• Sous-exposition et surexposition

    Surexposition

    La surexposition arrive lorsqu’une image a été exposée à trop de lumière ou exposée trop longtemps. Elle apparaît trop claire avec dans les zones les plus claires une perte totale des détails qui se traduisent souvent par des taches complètement blanches. On dira alors que ces zones complètement blanches et sans détails sont des zones « grillées » ou « brûlées » (par la lumière). Ces zones sont irrécupérables même en post-traitement, le capteur n’ayant enregistré aucun détail.

    Pour éviter la surexposition il faut « fermer » plus le diaphragme, ou exposer moins longtemps le capteur à la lumière, ou « compenser » l’exposition en allant vers le moins. Exemple moins 1/3 de IL.

    On parle de surexposition lorsque l’ensemble de la photo parait trop claire.

     



    Photo bien exposée :



    Sous-exposition

    La sous-exposition est une exposition du capteur insuffisante à la lumière, elle se traduit par des zones d’ombres où l’on ne distingue plus les détails. On parle alors d’ombres « bouchées ». Par post-traitement on arrivve souvent à « déboucher les ombres » et récupérer des détails dans les zones sombres.

    On parle de sous-exposition lorsque l’ensemble de la photo parait trop sombre.

     





     Leave a reply