• Bokeh

    Ti-Piou

    Le « bokeh » est en fait un flou d’arrière plan et/ou d’avant plan volontaire afin de faire ressortir un sujet sur un fond très flou. Le terme de bokeh vient du japonais qui se traduit par « flou ».

    La plupart du temps ce terme est très souvent employé par snobisme pour faire pro ;-)
    Wiképédia dit même que ce sont les néophytes qui emploient ce mot, mais il ne faut pas exagérer.

    Un joli flou (ou beau bokeh) se traduit par un fondu de l’arrière plan tel que l’on ne discerne plus le paysage mais que l’on a de belles nuances délicates et bien fondues en arrière plan. Il dépend principalement de l’ouverture choisie et de l’objectif employé. L’obtention d’un joli flou est plus facile avec un gros télé ou un objectif macro, une grande ouverture et un fond le plus éloigné possible du sujet, fond non contrasté en couleurs et en lumière. Le flou sera aussi plus joli si l’objectif a un grand nombre de lamelles et si celles-ci sont arrondies.

    On parle de bokeh lorsque le flou d’arrière-plan est harmonieux, bien fondu, moelleux, il ne faut pas employer ce terme comme synonyme de flou d’arrière plan. Un bokeh est un flou qui se doit d’être pratiquement parfait avec des nuances délicates et sans gros contrastes.

    On prononce « bouquet », comme un bouquet de fleurs :-)

    Lorsque l’on fait ce genre de photo il faut bien soigner votre mise au point afin de garder le sujet bien net. ici j’ai fait la mise au point sur l’oeil de l’oiseau.

    Actuellement seul un reflex permet ce type de flou grace à son capteur beaucoup plus grand que les compacts ou bridges. Il est cependant possible d’obtenir des flous d’arrière plan avec des appareils micro 4/3 avec un télé-objectif, une grande ouverture de diaphragme et en étant très près du sujet (ce dernier point n’étant pas réalisable avec des animaux sauvages où le réflex garde un très gros avantage).

    (Photo ci-dessus non libre de droits).


    10 responses to “Bokeh”

    • waouh ! elle est extra cette photo d’oiseau ! et quelle netteté, bravo !


    • pepite

      Merci Olivier :-)

      J’avoue que c’est une de mes photos d’oiseau préférée :-)

      J’avais la bonne distance, la lumière, le fond uniforme et pas trop proche, l’attitude de l’oiseau, enfin bref toutes les conditions pour arriver à avoir ce résultat mais ce n’est pas tous les jours que les conditions sont aussi idéales, surtout qu’un oiseau ça bouge tout le temps et très vite.

    • C’est vrai qu’il est superbe et la tonalité des couleurs sont en harmonie totale, c’est splendide!


    • pepite

      J’avais eu beaucoup de compliments de cette photo et même d’un gagnant du concours animalier de Montier en Der. Je n’ai jamais les chevilles qui enflent, je pense que j’ai eu de la chance ce jour là d’avoir toutes les conditions réunies pour faire cette photo, je pense aussi que c’est à la portée de tout le monde si on s’applique et que l’on connait bien les résultantes de ses réglages sur son appareil photo. Celà dit c’est quand même une de mes photos animalière préférée :-)

      J’attache une grande importance aux expressions, même pour les oiseaux, même pour les insectes si je le peux. Je trouve que ça donne un plus. Ou à la mise en scène.

    • Un cas d’école autrement dit :)

      Elle ne laisse pas indifférente cette photo Pépite, c’est un chef-d’oeuvre 8)


    • pepite

      Whaouuuuu merci Ecksell :-)

      Le plus dur avec les oiseaux est la mise au point sur l’oeil, les oiseaux bougent beaucoup, et quand on cherche à flouter le fond on a évidemment que très peu de profondeur de champ, donc une difficulté bien plus grande à faire la mise au point pile poil où l’on veut et hyper rapidement. Mais quand le résultat est là ça fait plaisir :-)

      Pour le bokeh il faut aussi que même si c’est flouté, le fond garde des nuances, sinon on a l’impression que le sujet est pris devant un mur lisse, on a donc plus le même charme ni le même relief de l’image. Ce n’est pas toujours facile de tout ajuster ouverture (pour la profondeur de champ) et mise au point en un quart de seconde ;-)

    • Sur cette photo en plus ce qui me plait c’est la lumière !
      On a l’impression qu’un léger spot a été mis, juste à la verticale de la tête..
      Mettant en avant les couleurs du poitrail et donnant une direction à la « lecture » de la photo.
      Et c’est sur qu’avec le bokeh en plus, franchement, t’as de quoi être fière.
      J’espère qu’avec le temps et en relisant ces articles, un jour un cliché de cette qualité viendra enchanter mon boitier ;)


    • pepite

      Tu as raison la lumière et sa direction est ce qu’il y a de plus important en photo. Pour les oiseaux je peux passer des heures à la même place quand j’ai trouvé la bonne lumière après il faut attendre… mais je suis patiente.
      C’est la même chose avec les insectes, le plus joli des papillons ne me fera pas déclencher si il n’est pas dans la bonne lumière (et dans la bonne pose)… et il faut en plus que je sois à la bonne hauteur.

      C’est aussi ce qu’il y a de plus dur à analyser, la lumière et les ombres. Le cerveau se focalise sur le sujet, le photographe doit faire un effort pour analyser la lumière et les ombres, mais c’est ce qui donne toute l’ambiance d’une photo :-)

      Il n’y avait pas de spot pour éclairer « Ti-Piou », je déteste les photos prises au flash, je dois en faire une pour 5000 au flash lol. J’aime trop la lumière naturelle, bien plus diffuse et délicate.
      Cet oiseau à un moment je le prenais en photo tous les jours ou presque, il adorait ça, va savoir pourquoi, comme si il savait, il faisait des mines qui me faisait rire, il me connaissait bien et venait quand je l’appelais, 3 fois aussi il est rentré dans la maison ! Je n’ai plus trop le temps et pas mal de soucis, en plus le temps n’est vraiment pas génial en ce moment, mais c’est un délice de prendre les oiseaux en photos. Ti Piou est toujours là et je lui dis bonjour chaque matin quand je vais nourir les mésanges avec les graines de tournesol… lui il préfère les vers de terre ;-) mais pour ça je le laisse se débrouiller.


    • jacques

      tout simplement superbe !!!!!!!!!!


    • pepite

      Merci Jacques :-)

      Pour avoir un fond aussi bien fondu même avec un gros télé il faut que le fond soit bien éloigné du sujet, sur cette photo la verdure du fond si mes souvenirs sont bons était au moins à 2 mètres derrière le sujet. J’ai pris la photo avec un de mes réflex ce qui permet d’avoir une profondeur de champ plus réduite et donc un flou qui vient plus rapidement et qui est plus onctueux.


     Leave a reply