• Le bruit des images

    Je me rends chez un ami non photographe et je lui montre une photo, il la trouve très très belle (non ce n’est pas une de celles qui sont plus bas hein !), je lui réponds « Oui mais c’est dommage qu’il y ait autant de bruit » .

    Il me regarde interloqué ! qu’est-ce qu’elle me parle de bruit alors que je lui parle de sa photo ? Il doit penser que je suis tombée sur la tête… Et je me mets à rire de ce qu’il a du comprendre parce que chez lui c’est le silence total et il a du penser que je faisais allusion au fond sonore !

    Il me regarde rire de plus en plus interloqué, c’est sûre cette fois elle est bargeot !

    Le bruit des images n’a rien à voir avec le son, du moins avec ce que nous entendons par son ou par bruit. Ce sont des parasites (comme pour les parasites sonores) qui viennent non pas déformer le son, mais le fichier photographique qui peut devenir alors très laid.

    Plutôt que des mots je vais vous mettre deux exemples parlants de ce que l’on appelle le bruit dans les images, ce sont des petits points ou arctefacts (encore un terme barbare). En regardant les photos à un affichage 100%, on peut voir ceci sur certaines photos prises quand il fait relativement sombre. Vous remarquerez très vite ces petites pastilles multicolores qui ne devraient pas être là :

    Bruit

    Une autre :

    bruit sur mur

    Ici ce ne sont plus des points mais ça n’est pas plus joli surtout quand on sait que le mur est en réel peint de couleur unie. Je vous promets que ce n’est pas du papier peint. Si l’on fait un tirage de ces photos il et fort probable que ce bruit sera visible surtout si on fait des agrandissements.

    Le bruit correspond au « grain » qu’on avait en argentique, sauf que la forme et la grosseur des points n’est pas la même et qu’en numérique le bruit revêt plusieurs formes, le bruit en luminance (monochrome) et le bruit en chrominance (en couleur, ces multiples points de toutes les couleurs très laids qui mangent souvent les détails et amène un aspect heuuu disons pointilliste).

    Ce bruit est un parasite de l’image qui va apparaitre plus en monte en sensibilité : comprenez « ISO ».

    En fait quand il y a un beau soleil, l’appareil travaille à 64 (en argentique) 80 ou 100 iso (numérique) voire 200 iso, à ces « bas » iso, l’image est « propre » (dépourvue de bruit), si la lumière baisse et que l’appareil est en mode automatique il va avoir tendance à « monter en ISO » et afficher par exemple 400 iso et là à partir de 400 iso ce bruit parasite va avoir tendance à apparaître, surtout avec les compacts ou bridges, plus il va faire sombre et plus vous allez monter en ISO, plus le bruit va être de plus en plus apparent et gênant.

    Le bruit est souvent plus présent dans les zones sombres que dans les zones claires de la photo.

    Voilà en résumé ce qu’est le bruit, à quoi il ressemble, et comment il apparait de plus en plus ;

    Certains appareils (en général les réflex) permettent de dire à l’APN si on souhaite ou non le traitement du bruit, ou de régler le niveau de ce traitement interne. Sur les compacts ou les bridges en général l’appareil ne donne pas le choix et fait sa salade à son gré.
    Certains appareils gèrent en interne, et automatiquement, plus ou moins le bruit (et plus ou moins bien suivant les marques et les modèles).
    Pour le faire disparaitre certains boitiers le traite de façon trop poussée et l’on obtient alors une photo trop lissée avec des détails qui sont gommés par le traitement et une photo qui a soudain un aspect « plastique ».

    Il existe des logiciels pour traiter le bruit en le faisant plus ou moins disparaitre pour rendre l’image plus jolie, comme par exemple le logiciel dont je parle dans les cours de post-traitement : Neat Image qui est très efficace, facile d’utilisation et de plus gratuit.
    On a souvent intérêt à traiter le bruit en chrominance mais à ne pas trop lisser le bruit en luminance pour préserver les détails de l’image. 

    A l’heure actuelle il est rare que l’on ait un tel niveau de bruit dans les images, le traitement interne des appareils photos ayant fait de gros progrès. Mais au moins vous saurez ce que c’est que le « bruit » des images.


     Leave a reply