• Sony a6400 entre a6300 et l’a6500, un autofocus de course




    Sony mise particulièrement sur la réactivité de l’appareil et a mis les bouchées doubles sur l’autofocus en optimisant encore un peu plus le suivi AF – déjà réputé pour être l’un des plus rapides sur le précédent modèle – en intégrant le processeur de l’A9 et une mise au point ultra-rapide.

    Par rapport à l’a6300 les évolutions sont intéressantes.

    On retrouve l’excellent capteur APS-C de 24 millions de pixels des a6300 et a6500, Sony a incorporé à son nouveau boîtier le processeur Bionz X de dernière génération de l’A9.

    La plage de sensibilité monte maintenant jusqu’à 32 000 iso et à 102 400 iso en mode étendu. (51 200 ISO pour l’AlphA 6300).

    Au niveau des formats photos Sony a ajouté le format carré aux traditionnels formats 3/2 et 16/9ème je trouve ça utile même si je ne me sers pas souvent du format carré.

    Le viseur est le même que celui qui équipe les A6300 et A6500 : un Oled XGA Tru-Finder de 2,36 Mpts, avec un grossissement 0,70x (en équivalent 24 x 36). Réglage dioptrique : de -4 à +3

    L’obturateur culmine à 1/4 000ème de seconde (inchangé par rapport à l’a6300). Il est donné pour une durée de 200 000 déclenchements (bravo).

    La plus grosse évolution se situe au niveau de l’autofocus : l’AF hybride repose sur 425 points à détection de phase, et autant à détection de contraste, pour une couverture d’environ 84 % de la surface du capteur. Il intègre en outre des fonctionnalités inaugurées sur l’A9 dont l’« Eye AF en temps réel avancé ». On peut ainsi choisir de faire le point sur l’œil gauche ou droit du sujet en modes AF-C ou AF-A. Sony annonce qu’une mise à jour sera disponible l’été prochain dans ce domaine (également pour les A9, A7R III et A7 III), avec une optimisation de cette technologie pour photographier les animaux domestiques ou sauvages.
    Choisissez Oeil gauche, Oeil droit ou Auto dans le menu et concentrez-vous sur le rendu général de votre composition. Assignez ces options à des boutons personnalisables et jonglez d’une option à l’autre au milieu d’une séance photo.

    Autre nouvelle fonction par rapport aux A6300 et A6500, l’ajout du système de suivi en temps réel « Real-time Tracking » redoutablement efficace, qui repose sur la reconnaissance d’objets basée sur l’intelligence artificielle, et prend en compte la couleur, la distance du sujet et la luminosité.

    La mise au point en autofocus a été améliorée pour atteindre une vitesse de 0,02 s seulement (contre 0.05 s pour l’a6300). Sony dit que c’est l’autofocus le plus rapide du monde.

    Les collimateurs de mise au point (425 points à détection de phase, et autant à détection de contraste) :


    Les collimateurs de mise au point


    L’A6400 dispose d’un flash intégré. Inchangé par rapport à l’a6300.
    Compensation du flash : +/- 3 EV (possibilité de passer de paliers de 1/3 EV à des paliers de 1/2 EV)

    Lire la suite »