• Fleurs de printemps

    fleurs de corète

    Les premières fleurs de corète du japon. Même si la lumière un peu forte donne des zones de brillances visibles à l’oeil nu, je retrouve avec joie la faible profondeur de champ du réflex 24×36 avec le Canon 5D. J’aime ces fonds flous tout en nuance.

    Photo prise avec le Canon 100 macro f/2.8 + bonnette Canon 250D en mode priorité ouverture à f/6.3 à 200 iso et 1/1000ème de seconde à cause du vent qui faisait balancer les fleurs. Le cadrage est un peu aléatoire à cause du vent et je regrette surtout les zones de brillance, la prochaine fois je mettrai le polarisant.


  • Le Pentax K-x chez les vaches

    vaches Lormaye

     Un temps d’été propice à la promenade :-)

    Je voulais aller aux étangs de Lormaye mais devant la file de voitures et celles garées sur le parking j’ai fait marche arrière toute ! Trop de monde. Du coup je suis allée me promener sur les bords de l’Eure, puis je suis tombée sur ce champ avec ces jeunes vaches plus craquantes les unes que les autres. Elles se sont toutes levées et c’était la bousculade près des barbelés, j’ai eu du mal à les prendre en photo, elles se poussaient les unes les autres pour voir mon appareil photo qui les intriguait. J’ai fait comme j’ai pu pour éviter les barbelés et les ombres un peu dures d’après midi.

    Quelques bouilles sympas :

    meuhhhhh


    _IGP0800vache


    IGP0795vache


    IGP0796vache


    Et la petite derrière qui dit : Moi aussi je veux voir ! :


    vache curieuse

    Photos prises avec le Pentax K-x et le zoom standard 18-55mm, à 100 iso en mode priorité ouverture réglé sur f/6.3. Aucune compensation d’exposition, ce doit être le seul appareil que j’ai où je n’ai pas à compenser l’exposition.
    C’est une bonne chose :-)

    Même si les attitudes sont toutes sympas, j’ai une préférence pour les trois dernières où les ombres dures sont moins visibles.

    Si j ‘ai le temps je vous rajouterai quelques autres photos :-)

    Une petite photo supplémentaire mais ce n’est pas avec le réflex, mais avec le Panasonic G1 avec le zoom standard, une petite plume qui s’est perdue et est venue s’accrocher à une petite herbe, elle était si jolie que je n’ai pas résisté, ca choque un peu après les photos de vaches, je l’oterai peut-être pour la mettre dans un autre article où elle aura une meilleure place :

    plume G1


    Mode priorité ouverture réglé sur f/6.3 au 1/800ème (il y avait du vent), objectif au zoom maxi équivalent 90 mm. 100 iso. Compensation d’exposition moins 2/3 Il pour ne pas griller les blancs et garder des détails dans les hautes lumières. Je la trouve trop centrée mais avec le vent impossible de mémoriser le focus, je suis donc sur le collimateur central. Il est évident que l’on a trop de profondeur de champ et c’est dommage mais c’est du au capteur micro 4/3.


  • Panasonic camescope micro 4/3 AG-AF100

    camescope AG-AF100

    Panasonic a annoncé le premier caméscope professionnel avec un capteur micro quatre tiers et des entrées audio professionnelles.
    Capable d’enregistrer des vidéos HD 1080p à des cadences différentes, l’AG-AF100 est compatible avec la lignée d’objectifs Lumix G, les filtres, et les adaptateurs dédiés aux appareils micro 4/3.

    l’AF100 offre la passibilité de faible profondeur de champ similaire aux appareils 24×36.

    Codec AVCHD H.264.

    Sortie HD-SDI, HDMI, microphone intégré stéréo. L’AF100 dispose de deux entrées XLR avec 48 capacités de V, alimentation fantôme, deux canaux d’enregistrement audio numérique 48-kHz/16-bit et soutient du LPCM/Dolby-AC3.

    Compatibilité avec les cartes SDHC et les médias SDXC de 32 Go jusqu’à 2 To. Avec deux slots SD, l’AF100 peut enregistrer jusqu’à 12 heures sur deux cartes SDXC 64Go en mode PH.

    Prévu pour la fin de l’année 2010.

    Prix inconnu et spécifications détaillées à l’heure actuelle.


  • comme deux yeux

    comme deux yeux

    Je l’avais déjà mise sur mon ancien blog, vous me direz c’est un coucher de soleil comme on en voit plein. Certes.
    Mais mon imagination débordante, m’emmène et me transporte. On ne sait plus très bien si l’on est sur terre ou dans les nuages, et dans ces nuages au-dessus de la ligne du milieu, il y a deux petits nuages, comme deux yeux, ils ont attirés mon attention, et j’ai voulu les éterniser :-)