• Quelle imprimante photo A4 et A3+ choisir ou… une 10×15

    epson stylus photo R2000


    Cela faisait un bon moment que nous n’avions pas parlé des imprimantes photos. On en parle de moins en moins d’ailleurs car d’une part les gens impriment de moins en moins et d’autre part on se contente souvent d’une multifonctions. Mais lorsque l’on désire imprimer des grands tirages ou des tirages d’art et avoir une réelle qualité rien ne vaut une véritable imprimante photo.

    J’ai donc choisi de vous en présenter deux. Epson reste le meilleur en ce qui concerne le jet d’encre. Certains ont encore en mémoire les jets d’encre dont les buses se bouchaient mais ceci fait partie du passé surtout si vous écoutez Epson qui dit qu’il ne faut pas arrêter les imprimantes. La mienne a plus de 5 ans et je n’ai jamais eu de souci de buses bouchées. Quand elle se met en veille elle ne consomme vraiment pas beaucoup.

    Je commence par la moins chère des deux.


    Epson Stylus photo R2000

    Elle est en photo ci-dessus, elle prend bien sûr plus de place qu’une imprimante photo A4 mais ça reste une imprimante relativement compact pour une A3+.

    Cette imprimante vous imprimera des photos en vraiment très haute qualité, parfois meilleure encore que certains labos !

    Elle coûte environ 550 € mais en ce moment vous pouvez en plus obtenir Lightroom 5 gratuitement, qui lui, coûte normalement environ 120 €, cela devient donc une très bonne affaire.

    Vous pourrez même imprimer des panoramiques, des calendriers et des albums photos.

    Atteignant 17 ml, la capacité des cartouches de la R2000 a été accrue de 50 % par rapport aux modèles précédents ce qui n’est pas un mal car lors des grands tirages on utilise tout de même pas mal d’encre. Les cartouches d’encre sont séparées ce qui permet de ne remplacer que la couleur épuisée.

    Connectivité étendue
    La connectivité Wi-Fi de la Stylus Photo R2000 vous permet de placer l’imprimante où vous le souhaitez. Vous pouvez imprimer facilement depuis votre iPhone® ou votre iPad® à l’aide de l’application Epson iPrint*. Vous pouvez également la connecter en Ethernet ou en USB, ou imprimer directement depuis votre appareil photo numérique via le port PictBridge™ en façade.

    La tête d’impression Micro Piezo délivre des gouttes d’encre de taille variable, pouvant faire 1,5 pl seulement. Elle permet ainsi de réaliser des dégradés subtils et très précis, tandis que sa fonction de mélange des encres garantit une reproduction des couleurs extrêmement fidèle tout en évitant les surcharges. Les couleurs sont fidèlement reproduites grâce aux encres Epson UltraChrome HiGloss2 qui incluent les teintes rouge et orange pour une reproduction parfaite des tons chairs.

    8 Cartouches d’encre : Optimiseur de brillance, Orange, Rouge, Magenta, Jaune, Cyan, Noir mat, Noir photo.
    L’optmiseur de brillance  rajoute un film très fin et invisible sur les photos imprimées sur papier brillant, pour optimiser la brillance mais aussi pour protéger la photo donc les couleurs devraient durer 1 siècle (non exposées en plein soleil bien sûr).

    Résolution d’impression : 5 760 x 1 440 dpi
    180 buses noir, 180 Buses par couleur
    Vitesse d’impression : 13 Pages/min Monochrome (papier ordinaire 75 g/m²), 13 Pages/min Couleur (papier ordinaire 75 g/m²), pour des photos ne comptez pas sur ce nombre de pages, comptez plutôt 1 minute au moins pour un tirage A4.

    Gestion du papier : A3+, A3, A4, A5, A6, B3, B4, B5, Letter, Letter Legal, 9 x 13 cm, 10 x 15 cm, 13 x 18 cm, 13 x 20 cm, 20 x 25 cm, 100 x 148 mm, Défini par l’utilisateur. D’une épaisseur de 0,08 mm – 1,3 mm, ce qui vous permet d’imprimer sur du papier épais et de bonne tenue. Elle accepte du papier de 330 grammes sans souci.
    Pour rappel le papier A3+ mesure 48.3 x 32.9 cm.

    Elle fonctionne aussi bien avec Mac qu’avec Windows.

    Connexions : USB, Ethernet, Wi-Fi.

    Dimensions : 62.2‎ x 32.4 x 21.9 cm (Largeur x Profondeur x Hauteur)
    Poids : 12 kgs.

    Pour les impressions sur papier d’art, Epson en propose plusieurs et accepte bien sûr du papier d’autres marques. Vous pourrez aussi importer les profil ICC pour gérer vos papiers d’art. C’est important car les papiers n’absorbent pas tous l’encre de la même façon et les papiers blancs ont parfois une légère dominante (crème ou bleue suivant les papiers), il est donc important de les prendre en compte pour une bonne restitution des couleurs.



    Epson Stylus Photo R3000

    epson stylus photo pro r3000


    Comme la R2000 elle est relativement compacte pour une imprimante A3 avec un look est assez sobre et épuré. La nouvelle insertion du papier par l’avant (par opposition à l’arrière sur la génération précédente) est bien vue et permet une maniement plus soigné des feuilles. Comme pour la R2000 elle accepte du papier Fine Art allant jusqu’à 1,3 mm d’épaisseur. À l’arrière, l’imprimante prévoit l’équipement nécessaire au chargement d’un rouleau pour imprimer des panoramas.

    On retrouve aussi la connectivité étendue USB, Wi-Fi et Ethernet.

    Sous son capot, on trouve un nouveau chariot d’imprimante pour les 8 têtes d’impression et 9 cartouches séparées.

    Le panneau de contrôle n’est plus placé sur le dessus de la machine mais à l’avant, cela permet de poser des feuilles des feuille sur le dessus, nous explique le constructeur. (Ce que je fais quand même avec ma R1900).

    Cette Epson Stylus Photo R3000 comme la R2000 se destine principalement au tirage photo mais cela ne m’empêche pas d’imprimer du texte ou des pages web avec.

    Le support des profils ICC permettra une bonne gestion des couleurs.

    Imprimer une photo en couleur en A3+ prendra un peu plus de 3 minutes en qualité supérieure. Pour le A4, comptez environ de 2 minutes. Les impressions en 10 x 15 sont rapides mais dépendent aussi bien sûr du réglage de la qualité.

    Les couleurs sont justes, les dégradés fidèles et homogènes, les tons chairs parfaitement retranscrits dans les moindres détails. Le rendu est superbe. Le noir et blanc excellent.

    Vous allez me demander où se trouve la différence entre les deux ?


    Cartouches d’encre haute capacité pratiques

    Au niveau des cartouches là on atteint enfin un bon résultat puisqu’Epson a opté pour des cartouches de 25.90ml. ce qui optimise aussi le coût par page et est quand même plus pratique quand on imprime pas mal de A4 ou de A3.

    Elle est aussi doté d’un écran LCD couleur.
    Vous pouvez consulter rapidement et facilement les instructions relatives aux supports et surtout, bien pratique pour voir le niveau d’encre des cartouches sur l’écran couleur LCD de 6,3cm.

    Vous bénéficiez d’une meilleure balance des gris, sans dominantes de couleurs, et d’une gamme de teintes encore plus naturelles et subtiles avec l’encre Epson UltraChrome K3 Vivid Magenta et ses trois densités de noir. Les tirages noir et blanc sont meilleurs qu’avec la R2000 ces derniers étant plus sujets au métamérisme suivant la lumière ambiante. Les encres UltraChrome K3 de la R3000 permet de bien plus beaux noirs et blancs. De plus avec le noir clair et très clair, vous obtenez des superbes nuances dans les dégradés de gris.

    Sélection des niveaux de gris
    Vous pouvez choisir votre propre tonalité noir et blanc (chaude, neutre ou froide), en la personnalisant à votre goût puis en enregistrant facilement vos paramètres sur le pilote de l’imprimante.

    Résolution d’impression : 5 760 x 1 440 dpi
    180 buses noir, 180 Buses par couleur.

    9 Cartouches : Noir clair, Noir très clair, Noir photo, Noir mat, Cyan, Cyan clair, Jaune, Vivid Magenta, Vivid Magenta clair.

    cartouches-epson_r3000

    Formats de papier : A3+, A3, A4, A5, A6, B5, Letter, Letter Legal, 9 x 13 cm, 10 x 15 cm, 13 x 18 cm, 13 x 20 cm, 20 x 25 cm, 100 x 148 mm. Grammage papier : 64 g/m² – 255 g/m².

    Supports : Chargeur automatique de documents, CD / DVD, Fine Art Paper Path, Papier en rouleaux, Support de papier épais.

    Connexions : USB, Ethernet, Wi-Fi.

    Dimensions : 61.6‎ x 36.9 x 22.8 cm (Largeur x Profondeur x Hauteur)
    Poids : 15 kgs

    Compatibles Mac et Windows.

    Prix environ 600 euros. Finalement il n’y a que 50 euros d’écart entre la R2000 et la R3000.


    Je dirai qu’il y a une différence dont il faudra tenir compte lors de votre choix, la R2000 excelle surtout en photos couleurs que ce soit sur papier mat ou brillant, en brillant le film déposé par l’optimiseur donne un rendu vraiment éclatant. La R3000 est par contre bien meilleure pour les tirages en en noir et blanc que la R2000 et peut-être un peu moins bien pour la couleur sur papier brillant (vraiment très légèrement). Elle permettent toutes les deux d’importer des profils ICC en fonction du papier utilisé.

    Apparemment il y a eu des progrès pour les tirages en noir et blanc avec le R2000 (j’ai la R1900), voici ce qu’en dit un professionnel :

    « Pour nous, il est essentiel de disposer de matériel fiable permettant de fournir à nos clients des images à la fois belles et stables dans le temps ; même à l’heure du numérique, rien ne remplace un tirage papier !
    J’ai choisi la R2000 pour l’encre pigmentaire et la qualité de rendu des tons chairs. Et j’en suis ravi ! Entre autres, les tons gris sont parfaitement neutres et continus (sur mon imprimante précédente ils avaient tendance à être légèrement magenta en milieu de l’échelle de gris). »

    Les principaux reproches faits à la R2000 est sur la capacité des cartouches. La R3000 est beaucoup plus intéressante à ce niveau si vous faites beaucoup de tirages de grande taille.

    Pour la R3000 il est intéressant de savoir si elle consomme beaucoup d’encre (au prix des cartouches et vu leur nombre on s’y intéresse !), le retour d’un des utilisateurs est réconfortant :

    « Rien a redire sur cette imprimante la qualité d’impression est hallucinante autant en couleurs qu’en noir et blanc, la consommation d’encre est vraiment raisonnable, j’ai imprimé 60 tirages 10×15, 20 tirages 13×18, 30 tirages A4 et 10 A3+ et toujours pas a sec (avec les cartouches d’origine). Je la conseille a tous les yeux fermés) »

    Il est certain que je ne pourrai pas imprimer autant avec ma R1900 sans changer de cartouches d’encre.

    Cela dit l’impression chez soi revient toujours plus cher que de passer par un labo mais le gros avantage c’est que l’on peut pratiquer des tirages tests sur un petit tirage 10×15 avant de lancer un A4 ou un A3+. D’autre part avec les labos la couleur n’est pas toujours respectée et un retirage peut avoir des couleurs légèrement différentes que le tirage précédent. Avoir son imprimante c’est aussi pouvoir profiter des tirages tout de suite. Par contre le budget à investir dans les cartouches d’encre peut rebuter et dans des papiers hauts de gamme peut rebuter. Mais même sur du papier super glossy ou semy-gloss Epson on obtient déjà des tirages vraiment superbes !

    Quand on aime les très beaux tirages la qualité est bien au-dessus de ce que nous sortent la majorité des labos en ligne. De plus ça laisse le choix des papiers suivant les sujets ou ce que l’on préfère, de l’ultra brillant au mat en passant pas le semi-mat, le perlé, le canevas, le toilé, le papier aquarelle, le baryté, et tous les fine art, etc il y a un choix énorme !


    Trop Cher ? Vous n’imprimez qu’en 10 x 15 cm ?

    Vous ne faites pas souvent des tirages ?

    C’est la petite Canon CP910 qu’il vous faut, en plus elle est très compacte et wifi, vous la placez où vous voulez.


    Canon_selphy-cp910


    Elle vaut moins de 100 euros.

    • Impression photo de qualité
    • Facilité du Wi-Fi pour l’impression depuis un smartphone ou sans fil relié à l’ordinateur.
    • Tirage rapide qualité labo, option de finition brillante ou semi-brillante
    • Facile à utiliser grâce à l’assistance à l’écran
    • Impression depuis des cartes mémoire et des clés USB


    Dimensions fermée : 17,5 x 12,5 x 6 cm

    Pratique si vous aimez imprimer vos photos en vacances ou chez des amis directement depuis la carte mémoire ou depuis un appareil photo wi-fi.


    canon_selphy_cp910


    La prise en charge d’AirPrint™ vous permet d’imprimer aussi à partir d’appareils Apple compatibles sans installer aucun logiciel.

    Pas de risque de bouchage des buses si vous n’imprimez pas de photos pendant 6 mois, elle fonctionne en sublimation thermique.

    Vous pourrez même imprimer des photos d’identité avec guide de cadrage du visage qui vous permet de créer et d’imprimer des photos d’identité dans un large éventail de formats standard.

    J’ai un des modèles précédents non wifi et la qualité des photos est excellente. Il faut penser à laisser de la place à l’arrière de l’imprimante car la photo est imprimée en plusieurs passages (principe de la sublimation thermique) et le papier navigue de l’avant à l’arrière de l’imprimante.

    La Canon CP 910 fonctionne avec des packs encre + papier, par exemple avec le pack Canon KP-108IN Kit Cartouche d’encre d’origine et papier 108 Feuilles 10×15cm qui vaut 31 environ sur amazon (livraison comprise) ce qui vous donne un prix de revient par photo d’environ 29 centimes.

    Elle permet aussi d’imprimer des autocollants carrés de 5 x 5cm, ou 5.4 x 8.6 cm (format carte de crédit), ou de mini autocollants mais là pour trouver le papier en France… !
    Au cas où je vous donne tout de même les références :

    Papier photo :

    Format 10×15 : KP-36IP, KP-72IN, KP-108IN soit des packs encre + papier pour 36, 72 ou 108 photos.
    Format cartes de crédit * : 8.6 × 5.4 cm : KC-36IP (36 feuilles)


    Autocollants :

    Format cartes de crédit * : 86 × 54 mm : KC-18IF (18 autocollants)
    Autocollants carrés * : 50 × 50 mm : KC-18IS (18 autocollants carrés)
    Mini autocollants * :  22 × 17,3 mm (8 autocollants sur une feuille) : KC-18IL (18 feuilles)

    * Les références avec une astérisque demande une cassette spéciale pour recevoir le papier.

    Cassettes papiers pour les papiers spéciaux :
    Cassette papier format carte postale  : PCP-CP400
    Cassette papier format carte de crédit : PCC-CP400
    Couvercle de protection contre la poussière : DPC-CP100


    Paramètres d’impression :
    Date, correction yeux rouges, finition d’impression (brillant ou satiné), avec bords ou sans bords, mise en page (1 photo, 2 photos, 4 photos, 8 photos, aléatoire), mes couleurs (désactivé, éclatant, neutre, diapositive, sépia, noir et blanc), optimiser image, réglage manuel de la luminosité, économie d’énergie, impression Exif.


    Vous allez camper au fin fond d’une forêt sans électricité ou naviguer sur les mers ?

    Une batterie rechargeable NB-CP2L est disponible en option (requiert un chargeur adaptateur CG-CP200). Vous pouvez imprimer 36 photos au format carte postale sans recharger. Je ne sais pas si la batterie sera disponible en France.


    Et le laser couleur qu’est-ce que ça vaut ?

    Comme j’en ai parlé dans les commentaires, je ne la rajouterai pas à l’article déjà bien long, regardez les premiers commentaires à ce sujet.




  • Photoshop CC 14.2 passe à l’impression 3D (en volume)


    adobe_photoshop-3d-printing


    Avec sa nouvelle mise à jour Photoshop Creative Cloud ajoute une nouveauté qui se remarque : la prise en charge de l’impression 3D et la possibilité de lancer l’impression depuis le logiciel.

    Adobe a établi un partenariat avec la firme Makerbot, notamment à l’origine des imprimantes 3D Replicator.

    On connait l’essor de l’impression 3D ces trois dernières années avec des applications très diverses tant en médecine, qu’en industrie ou encore en cuisine (bonbons, chocolats, etc).

    Adobe explique que Photoshop permet de « simplifier radicalement le processus d’impression 3D » en devenant « un outil de liaison pour tous ceux qui veulent lancer une impression 3D » sur une imprimante 3D reliée à l’ordinateur, ou en passant par une plateforme Web comme Shapeways qui a conclu un partenariat avec Adobe.

    Cette mise à jour permet à l’usager d’importer un modèle 3D depuis n’importe quelle source (Internet, un scanner 3D ou un quelconque logiciel de modélisation) dans Photoshop CC, ce dernier étant capable de prendre en considération plusieurs formats de fichiers : 3DS, Collada, KMZ, OBJ et STL.

    Il permet  également de partir de zéro et de composer un objet 3D de toute pièce. Il se charge de calculer la faisabilité de l’objet au fur et à mesure de sa conception 3D et s’assure qu’il n’y a pas de parties trop fines ou fragiles qui casseront lors de l’impression.

    Adobe a donc conclu des partenariats avec divers fabricants d’imprimantes 3D, comme Shapeways, MakerBot, Zcorp ou 3D Systems.

    Seuls ceux qui possèdent un abonnement pour les versions Cloud d’Adobe peuvent bénéficier de la mise à jour gratuitement. Ceux qui vont souscrire devront en plus s’acquitter de 50$ pour ce support s’ils le veulent, quant à ceux qui ont une version matérielle forcément de la génération CS6, et bien ils vont pouvoir aller voir ailleurs !

    « Jusqu’ici, il y avait un fossé entre le contenu produit par les outils de modélisation 3D et les conditions requises pour obtenir des impressions de qualité. Il suffit à présent aux créatifs de cliquer sur Imprimer dans Photoshop CC pour que leurs projets 3D prennent vie », explique Winston Hendrickson, vice-président de la division Creative Media Solutions, chez Adobe.

    Les imprimantes 3D se démocratisent de plus en plus, gageons que d’ici quelques années nous pourrons reproduire une clé ancienne par exemple à partir d’une photo pour ensuite l’imprimer en 3 dimensions. La possibilité de re-créer aussi des pièces cassées de certains de nos appareils dont on ne pourra plus récupérer des pièces d’origine à travers le S.A.V. etc ouvre d’énormes possibilités. Si la photo en 3D n’a pas eu le succès escompté, l’impression 3D avance à grand pas.

    Si le marché des imprimantes 3D était surtout l’apanage des sociétés US, il faut tout de même être contents, pour une fois une entreprise française se démarque en ces temps de crises : Groupe Gorgé qui fait un parcours sans faute et se fait de plus en plus remarquer par le monde entier par ses innovations et ses produits hautes technologies, ça fait plaisir.




  • Comparaison des compacts et hybrides experts de poche

    compar_compacts_hybrides2014


    En photo : Sony RX100, Panasonic GM1, Sony A5000.

    Le Sony RX100 est identique extérieurement au RX100 II sauf que ce dernier comporte une griffe porte accessoire et un écran inclinable. J’ai sélectionné deux compacts à objectifs fixes et deux hybrides mais dont la taille rejoint celle de ces compacts experts.


    compar_compact_hybrides


    Quand on observe les spécifications on voit que le RX100 bien que révolutionnaire à sa sortie est le moins bien doté du lot, pas de Wi-fi et une vitesse d’obturation un peu juste, pas d’écran tactile, par contre c’est le moins cher des 4.

    Le plus compact reste le Sony RX100 II (les dimensions du Panasonic sont sans l’objectif monté dessus, donc il sera plus épais qu’un RX 100 ou un RX100 II dans une poche) doté lui du Wi-Fi, d’une griffe porte accessoires, d’un écran inclinable et d’une image encore améliorée par rapport au RX100 et qui est équivalent à ce que peuvent produire des reflex d’entrée ou de moyenne gamme. Si vous ne souhaitez qu’un seul objectif c’est le RX100 II qui propose la plus large plage focale avec l’objectif fourni qui sera le plus polyvalent. Sa griffe porte accessoires est un plus puisque l’on peut y adjoindre soit un micro stéréo soit un viseur ou un flash externe mais ceci fera monter l’addition.

    Les plus polyvalents restent les deux hybrides avec chacun leurs avantages.

    Le Panasonic GM1 muni d’un capteur micro 4/3 délivre des images de haut vol tout comme devrait le faire le Sony A5000. On regrette l’écran fixe mais par contre au niveau de la vitesse d’obturation il est gagnant par rapport à son concurrent. D’autre part Panasonic propose plusieurs objectifs fixes pancake (extra plats) qui pourront compléter votre parc optique si vous le désirez. L’objectif fourni ne démérite pas en qualité d’image bien que je trouve sa plage focale un peu étriquée.

    Le Sony A5000 se révèle l’appareil le plus petit du marché muni d’un capteur de reflex APS-C, son écran inclinable est un plus et il offre le NFC en plus du wi-fi. Le bossage pour la tenue en main ainsi que la plage focale un peu plus étendue que son concurrent sont aussi un plus. Les photos en hautes résolutions passent très bien même au-dessus de 1600 iso pour les deux appareils hybrides.

    Un autre avantage pour les deux hybrides : la focale qui commence à 24mm, vous serez donc plus à l’aise dans des endroits exigus pour couvrir le maximum de champ ou pour photographier des grands monuments ou les paysages. Inversement pour les portraits les deux Sony RX100 et RX100 II sont plus adaptés avec la focale pouvant aller jusqu’à 100mm. Un choix draconien.

    Un choix pas facile à faire entre ces deux hybrides. Le Sony A5000 n’est pas encore sur le marché donc je ne peux pas comparer la qualité d’image avec le Panasonic GM1. Ce dernier est vraiment un appareil très plaisant et il donne des photos de qualité vraiment excellente. Le hic, son prix, même si il vient de baisser un peu mais c’est un boitier vraiment très bien construit. Il est évident que pour garder la compacité des deux hybrides à objectifs interchangeables il faudra opter de préférence pour des optiques compactes.

    Ces quatre appareils sont dotés d’un mode auto inteligent ainsi que des modes experts PASM (programme, priorité ouverture, priorité vitesse et mode manuel).

    A noter : les RX100 et RX100 II ne possèdent pas de pas de vis au bout de l’objectif (comme tous les compacts) il faudra donc prendre en option la bague dédiée si vous désirez monter des filtres sur ces deux boitiers.

    Je n’ai pas présenté les appareils par ordre de préférence mais par taille de capteur, le deux petits Sony sont dotés d’un capteur nettement plus grand (4 fois plus grand) que celui qui équipe les compacts classiques, le micro 4/3 possède un capteur encore plus grand, et le capteur du Sony A5000 encore plus puisqu’il est doté d’un capteur de reflex APS-C. Pour le choix des deux compacts j’ai choisi ceux qui délivrent la meilleure qualité d’image dans leur classe tout en étant des boitiers de poche, le but étant de comparer les appareils les moins encombrants tout en offrant une superbe qualité d’image et pouvant satisfaire aussi bien le débutant que le photographe expérimenté qui souhaite compléter par exemple son reflex par un boitier qui puisse l’accompagner partout.

    Le meilleur rapport qualité/prix revient logiquement au Sony A5000.


    P.S. J’aurai pu ajouter les Fuji X-A1 ou le X-M1 mais leurs dimensions deviennent trop limites car sans objectif on atteint : 11.69 x 6.65 x 3.9 cm, ils sont trop larges et trop hauts pour rentrer dans la catégorie des boitiers de poche.

    __________________________________________________________

    Voir aussi (cliquez sur les liens) :

    Sony RX100

    Sony RX100 II

    Panasonic GM1


  • Mais qu’est-ce que c’est que ça !

    Hasselblad-Lunar-limited-edition-camera


    Je pense que vous l’aurez compris c’est à nouveau le Sony Nex 7 déguisé par Hasselblad mais pour une seconde version limitée.

    Hasselblad a annoncé un autre « lunar » en édition limitée et numérotée. Seules 200 pièces seront produites. La livraison débutera le 31 Janvier pour coïncider avec le Nouvel An chinois et le prix sera de … 7200 € (environ 10.000 $) !

    Le centre de design basé en Italie a choisi les couleurs rouge et or exclusifs sur la poignée et le corps pour étayer la croyance traditionnelle chinoise pour qui ces nuances représentent bonheur et joie.

    Il comporte un capteur 24 millions de pixels et est livré avec le 18-55mm et la vidéo HD. Il est amusant de voir dans le communiqué que Hasselblad ne fait aucune fois référence à Sony. C’est la seconde édition par Hasselblad du Sony Nex 7 qui en profite pour grimper prodigieusement de prix.

    Quand je pense que Sony doit bientôt remplacer le Nex 7 qui se fait vieux, qui va acheter cet appareil là ?!

    Et la poussière sur le pare-soleil c’est pour faire passer le prix ? Franchement quand on pense que Hasselblad était une référence, je trouve ça triste.

    Bon, les goûts et les couleurs hein, ça dépend de chacun, mais franchement si on m’en offrait un je me dépêcherai de le revendre… et hop quelques optiques pour le Sony A7 ;-)