• Scores DXO pour les hybrides

    dxo_comparaison_hybrides


    Plus le score est élevé meilleur est le résultat.

    Vous allez me dire : Il n’y a pas Fujifilm, ne croyez pas que ce soit volontaire, la raison en est simple DXO ne passe pas les appareils photos Fujifilm à la moulinette, Pourquoi ?…

    Tout simplement parce que les capteurs Fuji X-Trans CMOS diffèrent des capteurs Bayer traditionnels.


    Bayer-classique-a-gauche-et-X-Trans-a-droite

    Un tableau Bayer classique (à gauche) et un tableau X-Trans (à droite)


    DXO explique la difficulté du problème : « C’est un peu technique, mais voici le problème principal: le fichier X-Trans ne supporte pas le même mappage de pixels Bayer. Cela signifie que nous devrons développer un lecteur spécifique pour lire ces fichiers bruts spécifiques, puis appliquer de nombreux changements sur notre protocole de mesure ».


    D’autres choses entrent aussi en ligne de compte comme par exemple l’ergonomie des boîtiers, la qualité et la rapidité de l’autofocus, le poids et l’encombrement, le prix, certains boîtiers sont très accessibles, d’autres beaucoup moins, etc.

    Pour la plupart vous retrouverez des articles dédiés à chacun de ces appareils en cliquant en haut du blog sur « Sommaire matériel ».


  • La folie des pixels, Sony 101 millions de pixels

    capteur_101mpxls_2016


    Ceci est la photo du nouveau capteur Sony.

    Sony a conquis le monde du format moyen avec son nouveau capteur moyen au format CMOS. Le plus grand capteur est un nouveau capteur 54 x 40mm de 101 mégapixels qui est aussi un appelé à être un véritable Full Frame Moyen format. Contrairement à celui utilisé par le Hasselblad X1D et Fuji GFX qui utilisent un capteur plus petit de 44 x 33mm.

    Le nouveau capteur Sony a une surface 2.5 plus grande qu’un capteur Full Frame 24 x 36. Et la question est … y a-t-il vraiment une différence ?

    Eh bien à la fois Dpreview et Imaging Resource ont affiché un premier examen du Phase One IQ3 retour avec le capteur Sony 101MP. Et voilà ce qu’ils disent :


    Dpreview écrit que la performance est « sensationnelle » :

    La quantité de détails qu’il peut capturer est étonnante, mais ce que j’apprécié le plus est la qualité 3D que tant de pixels dédiés à une transition tonale peut créer.

    Un des plus grands éléments est la plage dynamique ce qui permet des ombres plus profondes et des hautes lumières plus brillantes à enregistrer dans un cadre unique et rendues visibles (via tonemapping) dans le logiciel Capture One.

    La nécessité d’un filtre à densité neutre graduée avec cet appareil est considérablement réduit, et il est en fait assez difficile d’obtenir une mauvaise exposition.


    Imaging Resource écrit : « la performance est « magnifique »:

    Cet appareil photo peut capturer des images incroyablement détaillées! Les images sont incroyables.

    Je suis en mesure de récupérer des tonnes de détails dans les hautes lumières, si jamais je me suis retrouvé avec des zones surexposées. À l’autre extrémité, je pouvais également travailler les ombres pour révéler beaucoup de détails sans introduire beaucoup de bruit perceptible.

    Il est intéressant de noter que les deux sites mentionnent que le tir à main levée est un défi principalement causé par le grand mouvement du miroir. Je veux voir sur le marché un appareil photo appareil hybride avec un tel capteur. Pourquoi ne le faites-vous pas Sony ? :)

    Je reprends la main, un hybride avec un tel capteur ? Pour qui ? Pour quoi ? et on perdrait l’avantage premier des hybrides lors de leurs sorties : la compacité !

    Bien sûr plus le capteur est grand plus il est possible d’obtenir des détails, mais que ferions-nous de plus de 100 millions de pixels, on ne tire pas tous les jours des affiches de 3 mètres sur 4 ! Alors pour 99,9% des photographes un tel capteur ne ferait que d’encombrer nos disques durs, sans compter la puissante de l’ordinateur qu’il faut pour traiter des images de cette taille !

    Alors si on peut saluer les performances de Sony et la qualité de ces ingénieurs, dans le monde réel où la plupart des personnes ne dépassent pas les tirages A3 voire A2 je ne vois aucun intérêt à ce capteur.

    Et dire que la plupart des gens ne font plus de tirages et où la plupart des photos finissent sur le web ou vus sur un téléviseur au maximum en taille 4K 4 096 × 1 716 soit 7 millions de pixels) c’est un peu une aberration.

    Ceci n’est bien sûr que mon avis mais cette course aux méga pixels fait un peu peur, des millions de pixels inutiles qui nous obligeront encore une fois à remplacer notre chaîne graphique à moins de ne plus vouloir suivre les progrès et y laisser des milliers d’euros.

    Si ça continue comme ça on va bientôt voir arriver un capteur 6 x 6 cm… de combien de millions de pixels ?


  • Taille de capteurs et coefficients multiplicateurs

    capteur_50mp


    La taille des capteurs revient sans cesse dans les tests et les comparatifs. Full Frame ou plein format, APS-C, micro 4/3, 1 pouce… Difficile parfois de s’y retrouver. Que veulent dire tous ces termes, et que se cache-t-il donc derrière cette notion de taille de capteur ?

    Il est admis que plus un capteur est grand, et plus la qualité de l’image sera élevée. Reste à pouvoir se retrouver dans l’univers des mesures des capteurs photos.

    Lire la suite »


  • Comprendre sa carte mémoire


    carte SD


    Les cartes mémoire comprennent beaucoup d’informations mais à quoi correspondent-elles ?

    Ici sur une carte SD de marque Lexar, mais quelque soit la marque vous retrouverez ces infos sur toutes les cartes SD quelque soit leur fabricant.

    1 : Nom du fabricant de la carte

    2 : Vitesse de lecture : la vitesse à laquelle les données sont lues à partir de la carte.

    3 : Type : Ici par exemple nous sommes en présence du’une carte SDXC ce qui signifie que la carte a au moins une capacité de 64 GB, mais nous aurions pu avoir comme indication SD (n’est plus employé avec les appareils photos de dernières générations) ou SDHC (jusqu’à 32 GB).

    4 : Une autre indication sur la vitesse

    5 : La classe :  le débit en écriture minimum garanti. Une carte SD classe 10 est ce qu’il y a de plus rapide en ce moment, elle est capable de soutenir une vitesse d’écriture sur la carte de 10 Mo/seconde.

    6 : Le U qui entoure le chiffre correspond à « UHS ». La note 1 signifie que la vitesse d’écriture minimale soutenue  est de 10 Mo/s, une UHS 3 permet une écriture minimale de 30 Mo par seconde. La note de UHS est plus importante pour la prise de vue vidéo 4K, de nombreux appareils demande une carte à la norme UHS 3 pour le 4K même un bridge comme le Panasonic FZ1000.

    7 : Ce nombre indique si la carte est à la norme standard UHS I ou II.  Il y a quatre vitesses de bus pour les cartes mémoire: Normal, Haute, UHS (Ultra High Speed), et UHS II. Ce nombre montre quelle est l’architecture de bus de la carte. Ces classifications ont été conçus pour les sauts théoriques de vitesse.

    Lire la suite »