• Olympus OM-D E-M1 II

    olympus E-M1 II


    Attendu depuis un bon moment Olympus dévoile enfin son OM-D E-M1 II toujours avec un nom aussi barbare où l’on se demande toujours où placer les tirets.

    La gamme des OM-D se remarque tout d’abord cette fois-ci avec une évolution de la définition du capteur micro-4/3 Sony qui passe aux 20 millions de pixels. Le boitier est évidemment tropicalisé (étanche à la poussière et au ruissellement) et on retrouve la stabilisation sur 5 axes extrêmement efficace.

    Côté vidéo on attendait avec impatience l’arrivée de la 4K , voilà qui est fait. Soit en Cinema 4K, soit en UHD avec une définition un peu moindre, et de nombreuses variations qualitatives, avec un débit pouvant atteindre les 237 Mb/s en Cinema 4K IPB. La sortie HDMI de type C devrait permettre de fixer un enregistreur externe pour une captation en 4:2:2 / 10 bits. Prises micro (3,5 mm) et casque sont présentes.

    Le gros plus (destiné à concurrencer le Sony a6300) est la possibilité de se placer sur le secteur de la photographie sportive ou animalière avec un mode rafale digne de ce nom, on atteint 10 images par seconde quand l’obturation est mécanique en autofocus continu, et 18 images par seconde quand l’obturation est électronique, le boîtier est alors totalement silencieux, un must. Ceci grâce à la puce TruePic VIII qui comporte deux processeurs quadricoeurs, dont un dédié spécialement à l’autofocus hybride à corrélation de phase et détection de contraste. Le système autofocus a d’ailleurs été totalement revu avec 121 collimateurs tous en croix sélectionnables individuellement ou par groupe.
    Capture des images en continu grâce au mode AF continu (C-AF). La fonction de suivi AF/AE garde un œil sur le sujet à tout moment pour donner jusqu’à 18 images/seconde lorsque la scène le nécessite.


    e_m1_mark_2_collimateursLes collimateurs autofocus sélectionnables individuellement ou par groupe

     

    Suivi du sujet en cluster

    Grâce à des groupes de suivi directement affichés sur l’écran, le nouvel Affichage de suivi de sujet en cluster facilite plus que jamais la mise au point sur des sujets en mouvement avec le suivi AF :

    mode_suivi_en_cluster1

    mode_suivi_en_cluster



    Obturateur silencieux

    Le bruit de l’obturateur et tous les bruits électroniques peuvent être supprimés pour des prises de vues totalement silencieuses. Grâce à ce mode, vous pouvez prendre, par exemple, des animaux sans faire aucun bruit ou un concert sans dérange qui que ce soit.


    Focus bracketing et stacking

    Spécialement utile en macro, ces fonctionnalités permettent d’après Olympus de prendre plusieurs photos du sujet et de les fusionner pour créer un seul cliché avec une netteté parfaite à tous les plans. Intéressant.

    e_m1_mark_2_focus_bracketing



    Lire la suite »


  • DXOlabs quelques tests sur les optiques Sony en monture E


    A7RII_300


    ZOOMS

    dxolabs_compar_zoom


    Tests DXO pratiqués avec les objectifs couplés avec un Sony A7R II

    Les gagnants sont donc les :

    • Sony FE 70-200mm f/4 G OSS (environ 1 500 €)
    • Sony 24-70mm F/2.8 GM (environ 2 400 €)
    • Zeiss 16-35mm f/4 (environ 1 180 €)


    De quoi couvrir une belle plage focale de 16 à 200mm

    A noter que pour le 24-70mm c’est celui avec une ouverture à f/2.8 (2 400 €) qui est (logiquement) le meilleur mais aussi nettement plus cher que le 24-70mm f/4 (1 250 €).

    Plus commun dans la plage des zoom FE, les objectifs à ouverture f/4 ou à ouverture variable. Ces zooms ont l’avantage de peser moins lourd et d’être moins encombrants, ils sont aussi généralement moins chers.

    Il manque dans la liste le 70-200mm f/2.8 pas encore testé par DXO labs.


    Lire la suite »


  • Sony E PZ 18-110mm f/4 constant équivalent 27mm – 165mm

    Sony_18-110mm_f4


    Sony a annoncé un superbe zoom optimisé pour la vidéo avec mise au point interne, le 18-100mm maintient une ouverture maximale de F/4 constante sur toute sa plage de zoom pour un bon contrôle de la profondeur de champ.

    Il est compatible aussi bien avec le caméscope professionnel PXW-FS7 qu’avec des boîtiers à objectifs interchangeables comme les séries α7 et l’α6300. Sony déclare qu’il offre une qualité d’image qu’il saura satisfaire même les plus exigeants des utilisateurs professionnels.

    18 éléments en 15 groupes, dont 6 éléments asphériques et 3 ED (Extra-low Dispersion)
    Diaphragme :
    7 lamelles circulaires.
    Fonctionnement silencieux 
    Trois bagues séparées permettent le contrôle de mise au point, le zoom et l’ouverture
    Tropicalisé (étanche à la poussière et au ruissellement)
    Stabilisation d’image intégré

    Il peut être utilisé avec les SEL14TC et SEL20TC (téléconvertisseurs pour l’extension de 1,4x et 2x de la plage focale).

    Le gros hic c’est le prix ! : Le E PZ 18-110mm F4 G OSS pour les cinéastes et les photographes professionnels sera disponible en Amérique du Nord à partir de Novembre 2016, au prix d’environ 3500 $ US / $ 4,500 CA. !!!

    Heuuu Sony vous ne trouvez pas que vous y allez un peu fort quand même ?!


    Mise à jour du 13 septembre 2016

    On connaît maintenant le prix en euros : proposé pour 3 999 € en Allemagne, je me demande tout de même combien d’exemplaires Sony va en vendre à ce prix-là ?!


  • Fuji X-A3 un hybride APS-C qui a du charme et objectif 23mm f/2

    fuji x-a3


    Tout beau, tout mignon il devrait séduire les amateurs qui n’ont pas besoin de viseur ni d’un autofocus de course. Ici accompagné d’un nouvel objectif 23mm XF f/2 WR tropicalisé.


    Caractéristiques :

    - écran arrière LCD inclinable et tactile de 3 pouces, relevable à 180°, permettant de prendre des selfies
    – Eye AF
    – capteur APS-C 24,3 Mpixels
    – sensibilités : 200 – 6.400 ISO (sensibilités étendues : 100 / 12.800 / 25.600 ISO)
    – rafale 6 im/s
    – wi-fi intégré
    – peut être connecté à une imprimante Instax Share
    – commande à distance par smartphone
    – mode flash super intelligent optimal pour les photos de nuit
    – mode macro optimal pour les prises de vue rapprochées
    – mode autofocus amélioré (y compris zone et suivi large)
    – durée de vie de la batterie NP-W126S : 410 photos par charge ; rechargeable par le port USB
    – 10 types de filtres créatifs avancés
    – 11 types de modes de simulation de films, il est possible de simuler des films argentiques tels les Provia, Astia ou les récents PRO Neg.Hi et PRO Neg.Std. également utilisables en vidéo
    – retardateur avec fonction de détection de sourire
    – obturateur électronique à haute vitesse jusqu’à 1/32.000ème de seconde.
    – flash intégré
    – mode panorama
    – Time Lapse

    Pas de 4K pour la vidéo, vidéo Full HD 60p

    -Existe en trois couleurs : noir, brun et rose


    fuji_x-a3_dos


    Pas de viseur mais un écran inclinable et tactile. Pas d’étanchéité à la poussière ou au ruissellement mais un prix qui reste contenu pour ce boitier doté d’un capteur 24 millions de pixels fabriqué par Sony équipé d’un filtre de Bayer classique.

    Cartes mémoire : SD / SDHC / SDXC (compatible UHS-I)

    Dimensions : 11.69 mm x 6.69 mm x 4.04 mm
    Poids : environ 339 g avec batterie et carte mémoire

    Livré avec un objectif de kit : Fujinon XC 16-50 mm f/3,5-5,6 OIS II, il ne sera vendu qu’en kit avec le 16-50 en tout cas dans un premier temps, pas de vente de boitier nu pour le moment.

    Disponibilité : fin septembre ou début octobre 2016

    Le Fujifilm X-A3 sera commercialisé en kit avec le XC 16-50 mm f/3,5-5,6 OIS II.

    Prix annoncé : 649 €.


    J’aime bien la taille de ce tout petit appareil, c’est d’ailleurs le premier boitier à objectif interchangeable ayant la taille d’un vrai compact avec un capteur APS-C (Les sony a6000 et a6300 sont un tout petit peu plus larges). Dommage que l’objectif du kit ne soit pas plus compact, on aurait pu mettre l’appareil photo dans une poche.

    Regret : pas de viseur, pas de bouton d’accès direct aux réglages des isos.


    Mise à jour 5 octobre 2016 :

    La sortie du X-A3 est retardée, la livraison devrait se faire à partir du 10 novembre.




    Fuji 23mm f/2 WR

    23mm_f2_WR

    Équivalent à un 34.5mm.
    Tropicalisé (étanche à la poussière et au ruissellement)
    10 éléments en 6 groupes
    Diaphragme 9 lamelles

    Existe en noir ou argent

    Disponibilité : septembre 2016
    Prix : environ 450 €