches sur la plaine


    Il faut que j’ajoute de la végétation sur les pentes abruptes pour leur donner une apparence plus naturelle, ça va venir un peu plus tard ;-)

    Encore beaucoup de travail à accomplir mais je suis assez contente pour le moment de ce que j’ai déjà fait.


    Je suis toujours aussi bluffée par la qualité d’image du Sony a6300 et même à 3200 iso on garde énormément de détails et aucun bruit chromatique n’est présent.


  • Et si on fabriquait des arbres


    arbre pour tain electrique


    J’entame après beaucoup d’hésitation la fabrication d’arbres pour mon train électrique à l’échelle N. Pour avoir une idée de la taille de l’arbre, le polystyrène sur lequel il est en train de sécher fait 4 cm d’épaisseur (et on ne le voit pas en entier).

    Je démarre à partir de petites branchioles ramassées dans les bois, de lichens, et d’écumes de mer. Parfois je les recoupe pour leur donner une meilleure forme mais pour les arbres de la nature ils ne doivent être trop symétriques ni trop parfaits. Je rempli la moitié d’un bol de 50% de colle à bois et 50% d’eau, je mélange bien puis je trempe la structure dedans, il faut veiller à ce que tout soit bien imbibé. Ensuite je sème dessus des mini-feuilles achetées sur le net (marque Noch), au-dessus d’une grande feuille de papier (je récupérerai ce qui tombe à côté), j’ai mélangé plusieurs teintes de feuilles pour que ça fasse réaliste, je saupoudre mes arbres par exemple pour une passe avec du vert moyen, puis après avec une pincée de vert clair, et je recommence, vert clair/ vert moyen, jusqu’à ce que mon arbre soit bien recouvert de feuilles (ne pas oublier le dessous) tout en faisant tourner l’arbre sur lui-même. Ensuite je le mets à sécher piqué dans une chute de polystyrène.

    Tous ne sont pas réussis mais en règle générale je suis assez satisfaite du résultat.

    Un autre :

    arbre pour l'echelle N


    et hop en voilà 3 qui sèchent


    3 arbres qui sechent


    J’aime bien celui-là :


    arbre pour train miniature echelle N


    Encore un autre :


    arbre pour trains echelle N

    Dans une futaie à mon avis celui là passera sans problème.


    Détails sur les mini-feuilles :

    details sur les mini-feuilles


    Pas mal non sachant qu’elles doivent faire environ entre 0.6 et 1 millimètre chacune !

    D’autres dans d’autres coloris, on voit encore mon mélange colle/eau, je n’avais pas terminé mes semis de feuilles, cette colle à bois va devenir transparente en séchant :


    details des mini-feuilles pour echelle N


    Je saupoudre au dessus d’une grande feuille de papier, on voit bien qu’il y a des feuilles qui tombent à côté, ça me permet aussi de secouer un peu les arbres si je trouve que ça fait des amas parfois importants. Pour les arbres suivants je récupère une bonne partie de ce qui est tombé pour les saupoudrer avec, même si parfois il y a un peu de colle.

    Un arbre en fabrication au-dessus de la feuille de papier :


    arbre_en_construction


    Une fois que les arbres auront bien séchés il ne me restera plus qu’à les vaporiser de colle en bombe pour bien fixer les feuilles.

    Note les pinces brucelles sont bien pratiques pour manipuler ses mini-arbres sans risque de casser des branches.

    Toutes les photos de cet article ont été prises avec le Sony RX100 II. Avec le temps pourri d’aujourd’hui (grisaille et pluie) il n’était pas facile de prendre des photos, surtout en intérieur, je suis restée tout de même à 160 iso et à l’ouverture f/2.8 en mode priorité ouverture. Pour la vitesse j’étais entre 1/40ème de seconde et 1/100ème suivant les photos. Il se débrouille vraiment bien ce petit RX100 III même sur des sujets aussi petits on garde beaucoup de détails que sincèrement je ne voyais pas à l’oeil nu et que j’ai découvert sur les photos.


  • Des nouvelles de mon train

    gare


    Photo prise avec le petit compact Sony RX100 II. Ouverture f/2.2 au 1/30ème de seconde à 160 iso.

    J’ai un peu avancé sur la gare, j’ai posé les portes et les fenêtres après les avoir peintes, le vitrage, les parements autour des fenêtres et des portes, il manque encore la lumière à l’intérieur et l’auvent devant la gare. Ensuite il me faudra fignoler le quai et mettre le parking pour les voitures.

    J’ai terminé de coller les rails et il ne manque plus beaucoup de ballast à finir de poser. En échelle N c’est vraiment la galère, tout est vraiment hyper miniaturisé et ce n’est pas simple. J’ai choisi la difficulté avec cette échelle au 1/160ème. Si je devais refaire un réseau je le ferai en HO.

    J’ai enfin branché le transfo, au début je ne sais pas pourquoi ma loco ne voulait pas avancer de plus d’1 cm !! Peut-être des restes de colle quand j’avais posé le ballast entre les traverses. Puis d’un seul coup elle a parcouru 1 mètre et de nouveau arrêt grrr. J’ai donc du revoir tous les rails, en les frottant bien, finalement mon train a enfin parcouru tout le tour du réseau ouf :-)

    Ça n’avance pas vite mais j’ai construit une petite scierie, les bastaings et les poutres poutres sont faits avec des allumettes coupées et des cures-dents (coupés également). La scierie n’est pas encore collée, quand ce sera fait on ne verra plus la plate-forme qui pour le moment est disgracieuse.

    J’ai posé aussi un petit heurtoir au bout de la voie de garage.


    scierie


    J’ai aussi commencé à poser de l’herbe.

    Voilà c’est tout pour le moment, je vous rajouterai des photos au fur et à mesure de l’avancement.


  • ça avance

    train_reseau_19janvier


    C’est loin d’être terminé, mais j’ai sculpté la plupart des massifs, ce qui a été très long c’est de sculpter les pentes. On commence quand même à avoir une petite idée, il y a encore des corrections à faire. Ce qui me prend le plus de temps est de mettre les éclisses au bout des rails flexibles. Pour scier les rails j’ai acheté une petite scie faire exprès qui est super. Pour les voies j’ai peint en marron avec un mini pot de test de peinture mais il y aura le ballast qui viendra dessus quand j’aurai terminé de poser les rails et qu’ils seront collés. Pour les massifs je les ai peint avec un mini pot de peinture à tableau, ensuite il y aura l’herbe mais je veux éviter que l’on voit le polystyrène à travers. Il faut faire attention avec le polystyrène extrudé de bien employer de la peinture acrylique sans solvant (sinon ça bouffe le polystyrène). J’ai découpé les ponts dans une lame de lambris.

    Il y a encore beaucoup de travail de sculpture, de rails, et bien sûr de décor, puis d’électricité (courant et éclairages) mais ça commence à donner une petite idée. Mes gares sont aussi en cours de construction.

    J’ai détouré la photo avec Photoshop avec le lasso et un contour progressif de 2 pixels.


    P.S. Pour ceux que ça intéresse j’ai mis pas mal d’explications et de liens dans les commentaires.