• Quelques macros

    Je me promenais dans mon jardin malgré le temps gris et triste quand j’ai vu cette mouche… rouge foncé ! C’est bien la première fois que je vois une mouche de cette couleur !
    Alors je suis allée chercher mon Pentax K-x avec le 100 macro et j’ai décidé (si je la retrouvais) de la prendre en photo. Et voilà la jolie petite bête à la couleur flashy et métallisée à souhait :



    auto


    Pentax K-x, objectif 100 macro f/2.8 WR, mode priorité ouverture à f/2.8 pour flouter le fond et faire ressortir la mouche, vitesse 1/250ème de seconde à 200 iso, à main levée comme 99,99% de mes macros.

    Ensuite elle s’est envolée et je ne l’ai plus revue, snif. Même pas eu le temps de la prendre en gros plan.

    Du coup j’ai regardé un peu mon dossier macro et je vous rajoute quelques photos, tout d’abord la tête originale d’une tipule :


    auto


    Pentax K-x, objectif 100 macro f/2.8 WR, mode priorité ouverture à f/5.6 pour flouter le fond, vitesse 1/200ème de seconde à 400 iso, à main levée.


    Une drôle de bête qui est en fait un papillon de nuit, j’aurai préfére un plus joli fond mais j’avais fait avec, le pose m’avait amusée :



    auto


    Pentax K-x, objectif 100 macro f/2.8 WR, mode priorité ouverture à f/5.6 pour flouter le fond, vitesse 1/200ème de seconde à 400 iso, à main levée.

    Une petite marguerite :


    auto


    Pentax K-x, objectif 100 macro f/2.8 WR, mode priorité ouverture à f/3.5, correction d’exposition moins 2/3 IL, vitesse 1/640ème de seconde à 100 iso, à main levée.

    Une araignée qui transporte sa proie :


    auto


    Pentax K-x, objectif 100 macro f/2.8 WR, mode priorité ouverture à f/5.6, correction d’exposition moins 2/3 IL, vitesse 1/500ème de seconde à 400 iso, à main levée.

    Et pour finir une photo un peu bizarre de fleur prise de dos mais que j’aime bien à cause du jeu de lumière et des pétales ;-) :



    auto


    Pentax K-x, objectif 100 macro f/2.8 WR, mode priorité ouverture à f/6.3, correction d’exposition moins 2/3 IL, vitesse 1/400ème de seconde à 100 iso, à main levée.

    Voilà c’est tout pour ce soir mais ça change un peu des appareils photos et de la kina ;-)


  • Canon S95 un compact expert ultra compact

    Je vous en avais déjà parlé à propos des news de la photokina mais ce petit compact expert est vraiment une référence dans cette classe d’appareil et mérite bien un petit article.

    canon_S95

    Plus petit que le G12 qui ne rentre pas dans une poche il en reprend les fonctionalités. C’est le petit appareil à emporter partout avec soi, très mince et très léger il se glisse facilement dans une poche.  Il remplace le S90 qui a eu un énorme succès.  C’est le concurrent direct Panasonic LX5 mais avec une meilleure gestion du bruit en haute sensibilité et une ergonomie magnifiquement pensée.

    Canon_S95_dos

    Pas de révolution il est doté du même capteur CCD de 10 mégapixels que le S90. Le zoom est également le même que le modèle précédent : un 28-105 f/2-4.9 très lumineux en grand angle qui permet de ne pas monter trop vite en haute sensibilité. Construction de l’objectif : 7 éléments en 6 groupes (2 éléments asphériques avec deux surfaces asphériques, dont 1 élément UA).
    On retrouve les modes PASM (modes experts : programme, priorité ouverture, priorité vitesse et manuel) et Auto.De nombreux modes scènes sont disponibles. On retrouve également le Raw. La molette crantée autour de l’objectif que tout le monde a applaudi est toujours présente et paramétrable. L’excellent écran de 7.6 cm (3 pouces) offre 460 000 pixels. Toujours pas de viseur.

    Avantage par rapport au G12 dont l’objectif n’ouvre qu’à f/2.8 au grand angle, celui du S95 ouvre à f/2 en grand angle.

    Au dos du boitier le bouton S est personnalisable, vous pouvez par exemple lui attribuer un raccourci vers la balance des blancs, le choix entre Raw ou jpeg, etc.

    Lire la suite »


  • Leica V-Lux 2 un bridge zoom 24x et rafale 11 i/s

    Leica V-Lux-2

    Leica a annoncé le V-LUX 2 , combinant un super – zoom 24x haute performance  et une grande qualité d’image dans un boîtier mince et compact. Equipé d’un objectif Leica DC Vario – Elmarit de 4,5 à 108 mm f /2,8 – 5,2 équivalent 25-600 mm  F2,8-5,2,  d’un écran de 3 pouces orientable en tous sens de 460 000 pixels, de la vidéo en Full 1080i AVCHD HD,  des modes PSAM, l’appareil devrait couvrir toutes les circonstances.

    Peter Kruschewski , chef de produit pour les appareils photo numériques compacts chez Leica, a déclaré:  » Le V – Lux 2 est polyvalent avec sa forme compacte et son objectif super-zoom, ce qui en fait l’appareil idéal pour le voyage ambitieux et la photographie animalière . Dans le cas de certaines situations de prises de vues, d’avoir à changer d’objectif peut être frustrant, surtout quand une réaction rapide est nécessaire . Cet appareil photo compact a la capacité de capturer presque tous les moments de la vie. Le V -LUX 2 est une alternative intéressante aux systèmes reflex comparables. « 

    Le Leica V-Lux2 a été doté d’un nouveau capteur d’image CMOS 14.1 MP.

    Leica v lux 2 dos

    En plus d’offrir un microphone stéréo intégré avec un filtre électronique  contre le bruit de vent qui garantit une bande sonore cristalline , la plage de zoom 24x est disponible pendant l’enregistrement vidéo. un micro stéréo externe peut se monter sur le V-LUX 2. La prise de vue de photos est aussi possible pendant la vidéo.
    Le LEICA V -LUX 2 capture la vidéo en 1080i AVCHD Full HD .

    Le boitier offre une caractéristique intéressante en rafale haute vitesse : rafales de 11 images par seconde en pleine résolution de 14,1 MP , ou 60 images par seconde avec une résolution de 2,8 MP . Extraordinaire pour un compact !

    Lire la suite »


  • Fuji F300EXR zoom 15 fois et réglages experts

    J’avais fait l’impasse en juillet sur l’annonce du Fuji F300EXR parce que le capteur est celui d’un compact classique, mais il offre un prix plus abordable que les nouveaux hybrides à capteur APS-C et possède des qualités intéressantes notemment les modes PASM pour les photographes experts en plus des modes auto et surtout un autofocus qui se veut deux fois plus rapide que sur les compacts classiques.

    fuji finepix f300exr

    Fuji a eu la bonne idée de ne pas gaver son petit capteur de trop de pixels, celui-ci est  donc un 12 Millions de pixels largement suffisant pour des tirages jusqu’au 30×40 cm.

    L’appareil est doté d’un zoom 15 fois 24-360mm f/3-5.3 allant du très grand angle au gros télé dont on sait l’utilité lorsque l’on a qu’un seul appareil avec soi et que l’on veut pouvoir photographier tout ce qui nous tombe sous l’oeil. C’est le copain que l’on emporte partout avec soi pour saisir le moindre instantanné.

    A propos d’instantanné, c’est justement là que Fuji fait fort et qui va le démarquer des ses concurrents, le F300EXR est doté d’un autofocus hybride.
    L’autofocus utilise en parallèle la détection de contraste qu’utilisent les compacts et de la corrélation de phase qu’utilisent les réflex, ce qui est un exploit inédit, rendant l’autofocus deux fois plus rapide en bonne conditions de luminosité et le place à ce niveau largement devant la concurrence. En faible lumière il semble que le gain soit moindre qu’en pleine lumière mais les progrès sont tout de même là.

    Le nouveau Super CCD EXR intègre des pixels de détection de phase. Il est le premier capteur au monde à bénéficier d’une mise au point automatique assistée conjointement par la détection de contraste et la détection de phase. Le FinePix F300EXR propose cette fonctionnalité grâce à un très ingénieux système Autofocus Hybride qui, en fonction des situations, fait très intelligemment appel à l’un ou l’autre des deux systèmes AF. Pour la plupart des sujets, en particulier les plus sombres, le classique Contraste AF est parfaitement performant. Il peut cependant être mis en difficulté sur des sujets très contrastés ou lors de l’utilisation des plus longues focales. Pour ce type de sujets, seul le FinePix F300EXR, doté de l’Autofocus Hybride, peut basculer instantément sur le très rapide et très précis AF par Détection de Phase. A la puissance maximum du zoom 15x, sur un sujet en mouvement ou lorsque l’instant à saisir est éphémère, la réactivité de l’autofocus est primordiale.

    La seconde bonne nouvelle consiste aussi aux modes PASM en plus des modes auto intelligents et des modes scènes, l’expert pourra donc reprendre la main et appliquer ses propres réglages.

    Lire la suite »