• Pentax K-x couleurs et récompenses TIPA

    Pentax K-x vert-olive de face

    Je vous l’avais présenté dans les nouvelles couleurs que Pentax vient de mettre sur le marché… mais je ne sais plus où !

    Ci-dessus en vert olive que je trouve très classe, moi qui préfère pourtant toujours le noir pour habiller nos réflex. Si il avait été disponible en vert olive quand je l’ai eu c’est cette couleur que j’aurai choisie.

    Il peut être assez difficile de trouver toutes les couleurs en France, les revendeurs ne voulant pas avoir un stock trop important, il faudra donc vous renseigner avant et au besoin le commander si vous désirez un appareil plus personalisé qu le noir.

    Pentax a choisi de le décliner en 12 couleurs, certaines très sages dont bien sûr le noir et d’autres ludiques et le choix est très étendu :

    Pentax Kx les 12 couleurs


    Quelques couleurs me choquent un peu pour un appareil de cette qualité, le faisant ressembler à un jouet plus qu’autre chose, ou me paraissant très « Bling-bling » mais il en faut pour tous les gouts. Vous pourrez donc l’assortir à la couleur de votre voiture ou de votre sac à main. Je doute quand même qu’il s’en vende beaucoup en rose fluo. Les bruns et le vert olive me paraissant les plus discrets tout en apportant une note d’originalité.

     Notons aussi les récompenses obtenues par ce boitier dont le Tipa 2010 par cet appareil au rapport/qualité prix imbattable :

    TIPA_Awards_2010dpr_highly_recommendedLe Monde de la photo verdict techniqueChasseur d'imagesRéponses photo LOGO_TOP_ACHAT2


    Les boitiers et objectifs primés en 2010 :

    L’Association de la presse d’image technique (TIPA) a rendu ses verdicts. Au programme, à son habitude, des récompenses délicatement ventilées sur l’ensemble des marques, souvent logiques, parfois plus discutables. Commençons par les reflex.

    Pentax K-x. Rapport qualité/prix imbattable.

    Canon EOS 550D. Appareil récent, filme en Full HD, et se présente comme le petit frère de l’EOS 7D.
    Sur le segment expert : le Canon EOS 7D.
    Pour les professionnels, le Nikon Ds3.
    En haut de la gamme, le Hasselblad H4D-40 à…  14 000 euros.


    Les non réflex :

    En compact :
    Le Sony cybershot DSC HX5V
    Le Canon G11

    Catégorie « Superzoom » :
    Le Fujifilm FinePix HS10

    En Micro 4/3 :
    Olympus E-PL1
    Panasonic G2


    Les objectifs ?

    Le nouveau Sigma 17-70mm Macro OS HSM.
    Le Nikkor 70-200 mm f/2,8 ED VR II est récompensé dans la gamme « Pro ».




  • Pentax 645D moyen format de 40 MP

    pentax 645d

    Pentax a enfin dévoilé son très attendu réflex 645D, un appareil photo numérique moyen format.

    Le grand capteur mesure 44 x 33 mm et sera chargé de recevoir les 40 Mpixls des photos.

    Un écran de 3 pouces de 921.000pixels équipe cet appareil hors norme.
    L’appareil sera d’abord disponible pour le marché japonais à partir de mai 2010 pour un prix de 9 400 $.

    Equipé d’un dos professionnel cet appareil a été développé pour produire des images d’ultra haute résolution.
    L’écran LCD ainsi que le panneau supérieur sont protégés par des verres armés pour une protection supplémentaire, le boitier est en alliage de magnésium et d’une construction parasismique, le chassis est en aluminium moulé sous pression. Imperméable à la poussière, résistant aux intempéries la construction comprend 70 joints spéciaux pour assurer la tropicalisation. Le boitier est aussi conçu pour résister à des températures de moins 10 degrés.

    Il est bien sûr compatible avec les objectifs moyen format existants.
    Les images raw pèsent environ 50 Mo par fichier. Il assure une large plage dynamique (sur 14 bit) pour reproduire fidèlement l’ambiance et des images à haute résolution qui sont riches en nuances et des couleurs très fidèles. Afin de rendre tout le potentiel des optiques à piqué extrême  le capteur CCD est conçu sans filtre passe-bas.

    Le double emplacement pour cartes mémoire SD et SDHC permet de stocker les images. Les images enregistrées peuvent être assignées aux cartes différentes en fonction du format d’enregistrement (tels que RAW ou JPEG), ou l’une des cartes peut être utilisée comme la sauvegarde de la autre. Les paramètres de chaque emplacement pour les cartes mémoires peuvent être facilement effectués par le bouton dédié.

    pentax 645d de dos


    Le boitier comprend deux pas de vis pour trépied, un sous l’appareil pour les photos au format paysage et l’autre sur le côté dédié aux photos en mode portrait.

    Le système autofocus est doté de 11 collimateurs (dont neuf  en croix) afin de garantir une très haute précision.
    Le mode de mesure a été spécialement étudié et renforcé par la collecte de données supplémentaires comme l’orientation de l’image (horizontale ou verticale) et la distance et le grossissement du sujet grâce à des capteurs installés à l’intérieur du boîtier.
    L’utilisateur peut sélectionner l’un des huit modes, y compris le nouveau mode pellicule inversible conçu pour créer des images avec des couleurs qui sont typiques d’un film inversible (argentique).
    En outre, tous les paramètres – comme la saturation, la teinte, le contraste, la netteté, la tonalité, contraste d’ombre – peuvent facilement être ajustés aux niveaux désirés.

    La batterie lithium-ion D-LI90 est conçue pour supporter 800 photos par charge (sans flash).

    Je ne vous ferai pas une description avancée de cet étonnant appareil car il s’adresse à de très rares utilisateurs professionnels mais je pense que ça valait quand même le coup de le signaler :-)

    On est bien sûr loin le la compacité et du poids des réflex 24×36 ou APS-C bien sûr, on est même à l’opposé du tout petit réflex Pentax K-x que Pentax a su contruire pour notre plus grande joie mais on s’adresse là à des professionnels très exigeants.

    Les images au format 3/2 de 7264 x 5440 pixels seront enregistrées soit en jpeg, soit en raw au format PEF ou DNG.

     Les optiques utilisables : Pentax 645AF2 à baïonnette, Pentax 645AF2, 645AF, et 645A

    Dimensions : 156 x 117 x 119 mm
    Poids avec la batterie et 2 crtes SDHC : 1480g


    En même temps Pentax présente l’objectif  D 645 SMC FA 55 mm AL F/2.8 SDM AW (Aw pour All Weather).

    Pentax DFA55 55mm


    L’objectif destiné au moyen format est évidemment tropicalisé pour résister aux poussières et aux intempéries. Il résiste à l’eau, aux éclaboussures comme aux pulvérisations et peut être utilisé sous la pluie ou par temps de brouillard.
    Le mécanisme de mise au point a été étudié pour produire une mise au point silencieuse tout en utilisant le moteur supersonique installés à l’intérieur du fût de l’objectif. 9 lamelles arrondies ont été spécialement étudiées pour produire de beaux bokeh.
    Monté sur un appareil moyen format il donne une focale équivalente en 24×36 de 43,5 mm donc très proche de la vision humaine.
    Construction : 9 éléments en 7 groupes.
    Taille de filtre 67 mm.
    Dimensions : diamètre 81.3mm x 68.2mm.
    Poids : 146 grammes.

    Prix de l’objectif : autour de 1 000 $.




  • Panasonic G2 et G10


    panasonic lumix g2

    Le Royaume-Uni a adopté le format Micro quatre tiers, qui constitue plus de 10% des ventes des appareils à objectifs interchangeables en Décembre 2009. Selon les chiffres de la société d’études de marché GfK Retail and Technology, autour de 6600 appareils photo Micro Quatre Tiers ont été vendus au Royaume-Uni, qui représentent plus de la moitié des volumes de vente du système dans 11 grands pays d’Europe occidentale.

    Des nouvelles des nouveaux Panasonic G2 et G10, ils intégrent la vidéo et reprennent le boitier du G1, la sensibilité monte à 6400 iso.
    Le G2 (le plus évolué des deux) propose la vidéo HD en AVCHD lite, un micro stéréo, un écran tactile orientable (le G10 a un écran fixe). Un nouveau zoom 14-42 (équivalent 28-84 f/3.5-5.6) voit le jour aussi.

    • 12 mégapixels avec capteur 17.3×13mm (en format 4:3)
    • Ecran LCD 3 pouces 460k pixels – tactile
    • ISO 100 à 6400
    • mesure mutizones, pondérée centrale et spot
    • metering range EV 0-18 (f2, ISO 100)
    • vitesse jusqu’à 1/4000 de seconde, et bulb jusqu’à 4 minutes
    • RAW, RAW+JPEG fin, Raw+JPEG standard, jpeg fin, jpeg standard.
    • Espace couleurs: sRGB, Adobe RGB
    • AF par détection de contraste (AFS, AFC, MF)
    • Lampe d’assitance AF
    • Température de la Couleur : 2500 à 10000 degrés Kelvin
    • Correction de l’exposition: +/- 3EV par pas de 1/3
    • Microphone mono
    • Haut-parleur
    • Boîtier de mêmes dimensions (poids différent)
    • SilkyPix Developer Studio 3.1 SE, PhotoFunStudio 5.0 HD edition
    • Télécommande en option avec fonction bulb (DMW-RSL1)

    Le poids des deux boitiers (sans objectif) serait de 371 et 336 grammes.

    Je le trouve toujours aussi beau cet appareil :-)

    G2 vu de dessus

    Le bouton Q.menu a été déplacé à l’arrière du boitier. Laissant place à un bouton dédié au mode iA. Le mode iA étant un mode qui permet de prendre les photos en tout automatique l’appareil se chargeant de reconnaitre de lui même de façon complètement automatique si vous cherchez à prendre un paysage, un portrait, une macro, etc. Mode qui a fait ses preuves sur les modèles antérieurs.

    La molette crantée cliquable située à l’avant que je trouvais bien pratique se trouve maintenant à l’arrière.

    7 mars, je complète l’article maintenant que l’annonce est officielle :


    G2 de face


    A noter : Les fonctions de l’écran tactile ne viennent pas en remplacement des contrôles habituels mais en plus, c’est une bonne nouvelle pour ceux qui n’ont pas envie de passer leur temps à nettoyer l’écran.
    La qualité de l’écran a été optimisée afin que celui-ci soit moins réfléchissant.

    Comme vous êtes surement impatients d’en connaitre le prix, je vous le donne tout de suite à titre indicatif :

    Le Panasonic Lumix G2 sera disponible fin mai/début juin pour 599 € nu, 699 € avec le 14-42 mm f/3,5-5,6 et 999 € en double kit 14-42 + 45-200 mm.

    Au niveau du corps de l’appareil par rapport au G1 peu de changements, à noter quand même que le G2 perd la trappe pour la carte SD qui se retrouve maintenant localisée avec la batterie.

    port SD

    Je ne trouve pas cette idée géniale car sur le G1 le local de la carte permettait de changer la carte même lorsque le boitier était sur trépied. Il faudra maintenant oter l’appareil du trépied pour changer de carte, pas très pratique lors de vidéo.

    Le bouton de sélection d’autofocus sur le dessus du boitier se voit doté d’une couronne supplémentaire pour régler la plage de focus (un point, multizones, etc), ça c’est une bonne inovation. 

    bouton focus

    On regrettera que le mode de mesure ne soit plus accessible directement, même si on ne s’en sert pas tous les jours. Il sera maintenant accessible via les fonctions fn accessibles par le bouton bas du trèfle au dos de l’appareil.
    La molette crantée cliquable pour régler l’ouverture, la vitesse, ou la compensation d’exposition se trouve maintenant en haut du dos de l’appareil au lieu d’être à l’avant du boitier. Certains se plaignaient parait-il de cliquer dessus avec l’index quand la molette était devant, moi mon index était naturellement sur le déclencheur, je n’ai pas eu ce souci, par contre je trouve que de l’avoir placé à l’arrière… prend de la place pour le pouce et j’ai bien peur que le problème du pouce qui viendrait par inadvertance se placer dessus soit plus important. Je n’ai pas de grandes mains mais je ne suis pas sûre qu’au niveau de confort de tenue de l’appareil ce soit une bonne idée. A voir donc quand on aura des retours d’utilisateurs quand l’appareil sera sur le marché.

    boutons au dos du G2

    On remarque le bouton Q.menu placé maintenant au dos de l’appareil, les bouton iso et de balance des blancs (WB) accessibles directement par les boutons du trèfle. Au centre du trèfle le bouton menu et ok pour valider les réglages.

    Important : absence d’AF continu en vidéo ce qui enlève pas mal d’attrait au G2 alors que le GH1 en profite.

    Capteur :
    • 13.1 million total pixels
    • 12.1 million effective pixels

    Tailles d’images, vous noterez l’arrivée du format carré qui n’était pas sur le G1, on retrouve les autres formats 4/3  3/2  16/9ème :
    4000 x 3000 (4:3)
    • 2816 x 2112 (4:3)
    • 2048 x 1536 (4:3)
    4000 x 2672 (3:2)
    • 2816 x 1880 (3:2)
    • 2048 x 1360 (3:2)
    4000 x 2248 (16:9)
    • 2816 x 1584 (16:9)
    • 1920 x 1080 (16:9)
    2992 x 2992 (1:1)
    • 2112 x 2112 (1:1)
    • 1504 x 1504 (1:1)

    Taille vidéo :
    • AVCHD Lite:
    1280 x 720, 60p (from 30fps sensor output)
    1280 x 720, 50p (from 25 fps sensor output)
    • Motion JPEG:
    1280 x 720 (30fps)
    848 x 480 (30fps)
    640 x 480 (30fps)
    320 x 240 (30fps)

    Format de fichiers :
    • RAW
    • RAW + JPEG Standard
    • RAW + JPEG Fine
    • JPEG (EXIF 2.2) – Standard
    • JPEG (EXIF 2.2) – Fine
    Et pour la vidéo :
    • AVCHD Lite
    • QuickTime Motion JPEG

    Au niveau de la vidéo par rapport au GH1 (Full HD), alors que le GH1 dipose d’un mode HDTV 1920×1080 pixels à 50 i/s entrelacées et un mode 720p (50 i/s pleines) on est un cran légèrement en-dessous avec le G2 (1280 x 720 pixels).

    La vidéo du G2 en l’AVCHD Lite offre cependant un bien meilleur rapport qualité/compression que la vidéo Mjpeg du G10.

    Modes :
    • Programme
    • Priorité ouverture
    • Priorité vitesse
    • Manuel
    • Auto
    plus une multitude de modes scènes aussi bien en mode photo qu’en mode vidéo.

    Sensibilité :
    • Auto
    • Intelligent ISO
    • ISO 100
    • ISO 200
    • ISO 400
    • ISO 800
    • ISO 1600
    • ISO 3200
    • ISO 6400
    Réglables par pas entier ou pas de 1/3.

    Mesure de la lumière :
    • Multizones
    • Pondérée centrale 
    • Spot

    Mémorisation d’exposition par bouton AE/lock

    Bracketing sur 3, 5, 7 images par pas de 1/3 ou de 2/3.

    Compensation d’exposition : -3.0 à +3.0 EV par pas de 1/3.

    Synchronisation du flash : premier ou 2ème rideau.
    Compensation du flash : -2/+2 EV par pas de 1/3.

    Mise au point par détection de contraste.
    • AFS
    • AFC (continue).
    • Manuelle

    Vitesse d’obturation :
    • 60 -1/4000 sec
    • Bulb (plus de 4 mn)
    • Synchro-Flash X 1/160 sec

    Balance des blancs :
    • Auto
    • Soleil
    • Nuageux
    • Ombre
    • Halogène
    • Flash
    • Custom 1
    • Custom 2
    • Température Kelvin (2500 – 10000 K, par pas de 100K )

    Réglage fin de la balance des blancs : bleu/ambre et magenta/vert.

    Bracketing sur la balance des blancs sur 3 images.

    Images styles :
    •  Mode couleur : Standard, Dynamique, Nature, Doux, Vibrant, Nostalgique
    • Saturation (réglages sur 5 niveaux)
    • Contraste (réglages sur 5 niveaux)
    • Netteté (réglages sur 5 niveaux)
    • Réduction de bruit (réglages sur 5 niveaux)
    • Noir et blanc (Standard, Dynamique, Doux)
    • My Film (2 memorisations/Multi Film)

    Prise de vue et rafales :
    • One shot
    • Continuous H (3.2 images/seconde)
    • Continuous M (2.6 images/seconde) 
    • Continuous L (2 images/seconde)
    Sur 7 raw ou illimité en jpeg avec une carte rapide.

    Retardateur :
    • 2 sec
    • 10 sec
    • 10 sec, 3 images

    Viseur :
    Electronique avec correcteur dioptrique -4/+4 environ 100%, 1 440 000 points comme le G1 pour le G2 tandis que le G10 se voit doté d’un étonnant viseur bas de gamme.

    Ecran LCD :
    3 pouces de 460 000 pixels, couverture 100% comme le G1 mais parait-il amélioré au niveau des reflets.

    Histogramme temps réel, grille d’aide au cadrage.

    Stockage : Cartes SD SDHC SDXC
    Energie : batterie rechargeable 1250 mAh 7.2v Lithium-Ion permettant environ 360 images avec l’écran LCD et 390 en visant à partir du viseur.

    Dimensions du boitier : 124 mm x 84 mm x 74 mm
    Poids pour le G2 :
    sans objectif avec carte et batterie : Approx. 428 g.
    Poids avec le 14-42, carte et batterie : 593 grammes
    Poids avec le 45-200, carte et batterie : 810 grammes.

    Couleurs de boitier : Noir, rouge, ou bleu assez vif.

    couleurs du panasonic G2

    En résumé le G2 est un G1 avec vidéo auquel on a ajouté la vidéo HD, un écran tactile, une sensibilité réglable jusqu’à 6400 iso et le format carré pour les images. Le G2 gagne 9 grammes en poids par rapport au G1. Pas de quoi changer son G1 pour un G2 si on ne s’intéresse pas à la vidéo à moins que la gestion du bruit soit aussi bonne que celle du petit Pentax K-x.

    Le principal intérêt de l’écran tactile sera pour la mise au point :
    En touchant l’écran n’importe où la mise au point se fera sur l’endroit touché (attention donc de ne pas toucher l’écran n’importe où lors de vos prises de vues), puis en glissant le doigt vers le haut ou vers le bas de l’échelle qui va apparaitre sur la droite vous pouvez modifier la taille de la zone de mise au point. Cette fonction peut être désactivée. (La même chose peut-être obtenue par les boutons du trèfle ou la molette).
    En mode lecture on peut très rapidement passer à la lecture d’une image à une autre en faisant simplement glisser le doigt vers la gauche ou vers la droite ce qui permet une recherche très rapide d’une photo un peu éloignée.

    Le G10 est une version allégée du G2 et je dirai même du G1, sans écran orientable, pas de fonction tactile pour l’écran, et avec une vidéo en motion jpeg au lieu de l’AVCHD lite sans possibilité d’enregistrer le son en stéréo. On notera aussi pour le G10 un viseur nettement moins performant que celui du G1 ou G2 ! Autant je vois l’intérêt du G2 autant le G10 est pour moi un enfant pauvre du G1, il perd l’écran orientable et l’excellent viseur du G1 alors que cela faisait partie des points forts du G1. Je ne vois donc pas du tout l’intérêt de ce G10 auquel je ne porterai aucune attention. Par contre j’attends les images du G2 avec impatience.

    pana G2 de dos

    Le G2 de dos

    Le Panasonic Lumix G2 sera disponible fin mai/début juin pour 599 € nu,
    699 € avec le 14-42 mm f/3,5-5,6 et
    999 € en double kit 14-42 + 45-200 mm.
    Il serait mieux de l’équiper de l’autre zomm 14-45 à monture métal et ayant un zoom plus étendu du côté télé.
    Le prix est une bonne surprise car il est au même prix que le G1 quand il est sorti tout en offrant la vidéo en plus. On devrait pouvoir le trouver un peu moins cher au prix de la rue.

    Pour ceux qui veulent absolument du full HD 1080i (1.920 x1.080), le prix du GH1 a fortement baissé il valait 1550€ à sa sortie et on le trouve actuellement à 1170 € avec le 14-140 HD f/4-5.8 stabilisé (équivalent 28-280).

    Le G10 sera livré avec le 14-42 (équivalent 28-84) au prix de 549 €, tarif que je trouve trop cher par rapport au G2 qui en offre bien plus.

    Différence entre le Panasonic Lumix G10 et le G2 : même châssis, même moteur. Mais pas de viseur SVGA, pas d’écran orientable, de prise micro, d’AVCHD, de déclencheur vidéo, un apn bien tronqué par rapport à son frère et trop cher. Il vaut 100 fois mieux opter pour le G2 qui est un excellent boitier aux images bien définies et qui ravira aussi bien le débutant que l’expert. Un appareil au look de petit réflex sans en avoir le poids et l’encombrement.


    ACCESSOIRES en OPTION:

    flash dmw-fl360

    Flash externes compatibles : DMW-FL220 (GN22) / DMW-FL360 (GN36) / DMW-FL500 (GN50)


    filtre polarisant dmw-lpl52

    Filtre polarisant : DMW-LPL52

    Filtre ND : DMW-LND52

    Filtre protecteur : DMW-LMC52

    Micro stéréo : DMW-MS1

    Déclencheur à distance : DMW-RSL1

    Sac en cuir : DMW-BAL1

    Cable mini HDMI : RP-CDHM15/RP-CDHM30

    batterie G2 dmw-blb13

    Batterie : DMW-BLB13

     

     

    A propos du nouvel objectif :


    Panasonic zooms 14-45 et 14-42


    J’avoue que je ne comprends pas bien son intérêt, il fait doublon avec le 14-45 équivalent 28-90 et perd un peu de focale puisque c’est un 14-42 équivalent 28-84. Il ne gagne pas en ouverture puisque les deux sont f/3.5-5.6. Le nouveau venu s’il est aussi stabilisé perd la stabilisation d’image par interupteur marche/arrêt sur le fut de l’optique et il est plus encombrant. Il perd aussi la monture métal et gagne ainsi 30 grammes par rapport au 14-45, mais les 30 grammes perdus ne compense pas à mon avis la perte de focale coté télé et la monture métal.

    Cependant Panasonic dit : « Le système d’objectif comporte un excellent contraste sur toute la plage de zoom et l’inclusion d’une lentille asphérique améliore les performances optiques en minimisant la distorsion, même à la fin à 28 mm de focale. L’adoption d’un système de mise au point interne entraînée par un moteur pas à pas, la conception optique supérieure d’une finesse exceptionnelle vient soutenir le système AF haute vitesse de caméras LUMIX G. »
    La distorsion était déjà très faible avec l’autre zoom.

    Distance minimale de mise eu point : 30 cm sur toute la plage focale.
    Construction : 12 éléments en 9 groupes donc une lentille asphérique. (idem le 14-45).
    7 lamelles
    Diamètre de filtre : 52 mm
    Stabilisé
    Longueur : 63.6 mm
    Diamètre de l’objectif : 60.6 mm
    Poids : 165 grammes.
    Livré avec bouchons et étui.

    L’objectif sera disponible en kit avec le G2 ou le G10 ou individuellement à partir du mois de juin.

    Prix du G2 (mai 2010) environ 580 € boitier nu et 680 € avec le 14-42mm.

    31 mai 2010

    Comparatif des détails en hautes sensibilités entre le Panasonic G2, le Panasonic GF1 et le compact Canon S90.

    Gérard qui est l’heureux possesseurs d’un G2 m’a fait parvenir des images dont je vous ai tiré des crops 100% afin de voir les différences. Il est à noter que l’ouverture n’est pas la même malheureusement suivant les appareils, c’est bien dommage, elle est de f/5.6 et le GF1 pour le G2 et de f/4.9 pour le s90, ce n’est pas trop grave ici. La photo de Gérard pour vous situer l’ensemble de la scène :

    la scène d'ensemble

    et maintenant les crops 100%, tout d’abord les détails, la mise au point a été faire sur un seul collimateur et en ayant réduit la taille du collimateur pour une bonne précision en ayant réalisé la mise au point sur les lettres :

    400 iso détails :

    Le G2

    G2-400iso details

    Le GF1

    GF1-400 iso details
    Le Canon S90

    S90-400 iso details

    On note des artefacts importants autour des lettres « Automne » du crop du S90. Sur cet exemple la netteté parait meilleure sur le crop du GF1 sur les lettres automne mais l’image est plus contrastée et je ne sais pas si la mise au point a été faite très précisément, mais sur des tirages de petites tailles (10 x 15 ou 13x 18) la différence à mon avis ne se verra pas.

    Le bruit dans les parties sombres toujours à 400 iso :

    Le G2 :

    G2-400 iso-sombre

    Ca manque un peu de détail dans les zones sombres, le bord de l’assiette est moins visible que sur le crop du GF1, un réglage de l’exposition ou un post-traitement aurait pu améliorer cela, par contre on note que le bruit est beaucoup plus fin nettemment sur le mur en arrière plan. Le bruit chromatique est pratiquement absent sur le crop du G2 alors qu’il ets bien visible sur le crop du GF1.

    Le GF1 :

    GF1-400 iso-sombre

    Le canon S90 :

    S90-400 iso-sombre

    Le bruit est différent de celui du GF1, le contour des détails est plus déchiqueté sur le crp du S90 comme on l’avait déjà vu sur les crops pécédents, celui qui s’en tire le mieux ici au niveau du bruit est le G2. Le Canon S90 ne s’en tire quand même pas si mal avec son tout petit capteur minuscule. Le bruit chromatique est plus présent sur le crop du GF1.

    A 1600 iso :

    G2 :

    G2-1600 iso-details


    GF1 :

    GF1-1600 iso-details

     

    Canon S90

    S90-1600 iso-details

    Le crop de la photo du Canon étant très claire il parait moins piqué ce qui n’est pas forcément le cas, en remettant du contraste avec les courbes sous photosop je ne suis pas sure que cela soit moins bien que le GF1.

     Le gagnant est le G2 au niveau du bruit dans les lettres moins présent.


    Les zones sombres :

    G2 :

    G2-1600 iso-sombre


    GF1 :

    GF1-1600 iso-sombre


    Canon S90 :

    S90-1600 iso-sombre


    Les GF1 et G2 étaient à F/6.3 à 1600 iso et le Canon S90 à f/4.9. Dommage que l’on ne les ait pas eu tous les trois à la même ouverture, mais je préfère ça que l’inverse vu les capteurs.
    On note une grosse différence colorimétrique entre le GF1 et les deux autres mais apparemment d’après ce que je peux en voir les photos du GF1 ont été prises dans l’espace couleur Adone RVB alors que les deux autres appareils étaient en sRVB, il est donc impossible dans ce cas de faire une comparaison colorimétrique.
    On remarque immédiatement que le bruit est beaucoup plus fin sur le crop du G2 il sera donc beaucoup moins visible sur les tirages.


    Voir aussi :

    Panasonic GH1



    remonter en haut de page

    Ou ajouter un commentaire ci-dessous (en cliquant sur comments en jaune).


  • Un objectif Noktor 50 mm f 0.95 pour micro 4/3

    noktor-50mm

    Noktor Hypermine lance un objectif 50 mm f/0.95 pour les appareils micro 4/3. L’optique est conçue pour pouvoir être utilisée à pleine ouverture afin d’avoir une faible profondeur de champ et pouvoir réaliser des images de rêves.

    En faible luminosité, l’optique est supérieure à la perception de l’oeil humain. D’après le fabriquant vous pourrez maintenant capturer des scènes dans des situations qui sont souvent impossible à capter avec des optiques normales.

    L’objectif est conçu pour une mise au point manuelle ce qui semble assez logique avec une aussi faible profondeur de champ à pleine ouverture. La distance minimale de mise au point est de 60 cm.
    La contruction de l’optique comprend 8 éléments en 7 groupes.

    8 lamelles

    Poids : 480 grammes.
    Monture : micro 4/3
    Diamètre de filtre : 62 mm

    Prix 750 $

    Trois exemples de photos prises avec l’objectif Noktor :

    photo noktor


    Et ici à f/2 :

    f/2 noktor

    Inutile de vous dire que cet objectif m’intéresse, mais je voudrai voir des tests exécutés par des testeurs autres que ceux de Noktor avant de me lancer dans cet achat. Pouvoir retrouver enfin avec un appareil micro 4/3 les jolis flous d’ambiance que l’on peut obtenir avec un réflex serait une joie supplémentaires dans l’utilisation de ces appareils.

    Ici à f/1 :

    f/1-noktor

    Pour les photos de concerts ça doit être génial.