• Tirage optique

    En général personne ne s’intéresse au « tirage », on commence à en parler quand on aborde la photo macro, c’est à dire de sujets très proches de l’objectif, ou de sujets très petits comme des insectes que l’on veut prendre de très près. Un objectif « normal » ne permet pas de prendre des photos à 20 cm du sujet sous peine d’avoir une photo floue. Un objectif « macro » permettra cette prise de vue du fait que sa fabrication est différente, avec un tirage plus important.

    Le tirage est la distance qui sépare la lentille arrière du capteur, ainsi en ajoutant des bagues allonges entre le boitier et un objectif, on augmente la distance entre la lentille arrière de l’objectif et le capteur, donc le « tirage », on peut ainsi réduire la distance de prise de vue d’un objectif normal pour prendre des photos macros et s’approcher plus près. Un objectif « macro » est conçu de telle façon qu’il n’a pas besoin de bagues pour prendre des objets très proches ou des insectes car son tirage est supérieur à celui d’un objectif normal. La lentille arrière de l’objectif est donc plus loin du capteur que celle d’un objectif normal. On dira donc que le tirage d’un objectif macro est plus important que celui d’une optique normale.

    Un objectif macro permet de prendre des photographies « macro » mais peut aussi très bien servir pour d’autres prises de vues, contrairement aux bonnettes (lentilles additionnelles qui se vissent en avant d’un objectif comme un filtre), l’objectif macro peut très bien servir à la prise de vue de portrait ou de paysages.

    Le tirage diminue la profondeur de champ, on ne pourra donc pas prendre un insecte à l’ouverture de F/2.8 où alors il sera complètement flou. Cette ouverture de f/2.8 (si l’objectif macro en est dotée) sera réservée pour des prises de vues à une plus grande distance du sujet par exemple pour prendre des portraits de personnes.


     Leave a reply