• Vignetage

    _IGP1298_vignettage

    J’ai créé un faux vignettage sur cette photo mais je n’en avais pas de vrais, c’ets juste pour vous montrer à quoi ressemle le vignetage, les bords de la photo souffrant de vignetage sont assombris, on remarque celui-ci particulièrement dans les angles. Suivant les photos le vignetage peut n’apparaitre que dans un angle ou deux ou sur tout le tour de la photo.

    Quand les rayons lumineux frappent l’optique perpendiculairement, le diaphragme a une forme circulaire. Si les rayons pénètrent l’optique sous un angle oblique, le diaphragme a une forme applatie et donc une surface réduite. Un diaphragme applati laisse passer moins de lumière, et c’est pour cela que les coins de l’image sont plus foncés.

    Le vignettage apparait plutôt lors de l’utilisation d’optiques grand angle. Une construction spécifique de l’optique (rétrofocus) permet de limiter le vignetage.

    Il existe deux type de vignettage :

    Le vignetage matériel :
    Quand par exemple vous montez un filtre trop épais ou trop petit sur unobjectif grand angle ou quand vous fixez mal votre paresoleil.

    Le vignetage optique :

    Même si il y a eu de gros progrès de nombreux objectifs présentent du vignetage, surtout les objectifs grands angle, à pleine ouverture à f/2.8 ou f/4 par exemple, le phénomène diminue en fermant le diaphragme à f/5.6 ou f/8.
    Le vignetage est causé par les rayons qui suivent un chemin différent selon la distance du sujet. Certaines réflections internes peuvent ausi être la cause du vugnetage.

    Il existe des programmes pour corriger automatiquement le vignetage naturel et même le vignetage optique mais les boitiers les plus récents effectuent la correction automatiquement en se basant sur:

    • l’optique utilisée.
    • la focale : un grand-angle produit un vignetage plus accentué.
    • la distance : l’effet est plus marqué à grande distance.
    • l’ouverture : vignetage optique plus prononcé quand le diaphragme est ouvert.

    La correction automatique du vignetage s’appelle « peripheral illumination correction » chez Canon.

    Le vignetage peut parfois aussi être dû au capteur :
    La surface du capteur n’est pas plane. Le photosite (la surface sensible d’un pixel) est entouré d’électronique. Seule une petite partie d’un pixel est sensible à la lumière (de 30 à 85% suivant la technologie employée)

    Pour rendre le capteur plus sensible, il faut donc que plus de lumière frappe le photosite et non l’électronique. Pour ce faire, une lentille microscopique est placé devant chaque photosite. Mais une partie des rayons frappent alors le capteur en oblique dans les coins et une partie des rayons est ainsi perdue.

    capteurs-micro-lentilles

    La même photo mais sans vignetage :

    _IGP1298_sans vignettage



     Leave a reply