• Aux étangs

    cygne


    Cédric m’a téléphoné, il voulait essayer son nouveau Sigma 120-400 flambant neuf en photographiant des animaux, ni une, ni deux je saute dans ma voiture pour le rejoindre aux étangs, je n’ai pas le temps de tout trier ce soir (j’ai pris la majorité de mes photos avec mon Canon 40D et l’objectif Canon 100-400 L is) mais je vous mettrais plus de photos demain, mais Cédric a bien voulu me prêter un court instant son 120-400 Sigma que j’ai monté sur mon pentax K-x, histoire de voir par moi même… et voilà ;-)

    Réglage de prise de vue : mode priorité ouverture, ouverture réglée sur F/6.3, vitesse 1/1600ème de seconde, 800 iso, focale 400 mm équivalent 600mm en 24×36, compensation d’exposition moins 1/3 pour ne pas griller les hautes lumières.

    Allez une petite série prise avec le 40D :

    Celle-ci que j’aime beaucoup :

    Bernache du canada


    Mode priorité ouverture, ouverture réglée sur f/7.1, vitesse 1/2000ème de seconde, 400 iso, focale 380mm équivalent 608 mm en 24×36, compensation d’exposition moins 1/3 pour ne pas griller les hautes lumières.


    Envol :


    bernache_canada


    Mode priorité ouverture, ouverture réglée sur f/7.1, vitesse 1/1600ème de seconde, 400 iso, focale 380mm équivalent 608 mm en 24×36, compensation d’exposition moins 1/3 pour ne pas griller les hautes lumières.


    Vol à deux :

    bernaches


    Mode priorité ouverture, ouverture réglée sur f/7.1, vitesse 1/1250ème de seconde, 400 iso, focale 380mm équivalent 608 mm en 24×36, compensation d’exposition moins 1/3 pour ne pas griller les hautes lumières.

    Calme :


    bernache_calme

    Mode priorité ouverture, ouverture réglée sur f/7.1, vitesse 1/2000ème de seconde, 400 iso, focale 380mm équivalent 608 mm en 24×36, compensation d’exposition moins 1/3 pour ne pas griller les hautes lumières.

    Bien que centrée, j’aime bien cette photo avec le reflet dans l’eau, elle a quelque chose de paisible que je trouve très doux.

    J’ai été assez déçue, il y avait très peu d’oiseaux, je n’ai pas vu un seul grèbe huppé, ils ont dûs rester cachés dans les roselières. Un héron était bien là mais trop loin, et je n’ai vu passer qu’un cormoran en vol. J’y suis retournée hier, c’était encore pire,  juste une bernache dormait au bord des roselières.


    1 responses to “Aux étangs”


     Leave a reply