• Juste deux petites fleurs


    _IMG0764_platycodon


    Une fleur de platycodon et en dessous une fleur de ma clématite Mrs Cholmondeley


    clematite_Cholmondeley



    J’ai attendu le début de soirée que la lumière soit moins dure afin de pouvoir utiliser une grande ouverture (f/2.8) pour flouter les fonds. J’ai pris les photos avec mon reflex Pentax K50 et le superbe objectif 100mm f/2.8 macro WR Pentax, les deux photos sont prises à 100 isos.

    Pour le platycodon je n’ai pas pu mieux cadrer car les fleurs sont très proches les unes des autres.


    La clématite ‘Mrs Cholmondeley’ a reçu le « Award of Garden Merit » de la société royale d’horticulture d’Angleterre. C’est une plante grimpante qui produit des fleurs superbes.


  • Biscotte s’est trouvée un copain

    Biscotte


    Voilà Biscotte pour ceux qui ne la connaissent pas. Elle ne fait pas son âge, elle a bientôt 9 ans ! Elle joue tout le temps, paraît en pleine forme mais malheureusement à la dernière visite de santé, le vétérinaire lui a trouvé un « gros » souffle au coeur :-(

    J’essaie de ne pas y penser.

    En tout cas aujourd’hui elle s’est trouvé un copain. Je me demandais pourquoi elle aboyait dans le jardin et que vois-je ?

    Ça :

    herisson


    En plein milieu du jardin, évidemment les aboiements ne l’ont pas rassuré donc il cherchait à s’en aller, je suis vite allée chercher le premier appareil photo qui me tombait sous la main, je me suis baissée à sa hauteur et hop dans la boîte pendant qu’il se dépêchait d’aller vers la clôture ;-)


    herisson2


    Je le trouve très mignon. Biscotte voulait jouer avec lui mais… pas lui ;-)

    J’espère qu’il reviendra et qu’ils arriveront à être copains. Dommage que je n’ai pas pu les prendre en photo tous les deux ensembles.


  • Sony hybride full frame a7R II et compact expert RX100 IV avec vidéo 4K

    ILCE-7RM2


    Cette fois c’est officiel il est enfin là !


    • Capteur Full Frame 42 millions de pixels Exmor R BSI CMOS rétro-éclairé (contre 36 pour l’a7R) 7952 x 5304 pixels
    • Processeur BIONZ X
    • stabilisation sur 5 axes  SteadyShot (stabilisation optique pour l’a7R)
    • Nouveau module autofocus par corrélation de phase intégré de 399 points au capteur couplé à un autofocus par détection de contraste à 25 points et à la reconnaissance des visages.
    • 5 images par seconde en rafale avec suivi autofocus et mesure d’exposition.
    • Vidéo 4K enregistement en XAVC S et S-Log2 Gamma (vidéo seulement HD sur le a7R)
    • Super ralenti en 960 images par seconde.
    • Corps en alliage de magnésium résistant aux intempéries
    • Wi-Fi avec la technologie NFC
    • sensibilité 100-25 600 et 50-102 400 en mode étendu (50 à 51 200 Iso sur l’a7R en mode étendu)
    • Plage dynamique étendue
    • 3,5x plus rapide que l’A7R
    • Haute vitesse de réponse autofocus jusqu’à 40% plus rapide que l’α7R original
    • Mode silencieux
    • Timelapse
    • Panarama automatique
    • Suivi lumineux
    • Réglage en iso auto de la vitesse à laquelle le boitier doit changer de sensibilité


    ILCE-7RM2_dos

    • Ecran de 3 pouces non tactile orientable vers le haut et le bas.
    • Viseur 2 359 296 points avec un grossissement de 0,78x, impressionnant et spacieux ! Le plus haut grossissement de viseur du monde.
    • Vitesse d’obturation de 30 secondes à 1/8000ème de  seconde
      Compensation d’exposition : ±5 (par pas de 1/3 IL ou d’ 1/2 IL)


    a7rII_dessus


    Un bouton de blocage central apparaît sur la molette des modes.

    • 4 boutons c1, c2, c3 c4 personnalisables.
    • Wi-Fi avec NFC
    • Focus peaking
    • sept nouvelles options de profil d’image qui vous permettent de contrôler des choses comme le niveau de noir, gamma, gamma du noir, etc.
    • Disponibilité Août 2015


    a7rII_ecran orientable


    La sensibilité de 100 à 25 600 iso est extensible à de 50 à 102 400 iso.

    L’obturateur est donné pour 500 000 déclenchements (de quoi faire !).

    Appréciable : Le nouveau module autofocus fonctionne désormais parfaitement avec toutes les optiques Sony (monture A ou E) ou d’ autres marques ! (avec l’utilisation de bague pour les optiques d’autres marques que Sony ou Zeiss en monture E et pour les optiques en monture Sony A). Et ceci même en mode suivi.


    VIDEO 4K

    En mode vidéo l’a7R II utilise le codec avancé XAVC S7 pendant le tournage de la vidéo, qui enregistre à un débit élevé de 100 Mbps en 4K et 50 Mbps en pleine prise de vue HD.
    En outre, le modèle α7RII propose une variété de fonctions pour soutenir un flux de production vidéo professionnelle, y compris Profil de l’image, S-Log2 Gamma et S-Gamut, 120fps haute trame en HD (720p), le Time code, une sortie HDMI propre.

    Résolutions :3840 x 2160 (30p, 25p, 24p), 1920 x 1080 (60p, 60i, 24p), 1440 x 1080 (30p), 640 x 480 (30p)
    Format : MPEG-4, AVCHD, XAVC S
    Microphone Stereo
    Haut-parleur Mono

    Port casque et pour microphone externe stéréo, support XLR avec adaptateur, zébra réglable, niveau des noirs, etc.

    Grâce à la prise micro HDMI, vous pouvez visualiser ou enregistrer un signal HD ou 4K sur 8 bits 4:2:2 avec TimeCode.

    Sony a ajouté un mode Super 35mm, le boitier recueille alors une foule d’informations d’environ 1,8x plus de pixels qu’avec le 4K en utilisant toute la largeur du capteur sans pixel binning et suréchantillonne les informations pour produire des films 4K avec un moiré minimal et sans «effets d’escalier». En mode plein écran, l’α7RII utilise toute la largeur du capteur 35mm pour l’enregistrement 4K, permettant aux utilisateurs d’utiliser la puissance expressive élargi du capteur. C’est le premier appareil photo numérique au monde à offrir cette capacité en 4K avec un capteur full-frame sur un appareil photo.

    capteur_4K


    Dans ce mode le capteur est entièrement utilisé sur toute sa largeur (7952 pixels) pour les tournages en 4 K puis ré-échantillonné en 3840 x 2160 pixels.


    Sony a également annoncé un nouvel écran LCD externe (optionnel) d’une diagonale de 12,7 cm, qui vient se loger sur la griffe porte-accessoire, référence CLM-FHD5, il affiche les images en HDTV 1080 et permet de zoomer et d’afficher le focus peaking, etc. Il dispose d’un mode S-Log.

    ecran_sony_clm_fhd5

    Compatible avec tous les boitiers série a7, focus peaking pour une meilleure mise au point et mode loupe, 6x.

    Pour le prix de l’écran externe optionnel cela devrait tourner autour des 500 euros (au moins).


    Autofocus

    Le nouveau système d’autofocus du Sony A7rII introduit une nouvelle norme, surtout concernant les optiques d’autres marques :

    Dpreview écrit:

    PDAF fonctionne même avec des objectifs tiers via des adaptateurs existants, y compris en mode de suivi AF continu. Ceci est potentiellement une affaire énorme – surtout pour les utilisateurs Canon. Nous avons utilisé un A7R II avec un Objectif 24-70mm Canon et un adaptateur Metabones, et l’autofocus est en effet très rapide. Nous allons examiner cette question plus en profondeur dès que nous avons un appareil photo finalisé, mais pour l’instant, nous sommes très impressionnés.

    Sony a reconnu qu’ils avaient besoin d’ajouter un autofocus de haute qualité pour les objectifs Canon si ils veulent gagner encore plus de clients Canon. La guerre est ouverte et Sony annonce la couleur. Non seulement Sony a gagné son pari de rentrer dans la cour des grands mais maintenant il s’agit même de les battre. Et au niveau des hybrides c’est déjà fait. Quand on connait Sony, son écoute des photographes, la qualité de ses ingénieurs, sa force d’innovation et le succès de ses full frame on ne serait pas surpris de le voir rafler le marché et passer en tête. Je reste très impressionnée de la vitesse à laquelle Sony a su sortir des rangs et nous époustoufler ces dernières années ! Ce n’est pas étonnant que ce soit le seul constructeur a augmenter ses ventes et son CA quand les autres voient leur chiffre d’affaires fondre.

    Un des points forts est aussi que Sony a eu l’intelligence d’autoriser la fabrication de bagues d’adaptation ce qui permet de monter des objectifs d’autres marques sur ses boitiers ce qui est impossible pour les détenteurs de boitiers Nikon ou Canon qui deviennent prisonniers de leur marque et doivent obligatoirement monter un objectif soit Nikon soit Canon (suivant la marque de leur boitier) sur leur appareil. On ne compte plus les propriétaires d’optiques pour Leica ou Canon qui sont passés sur des boîtiers hybrides full frame Sony et apparemment ce n’est pas fini.


    Toujours pas de chargeur indépendant livré avec l’appareil, c’est mesquin à ce prix là, le boitier est donc immobilisé pendant la charge, je vous conseille d’acheter le chargeur indépendant.

    Energie : Batterie NP-FW50 lithium-ion permettant environ 290 photos par charge.
    Cartes mémoire : SD/SDHC/SDXC
    Dimensions : 12.7 x 9.6 x 6 cm 
    Poids sans objectif : 625 grammes

    Prix : 3 500 € boîtier nu ! Sony avait prévenu… il augmente ses tarifs et pas qu’un peu !! On trouve actuellement l’a7R pour environ 1 600 € certes sans toutes les améliorations de l’a7R II mais pour la moitié du prix. Ne pas oublier pour ceux dont la vidéo n’est pas la priorité l’excellent A7 II pour environ 1 700 € qui comme l’a7R II profite de la stabilisation sur 5 axes.

    Sony prévoit de sortir 8 nouveaux objectifs d’ici début 2016.


    Mise à jour 28 août 2015

    DXOlabs vient de passer à la moulinette l’A7RII, comme on s’en doutait il s’avère que c’est le meilleur des full frame actuellement (de peu) :

    dxolabs comparaison du a7rII avec le Nikon 810 et le SonyA7R

    Et le Canon 5DS est battu à plate couture ! :

    dxolabs comparaison du Sony a7rII avec le Canon 5ds



    Mise à jour octobre 2015

    Best of 2015, le Sony A7RII gagnant de l’année pour Dpreview


    dpreview_best_of_2015_A7RII



    La revue « Chasseur d’images » a donné 5 étoiles en note technique au A7R II


    5_etoiles_chasseur_images


    Au niveau de la sensibilité et du bruit on note : « Il faut passer la barre des 25 600 iso pour que l’image perde de sa finsesse. Le comparatif de bruit visible sur un tirage A2 montre que le 7R II n’a pas de concurrent direct. Les appareils de haute définition (36 millions de pixels Nikon et 50 millions de pixels Canon) sont battus. Quant au A7s, roi de la sensibilité élevée, il n’est plus dans la course avec ses 12 millions de pixels « seulement ». »

    « Passé les 3200 iso le Sony est loin devant ses concurrents. »

    « Une telle qualité en haute sensibilité bouleverse véritablement la photographie en basse lumière ».

    (source revue Chasseur d’image n° 377.)



    Idem pour ephotozine


    ephotozine_5_etoiles_editor_choice

    « Le Sony Alpha A7R II est l’aboutissement de toutes les meilleures innovations et de l’expertise de Sony dans un appareil photo fantastique. »

    5_etoiles

    « Excellente qualité d’image, système de stabilisation d’image 5 axes, Impressionnantes performances en haute résolution. Gamme d’objectifs de haute qualité disponibles. Vidéo 4K, Wi-Fi et NFC, applications Sony PlayMemories… »


    Mise à jour novembre 2015

    goldaward

    Dpreview vient d’accorder pour la première fois une note de 90 à un appareil photo, ainsi qu’un Gold Award.

    « L’A7R II recueille notre premier prix – et le score le plus élevé jamais donné – pour sa pure prouesse technique. »


    Mise à jour décembre 2015

    Encore une récompense pour le sony A7R II élu meilleur appareil photo de l’année par Imaging Ressource.

    2015_imaging-ressource-best_of the year


    « Comme son prédécesseur, le Sony A7R II est un appareil révolutionnaire. Pour la première fois dans la série A7 « R » , il est doté d’un autofocus à détection de phase. L‘A7R II fournit un autofocus rapide, précis et capable de suivi , même avec des optiques Sony Alpha avec adaptateur ou de marques tiers. Et grâce à la technologie du capteur rétro-éclairé, l’A7R II fournit suffisamment de bonnes caractéristiques au niveau du bruit pour permettre des photos sous l’éclairage des rues de la ville, même avec sa résolution élevée de 42,4 mégapixels.
    Mais peut-être le plus impressionnant de tout, l’A7R II est aussi désormais capable de capture vidéo 4K dans l’appareil sans enregistreur externe, en utilisant toute la largeur de la trame d’image. Et tout cela est enveloppé dans un corps compact et configurable de façon impressionnante, qui arbore maintenant une nettement meilleure ergonomie que son prédécesseur. En un mot, le Sony A7R II est un appareil vraiment spectaculaire qui offre aux photographes exigeants ses capacités incroyables tout en allégeant considérablement la charge dans leurs sacs photo. »

    _________________________________________________________________

    Voir aussi (cliquez sur les liens) :

    Sony A7 II full frame stabilisé sur 5 axes et autofocus 30% plus rapide

    Objectifs pour les hybrides Sony Full frame 24×36 en monture FE

    Profusion de bagues d’adaptation pour les Sony A7 et A7R


    _________________________________________________________________



    RX100 IV

    DSC-RX100M4


    Le roi des compacts, il n’y a plus besoin de présenter le RX100 dont la référence est légendaire et qui s’améliore de modèle en modèle. Il doit sa célébrité en partie à cause de son capteur 4 fois plus grand que celui qui équipe les compacts classiques et évidemment surtout grâce à sa superbe qualité d’image.

    Le nouveau RX100 IV maintient le design compact, de poche, de la famille RX100, et dispose d’un objectif 24-70 mm Zeiss MD Vario-Sonnar f/1.8-F2.8

    • Capteur 20.1 millions de pixels 1″ Exmor R BSI CMOS, Sony a associé son capteur Exmor RS de 20 millions de pixels à de la mémoire DRAM pour multiplier par cinq la rapidité du capteur.

    Structure du capteur :

    RX100m4_structure-du-capteur


    • Processeur BIONZ X
    • Objectif Zeiss Vario-Sonnar 24-70mm f/1.8-2.8
    • Ecran 3 pouces 1 229 000 points LCD Xtra Fine non tactile, inclinable vers le haut et vers le bas.
    • Vitesse d’obturation maximale de 1/32000 seconde, le 1/32 000 peut être très utile quand on se trouve dans des environnements très lumineux et que l’on souhaite utiliser une grande ouverture et si vous le couplez au filtre ND neutre intégré… ! Encore un exploit de Sony.
    • Video Full HD et 4K en XAVC S, Clean HDMI Out. Enregistrement de la vidéo à un débit de données élevé de 100 Mbps en 4K.
    • Capacité d’enregistrer de super ralenti vidéo (slow motion) jusqu’à 40x plus lent que le taux standard, le rendu des ralentis est superbe !
    • Wi-Fi avec NFC
    • Sensibilité de 125 à 12 800 iso
    • Modes PASM en plus du mode tout auto visibles sur la molette sur le dessus du boitier


    rx100_IV_dessus

    • Rafale jusqu’à 16 images par seconde en mode rafale en pleine résolution
    • Filtre ND Neutre
    • Flash intégré
    • Viseur 2 359 296 points très nettement amélioré
    • Batterie NP-BX1 lithium-ion permettant 280 photos par charge.


    rx100_IV_dos


    Format d’image : carré, 4:3, 3:2, 16:9

    Une carte mémoire SDXC de la catégorie 10 ou plus est nécessaire pour la vidéo en 4K et les ralentis pour l’enregistrement XAVC S et une carte UHS Speed ​​Class 3 est nécessaire pour l’enregistrement à 100Mbps

    Dimensions : 10.2 x 5.8 x 4.1 cm
    Poids :  298 grammes

    Disponibilité : juillet 2015


    Ce qui change par rapport au RX100 III :

    Le capteur Exmor RS avec DRam intégrée, le viseur dont la définition a été doublée, l’obturateur électronique qui permet maintenant des prises de vues au 1/32 000ème de seconde, la possibilité de filmer en 4K (3840 x 2160 px) en XAVC-S. Le S-Log2 et le S-Gamut. Les rafales à 16 images par seconde.


    Un exemple de vidéo 4K est déjà disponible :

    —–> Vidéo 4K avec le RX100 IV

    Et le ralenti est super sympa :

    —–> ralentis avec le RX100 IV


    Prix autour des 1 100 €, décidément Sony avait bien fait de prévenir, les tarifs sont effectivement très nettement à la hausse !!!! On trouve l’excellent RX100 III (version précédente) pour environ 700 €, même zoom, même châssis, même boîtier mais pas de vidéo 4K seulement du full HD 1080p ce qui est déjà très bien. (je vous ai ajouté le lien vers le RX100 III plus bas).

    A noter aussi dans le même gabarit de poche le Panasonic GM5, muni d’un capteur micro 4/3, qui a l’avantage d’être à objectif interchangeable et que l’on trouve pour environ 600 euros livré avec l’objectif 12mm-32 mm f/3.5-5.6 (équivalent 24-64mm).


    Mise à jour août 2015

    DXo vient de publier son analyse du capteur et a comparé les 3 derniers RX100 sortis, la différence n’est pas très importante entre le RX100 II et le RX100 III mais est plus marquée avec le RX IV :

    dxo compare les RX100

    Ils concluent : « Pour un petit capteur, la nouvelle puce CMOS Exmor RS BSI 20 millions de pixels occupe un rang élevé, arrive à la 116e dans notre base de données pour les capteurs de toutes tailles. Ses performances le classe aux côtés des derniers modèles Micro-Quatre-tiers et des modèles reflex APS-C tels que les Canon EOS 7D Mk II et EOS 760D. » Pour un compact c’est plutôt top surtout si on le compare au Canon 7D II !



    ______________________________________________________________

    Voir aussi (cliquez sur le lien) :

    Compact Sony RX100 Mark III

    Panasonic GM5 un hybride micro 4/3 presque de poche

    ______________________________________________________________

    Lors de sa conférence de presse Sony a tenu à rappeler que si les ventes d’appareils photos baissent depuis plusieurs années, ce n’est pas son cas puisque ses ventes de boîtiers à objectifs interchangeables et de compacts augmentent régulièrement.

    ventes2015R


  • Leica Q, un air de gros compact mais un boitier hyper bien construit


    leica_Q_face


    Et revoilà Leica ! Parfois appelé l’appareil photo des papy la célèbre marque allemande qui avait nettement perdue de son aura tente de se racheter en nous présentant son Leica Q.

    Ne vous laissez pas trompé par son look de compact ce boitier fait 13 cm de long soit la longueur d’un bon reflex. Malgré cela c’est un appareil à objectif fixe accompagné d’un superbe 28mm F1.7 stabilisé doté d’une échelle de profondeur de champ et d’un viseur électronique haute résolution et écran LCD tactile.

    Il est doté d’un capteur 24MP full-frame peut-être d’origine Sony. Du côté de la sensibilité l’appareil semble avoir fait un bon au niveau de sa gestion (ouf) et offre des réglages de 100-50 000 iso !

    Il est doté d’un viseur électronique de 3.68 millions de points de type télémétrique et d’un écran LCD de 3 pouces tactile fixe avec 1,04 million de points.

    Il offre :

    • 10 images par seconde en mode rafale même lors de la capture des images en résolution DNG.
    • La vidéo HD 1080 à 30 ou 60p
    • Le Wi-Fi et la connectivité NFC avec l’application dédiée Leica
    • Un Corps en alliage de magnésium
    • Un Obturateur mécanique et électronique
    • Format de fichier : 3/2


    Si la focale de l’objectif 28mm semble trop large, il y a une fonction appelée « sélecteur de cadre numérique » qui ajoute un cadre dans le viseur, équivalent à un choix de 35 ou 50mm. Bien sûr, vous perdrez alors une certaine résolution puisque l’image sera recadrée. Vous obtiendrez donc une image de 24 millions de pixels en 28mm, de 15 millions de pixels en cadrant comme un 35mm et 8 millions de pixels en cadrant comme avec un 50mm, bref ce n’est pas très intéressant puisque vous pouvez tout aussi bien recadrer l’image en post-traitement et obtenir ainsi un recadrage plus libre au niveau de la focale.


    Autofocus :

    • Détection de contraste  (capteur)
    • Multi-zone
    • Centre
    • Sélectif seul point
    • Unique
    • Continu
    • Tactile
    • Détection des visages
    • Live View


    Distance de mise au point minimale : 30 cm et 17 cm en mode macro

    Vitesse d’obturation de 30 secondes à 1/16 000ème de seconde.

    Mode de mesure :

    • Multi
    • Pondérée centrale
    • Spot


    Compensation d’exposition : ± 3 (par pas de 1/3 IL)

    Vidéo 1920 x 1080 (60p, 30p), 1280 x 720 (30p) en Mpeg4

    Cartes mémoire : SD / SDHC / SDXC
    Energie : batterie BP-DC12
    Dimensions : 13 x 8 x 9.3 cm


    leica_Q_dimensions


    Comparaison avec le Sony RX1R :

    comparaisonavec le sony RX1R

    Selon Leica, l’appareil a été conçu selon le principe de la «réduction à l’essentiel.» Et en tant que tel le corps de l’appareil offre un minimum de boutons physiques et de molettes.


    Lire la suite »