• Plougrescant et le sillon de Talbert

    la maison du littoral


    Hybride Sony Nex, mode priorité ouverture réglée sur f/9 au 1/250ème de seconde à 200 iso. Décidément j’aime bien la délicatesse des nuances que produit le capteur du Sony Nex !

    Coincée entre ces deux gros blocs de pierre, cette maison ne se visite pas, c’est une maison comme une autre sauf qu’elle a cette particularité d’avoir été contruite entre deux énormes rochers. Quel dommage qu’il y ait deux voitures devant la maison sinon la photo me plaisait bien. Je suis restée un bon moment sur les lieux mais les voitures n’ont pas bougées.


    la maison de plougrescant


    Hybride Sony Nex, mode priorité ouverture réglée sur f/11 au 1/250ème de seconde à 200 iso en mode panoramique par assemblage automatique.

    La photo suivante n’est pas jolie mais c’est pour vous montrer cette maison dans son environnement :



    dans_environnement


    Hybride Sony Nex, mode priorité ouverture réglée sur f/9 au 1/320ème de seconde à 200 iso

    En se promenant autour du site on distingue d’autres très gros rochers comme celui-ci dont on se rend compte de la taille grâce à l’arbre qui pousse à côté :


    rocher


    Hybride Sony Nex, mode priorité ouverture réglée sur f/9 au 1/320ème de seconde à 200 iso


    Près de la lande sur la droite de la maison entre les rochers, je suis tombée sur cette drôle de chose dont je ne sais pas ce que c’est, peut-être un abri de pêcheur ? Un lecteur pourra peut-être me renseigner :


    monument



    Ces arbres superbes, dignes du midi de la france, ont aussi attirés mon attention :


    arbres


    Hybride Sony Nex, mode priorité ouverture réglée sur f/9 au 1/250ème de seconde à 200 iso.

    Et derrière la mer et ses rochers toujours présents sur cette côte sauvage.


    mer


    Hybride Sony Nex, mode priorité ouverture réglée sur f/9 au 1/125ème de seconde à 200 iso.

    Changement complet d’ambiance avec ce contre-jour et la brume mais qui illustre bien aussi le temps changeant de la bretagne.



    ambiance brume


    Hybride Sony Nex, mode priorité ouverture réglée sur f/9 au 1/800ème de seconde à 200 iso.

    Variante :


    ambiance


    Et encore une variante de la première mais passée en noir et blanc :


    ambiance noir et blanc


    Ahhh ça y est je les ai retrouvées les photos que je voulais vous montrer ! Vous allez voir ça vaut le coup d’oeil, pas forcément les photos mais ce qui est photgraphié.

    Je suis arrivée dans une rue de Plougrescant où j’ai découvert ça :


    chapelle_st_gonery


    Comme le reste de la chapelle était caché par les arbres et que je conduisais je me suis demandée l’espace de quelques secondes si la fatigue ne me jouait pas des tours ou si le clocher n’allait pas tomber !

    Evidemment une fois la surprise passée je me suis bien rendue compte que le clocher est vraiment de travers ;-)

    Je me suis garée, et j’ai pris ces photos ;-)

    La voilà cette petite chapelle de saint Gonéry toute tordue et toute charmante :


    chapelle_st_gonery en pied

    La chapelle date du XIIe et XVe siècle, sa flèche de plomb, inclinée, date de 1575. Etonnant non ?!

    Je suis bien contente d’avoir retrouvé ces photos de cette curiosité de Plougrescant que j’ai prises avec l’hybride Sony Nex, en mode priorité ouverture réglée sur f/9 au 1/250ème de seconde, à 200 iso.


    Carte du trajet au nord de la bretagne :


    carte avec trajet


    Il manque les photos du sillon de Talbert, je verrai ça demain ;-)

    Pour mieux situer Plougrescant en Bretagne :


    carte_bretagne_plougrescant


    Le sillon de Talbert


    sillon-de-Talbert

    Sur la carte située plus haut où l’on voit mon itinéraire on voit sa position par rapport à Bréhat.

    Le sillon de Talbert est un serpent de sable long de 3,2 km et d’une largeur maximum de 35 m s’avançant dans la Manche. Il serait le résultat de l’action conjuguée de deux courants marins entre Trieux et Jaudy. Cette structure écopaysagère particulière est à la fois un site d’intérêt écologique et une curiosité géologique. Elle est désormais protégée. Cette langue de sable et de galets s’avançant dans la mer en direction du nord protège également le littoral de l’érosion et des vagues, spécialement durant les grandes marées. Il offre une zone maritime presque toujours calme entre l’est du Sillon et l’île de Bréhat située 5 km au sud-est. Au nord-est se trouvent les récifs des Épées de Tréguier sur lesquels est bâti le phare des Héaux de Bréhat. Le sillon de Talbert appartient au conservatoire du littoral.

    Une légende dit  dit que l’enchanteur Merlin est le bâtisseur de cette chaussée s’engouffrant vers le large : amoureux de la fée Viviane, il déversa là des cailloux par millions afin de la rejoindre …

    A marée basse, de nombreux îlots se découvrent et un nouvel horizon se dessine.

    Il faisait encore beau quand je suis arrivée sur les lieux, bien décidée, comme c’était marée basse, à aller jusqu’au bout du sillon afin d’en admirer le paysage et les alentours, seulement voilà, pour ceux qui connaissent la Bretagne on peut avoir les 4 saisons en une journée ! Et bien moi en tout cas je peux vous confirmer que l’on peut avoir deux saisons en UNE minute !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Nous voici parties ma chienne et moi sur ce petit chemin étroit qui doit nous emmener au bout du sillon. Nous croisons même un copain de ma chienne qui semblait seul !

    le sillon



    Je regrette un peu que la mer soit si basse car la première photo que je prends en me tournant de 90 degrés pour fixer le paysage que j’ai sur le côté n’est pas extraordianire mais je me dis que le temps que je fasse l’aller et retour jusqu’au bout du sillon la mer aura commencé à remonter et les prises de vues seront plus jolies.


    vue_laterale



    Le soleil est déjà moins présent mais je n’y avais pas fait attention, quand soudain ! … Je me retrouve dans une brume complète !!!!!!!!!!

    Je me retourne pour voir la ville que je viens de quitter il y a quelques minutes et que vois-je ?

    Ca ! :

    la-brume

    Je pense tout de suite à une pluie déferlante qui pourrait bientôt nous atteindre, je pense donc tout de suite à mon matériel photo, et même si j’ai un sac, si la pluie se met à tomber comme elle sait le faire en Bretagne, je ne donne pas cher de mon matériel si je dois mettre une demie-heure ou 3/4 d’heure à rentrer sous la pluie ! J’hésite un peu puis la sagesse l’emportant à contre coeur je fais demi-tour :-(

    Sur la photo on ne se rend pas bien compte mais le vent poussant la brume j’avais vraiment l’impression qu’il tombait des cordes sur Pleubian !


    Alors je suis désolée mais je rejoins ma voiture, extrêmement déçue de n’avoir pas pu aller jusqu’au bout du sillon de Talbert ! Les photos n’ont pas d’intérêt mais je voulais vous parler de cette curiosité, de ce point d’exclamation qui s’enfonce dans la mer, j’y retournerai une autre fois et j’espère que cette fois là je pourrai vous ramener des images plus apétissantes ;-)

    Et Ô Rage Ô désespoir, une fois partie, une demie-heuire d’heure plus tard, le soleil comme pour me narguer est revenu me faire un clin d’oeil, comme une bonne blague qu’il m’aurait fait, mais trop tard j’étais déjà trop loin.

    carte du sillon de Talbert

    J’ai entouré le sillon de Talbert en blanc.

    Quel dommage tout de même quand je regarde la photo prise d’avion je suis certaine que j’aurai pu faire de jolies photos si j’avais pu aller au bout du sillon et j’aurai aussi eu une autre vue sur Bréhat et les alentours. tant pis, ça m’obligera à y retourner.

    ________________________________________________________

    Voir aussi (cliquez sur les liens) :

    —–> Bretagne côte d’Emeraude

    —–> Bretagne côte d’Emeraude suite Taden et Dinan

    —–> Bretagne côte d’Emeraude suite Erquy, Cap d’Erquy, Cap Fréhel, Saint-Cast

    —–> Bretagne côte d’Emeraude suite, Saint-Cast

    —–> De Plouha au petit port de Gwin Zegal

    —–> Bretagne, plage Bonaparte

    —–> De Paimpol aux îles Bréhat


    25 responses to “Plougrescant et le sillon de Talbert”


    • Dom

      Les voitures du propriétaire (propriété privée)…
      Il les laisse devant la maison juste pour gâcher les photos et ennuyer les promeneurs…
      C’est un joli coin très… touristique…

      Dis donc tu n’étais pas si loin de chez moi… HiHiHi…
      Tu sais qu’il y a toujours quelques bouteilles au frais…


    • pepite

      Oui Dom mais je suis rentrée tout de suite après Plougrescant, en fait j’ai commencé mes articles par la fin du voyage !

      Mais je viendrai un jour, c’est promis et le finistère est si beau aussi, j’ai envie d’y retourner !

      J’ai encore le sillon de Talbert à trier et toute la partie sud mais pour le morbihan ça devrait aller plus vite, je n’ai pas pris beaucoup de photos, la lumière était vraiment trop dure.


    • Dom

      Un lien sur une affaire juridique concernant la maison de Plougrescant. On trouve sur le net pas mal de chose…

      ouest-france_plougrescant


    • pepite

      Je les ai retrouvée ces deux photos que je voulais vous montrer !

      Je vous les ai rajouté en fin d’article avant les cartes, ça vaut vraiment le coup de les voir ;-)

    • Très belles tes photos !

      Les voitures sont malheureusement presque toujours devant la maison de Castel-Meur, il y en avait au moins une à chaque fois que j’ai voulu prendre une photo !

      Voici un lien qui raconte l’histoire de cette maison:

      docarmor_plougre3

      La hutte en pierre est un puits, le puits de Castel-Meur, voici le lien:

      tregor


    • pepite

      Super ton lien sur l’histoire de cette maison, merci Yves :-)


    • pepite

      J’ai complété avec le sillon de Talbert, je n’en ai pas fait un article entier car quand vous lirez mon histoire vous comprendrez pourquoi. Peu de gens connaissent son existence c’est pourquoi j’ai tenu tout de même à vous en parler.


    • pepite

      Merci Dom pour le lien. Du coup je ne sais pas si je peux laisser mes photos de la petite maison. En tout cas elles n’ont aucun but commercial.

    • C’est curieux, ta hutte en pierre ressemble à une borie que l’on trouve dans le sud. C’est joli :)
      Et très beau reportage au passage, j’aime beaucoup la première photo, très belle :)


    • pepite

      C’est aussi ma préférée la première :-)

    • Allons allons, je n’ai jamais vu de pluie à Pleubian, enfin !!! ;-)


    • ppier

      chaque fois que je vois ce lieu en photo je suis surpris.


    • ppier

      Sublimes toutes ces photos en noir et blanc …ça relève la magie du lieu ,je trouve.


    • pepite

      L’ambiance de la Bretagne plusieurs mois de l’année, j’ai pas mal discuté là bas, et il y a quand même beaucoup de personnes qui disent qu’il ne faut pas être trop nostalgique car le temps gris est tout de même très présent de longs mois de l’année et qu’il faut pouvoir supporter.
      Pour quelqu’un qui comme moi n’a pas l’habitude de voir cette brume c’était aussi une ambiance un peu magique et pleine de mystère comme si l’on allait entendre toutes les légendes de la Bretagne à l’oreille.
      Je conçois par contre très bien qu’à force quand on vit sur place, cette ambiance peut paraitre un peu lourde.


    • ppier

      C’est peut-être cela qui rend aussi ,parfois, autant les habitants nostalgiques voire un peu tristes ( un peu comme les Finois -ou Finlandais- qui ,lorsque je discutais avec eux à Helsinky ou ailleurs, m’expliquaient que les trés longues nuits d’hiver les rendaient moroses voire + par moment )…même si je n’oublie pas qu’un guide au Mont St Michel nous disait qu’en Bretagne la pluie chantait avec le granit:-)


    • pepite

      Très joli la phrase du guide :-)

      C’est effectivement ce que m’ont dit les bretons à qui j’ai parlé, paradoxalement ils parlent de temps qui agit sur le moral (comme pour tout le monde) et que si l’on a pas un caractère très fort on peut pour certains aller jusqu’à la dépression, mais que pour la plupart ils ne quitteraient pour rien la Bretagne.
      Je me souviens d’une dame habitant près de Plouha qui avait d’ailleurs une très jolie maison, me disant c’est lassant à la fin ce temps, on envisage d’aller plus au sud pour avoir plus de soleil, puis cinq minutes plus tard elle me dit « nous irons peut-être nous installer à la pointe du Raz ».
      Je lui pose la question : « Vous pensez vraiment qu’il y aura une réelle différence pour le temps ? » Elle me répond : « Non pas vraiment mais c’est toujours la Bretagne »
      Elle ajoute « Ca dépend des jours, quand il fait beau comme aujourd’hui, on veut rester ici, mais l’hiver on rêve d’habiter le sud de la France, le temps gris et l’hiver sont très longs ici ».
      Je la sentais vraiment partagée entre son amour de la Bretagne et la lassitude des jours gris. Son visage s’éclairait et ses yeux pétillaient quand elle parlait des beaux jours et passaient imméditement à de la tristesse quand elle évoquait ces mois de brume et de pluies.

      C’était vraiment intéressant de discuter avec les gens, car lorsque je vais en Bretagne je n’y passe que quelques jours, la plupart du temps sous le soleil. Avec ces paysages fabuleux on se fait une idée idyllique de la Bretagne. Mais comme m’a dit la dame « Faites un essai, venez vivre un an ici, vous verrez alors mieux si vous supportez ».
      Il ne m’est pas possible d’aller passer un an en Bretagne pour voir si je m’y plairai vraiment mais ça fait réfléchir. En tout cas ça me renvoie plus sur le Morbihan et son micro climat si je décidais un jour d’aller habiter en Bretagne.


    • ppier

      Je comprends parfaitement cette Dame. Perso je pense qu’un jour je tenterai « l’aventure » d’une année passée en Bretagne car, vivant dans l’Est, je suis habitué à ces 6 longs mois de pluie, de froid et de morosité….et jamais certain, de +, que l’été sera beau et chaud ….je pense que lorque tu es né(e) Breton tu ne peux pas quitter cette région si mystérieuse et attachante …voire mystique par certains côtés.


    • pepite

      Je pense que c’est un peu partout pareil face à l’attachement à une région, pour prendre un exemple pour les alsaciens je pense que c’est la même chose par exemple, malgré le climat ils sont attachés à leur région.

      Beaucoup de bretons ont quittés la Bretagne à une époque pour venir s’installer en région parisienne mais je pense que leur coeur toute leur vie bat pour la Bretagne :-)

      Cette région de France a quelque chose de magique, son âme, ses légendes, ses paysages si divers, ces lumières et ses ambiances bien a elle qui ont attirés de nombreux peintres. Le fait d’avoir aussi bien la mer au sud, au nord et à l’ouest, les marais et les lacs, la campagne, les vallons, les falaises, ses îles, la ville à portée de main ajoute aussi un attrait suplémentaire à cette région. C’est quelque chose que l’on ne trouve pas ailleurs en France. Un regret par contre, la Bretagne perd de plus en plus sa culture et le tourisme y est pour quelque chose. Le merveilleux village de Rochefort en Terre dans le Morbihan m’a laissée très triste. Ce village aux maisons médiévales a perdu tout son charme face aux boutiques à souvenirs et aux antiquaires ! J’y ai cherché l’âme de la Bretagne et son histoire, je ne l’ai pas trouvée, quel dommage !

    • Ces trois vues de Rochefort en terre date de 1982.
      A cette époque ce village ( déjà classer Village de France ) était paisible et si j’ai bonne mémoire , n’avait pas encore une seule boutique touristique.
      Il n’ est hélas pas le seul village à avoir attiré les marchants du temple.

      RochefortEnTerre1982


    • pepite

      Oui je sais bien que ce n’est pas le seul, même Honfleur en Normandie a perdu une partie de son âme.
      Ces villages sont victimes de leur succès et l’appât du gain des maires je suppose, permet à ces villages de rapporter beaucoup d’argent au dépend de leur ambiance locale et de leur histoire.
      De plus en ces jours d’octobre très ensoleillés malgré le fait que les vacances d’été sont terminées il était impossible de pouvoir prendre une photo correcte tant il y avait foule.

    • Elle est bien en sécurité la maison avec ses gardes du corps !! :-)
      Magnifique cliché.


    • Véro

      Bravo ! Magnifique reportage sur une région mythique !


    • pepite

      Merci Véro :-)

      Je suis vraiment attachée à la Bretagne, il faut que j’y retourne régulièrement, cette région de France est magnifique. Je voyage pas mal en France mais j’ai toujours besoin d’y revenir, il y a quelque chose en Bretagne que l’on ne retrouve pas ailleurs. Et des paysages tellement divers que l’on ne s’en lasse jamais.

      J’ai rajouté des liens vers d’autres lieux de Bretagne en fin d’article :-)

      J’avais bien d’autres articles sur mes petits voyages en France, malheureusement mon blog de voyages a planté et pour le moment n’est pas accessible, mais les liens que je vous ai posté en plus fonctionnent.


    • LINTANT

      Mon grand père, dans les années 25/30 il y a désormais presque un siècle,, utilisait ce genre de cabane en pierre pour ses interminables surveillances le long de la côte, en sa qualité de douanier.
      L ‘ouverture doit donc se situer vers la mer, même si c’est la plus mauvaise solution en termes de protection contre les intempéries.
      Il était affecté à Lanmodez.
      C’est émouvant.


    • pepite

      Merci pour ces précisions sur la cabane en pierre :-)

      J’aime les constructions anciennes, elles ont du vécu donc une âme :-)


     Leave a reply