• Macro, proxi-photo, rapport de grandissement

    Tête de criquet en gros plan

    Hum, un petit passage par Neat image ne lui aurait pas fait de mal pour limiter le bruit (la photo date un peu). N’ayez pas peur il ne vous mangera pas, c’est juste la tête d’un criquet vue de face en gros plan. Oui je sais c’est très laid une tête de criquet vu de face. Mais je trouve très intéressant de voir comment sont constituées ces minuscules petites bêtes qui vivent sous nos pieds.

    Bon je suis sympa je vous en mets une plus jolie :

    Criquet

    Regardez comme c’est joli un criquet, regardez tous ces dessins, lignes, pointillés, chevrons, la nature est une artiste ! Mais passons au vif du sujet.

    Il ne faut pas confondre la macrophotographie et la proxi photo.

    Un téléobjectif ne permet pas de faire des photos macro. A moins d’avoir monté dessus une bonnette macro. Une macrophotographie est toujours une photo prise de près. De plus le terme de macro ne peut être utilisé qu’à partir du moment où l’on travaille à un rapport de grossissement égal ou supérieur à 1:1.

    Cela veut dire que si vous avez photographié un insecte de 5 mm il doit avoir une taille de 5 millimètres sur le capteur. (je n’ai pas dit sur votre écran mais bien sur votre capteur) Cela veut dire aussi que si je le photographie avec un compact TZ10 dont le capteur est d’à peu près 5 mm de côté pour avoir un rapport 1:1, l’insecte devra couvrir tout le champ de la photo. On a beaucoup trop tendance à parler de macro alors que l’on est en dessous du rapport 1:1, et dans ce cas on ne peut plus parler de macro, il faut parler de Proxi-photo.
    (même si vous recadrez votre photo hein ;-) )

    Par contre si je prends cet insecte de 5 mm et que sur le capteur de mon réflex la taille du sujet est de 1cm on parlera de rapport 2:1. J’ai pris l’exemple du réflex parce que le compact TZ10 ayant un capteur inférieur à 5 mm, je ne pourrai pas avoir l’insecte en entier si je le photographie au rapport 2:1. Vous me suivez ?

    Attention aux zooms dits « macro » c’est une tricherie car le rapport de grossissement de ces objectifs tourne au environ de 0.30 à 0.50 maximum. Les constructeurs les apellent macro car ils ont rajouté un bouton qui permet de prendre les photos de près… mais pas au rapport 1:1.

    Seuls les objectifs fixes macro sont de véritables objectifs macro observant le rapport 1:1, ils sont conçus de manière différente des objectifs classiques avec un tirage optique plus important. Ces objectifs peuvent néanmoins servir à tout autre chose qu’à la macro puisque contrairement aux bonnettes macro qui ne peuvent être utilisées qu’à très faible distance du sujet, l’objectif macro se comporte comme n’importe quel autre objectif lorsqu’il est utilisé sur des sujets plus lointains. Il y a néamoins une différence de profondeur de champ qui sera plus faible qu’avec un objectif normal du au tirage optique plus important. Un 100 macro monté sur un réflex APS-C se transforme en 160 mm (chez Canon) ou 150 mm (pour les autres marques) et devient un excellent objectif pour les portraits.
    Les objectifs macro sont souvent de qualité supérieure aux objectifs classiques puisqu’ils doivent rendre le moindre détail de minuscules objets ou animaux, leur piqué est donc très soigné par les constructeurs.

    Il est possible d’obtenir ce fameux rapport 1:1 avec des compacts, des bridges ou des réflex sans objectif réellement macro en ajoutant une bonnette macro vissée en bout d’objectif, on choisira alors une bonnette de 3 ou 4 dioptries.
    Un objectif macro vaut entre 600 et 1000 €, une bonnette macro (de bonne qualité) vaut entre 75 et 140 €. Si pour vous la macro est juste un loisir vous pouvez opter pour la solution de la bonnette macro.

    Lorsque vous prenez des photos de fleurs en gros plan on est en général plus près de la proxi photo que de la macro à moins de prendre des fleurs vraiment petites ou juste une toute petite partie de la fleur. Rappelez vous bien à quoi correspond le rapport 1:1 :-)


  • Panasonic TZ10 ultra zoom et GPS

     Panasonic TZ8

    Panasonic fait encore très fort. Déjà leader dans la vente des compacts il améliore encore ses produits.

    Je ne suis pas persuadée par contre que le passage de 10 à 12 Mpix soit vraiment une qualité, il faudra voir lors de tests si ces millions de pixels entassés sur un si petit capteur arrivent à donner une excellente image, mais avec le savoir faire de Panasonic, il peut encore nous étonner.

    Le TZ10 reprend la majorité des améliorations du TZ8 qui sort en même temps, les deux appareils succèdent donc au TZ7 qui était la référence en compact jusqu’à présent.

    D’après Panasonic le TZ10 comme le TZ8 offre une stabilisation deux fois plus efficace et un autofocus deux fois plus rapide que le précédent modèle.

    Ils possèdent le même zoom 12x équivalent 25-300 F/3.3-4.9 signé Leica stabilisé qu’avait déjà le TZ7. Le zoom est composé de 10 éléments en 8 groupes dont 2 lentilles ED et 2 lentilles asphériques avec 3 surfaces asphériques, de quoi combattre efficacemment les aberrations chromatiques et il faut avouer que les appareils Panasonic sont leader sur ce point.

    Le TZ10 comme le TZ8 se voit maintenant doté des modes priorité ouverture et priorité vitesse que l’on réclamait en plus de son excellent mode auto iA. Le TZ10 offre aussi le mode manuel pour régler soi même ouverture et exposition.

    Panasonic TZ10 vu de dessus

    La grande inovation vient du GPS (Navteq), doté en plus de plus de 500 000 points d’intérêts et qui non seulement affiche latitude, longitude et altitude, mais aussi en toutes lettres certains intitulés de lieux qui sont intégrés dans les données exif comme le nom de la ville, la superficie et des repères en utilisant une base de données interne pour donner aux utilisateurs des informations en temps réel de la place où ils se trouvent.

    Si ça fonctionne vraiment voilà qui m’intéresse sacrément pour mes voyages !

    Pour ceux qui se déplacent à l’étranger le GPS couvre 73 pays.

    Pour les voyageurs Panasonic n’a pas oublié de coupler l’horloge interne au GPS, le boitier se met donc automatiquement à l’heure des pays visités. (je ri, on arrête pas le progrès ! Bientot nos appareils photos vont faire le café.

    Panasonic TZ10 de dos

    On distingue le bouton de vidéo et son point rouge qui sert à une mise en route de la vidéo instantanément.

    L’écran du TZ10 est de bien meilleure qualité que celui du TZ8, il offre un écran de 3 pouces (au lieu de 2.7 pour le TZ8) et surtout affiche 460 000 pixels. Le top pour les écrans de compacts actuellement.

    Champs de vision : 100%. L’écran du TZ10 dispose d’un nouveau  traitement anti-reflet ce qui améliorera peut-être les prises de vues par grand soleil.

    On garde le choix des trois formats d’image 4/3  3/2 et 16/9 en pleine résolution cette fois, le capteur étant en fait un 14.5 Mpix il utilise les 12 Mpix pour chaque format. Il est possible aussi d’utiliser le nouveau mode « Multi Aspect » qui fait une sorte de bracketing pour chaque format, instantanément. Il ne reste plus après qu’à choisir sur les trois images le format qui va le mieux à la photo prise.

    Un mode d’exposition intelligente a aussi été ajouté, ce mode permet d’atténuer les zones d’ombres trop bouchées et de garder plus de détails dans les zones claires.

    Définition maximale suivant les formats :

    En 4/3 : 4000 x 3000

    En 3/2 : 4176 x 2784

    En 16/9ème : 4320 x 2432

    Laps de temps au déclenchement de 0.006 seconde !

    Entre 0.35 et 0.41 seconde pour l’autofoccus

    Laps de temps à la mise en route : 1.1 seconde.

    Sensibilité proposée de 80 à 6400 iso.

    Alors que le TZ8 filme uniquement en HD motion Jpeg le TZ10 offre la HD en AVCHD lite mais toujours pas de full HD. Le TZ10 propose également Dolby Digital Stereo Creator pour enregistrer l’audio en stéréo haute qualité (d’après Panasonic). Le TZ10 est doté d’un bouton au dos de l’appareil pour un enregistrement instantanné des vidéos. Le zoom est utilisable pendant le tournage et le mode iA est disponible également en vidéo.

    Le GPS et les informations de localisation correspondante peut aussi être incorporées dans les clips vidéo.

    Pour la vidéo il est recommandé d’ultiliser des cartes SD  au moins de classe 4 si ce n’est de classe 6 ou plus.

    L’appareil est muni d’une sortie mini HDMI.

    Le TZ10 sera disponible en plusieurs couleurs : noir, rouge ou marron pour la France.

    La batterie permet 300 photos par charge.

    Cartes mémoire : SDHC et SDXC.

    Energie : batterie Li-ion.

    Dimensions : 103.3 x 59.6 x 32.6 mm

    Poids avec batterie : 218 grammes

    Disponibilité : mi mars 2010.

    Prix annoncé : environ 400 €

    Si cet appareil donne d’excellentes photos (pour un compact)  je crois que je craquerai, les modes PSAM enfin disponibles, une stabilisation encore améliorée, un autofocus 2 fois plus rapide, le GPS, un bel écran bien défini,  ça fait vraiment envie !

    Il ne lui manque plus qu’un écran orientable et un viseur, et je ri, ça promet quand même d’être une vraie bête, pourvu que l’on ne soit pas déçus par la qualité des images.

    P.S. Pour des caractéristiques plus complète voir l’article sur le TZ8, la différence entre les deux se situant au niveau de l’écran, de l’enregistrement vidéo et du GPS.

    Mise à jour Février 2010 : Au vu des premières images qui arrivent en pleine résolution, je suis franchement déçue par le TZ10 par la qualité des photos. Franchement je m’attendais à beaucoup mieux. Je préfère les photos issues du TZ7.

    Mise à jour mars 2010 : En voyant les photos issues d’un appareil finalisé je tempère mes impressions ci-dessus, à 80 iso le comptact délivre de bonnes photos même si elles n’égalent pas celles d’un G1/G2 et jusqu’à 200 iso les photos sont très correctes, sans être une révolution l’apn apporte les réglages manuels et le GPS par rapport à son prédécesseur ce qui va être un gros plus pour le voyageur, je me tate d’ailleurs pour céder ou non au chant de ces sirènes.
    C’est un peu idiot car la qualité des images n’est pas vraiment supérieure à celle du TZ7 mais l’atout du GPS pour resituer en retour de voyage présicément les lieux visités feront peut-être pencher la balance vers ce TZ10.
    J’ai essayé de comparer avec le Sony HX5V le plus proche concurrent du Panasonic TZ10  muni également d’un GPS mais les photos du Sony ne m’ont pas convaincues et son zoom est moins étendu.

    Si vous n’utilisez par la mode tout auto iA :

    Pour régler l’ouverture et /ou la vitesse, rien de plus simple, ici en mode manuel :

    pana_dmc-tz10 dos

    Vous appuyez sur le bouton exposure puis vous réglez vos paramètres avec les boutons du trèfle.
    Facile n’est-ce pas ;-)

    Le bouton Q.menu en bas à droite en mode prise de vue permet un accès rapide au menu pour manipuler les principaux ajustements de la sensibilité à la balance des blancs, la résolution ou la mesure. En mode lecture des images il sert à mettre la photo affichée à la poubelle ou à tout effacer lorsque vous avez déjà copier vos photos et vos vidéos sur votre ordinateur.

    Notez le bouton rouge pour lancer la vidéo directement.

    Le trèfle :
    En haut le bouton servant à régler la compensation d’exposition. 
    A droite le bouton servant à régler le flash.
    En bas le bouton pour prendre des photos macros. 
    A gauche le bouton servant à régler le retardateur.
    Au milieu du trèfle le bouton menu pour régler la définition d’image et divers paramètres comme le format d’image (4:3  3:2 plus allongé que le 4:3, 16/9ème encore plus large), dans le menu vous réglerez aussi le GPS, etc.

    A propos du GPS la première fois il mettra environ une minute à se connecter sur les satellites, ensuite ce sera pratiquement en temps réel même après avoir éteint puis rallumé l’appareil. Dans les réglages du GPS vous pouvez sélectionner le degré de précision de ces données, d’une zone très large à une zone très précise comme la municipalité ou même le nom d’un monument si il est enregistré dans la base de données.

    En bas le bouton display vous permet d’afficher ou non les infos de prise de vues, une grille de quadrillage pour vous aider à l’horizontalité de vos prises de vues (la grille est affichée à l’écran mais n’apparait pas sur les images) et vous donne les points de force.

    Les boutons du dessus :

    TZ10 boutons du dessus
    Le mode iA en rouge qui permet de tout prendre en automatique, l’appareil sélectionne de lui même le bon mode en fonction de ce que vous prenez, il reconnait automatiquement un paysage, un portrait, une macro, etc. sans que vous n’ayez rien à faire, et ça fonctionne parfaitement.

    Les modes PASM (programme, priorité ouverture, priorité vitesse ou manuel) sont destinés aux photographes experts. SNC vous permet de choisir vous même le type de prise de vue parmi les nombreux modes scènes comme nuit étoilée, sport, etc.
    Les modes MS1 et MS2 vous permettent de mémoriser deux modes scènes dont vous vous servez le plus (parce qu’avec tous les modes scènes disponibles, il est parfois un peu long de trouver celui que vous voulez), par exemple le mode sport mémorisé en MS1 vous permettra d’être opérationnel rapidement pour prendre un instantané d’un sujet qui bouge.

    A droite du bouton des modes le déclencheur et en couronne la manette du zoom. Tout à droite le bouton de mise en route de l’appareil.

    Avec une carte de SDHC vous enregistrerez 30 minutes de vidéo en AVCHD sur une carte de 4 Go et donc 1 heure sur une carte de 8 Go.


    Mise à jour mars 2010 :
    Je trouve les photos issues du TZ10 nettement moins détaillées que les photos issues du TZ7 même à 80 iso la qualité des fichiers est nettement en-dessous. C’est dommage parce que la fonction GPS est vraiment utile en voyage. L’appareil conviendra très bien pour un affichage écran ou des petits tirages mais me déçoit beaucoup parce que je m’attendais à des images meilleures que celles du TZ7. Le TZ7 reste donc pour moi la référence en compact à petit capteur.


    Mise à jour aout 2010 :

    2010_Award_EISA_2010_Best_Travel_Camera

    Le panasonic TZ10 a été récompensé par le prix EISA Award 2010 comme étant le meilleur compact de voyage.



    _______________________________________________________________________________

    Voir aussi :

    Panasonic TZ10 sur le terrain

    Balade en foret Avec le Panasonic TZ10

    _______________________________________________________________________________



  • Panasonic TZ8 super zoom 25-300 signé Leica

    Panasonic TZ8

    Tout le monde connait le succès du TZ6 et du TZ7 grace à la qualité d’image délivrée et à leur ultra zoom.

    Le TZ8 vient prendre la relève avec un capteur doté de 12 millions de pixels.
    Le zoom optique est un équivalent 25-300 F/3.3-4.9. Leica

    Ce nouveau compact aura-t-il autant de succès que ses grands frères ? Surement vu que l’on peut maintenant passer du mode automatique aux modes priorités.

    Il est maintenant possible de prendre des photos avec le mode « MultiAspect » d’un seul coup 3 images chacune dans un format différent : 3/2, 4/3 ou 16/9ème sans perte de pixels le capteur étant en fait un capteur de 14.5 Mpix.

    Panasonic dit que l’appareil est encore meilleur au niveau du contôle de l’expostion, et promet une réactivité hors pair avec un laps de temps au déclenchement de 0.006 seconde ! Panasonic annonce aussi entre 0.35 et 0.41 seconde pour l’autofoccus et un laps de temps à la mise en route de 1.1 seconde.

    Lire la suite »


  • Macro essayez d’être original

    beaux yeux

     En macro les photos sont souvent toutes les mêmes, digne d’illustrer un dictionnaire mais pas toujours très jolies, et pourtant chez les insectes comme dans la nature il y a des formes et des couleurs étonnantes. Pourquoi se contenter des mouches ? Pourquoi ne pas chercher des cadrages plus originaux aussi.

    Il y a des insectes qui présentent des dessins extraordinaires comme celui du dessus ou d’autres qui ressemblent à des peluches comme la petite chenille ci-dessous. Remarquez son petit nez tout tacheté (à gauche), la nature est quand même étonnante.

    Chenille

    Je la trouve digne d’un dessin animé cette petite chenille.

    Lire la suite »