• Des nouvelles du jardin

    Triste temps ! Dire que dans un mois c’est l’été !!!


    clematites


    Le manque de soleil se fait sentir, tout est en retard mais les fleurs de clématites commencent à montrer le bout de leur nez et partent à l’assaut de la petite barrière. J’ai tout de même quelques rares fleurs. Avant la pluie promise ce weekend j’ai repris mon fidèle reflex pentax et l’excellent objectif 100 macro WR pour quelques prises de vues.
    Réglages pour les clématites : mode priorité ouverture, ouverture réglée sur f/2.8, vitesse 1/1000ème de seconde, 400 iso.


    dalhias


    Les seuls dahlias en fleurs.

    Réglages : mode priorité ouverture, ouverture réglée sur f/2.8, vitesse 1/1600ème de seconde, 400 iso. Il aurait fallu que je puisse ouvrir plus mais il n’existe par d’objectif macro qui ouvre à f/1.4.


    Les fraisiers s’en donnent à coeur joie pour fleurir, j’ai au moins 150 fraises en formation mais comme le soleil n’est pas omniprésent elles se mettent toutes en attente, du coup je pense qu’au lieu de les avoir échelonnées je vais avoir toutes les fraises en même temps !


    fleur_de_fraise


    Ca me fascine toujours quand je regarde le coeur des fleurs de fraisiers d’imaginer que ce coeur va devenir une fraise.

    Réglages : mode priorité ouverture, ouverture réglée sur f/5, vitesse 1/1600, 400 iso. Le fond est logiquement bien plus fondu que sur la photo précédente malgré une ouverture plus fermée : je suis nettement plus près de mon sujet. Plus on est proche plus le flou vient rapidement et la profondeur de champ se réduit. j’ai donc fermé le diaphragme pour voir le fond bien flou mais que le coeur tout entier de la fleur soit bien net. Avec un fond bien crémeux la fleur est mise en valeur et la photo plus jolie.

    Un de mes pommiers nains se décide enfin à fleurir ! mi mai ! L’autre est en train de seulement former des boutons !


    fleurs_de_pommier_nain


    Réglages : mode priorité ouverture, ouverture réglée sur f/8, vitesse 1/320, 400 iso.

    Mes tulipes ne sont plus très en forme, mais j’ai voulu essayé quelques vues sur un pétale ;-)


    petale-de-tulipe


    Avec un jeu de flou comme je les aime, bien sûr c’est moins parlant pour la fleur mais j’aime ces ambiances entre flou et net où seul quelques pixels sont nets. J’aime beaucoup cette photo, pour le jeu de flou, pour les couleurs et pour la lumière.

    Réglages : mode priorité ouverture, ouverture réglée sur f/2.8 avec une compensation d’exposition de moins 2/3 IL, vitesse 1/250ème de seconde, 400 iso.


    La même espèce de tulipe originale :


    tulipe_perroquet

    J’aurai voulu le fond plus crémeux et moins contrasté mais comme la fleur est très sombre, le fond est forcément en assez fort contraste avec la couleur de la fleur.
    Le bon côté de la chose c’est que ça donne l’impression qu’il y a du soleil ;-)

    Réglages : mode priorité ouverture, ouverture réglée sur f/2.8 avec une compensation d’exposition de moins 2/3 IL, vitesse 1/320ème de seconde, 400 iso.

    J’ai quelques rosiers qui commencent à faire des boutons mais ce n’est pas encore ça. Pour les parfums du jardin les lilas s’en sont cependant donnés à coeur joie, pendant plusieurs jours c’était un délice, et rien que pour le plaisir de sentir leurs effluves enivrantes je ressortais le soir rien que pour sentir mes lilas embaumer le coucher du soleil. Bientôt j’espère que les roses vont prendre la relève puis les lis.

    Parmi mes rosiers parfumés (tous remontants) j’ai des « Jardins de bagatelle », un véritable délice, ils répandent leur parfum à plusieurs mètres, des rosiers « Elle », des rosiers « Prince Jardinier », un Westerland, un Ingrid Bergman, des grimpants « New Dawn », « madame Alfred carrière », et « Grand Huit », des rosiers tous primés pour leur parfum. Dans les non parfumés : pour la couleur un rosier « Le rouge et le noir », aux pétales très veloutés un peu comme « Papa Meilland » mais beaucoup moins sensible aux maladies, rouge très foncé aux pétales bordés de noir, il donne peu de roses mais elles sont magnifiques. un « Black Baccara » non parfumé mais aussi pour la couleur. Un Jean Cocteau. Il me tarde qu’ils soient en fleurs.

    A suivre ;-)


  • Bavarois aux framboises (ou aux fraises)

    Préparation : 20 mn Cuisson : 5 mn

    Ingrédients (pour 6 à 8 personnes) :

    - 50 cl de lait
    – 6 jaunes d’oeufs
    – 125 g sucre
    – 9 feuilles de gélatine
    – 1 kg de framboises (peut se faire avec des fraises)
    – 25 cl de crème liquide très froide

    Préparation :

    • Faire une crème anglaise avec le sucre, les oeufs et le lait bouillant.
    • Faire gonfler la gélatine dans de l’eau froide puis l’essorer soigneusement.
    • Ajouter la gélatine dans la crème chaude et laisser refroidir.
    • Mixer 700 g de fruits et incorporer ce coulis à la crème refroidie.
    • Ajouter en soulevant délicatement la crème fouettée.
    • Verser la moitié de la crème dans un moule à bord amovible et laisser prendre au frais 10 minutes.
    • Mettre le reste des fruits émincés puis la fin de la crème et remettre au frais pour 12h.


    Variantes :

    Vous pouvez utiliser des fruits rouges surgelés, ajouter un fond de génoise et ajouter autour de vos bavarois un peu de coulis de framboise.


    —-> Retour au Sommaire des recettes



  • Sauce Mornay


    Préparation : 20 minutes
    Cuisson : 15 minutes


    Ingrédients pour 4 personnes :

    • 25 grammes de farine
    • 50 grammes de beurre doux
    • 40 cl de lait
    • 3 cuillères à soupe de crème fraîche
    • 50 grammes de gruyère rapé
    • sel et poivre


    Préparation :

    • Dans une casserole, faire fondre 25 grammes de beurre doux.
    • Ajoutez la farine et remuez avec une cuillère en bois sans laisser brunir.
    • Verser ensuite progressivement le lait en remuant sans arrêt.
    • Laissez épaissir la sauce, salez et poivrez.
    • En fin de cuisson incorporez la crème, le gruyère et le reste de beurre froid coupé en morceaux. Mélangez bien et servez.


    Délicieux avec des allumettes de bacon.




  • Gratin de semoule

    Temps de préparation 5 minutes,

    Cuisson environ 15 minutes


    Ingrédients pour 2 :

    • De la semoule de blé extra fine (pas de la semoule à coucous hein ;-) ).
    • 1/2 litre de lait
    • Trois oeufs
    • 120 grammes de guyère rapé
    • sel, poivre.


    Préparation :

    • Dans une casserole portez le lait à ébullition puis baissez légèrement le feu. Incorporez, la semoule (4 ou 5 cuillères à soupe), mélangez à la cuillère en bois le temps de la cuisson, baissez le feu au bout de 5 minutes. laissez épaissir tout en remuant. La semoule ne doit pas devenir compacte, sinon c’est que vous avez mis trop de semoule au départ et ce ne sera pas bon.
    • Otez du feu quand la semoule est encore légèrement ontueuse. Ajoutez le gruyère rapé et les oeufs, le sel (allez y doucement avec le sel car le gruyère est déjà salé), mélangez.
    • Mettez le tout dans un plat à four, répartissez du gruyère rapé sur le dessus et enfournez. Surveillez le gratinement du plat. Quand c’est gratiné, sortez le plat du four et déhustez ;-)


    —-> Retour au Sommaire des recettes