• IS, OS, L DG, USM, HSM, etc

    Chaque marque emploie parfois des mots complètement barbares et obscurs pour la définition de leurs objectifs, en plus elles emploient aussi parfois des mots différents suivants les marques pour dire la même chose !!!!

    Nous allons essayer d’y voir plus clair :-)


    CANON

    Canon 100mm Macro f/2.8 L IS USM

    En premier  la marque : Canon
    En second la focale
    Ensuite le terme « Macro », sa définition est différente si il s’agit d’un objectif fixe ou d’un zoom, et oui ça commence déjà à se compliquer !
    Le rapport de reproduction ne sera pas le même. Qu’est-ce que le rapport de reprodution :

    Le rapport de reproduction appelé aussi rapport d’agrandissement, exprime la rapport entre la taille réelle du sujet et sa taille sur le capteur à la distance de prise de vue minimale (et en position télé pour un zoom). Par exemple, un rapport de 1:4 indique qu’un sujet de 4cm mesurera 1cm sur le capteur.
    Le rapport 1:1, dit « taille réelle » qui caractérise les objectifs fixes spécifiquement « macro » indique qu’un sujet sera reproduit sur le capteur à sa dimension réelle.

    Donc un objectif fixe « Macro » aura un rapport d’aggrandissement sur de petits sujets bien plus important qu’un zoom « Macro » à la même focale. Avec un zoom « Macro » le rapport sera souvent de 1:3 alors qu’avec un fixe « Macro » le rapport sera de 1:1. L’appellation abusive de « Macro » pour les zooms signifie seulement que l’on pourra approcher plus près qu’avec un zoom normal mais pas qu’on sera au rapport 1:1.

    Ensuite f/ donne l’ouverture la plus grande disponible.

    L : chez Canon signifie que l’optique est de qualité de fabrication supérieure, c’est l’appellation que Canon donne à ces optiques professionnelles. Chez Sigma les optiques pros auront non pas L mais « EX » à la place et chez Pentax ce sera « limited ».

    IS : signifie que l’optique est stabilisée, chez Sigma ce terme sera remplacé par « OS », « VR » chez Nikon.

    USM : la mise au point (netteté) est obtenue par un moteur à ultrasons moteur dans l’objectif, l’autofocus automatique est alors plus rapide, plus precis et moins bruyant (en théorie). En général il permet aussi de peaufiner la mise au point (si besoin) avec la bague de l’objectif après que l’autofocus l’ait fait. (chez Sigma la même chose est identifiée par HSM et chez Pentax par SDM).

    EF : Cet objectif peut être monté aussi bien sur un appareil ayant un capteur APS-C qu’un capteur 24×36 full frame. Si il ne pouvait être monté que sur un appareil à capteur APS-C on aurait un autre terme en plus dans le nom : EFS.

    FD : anciennes montures Canon, non compatible avec les appareils numériques



    SIGMA

    Sigma 150mm F/2.8 APO Macro DG EX HSM Canon

    En premier  la marque : Sigma
    En second la focale

    Ensuite f/ donne l’ouverture la plus grande disponible.

    APO : APO c’est pour apochromatique par l’ajout de lentilles SLD qui donnent une qualité optique supérieure.

    Ensuite le terme « Macro », sa définition est différente si il s’agit d’un objectif fixe ou d’un zoom.
    Le rapport de reproduction ne sera pas le même. (Voir les explications ci-dessus pour canon, c’est la même chose pour toutes les marques pour la macro).

    DG signifie que l’optique a spécialement été étudiée pour les appareils numériques. D’autres part ces objectifs peuvent être monter aussi bien sur des appareils ayant un capteur APS-C qu’un capteur 24×36 full frame.

    DC : si l’on avait eu DC au lieu de DG cela signifierait que l’optique a spécialement été étudiée pour les appareils numériques. Mais il ne peut être monté que sur des appareils ayant un capteur APS-C ou inférieur. On ne peut pas le monter sur un appareil 24×36.

    EX : est l’équivalent de « L » pour canon et « Limited » pour pentax. Ce sont les objectifs haut de gamme de la marque.

    FLD : Lentilles à faible dispersion de qualité supérieure créées par Sigma en 2010 qui égalent presque la fluorite mais plus légères en poids. Elles permettent une excellente correction de l’aberration chromatique résiduelle.

    HSM : voir le définition de USM pour canon et SDM chez Pentax.

    OS : si un objectif Sigma porte dans son nom OS cela signifie qu’il est stabilisé, c’est la même chose que « IS » chez Canon, « VR » chez Nikon.

    SLD : Lentilles à faible dispersion. Elles permettent la correction de l’aberration chromatique.

    ASP : Lentilles à surface asphérique

    Ensuite chez Sigma nous voyons apparaitre une autre marque à la fin, ici Canon mais on pourrait avoir aussi bien Nikon ou pentax, cela signifie dans le cas présent que cet objectif Sigma peut être monté sur des boitiers de marque Canon. C’est une des seules marques qui fabrique des objectifs pour ses confrères. On ne peut pas monter un objectif Canon sur un appareil Nikon ou Pentax, ni un objectif Pentax sur un Nikon ou un Canon. Sauf dans les cas où il existe des bagues d’adaptation. Sigma, Tamron et Tokina sont les seules marques qui fabriquent des objectifs pour d’autres marques de boitiers que les siens.



    NIKON

    DX : Les objectifs DX Nikkor sont conçus pour le format de capteur APS-C de la marque. Il n’est pas conseillé de les utiliser sur des boitiers 24×36 full frame.

    F :  on monte ces objectifs aussi bien sur un boitier APS-C que sur un boitier 24×36 full frame de la marque.

    AF-S ou SWM : la mise au point (netteté) est obtenue par un moteur à ultrasons moteur dans l’objectif, l’autofocus automatique est alors plus rapide, plus precis et moins bruyant (en théorie). En général il permet aussi de peaufiner la mise au point (si besoin) avec la bague de l’objectif après que l’autofocus l’ait fait.

    VR : indique que l’objectif est stabilisé.

    Les objectifs Nikon AI, AIS,  AF, AFD, AFDG, AFD VR sont d’anciens objectifs qui ne sont pas compatibles avec tous les boitiers Nikon incompatibles par exemple avec les D40 et D60, D3000, D3100.



    PENTAX

    Pentax 100mm f/2.8 Macro WR SMC D FA

    Mêmes chose, en premier la marque, puis la focale, puis l’ouverture la plus grande disponible, puis macro (voir en haut).

    AL : Asperical Lens – Objectif équipé de lentilles asphériques

    SDM : équivalent de USM pour Canon et HSM pour Sigma. la mise au point (netteté) est obtenue par un moteur à ultrasons moteur dans l’objectif, l’autofocus automatique est alors plus rapide, plus precis et moins bruyant (en théorie). En général il permet aussi de peaufiner la mise au point (si besoin) avec la bague de l’objectif après que l’autofocus l’ait fait.

    FA : signifie que l’obejectif peut être monté sur un boitier Pentax aussi bien muni d’un capteur APS-C que full frame 24×36. Si au lieu d’avoir FA on a DA :

    DA : Objectifs avec autofocus pour appareils numériques reflex. En général à quelque sexception près cet objectif ne pourra pas être monté sur un boitier Pentax 24×36 mais seulement sur un boitier muni d’un capteur APS-C. C’est l’équivalent de « EFS » chez Canon ou « DC » chez Sigma. Il est prévu pour les capteurs APS-C.

    D FA : Objectifs avec autofocus optimisés pour les numériques (traitement des lentilles internes) mais compatibles avec les argentiques.

    ED : Verre spécial à faible dispersion dans la composition de l’objectif

    IF : Internal Focus - Objectif à mise au point interne

    Limited : Objectifs très haut de gamme de la marque.

    SMC : revêtement multicouche. 7 Microcouches à la surface des lentilles visent à réduire les pertes de luminosité entre l’air et le verre.

    WR : indique que l’objectif est tropicalisé, résistant à la poussière et au ruissellement.



    TAMRON

    DI : compatible 24×36 optimisé pour le numérique

    DI-II : compatible uniquement avec les numériques à capteur APS

    SP : haut de gamme de la marque.

    ASL : avec lentille(s) asphérique(s)

    LD : avec lentille(s) à faible dispersion

    AD : avec lentille(s) pour réduire l’aberration chromatique

    PZD : l’objectif est doté d’un moteur ultrasonique pour une mise au point plus rapide

    VC : indique que l’objectif est stabilisé.

    XR : lentille à haut indice de réfraction .