• Un peu de macro


    hibiscus


    Le bouton d’hibiscus faisait le fier, il a atteint sa taille max avant de s’ouvrir, il m’a intrigué alors je suis allée chercher mon reflex Pentax K50 avec l’objectif macro 100mm WR.

    Mode priorité ouverture réglée sur f/8, vitesse 1/100ème de seconde à 200 iso.


    A côté les bourdons attirés par la couleur de la fleur d’ail d’ornement butinaient, j’en ai profité pour en fixer un sur le capteur :


    bourdon


    Mode priorité ouverture réglée sur f/7.1, vitesse 1/200ème de seconde à 400 iso. 400 iso pour avoir un peu plus de vitesse, ces insectes se déplacent rapidement et il me fallait au moins 1/200ème de seconde pour l’avoir net.


    Petite précision : sur la photo du bouton de l’hibiscus les petits points que vous voyez sur une partie de l’image ne sont pas du bruit mais sont dus à la réduction de taille de la photo, ce sont de minuscules petits poils, un petit crop de l’image d’origine pour mieux se rendre compte :


    hibiscus_crop

     

    Ce 100 macro, comme souvent en macro photographie, nous fait voir des détails que nous sommes incapables de voir à l’oeil nu.


  • Petit arc-en-ciel


    arc_en_ciel_mai_2017


    Il avait plu pendant que je roulais, quand j’ai vu l’arc-en-ciel je n’ai pas pu m’empêcher de m’arrêter.

    Olympus E-M5 II et objectif 14-150mm (équivalent 28-300mm), mode priorité ouverture réglée sur F/8, vitesse 1/800ème de seconde à 200 iso, focale 60mm.

    En tournant juste un peu sur moi-même vers la droite, environ sur 90 degrés, la ferme se détache sur un fond de très jolis nuages, dommage que le vilain nuage noir en haut à gauche gâche la photo :


    jolis_nuages


    J’aurai pu en post-traitement supprimer cette masse trop sombre en jouant avec le tampon mais j’ai eu la flemme donc je vous livre la photo telle quelle.

    Olympus E-M5 II et objectif 14-150mm, mode priorité ouverture réglée sur F/8, vitesse 1/1 250ème de seconde à 200 iso, focale 58mm.

    J’aime le volume presque 3D que prennent ces nuages avec cette lumière de fin d’après-midi. J’avais compensé l’exposition de moins 1/3 de diaph pour éviter de crâmer les hautes lumières et garder tous les détails dans ces nuages. Ils donnent vraiment de la profondeur à la photo et on sent bien que la ferme est bien plus éloignée que les nuages de premier plan.


  • Qu’est-ce qu’elle a ma gueule ?

    lady_crepi


    Ahhh vous voulez parler des taches blanches ? heuuu, j’ai simplement essayé d’aider ma maîtresse pendant qu’elle passe du crépi sur le mur de la maison.

    Profil droit :

    lady_crepi_profil_droit


    un petit crop :


    lady_crepi_crop


    C’est bien collé, je sens que je vais souffrir un peu quand ma maîtresse va me l’ôter, en espérant que les poils ne partent pas avec.

    Et profil gauche :


    lady_crepi_profil_gauche


    L’autre jour c’est au bout des oreilles que je m’en étais mis,  je trouvais ça original mais beaucoup moins sympa quand ma maîtresse me l’a retiré et les poils sont partis avec grrr :-(

    Bon d’accord dans moins de 15 jours je dois aller parader devant le juge, mais je pense que le crépi sera parti, en tout cas ma maîtresse croise les doigts pour que ce soit le cas.

    Elle n’est pas contente ma maîtresse, pfuuu on a plus le droit de s’amuser ;-)

    Au fait je viens d’avoir 19 mois, je suis une grande maintenant et je pèse 33 kg ;-) Je suis toujours hyperactive mais nettement plus calme quand même quand je suis dans la maison. Au travail j’obéis maintenant parfaitement aux ordres et je garde très bien la maison. Je ne suis pas bavarde du tout sauf le soir si j’entends du bruit dans les buissons, ce sont surement les hérissons et les lapins qui profitent de la nuit pour se promener mais je n’aime pas qu’on rentre chez moi sans autorisation Na ! ;-)

    Toutes les photos ont été prises avec le reflex Pentax K50 et l’objectif Pentax 100 macro WR en mode priorité ouverture réglée sur f/7.1 et à 400 iso. Vitesse 1/250ème de seconde pour la première photo et 1/200ème de seconde pour les deux autres.


  • Un peu de couleurs

    colza


    Les colza sont partout et donnent de belles couleurs sur cette vallée de l’Eure et Loir. La petite bâtisse m’a interppelée, j’avais le petit Panasonic GM5 et le 100-300mm dédié (équivalent 200-600mm) avec moi et j’en ai profité.

    Mode priorité ouverture, réglée sur f/9, vitesse 1/400ème de seconde à 100 iso, focale 100mm (équivalent 200mm).


    En fait j’étais venue là pour voir l’aqueduc de l’Avre. C’est l’un des ouvrages qui alimente la ville de Paris en eau potable. Inauguré en 1893, il achemine 80 millions de litres (sur un total de 680 millions de litres) par jour depuis le Drouais en Eure et Loir. Il fait partie du système complexe d’approvisionnement en eau potable de la capitale. Celui-ci comprend des sources et puits profonds répartis dans un rayon de 175 kilomètres autour de Paris d’une part, et des usines de traitement d’eau de rivière d’autre part.

    L’acheminement de l’eau se fait par simple gravité : l’altitude des sources dans la région de l’Avre est supérieure de 40 mètres au niveau du réservoir de Saint-Cloud, leur point d’arrivée. Plusieurs sources sont captées dans la région de Dreux, dans le bassin d’alimentation de l’Avre.


    aqueduc


    Cet immense aqueduc mesure 380m de long, je l’ai photographié au nord de Dreux.

    Cette fois je l’ai immortalisé avec mon Sony a6300 en mode priorité ouverture réglée sur f/9 vitesse 1/1000ème de seconde à 100 iso. Objectif 16-50mm à 16mm.