• Les appareils et accessoires primés meilleurs de l’année 2016

    DPw_award 2016


    Dpreview récompense Sony avec son bridge RX10 III comme meilleur appareil de l’année, récompense méritée à mon avis tant cet appareil est polyvalent et doté d’une optique exceptionnelle surtout pour un ultra-zoom, une merveille si ce n’est son prix qui n’a cessé de gonflé depuis sa sortie. On reste tout de même en dessous des boitiers hybrides en qualité d’image. Le plus est vraiment son objectif.

    Pour en savoir plus :

    —–> Sony RX10 III le meilleur bridge actuel, ultrazoom 24-600mm f/2.4-4 et 4K



    Les meilleurs objectifs de l’année pour Dpreview :

    • Canon EF 16-35mm F2.8L III USM
    • Olympus M.Zuiko Digital ED 12-100mm F4 IS Pro (pour appareils photos micro 4/3)
    • Sigma 12-24mm F4 DG HSM Art
    • Sigma 50-100mm F1.8 DC HSM Art



    Meilleur compact : Sony RX100 V

    Il y a eu une certaine concurrence dans cette catégorie, grâce en partie à Sony, qui semble vouloir maintenir son rythme effréné d’innovation. Le dernier appareil photo compact de la série RX100 de Sony est le meilleur. Nous avons beaucoup discuté du boîtier qui devrait gagner dans cette catégorie. Offrant une vitesse incroyable pour saisir le moment décisif, un AF sans précédent pour un compact et quelques-unes des plus fortes vidéo 4K  que nous avons jamais vu avec un autofocus bien évalué, le RX100 V a pris la première place.

    Je suis d’accord sur la qualité de l’appareil mais pas sur le prix que je trouve exagéré pour un compact.

    Pour en savoir plus sur le Sony RX100 V :

    —–> Sony RX100 V, 315 points autofocus à détection de phase



    Meilleur compact : Panasonic Lumix DMC-LX10

    La position gagnante est occupée par le Panasonic Lumix DMC-LX10, grâce à sa combinaison de qualité d’image, d’excellente optique et de convivialité globale grâce à une interface écran tactile éminemment utilisable. Outre des images panoramiques de qualité, le LX10 est également capable d’obtenir une vidéo décente en 4K (tant que vous faites la mise au point manuellement), et cela a un prix attractif par rapport au meilleur de sa concurrence.




    Dans les accessoires on notera le disque externe sans fil de Western Digital : MY PASSPORT WIRELESS PRO primé aussi par Dpreview.


    My Passport Wireless Pro


    UN STOCKAGE SANS FIL ACCESSIBLE PARTOUT. Le My Passport Wireless Pro fournit aux photographes et aux vidéastes le stockage portable dont ils ont besoin pour transférer, éditer et lire facilement leurs photos ou vidéos en haute définition sur le terrain. Conçu pour fonctionner parfaitement avec les appareils mobiles et doté d’un lecteur de carte SD intégré.

    Wi-Fi haute performance : La technologie 802.11ac améliore les performances et permet d’obtenir un streaming fluide, d’effectuer des transferts d’images sans fil depuis un appareil photo compatible ou encore de les modifier via un ordinateur ou une tablette connectée.

    Il est équipé d’un lecteur de carte SD 3.0 intégré pour transférer ou copier des photos et vidéos depuis la carte SD de l’appareil photo.

    Sa batterie offre jusqu’à 10 heures d’utilisation continue. Vous pouvez donc l’emporter sur vos shootings photo pour sauvegarder vos clichés et alimenter vos appareils mobiles pendant toute une journée.

    Un plus non négligeable : Chargez votre smartphone, votre appareil photo réflex numérique ou tout autre appareil USB où que vous soyez à l’aide du My Passport Wireless Pro. Grâce à sa batterie nomade intégrée de 6 400 mAh, vous bénéficiez d’un compagnon de voyage idéal pour utiliser vos appareils plus longtemps.

    De quoi stocker : 2 To – 3 To !

    Et pas de souci pour les systèmes d’exploitation, il est compatible Windows et Mac.

    Dimensions : 12.6 x 12.6 cm.

    A mon avis un accessoire très utile lorsque l’on part en voyage et que l’on ne veut pas s’encombrer de son PC portable.



    Une imprimante qui tient dans la main : Fuji Instax Share SP-2, également primée par Dpreview


    imprimante_fujifilm-instax-share-sp-2


    Elle est minuscule, n’utilise ni encre ni papier mais des cassettes de films, un peu gadget car le format des photos imprimées est de 86×54mm (format carte de crédit); je la trouve chère pour ce que c’est (environ 200 euros), cependant ça permet de distribuer de petites photos sur le champ aux amis présents, donc pourquoi pas, mais à 200 euros je préfère investir dans autre chose.
    Fujifilm utilise un nouveau système laser pour l’impression qui réduit le délai d’impression à 10 secondes contre 16 pour la SP-1. La qualité d’impression est aussi en hausse avec plus de netteté et de détails. La batterie est rechargeable et amovible.

    La Share SP-2 utilise des paquets de 10 films instantanés. Il suffit d’ouvrir l’imprimante et de glisser le pack à l’intérieur. On trouve des offres avec deux paquets de 10 feuilles pour environ 15 euros sur Internet.

    Plus rapide et plus élégante que l’original et avec plus d’options d’impression, la SP-2 peut facilement se relier avec les boîtiers Fujifilm ou imprimer à partir d’un téléphone compatible ou une tablette.



    Smartphones

    Dpreview a choisi l’Iphone 7 Plus


    iphone-7

    L’Apple iPhone 7 Plus avec son design innovant à double objectif. Il offre aux photographes le choix entre un 28mm F/1.8 et un objectif plus approprié pour le portrait : 56mm F/2.8 (en équivalent 24×36). Je n’ai pas le 7 mais le 6 Plus et j’en suis vraiment ravie, nul doute que ce soit 7 une belle réussite.



    Google Pixel

    Un smartphone qui se distingue côté photo

    D’après Dpreview il a un appareil photo exceptionnel – si bon qu’il a reçu le plus haut score DxOMark jamais obtenu par un smartphone. Et des fonctions comme la capture en raw, la détection de phase sur le capteur autofocus et le mode HDR. Les photos à faible luminosité sont aiguisées et sans bruit grâce à la réduction de bruit multi-shot (mais cependant si votre sujet n’est pas en mouvement), et les modes comme Portrait et Panorama bénéficient des approches de calcul de Google. De plus, c’est le premier produit compatible avec le casque Daydream VR de Google, ce qui peut apporter des expériences virtuelles vraiment fraîches, comme de visionner des photos 3D à 360 ° prises par le téléphone Google Pixel.



    Les drones

    awards2016-drone

    Les gagnant : Le DJI Mavic Pro


    Le DJI Mavic Pro établit une nouvelle norme de portabilité parmi les drones comportant une caméra; Il est difficile de croire comme il est compact jusqu’à ce que vous le voyez en vrai. En fait, vous pourriez facilement le rentrer dans un sac photo (avec beaucoup de place pour d’autres engins), un sac à main, ou même une très grande poche.

    Ne laissez cependant pas la taille de Mavic vous tromper – il a la même caméra que le Phantom 4 original, capte la vidéo en 4K / 30p, les photos en 12MP avec le support Raw DNG, et revendique une vitesse supérieure qui dépasse celle des Phantoms.

    Il s’agit en fait d’un drone pliable, mais c’est très loin d’être un gadget.


    Sélectionné également : Le DJI Phantom 4 Pro


    dji-phantom-4

    Le DJI Phantom 4 Pro, le grand frère du Mavic Pro, est un tour de force de technologie moderne. Il se distingue de sa classe grâce à un capteur de type 1 « de 20 MP qui capture des vidéos 4K / 60p, un support pour l’enregistrement h.265, des images Raw de 20MP, des fonctions conviviales pour le photographe, comme le mode rafale de 14 images par seconde, le bracketing d’exposition.

    Il n’est pas donné et il faut savoir que la législation évolue et que les drones devront bientôt être immatriculés.


  • Truffes au chocolat délicieuses

    Pour les gourmands ;-)


    truffes au chocolat


    C’est le moment, bientôt Noël, les truffes font souvent l’unanimité, mais souvent elles sont chères et parfois décevantes si vous n’achetez pas des truffes de haute qualité, alors autant les fabriquer soi-même, dans ce cas elles sont vraiment délicieuses, de plus c’est un plat qui ne revient pas cher du tout lorsque c’est vous qui les faites et qui est vraiment très facile à réaliser.

    Je vous donne plusieurs recettes mais elles sont toutes délicieuses :-)

    La photo n’est pas très jolie je suis désolée, j’ai fait mes truffes très vite et j’étais pressée de les manger, comme c’était juste pour moi cette fois-ci je n’ai pas poussé la mise en forme des truffes.

    Je suis un peu hors sujet mais je voulais vous faire profiter de ces recettes délicieuses au moment des fêtes. Franchement je vous promets que ça vaut le coup de les essayer. Vous, comme vos amis allez vous régaler.

    Vous avez besoin : d’un grand bol, d’une casserole si vous faites fondre votre chocolat au bain marie (mais inutile si vous faites fondre le chocolat au micro-ondes), une fouchette pour le mélange, une cuillère à café (ou à confiture) pour former les boules. Un joli plat pour déposer vos truffes une fois terminées.

    Hé hé en plus peu de vaisselle à faire ;-)


    Recette de base :

    Ingrédients :
    250 g de chocolat noir
    100 g de beurre non salé
    2 jaunes d’oeuf
    1 paquet de sucre vanillé (si vous en avez)
    90 g de sucre glace (ou de sucre en poudre si vous les préférez un peu croustillantes).
    Environ 50 g de cacao

    Préparation :
    Casser le chocolat en petits morceaux dans un plat résistant à la chaleur. Le faire fondre au bain-marie (ou au micro-ondes (1 à deux minutes suivant la puissance de votre micro-ondes) en ajoutant deux cuillères à soupe d’eau). Ajouter ensuite progressivement le beurre coupé en petits dés. Mélanger.

    Quand le beurre a bien fondu dans le chocolat, retirer le plat du feu si vous avez opté pour le bain marie, y ajouter les jaunes d’oeuf, le sucre vanillé et le sucre glace. Bien mélanger le tout. Laissez refroidir.

    Mettre la pâte au frigo pendant au moins une heure afin qu’elle se solidifie un peu puis former des petites boulettes de pâte avec la cuillère à café (ou à confiture), les rouler dans le cacao et les arrondir en roulant chaque boule dans les mains si vous désirez des truffes très rondes, puis les disposer sur un plat.

    Remettez ensuite vos truffes au frigo si possible plusieurs heures, elles sont toujours meilleures quand elles ont un peu reposé.
    L’idéal est d’avoir la patience d’attendre le lendemain pour commencer à les déguster.


    Variantes :

    Variante 1 : diminuer le chocolat et ajouter deux cuillères à soupe de nutella, ajouter une noisette à l’intérieur. J’aime beaucoup le Nutella mais sachant qu’il y a beaucoup d’huile de palme dans cette pate, j’évite d’en acheter et d’en utiliser.

    Variante 2 : Remplacer le cacao de la fin, au lieu de les rouler dans le cacao les rouler dans du pralin.

    Variante 3 : Remplacer  le cacao de la fin, au lieu de les rouler dans le cacao les rouler dans de la noix de coco.

    Variante 4 : Roulez les truffes dans du sucre glace au lieu du cacao.

    Vous pouvez faire les 4 fins (environ 6 de chaque pour la recette ci-dessus) pour diversifier et donner ainsi le choix suivant les goûts de vos invités (ou vos goûts).

    Suivant vos goûts vous pouvez aussi ajouter une noisette (ou des fragments de noisettes), ou une amande au milieu de la truffe.

    Cette recette permet de fabriquer environ 24 grosses truffes.

    Personnellement je les préfère avec du sucre en poudre plutôt qu’avec du sucre glace, ça leurs donne un petit côté croustillant que j’aime bien.

    Lire la suite »


  • Profusion de bagues d’adaptation pour les Sony série A7 (A7, A7II, A7R, A7RII, A7s, A7sII) et A9


    ff_sony_E_bague_canon


    Sony ayant autorisé la construction de bagues d’adaptation pour pouvoir monter des optiques d’autres marques sur ses boitiers, les fabricants de bagues, devant le succès de ces full frame, n’ont pas tardé à se mettre au travail, si bien qu’il y a déjà plein de bagues d’adaptation disponibles !


    Précision :

    Les objectifs prévus pour les Sony Nex fonctionnent avec tous les automatismes sur ces boitiers et sans avoir besoin de bague d’adaptation. Par contre comme ce sont des objectifs pour capteur APS-C ils ne couvrent pas tout le capteur des FF. Les A7 et A7R produisent donc un recadrage automatique en présence d’un objectif pour Sony Nex. Cet automatisme peut être désactivé mais vous aurez alors du vignetage et il faudra recadrer la photo en post-traitement.

    Pour monter un objectif d’une autre marque sur un Sony Full Frame en monture E il vous faut donc une bague d’adaptation, chaque marque (Canon, Nikon, Sony, Pentax, Leica etc.) ayant une monture différente. La plupart des bagues sont livrées sans contacts électriques ce qui veut dire que le dialogue est impossible entre le boitier et l’optique, il vous faudra donc effectuer tous les réglages manuellement. D’autre part attention, si votre objectif n’a pas de bague de diaphragme, il vous sera impossible de régler l’ouverture de diaphragme, dans ce cas l’objectif travaillera obligatoirement à pleine ouverture. Il existe cependant quelques bagues d’adaptation qui comportent une bague de diaphragme pour compenser l’absence de celle-ci sur certains objectifs. Ces bagues d’adaptation sont plus rares.

    Autre chose : ne comptez pas mettre un objectif prévu pour des boitiers micro 4/3 sur ces boitiers 24 x 36, le diamètre des lentilles est bien inférieur au capteur 24 x 36 des full frame, il s’ensuivrait un énorme vignetage. Vérifiez donc bien que l’optique que vous souhaitez monter sur ces appareils est bien un objectif prévu pour le 24 x 36.

    Bagues autorisant de garder les automatismes : Metabones pour optiques Canon EF, ou chez Sony pour les objectifs en monture A. Techart.


    NOVOFLEX

    Novoflex, qui est entre autres spécialisé dans la fabrication de bagues d’adaptation propose pas moins de treize bagues pour les nex et les A7 et A7R plein format de Sony. Ces bagues demandent à faire la mise au point et les réglages manuellement, elles ne possèdent aucun contact pour le dialogue entre le boitier et l’objectif. Novoflex indique que les versions Nikon, Minolta AF/Sony Alpha et Pentax intègrent une commande mécanique pour le contrôle du diaphragme sur les objectifs dépourvus de bague manuelle de diaphragme.

    Canon FD (NEX/CAN ) : 119 € (ne peut pas être utilisée avec les objectifs EF).
    Contax/Yashica (NEX/CONT ) : 119 €
    Leica M (NEX/LEM) : 149 €
    Leica R (NEX/LER) : 119 €
    Minolta AF/Sony Alpha (NEX/MIN-AF) : 169 €
    Minolta MD et MC (NEX/MIN-MD) : 119 €
    M42 (NEX/CO) : 89 €
    Nikon F (NEX/NIK) : 169 €
    Novoflex A (NEX/A) : 69,90 €
    Olympus OM (NEX/OM) : 119 €
    Pentax K (NEX/PENT) : 169 €

    Bague Novoflex avec bague de diaphragme pour objectifs Pentax K dépourvus de bague de diaphragme :


    novoflex bague sony E-pentax avec bague de diaphragme

    T2 (NEX/T2) : 89 €
    M39 (NEXLEI ) : 89,90 €


    A noter pour ceux qui s’intéresse à l’astro :

    Il existe une bague T2 Novoflex pour les Sony en monture E :

    auto

    De quoi monter ma lunette astro ORION sur mes hybrides Sony :-)

    —–> Novoflex bague T2 pour hybride Sony monture E





    KIPON

    On peut trouver moins cher et de qualité chez KIPON

    Exemple de bague bien utile pour les objectifs série L de Canon EOS qui n’ont pas de bague de diaphragme :


    bague_kipon_Canon_eos_Sony_E


    Dommage que chez Kipon ils n’en fassent pas avec bague de diaphragme pour Pentax parce que je ne trouve pas le bleu de la bague de diaphragme de la Novoflex très judicieux, je préfère encore le blanc de la bague Kipon pour optiques Canon EOS.


    Lire la suite »