• Nikon D500, un reflex APS-C expert voire professionnel

    Nikon-D500


    Il était attendu depuis longtemps en remplacement du D300, annoncé en même temps que le D5 dont nous avons parlé précédemment le D500 reprend beaucoup de ses caractéristiques tout en étant nettement moins cher.

    Le boitier : La partie supérieure et arrière de l’appareil sont en alliage de magnésium, tandis que l’avant est faite de fibre de carbone. Le D500 est tropicalisé (étanche au ruissellement et à la poussière).

    Ce reflex est équipé d’un nouveau capteur APS-C de 24 millions de pixels. Le processeur de traitement des données Expeed 5 est le même que celui du D5 vendu 7 000 euros.

    La plage de sensibilité s’étend de 100 à 51 200 Iso, avec la possibilité de passer 1 640 000 Iso en mode étendu, la qualité d’image est sans nul doute horrible à ce niveau-là et est surtout prévu pour la télésurveillance. Ne vous attendez donc pas à des oeuvres d’art à 1 640 000 Iso.

    Vitesse d’obturation : 30 à 1/8 000 s. Synchro flash 1/250 s.

    Principale qualité, le D500 bénéficie de l’autofocus à corrélation de phase du D5 reposant sur 153 collimateurs, dont 99 en croix, et 15 actifs à f/8. Comme pour le D5, le module autofocus est épaulé par la cellule de mesure de la lumière (180 000 points) pour la reconnaissance des formes et des couleurs. 
    Grosse amélioration aussi pour le mode rafale qui passe à 10 images par seconde avec mise au point en continu, comme le 7D II de chez Canon. La mémoire tampon peut encaisser 200 Raw en 14 bits non compressés (avec une carte mémoire XQD), contre 20 fichiers Raw avec le 7D Mark II.

    Le double emplacement pour cartes mémoire du D500 réserve une place pour une carte mémoire XQD, au côté de la fente pour les cartes SDHC. Le logement SD est compatible avec la norme UHS-II.

    Lire la suite »


  • Petite promenade en forêt

    genet


    Il faisait encore bien froid à 13 heures, les genêts sont encore couverts de givre.
    La nature est complètement débousolée, après la sécheresse et la chaleur de cet été, l’été indien du mois de novembre a fait fleurir bien des plantes au moment où au contraire elles devraient se reposer. Les genêts en principe sont en fleurs entre avril et juin.

    Bien sûr j’avais emmenée Lady, je n’avais pris que l’Olympus avec le 14-150mm, j’ai eu tord au niveau de l’objectif qui a une ouverture trop juste, du coup comme il n’y avait pas assez de lumière, même à pleine ouverture j’étais très limitée en vitesse et les photos de ma chienne ne sont pas vraiment nettes. J’aurai du prendre le 45mm qui ouvre à f/1.8.

    Elle reprend une tête de bébé, l’oreille qui était droite s’est repliée il y a deux jours, ce n’est pas grave, il faut de la patience avec les oreilles avant qu’elles soient bien droites.


    en_foret


    Elle a l’air minuscule sur cette photo !

    J’ai essayé de la prendre en photo en train de courir mais c’est presque mission impossible avec la vitesse d’obturation trop lente sous le couvert des arbres. Une quand même mais que j’ai dû accentuer :


    lady en pleine course


    1/200ème de seconde à 400 iso, objectif réglé sur 80mm.


  • Lady à 3 mois

    lady_3mois


    Incroyable comme elle grandit vite ! Elle vient de fêter ses trois mois il y a trois jours. Pour les oreilles, c’est l’arlésienne, un jour les deux sont droites, un autre jour celle de gauche se replie. Toujours difficile de la photographier, soit elle court, soit elle saute sur moi au risque d’abimer l’objectif de l’appareil photo. Elle continue à faire beaucoup de bêtises mais ça progresse tout de même.


    lady_3mois_assise


    Le « Assise »… »Pas bouger » ça fonctionne, pratique pour les photos mais si je me baisse vraiment elle vient vers moi.
    J’ai essayé de la prendre en train de courir mais il n’y a pas assez de luminosité si bien que la vitesse d’obturation est trop lente et les photos floues.

    Réglages : priorité ouverture réglée sur f/5.6 au 1/50ème de seconde à 200 iso avec l’Olympus et l’objectif 14-150mm pour les deux photos.


  • Protéger ses cartes mémoire

    étui_cartes_memoire


    Dès que l’on a plusieurs cartes mémoire il devint difficile d’être sûr de ne pas les perdre ou d’être sûrs qu’elles ne prendront pas la poussière. Il est important aussi de protéger leurs zones de contacts.

    Pour environ 9 € on trouve chez Amazon cet étui pour cartes mémoire, 8 pages et 22 logements pour cartes de format SDHC.
    Ca vaut le coup quand on plusieurs cartes mémoire et qu’on ne veut pas les perdre et que l’on désire les abriter de la poussière.
    Un truc pour se rappeler les cartes pleines, ranger les cartes vides à l’endroit et les cartes pleines à l’envers (ou recto/verso.


    Et :

    Boitier Etui Housse de rangement pour cartes mémoires SD et Compact Flash étanche et résistant aux chocs :

    étui_cartes_memoire_SD_et_CF


    Toujours chez Amazon un étui rigide et étanche pour cartes Compact Flash ou cartes SD, il peut contenir 4 Compact Flash et 8 cartes SD. Dimensions : 11.5 x 8.0 , épaisseur : H 1.5 cm, environ 19 euros.

    étui_cartes_memoire_SD_et_CF_etanche

    Dans les commentaires de cet article j’ai trouvé ceci, bien utile pour ceux qui risquent de prendre la pluie :

    « L’autre jour j’ai pris un orage violent et, dans la précipitation, j’ai fait tomber mon étui sans m’en rendre compte. Je ne l’ai retrouvé que quelques heures plus tard, l’orage passé, baignant dans une flaque. Une fois sorti de l’eau et séché en extérieur, j’ai ouvert… pour retrouver mes cartes sèches ! Le joint qui fait le tour joue bien son rôle !! »

    Tous les commentaires sur amazon au sujet de cet article sont excellents, donc surement le meilleur étui pour protéger vos cartes mémoire.