• Un photographe à l’honneur : Stefano G.


    l'homme et l'enfant

    Stefano est un photographe de talent, il est aussi un photographe à part à notre époque où la plupart sont obnubilés par le piqué de leur appareil photo plus que par ce que l’image dégage.  Stef serait plutôt quelqu’un que je qualifierai : « Un peintre de son époque ». Son appareil est le prolongement du regard qu’il pose sur ce et ceux qui l’entourent, attentif à chaque ambiance, il entre en photographie comme certains entre en religion, toutes ses images parlent, charment, choquent, crient, sourient, rient, scandalisent ou font fondre, mais aucune ne laisse indiférent.

    C’est un photographe dont le style est bien affirmé, vous serez sensibles ou non à ses images mais même si certaines vous semblent trop fortes pensez qu’il y a en a d’autres qui sont d’une infinie tendresse et que c’est avant tout le coeur de Stéfano qui parle et saisi chaque instant de cette vie que parfois nous ignorons. Sans pudeur Stef nous emmène aussi dans le monde de la nuit, il est l’un des rares photographes à pouvoir pénétrer et photographier certaines scènes du monde de la nuit.

    Capable de photographier aussi bien de jeunes enfants que des personnes agées avec toute la tendresse qui doit leur être accordée, il sait aussi aborder bien d’autres sujets comme les concerts ou la vie nocturne des villes et se passionne avant tout pour l’être humain.
    Certaines de ses images en dehors du fait qu’elle retrace la vie avec une force parfois percutante sont de véritables oeuvres d’art.

    Chapeau l’artiste :-)

    Lire la suite »

    Part: 1 2 3

  • Un photographe à l’honneur : Msth

    coucher de soleil msth


    J’ai connu Mario à ses tous débuts quand il a acheté son premier bridge, un Canon S5is, la passion de la photo lui est venue très vite, peu de temps après il est assez vite passé au réflex, toujours chez Canon, avec un 450D, il n’a pas cessé de progresser, et si il reste encore parfois quelques erreurs de cadrage sur certaines de ses photos, il maitrise maintenant parfaitement les réglages, la lumière et tire tout le potentiel de son boitier. Capable de prouesses dans tous les styles, on sent son coeur qui parle au travers de ses images.


    3987947752_0462cd48e6_z


    Il nous invite à entrer dans ses photos, je viendrais bien m’assoeir bien sur ce banc ;-)

    D’une grande sensibilité, on retrouve dans ses photos une âme qui m’interpelle, c’est donc avec plaisir que je vous fais partager quelques unes de ses prises de vues que j’ai particulièrement appréciées.


    3959814077_f5fe418376_z


    J’aime énormément cette photo toute en nuance.
    Quelle douceur dans cette photo presque monochrome !

    ecureuil


    Heuuu je l’ai un peu post-traitée celle-ci mais je trouvais l’écureuil tellement mignon que je n’ai pas pu m’en empêcher, je sais que Msth ne m’en voudra pas ;-)


    oiseau


    Encore une photo superbe, difficile à prendre, bravo pour la pose, pour la netteté, pour le fond bien fondu tout en gardant des nuances.

    Lire la suite »


  • Robert Doisneau

    On connait tous ce photographe qui a su si bien retranscrire la vie des parisiens des années 50, et la photo qui l’a rendu célèbre « Le baiser de l’hotel de ville » :

    Le baiser de l'Hotel de ville Paris 1950 Doisneau

    Il est certain que la technique a beaucoup évoluée depuis mais les photos de Doisneau ont quelque chose qui dépasse la technique… elles parlent :-)

    J’ai tout un livre de lui sur les photos de Paris de l’époque, magnifique ! Je ne me lasse jamais de le parcourir même si certaines photos sont tristes.

    Mais Doisneau c’est aussi de l’humour, de la gaité, comme en témoigne cette photo :

    Cette photo respire le bonheur ! Superbe instantané avec des appareils qui n’avaient ni autofocus, ni zoom, ni une rapidité de déclenchement exemplaire.


    Doisneau avait un sens certain de l’humour, celle-ci me fait rire :

    Doisneau

    Comme quoi il faut toujours tourner autour de son sujet pour chercher le meilleur angle ;-)
    Si Doisneau n’avait pas tourné autour de la statue il n’aurait jamais eu cette pointe d’humour. Il est évident que les deux statues n’ont pas été ni fabriquées, ni positionnées en vue de ce qu’inspire la photo prise par Doisneau mais quand on regarde l’attitude de l’homme suposé regarder la femme, on a vraiment l’impression que ces deux statues ont été fabriquées et mise en place pour. Sacré Doisneau ;-)

    Il est certain que quelqu’un présenterait cette photo à l’heure actuelle on lui demanderait si il ne l’a pas prise avec un vieux compact, c’est bruité, ça manque de détail et pourtant les photos de Doisneau sont toujours aussi prenantes et parlantes.

    Dans un tout autre registre une photo qui me prend les tripes :

    Robert Doisneau "Amour et barbelés" 1944

    Doisneau savait tout prendre et savait interpellé la personne qui verrait ses photos, il savait s’adapter à toutes les circonstances. Cette photo ne peut pas laisser indifférent. Elle porte en elle tant de sentiments et tant de contrastes psychologiques. Chaque fois que je la regarde, j’ai le coeur qui se serre. Pourtant je n’ai pas connue cette époque, mais elle parle tellement fort cette photo !

    Il avait l’art de la composition et un oeil qui faisait de chaque photo un regard sur la vie qui ne peut pas laisser indifférent.

    Doisneau le peintre et le passant

    Et celle-ci aussi très connue que je trouve très drôle :

    Doisneau-la vitrine

    Une autre sur son sens de l’humour :

    Doisneau-humour

    Hé hé monsieur Doisneau, à notre époque on vous reprocherait d’avoir couper les pieds du petit garçon, n’empêche qu’à ce moment là c’était un exploit de réaliser ce type de photos. L’impact de la photo est renforcé par les deux petits enfants regardant aussi dans une direction opposée. La photo en elle même n’est pas très belle mais les attitudes de ces deux femmes qu’a su saisir Doisneau en fait toute l’originalité.
    Et au-delà de l’humour le regard opposé de ces deux femmes mettent l’accent sur leur difference de classe. Encore une photo très parlante de Doisneau quand on prend le temps de lire son message. J’y ressens de l’humour, de la caricature et aussi une pointe de gravité.

    Une autre encore sur son sens de l’humour :

    Doisneau "garde à vous"

    On a beau ne pas distinguer les têtes en haut de l’image, le rappel et le contraste sont évidents ;-)

    Plus sérieuse et typique des scènes de vie que Doisneau a su reproduire, le métier à tisser :

    scène de vie

    C’était juste un petit clin d’oeil à quelques photos de Doisneau, il en a fait de beaucoup plus sérieuses comme la dernière qui réflète la vie des gens de l’époque :-)

    Comme quoi la technique des appareils ne fait pas tout, l’oeil du photographe et son approche de l’image feront qu’elle nous parle ou non et celà aucune technique ne peut le remplacer.

    C’est ce type de photo que je voudrai voir plus souvent à l’heure actuelle, avec les progrès techniques en plus et tout ce que permettent nos appareils maintenant, il y a de quoi faire des merveilles si on dispose de temps. Dites si on oubliait un peu le piqué des objectifs pour se consacrer vraiment à ce qui a de l’importance : le sujet de la photo, ce serait bien non ?
    Je préfèrerai toujours une photo qui me parle à une photo parfaite mais qui me laisse froide, qui n’a pas d’âme. Le mieux étant bien sûr d’allier les deux.