• Robert Doisneau

    On connait tous ce photographe qui a su si bien retranscrire la vie des parisiens des années 50, et la photo qui l’a rendu célèbre « Le baiser de l’hotel de ville » :

    Le baiser de l'Hotel de ville Paris 1950 Doisneau

    Il est certain que la technique a beaucoup évoluée depuis mais les photos de Doisneau ont quelque chose qui dépasse la technique… elles parlent :-)

    J’ai tout un livre de lui sur les photos de Paris de l’époque, magnifique ! Je ne me lasse jamais de le parcourir même si certaines photos sont tristes.

    Mais Doisneau c’est aussi de l’humour, de la gaité, comme en témoigne cette photo :

    Cette photo respire le bonheur ! Superbe instantané avec des appareils qui n’avaient ni autofocus, ni zoom, ni une rapidité de déclenchement exemplaire.


    Doisneau avait un sens certain de l’humour, celle-ci me fait rire :

    Doisneau

    Comme quoi il faut toujours tourner autour de son sujet pour chercher le meilleur angle ;-)
    Si Doisneau n’avait pas tourné autour de la statue il n’aurait jamais eu cette pointe d’humour. Il est évident que les deux statues n’ont pas été ni fabriquées, ni positionnées en vue de ce qu’inspire la photo prise par Doisneau mais quand on regarde l’attitude de l’homme suposé regarder la femme, on a vraiment l’impression que ces deux statues ont été fabriquées et mise en place pour. Sacré Doisneau ;-)

    Il est certain que quelqu’un présenterait cette photo à l’heure actuelle on lui demanderait si il ne l’a pas prise avec un vieux compact, c’est bruité, ça manque de détail et pourtant les photos de Doisneau sont toujours aussi prenantes et parlantes.

    Dans un tout autre registre une photo qui me prend les tripes :

    Robert Doisneau "Amour et barbelés" 1944

    Doisneau savait tout prendre et savait interpellé la personne qui verrait ses photos, il savait s’adapter à toutes les circonstances. Cette photo ne peut pas laisser indifférent. Elle porte en elle tant de sentiments et tant de contrastes psychologiques. Chaque fois que je la regarde, j’ai le coeur qui se serre. Pourtant je n’ai pas connue cette époque, mais elle parle tellement fort cette photo !

    Il avait l’art de la composition et un oeil qui faisait de chaque photo un regard sur la vie qui ne peut pas laisser indifférent.

    Doisneau le peintre et le passant

    Et celle-ci aussi très connue que je trouve très drôle :

    Doisneau-la vitrine

    Une autre sur son sens de l’humour :

    Doisneau-humour

    Hé hé monsieur Doisneau, à notre époque on vous reprocherait d’avoir couper les pieds du petit garçon, n’empêche qu’à ce moment là c’était un exploit de réaliser ce type de photos. L’impact de la photo est renforcé par les deux petits enfants regardant aussi dans une direction opposée. La photo en elle même n’est pas très belle mais les attitudes de ces deux femmes qu’a su saisir Doisneau en fait toute l’originalité.
    Et au-delà de l’humour le regard opposé de ces deux femmes mettent l’accent sur leur difference de classe. Encore une photo très parlante de Doisneau quand on prend le temps de lire son message. J’y ressens de l’humour, de la caricature et aussi une pointe de gravité.

    Une autre encore sur son sens de l’humour :

    Doisneau "garde à vous"

    On a beau ne pas distinguer les têtes en haut de l’image, le rappel et le contraste sont évidents ;-)

    Plus sérieuse et typique des scènes de vie que Doisneau a su reproduire, le métier à tisser :

    scène de vie

    C’était juste un petit clin d’oeil à quelques photos de Doisneau, il en a fait de beaucoup plus sérieuses comme la dernière qui réflète la vie des gens de l’époque :-)

    Comme quoi la technique des appareils ne fait pas tout, l’oeil du photographe et son approche de l’image feront qu’elle nous parle ou non et celà aucune technique ne peut le remplacer.

    C’est ce type de photo que je voudrai voir plus souvent à l’heure actuelle, avec les progrès techniques en plus et tout ce que permettent nos appareils maintenant, il y a de quoi faire des merveilles si on dispose de temps. Dites si on oubliait un peu le piqué des objectifs pour se consacrer vraiment à ce qui a de l’importance : le sujet de la photo, ce serait bien non ?
    Je préfèrerai toujours une photo qui me parle à une photo parfaite mais qui me laisse froide, qui n’a pas d’âme. Le mieux étant bien sûr d’allier les deux.


    26 responses to “Robert Doisneau”

    • Merci pour ce sujet plein d’humeur et douceur pour finir la semaine en ce dimanche… j’en profite pour féliciter et encourager tes efforts pour tous ceux que tu as déjà réalisés! J’ai une idée un peu du milieu et des heures à consacrer pour remettre en forme un site tel que tu le fais actuellement! Chapeau…

      Effectivement, de nos jours les facilités sont sans commune mesures… mais un peu de bruit ou pas, tant que la vie sort à plein de nez de son petit cadrage adapté! :)

      Dédicace pour la peine à mon modeste niveau…

      http://www.flickr.com/photos/stefanotofs/3884787383/

      http://www.flickr.com/photos/stefanotofs/4240517745//

      http://www.flickr.com/photos/stefanotofs/4105067847/


    • pepite

      Très chouettes la première et la dernière, par contre je n’aime pas la seconde à cause du débullé vers la gauche qui met trop mal à l’aise.

      J’aime ce style de photos même si pour la première il est dommage que la femme de droite soit un peu trop dans l’ombre, tu pourrais peut-être rattrapper un peu ça en post-traitement localisé. Merci pour ces photos en tout cas :-)

      Il y a des photos que j’aime beaucoup dans ce que tu fais et qui marque un style.

      P.S. Si tu as photoshop sur l’original de la première tu pourrais déjà essayer avec tons foncés/tons clairs de rattraper des détails dans les ombres bouchées des arbres qui font quand même une grosse masse très noire. En tout cas bravo pour les deux femmes de gauche, jolie photo :-)

      J’en redemande des photos comme ça :-)

      P.S. Essaie de rentrer les mêmes coordonnées à chaque fois que tu postes sinon tu vas encore te retrouver en attente, et je ne voudrai pas qu’un jour mon anti-spam te vire sans ma demander quoi que ce soit.


    • pepite

      Le bruit ne me gêne pas sur les photos en noir et blanc, il apporte même parfois un « grain » comme on disait en argentique qui enjolive certaines photos. Il me gêne beaucoup plus sur les photos en couleur. Le bruit en chrominance étant plus désagrable que celui en luminance.

    • Merci beaucoup à toi Pepite, malheureusement prise en jpg les traitements seront limités sans trop désaturer… mais je tenterai très bien vu! :)

      Pour palier, la version plus riante version crise de nerf enfantine moins apprécié précédemment…

      Et la version d’un lieu tant particulier de caractère, ville et plage dans ce mixité belle de l’été, Cadix…

      http://www.flickr.com/photos/stefanotofs/3852082006/in/set-72157622002933503/

      Cela fera un peu de soleil pour contrer le gris de l’après midi… merci encore pour l’article toujours cette façon simple, constructive et agréable d’aborder les choses! :)


    • pepite

      Décidément mon anti-spam a une dent contre toi le bougre ! Tu étais encore en quarantaine.

      … oups tu peux remettre le lien qui manque à ton dernier post ?


    • pepite

      j’aime beaucoup moins cette photo 503, le bruit, le débullé, le cadrage, le manque de netteté, un apparent flou de bougé, et la femme qui n’est pas prise au bon moment dans sa course, pour moi celle-ci est une photo ratée. Dommage que je puisse pas récupérer le lien de l’autre, c’est toujours instructif.
      Je préfère nettement les précédentes en noir et blanc.
      Je sais ce n’est pas facile de tout avoir de correct surtout quand il y a deux personnes en mouvement, ici la femme et l’enfant, ça fait partie des photos que moi je mets à la poubelle, parce que des ratées comme ça, ça m’arrive parfois aussi ;-)

      Le fait de prendre en jpg ne t’empêche pas de post-traiter, et pour ce qui est de désaturer, tes photos en noir et blanc le sont bien, désaturée, désaturer ça veut dire ôter de la couleur, quand on désature complètement une photo couleur elle devient noit et blanc. Le post-traitement sur une photo déjà désaturée en noir et blanc ne risque donc pas de la désaturer plus. Et quelle soit en jpg ou en raw ne changerait rien à la saturation.
      Heureusement que l’on peut post-traiter des photos prises en jpg, c’est 90% des photos que je prends. Pour ne pas abîmer ton fichier original il faut le sauvegarder en tif et ensuite tu travailles sur le tif.

    • Je souri… le bide! :)

      C’est surtout lorsqu’on garde le moment, l’instant magique en tête au moment de la prise… on surévalue le résultat! Sa version en noir et blanc est plus approprié en tout cas justement par rapport à ce que tu disais auparavant… sur la « tolérance » entre couleur et N/B. Merci de ces retours en tout cas…

      Je remets la scène festive pour le coup…

      http://www.flickr.com/photos/stefanotofs/3849005784/in/set-72157622002933503/

      Et un peu d’étrange ensoleillé toujours…

      http://www.flickr.com/photos/stefanotofs/3851317807/in/set-72157622002933503/


    • pepite

      Ne t’inquiète pas, personne ne réussi 100% de ses photos, ceux qui le disent sont des menteurs.
      Et puis oui il faudrait que je remette l’article sur la mémoire et la photo, ces instants magiques que nous gardons dans notre tête mais que le lecteur ne connait pas ;-)


    • pepite

      Il y a de l’idée dans les deux dernières.
      Celle du pont, le pont est trop présent, la femme de droite n’apporte rien à l’image, je regarderai si tu ne pourrai pas la recadrer un peu en otant du haut du pont et une partie de la gauche de l’image (en gardant les proportion si possible. J’aime bien le premier plan de la femme qui lit et des deux amoureux dans le fond. Je pense que tu peux en faire quelque chose de bien.

      Sur la suivante, elle est très bien, le seul truc je n’aime pas trop le sable vert sur la dame de gauche, sinon rien à redire :-)

      Mon anti-spam continue à te bloque, donc si jamais je ne suis pas devant le PC tu vas rester en attente, ne t’inquiète donc pas dès que je serai devant mon ordinateur je te libérerai.

    • Tu ne crois pas si bien dire pour le coup… je parlais cadrage. La scène était belle en globale mais j’abonde dans ton sens terni le résultat pour le coup à mon sens également. L’instant à nouveau lui était particulier par contre… je serai d’ailleurs curieux un jour de revoir ce fameux article justement…

      Des versions cadrées plus étroitement justement:
      http://www.flickr.com/photos/stefanotofs/3845998977/in/set-72157622002933503/
      http://www.flickr.com/photos/stefanotofs/4014372610/in/set-72157622002933503/
      http://www.flickr.com/photos/stefanotofs/4013552149/in/set-72157622002933503/

    • Je la reprendrais merci pour tes retours instructifs… J’ai désormais pris l’habitude de tout prendre en raw, histoire de plus regretté des instants qui pourraient être rehaussés par la suite. :)

      Bon par contre question stockage… mais on ne peut tout avoir!


    • pepite

      la 1 c’est raté, le format carré ne va pas du tout à cette photo et la dame parait encore plus grosse, ça la tasse et on perd trop d’environement.
      la 2 encore plus raté, tu coupes ta photo en deux avec ce cadrage, ton sujet principal est la dame qui lit, il faut lui laisser de l’espace devant elle.
      la 3 beaucoup mieux avec cet ensemble de deux photos.

      C’est dommage parce qu’il y avait de l’idée dans cette photo mais ce n’est pas évident de la rattrapper.
      Fais attention aussi quand tu as des batiments comme ce pont, essaie d’avoir le poteaux verticaux et les traverses horizontales.


    • pierre

      Félicitations pour ton courage et opiniatreté à « entretenir » et créer ce nouveau blog :-)


    • pepite

      Merci :-)

      C’est vrai que c’est presque maintenant qu’il me faut le plus de courage, parce qu’au bout de 15 jours non stop je ferai bien une pause.


    • Patrick M

      La photo prise dans la boutique de Romi (couple avec tableau) est très amusante. R. Doisneau en a réalisées 4 autres qui valent aussi d’être vues et qui représentent un échantillon de spectateurs.
      Bravo pour cette courte présentation!


    • pepite

      Merci Patrick

      Effectivement il y en a d’autres pour la boutique de Romi dont celle-ci :

      auto

      auto

      Et voilà la série complète :-)


    • loulou

      il est tres vrai que ça a augmenté c’est de plus en plus beau je suis tres occupe a regarder c’est tres tres beau j’ai du regarder pour le college en Arts -Plastique, en tout cas une tres bonne recherche :)


    • fred

      hello » tres bonne recherche j’aaadore je ne regretterai pas :) ;) XD

    • Ahhh…Robert Doisnaeu,quel génie de la photographie humanisme…!!! Je vous ai extrait de ma bibliothèque ces deux ouvrages ( et deux photos ) qui me plaisent tant parmis d’ autres, avec quelques réflexions sur cet ¨artiste du déclencheur¨ qui connu une énorme gloire sur le tard de sa vie et que perpétue aujourd’hui, sa fille ainée je crois Francine Déroudille chargée de la gestion du fond de son père chez RAPHO.
      Si vous en avez l’ occasion (rare ) ne raté pas les films ¨Bonjour Monsieur Doisneau¨par Sabine AZEMA de 1992 et un reportage que j’ ai eu la chance d’enregistré à la télé en 1993 ¨Doisneau des villes, Doisneau des champs¨, une pure merveille d’ humour et d’ humilité.

      SiDoisneauMEtaitConte#

    • Merci beaucoup pour ce billet sur « l’histoire de la photo ».
      Les réflexions sur les photos sont pertinentes et m’ont permis un déchiffrage qui je n’avais pas eu de prime abord :)
      Merci aussi aux différents contributeurs !


    • pepite

      Je vous ai mis dans la catégorie bibliothèque un des livres de photos de Doisneau que j’aime beaucoup :-)


    • Ellokimoch.

      Trés Jolie Image. Félicitations Au Photographe !


    • Patrick Marot

      Un grand merci pour cette rétrospective. La créativité, l’humour, la poésie et le professionnalisme de Doisneau me ravissent toujours autant.
      Patrick


    • pepite

      Pareil pour moi, je ne me lasse jamais de regarder ses photos :-)


    • philll

      je voudrais savoir si quelqu’un éprouve des émotions en voyant cette oeuvre (amour et barbelés).
      merci


    • pepite

      Bien sûr que oui Phill !

      Comment rester insensible devant cette photo qui parle si fort sans avoir besoin de mot !


     Leave a reply