• Compact, bridge, réflex, hybride lequel acheter pour Noël

    En ces temps de crise je vous ai cherché des boitiers qui s’étalent sur tous les prix afin que chacun puisse trouver son bonheur. J’ai aussi cherché la meilleure qualité possible aussi bien de construction qu’en qualité d’image.

    Malgré les soucis du Japon puis de la Thaïlande l’offre est riche et il n’est pas toujours facile de départager les boitiers.

    Voici donc les appareils que j’ai sélectionné dans chaque format et chaque gamme :


    Compacts :

    CANON IXUS 220 HS

    Canon ixus 220hs

    Canon Ixus 220 HS, voilà un petit boitier tout auto élégant et ultra mince que l’on peut emporter partout avec soi dans une poche. Malgré son prix très serré la construction est exemplaire, la commande du zoom 5x 24-120 f/2.8-5.9 avec grand angle commençant à 24mm est en couronne autour du déclencheur. La gestion des hautes sensibilités permet de prendre des photos utilisable jusqu’à 800 iso pour des tirages en format 20×27 cm. Il filme en HD 1080p à 24 images par seconde et le zoom est utilisable pendant la vidéo. C’est un des plus petits compacts actuellement disponible qui pèse 141 grammes.

    Canon-ixus-220-HS-dos

    Son écran de 2.7 pouces ne fait que 230 000 pixels mais à ce prix on ne peut pas non plus demander la lune. Le boitier est stabilisé. Comme tous les compacts il ne possède pas de viseur. Le capteur 12 millions de pixels CMOS délivre de très belles images. Il est principalement dédié à ceux qui ne veulent pas s’embêter avec les réglages mais veulent tout de même des photos de qualité. Il est tout de même possible de compenser l’exposition, possède un mode macro pour photographier de petits objets, etc.
    C’est aussi le plus mince et le plus facile à glisser dans une poche : un copain de tous les instants.

    Dimensions : 92.2x 55.9 x 12.5mm
    Poids : environ 141 grammes avec batterie et carte mémoire.

    Environ 160 euros.



    FUJIFILM F550EXR ET F600EXR  ultrazoom 24-360 mm f/3.5-5.3

    fuji-f600-exr

    Fujifilm F550EXR et F600EXR, les mêmes qualités pour ces deux boitiers munis d’un ultrazoom 15x, le 600EXR incorporant quelques améliorations destinées en priorité aux voyageurs avec un GPS encore plus poussé. (consulter sa fiche détaillée en cliquant sur « Sommaire matériel » au-dessus des articles).
    Voilà un compact qui délivre surement les meilleures images pour un compact. Muni de modes tout auto et de modes experts il pourra satisfaire tous types de photographes.

    Son capteur 16 millions de pixels est un peu plus grand que les capteurs Sony, le zoom équivalent 24-360 mm permet aussi bien de prendre des photos dans un intérieur exigu que de jouer aux paparazzi. En plus des modes auto on trouve les modes experts PASM (modes : progamme, priorité ouverture, priorité vitesse et mode manuel) chers aux experts et les modes EXR spécifique à Fuji (auto, dynamique, sensibilité : EXR HR (High Resolution) tablant sur une résolution maximale, EXR DR (Dynamic Range) qui capture deux images pour obtenir une dynamique plus large et éviter de griller les hautes lumières, et EXR SN (Signal to Noise), dédié à la réduction du bruit dans des conditions de basse luminosité.).

    Un écran de 3 pouces bien défini de 460 000 pixels complète ce boitier expert, et l’enregistrement des images se fait au choix en raw ou en jpeg.


    dos du fuji

    La sensibilité va de 100 à 3200 iso en pleine résolution que l’on peut pousser jusqu’à 12 800 iso.

    La fonction panorama existe sur les deux boitiers, on peut même refermer un panorama sur 360 degrés.

    Format de photos au choix : 4/3  3/2 et 16/9ème.

    Le GPS du F600EXR est un modèle du genre. Lorsque vous serez à un endroit encore inconnu, le GPS vous donnera non seulement votre position actuelle mais aussi une liste de tous les sites et monuments célèbres intéressants à visiter aux alentours en affichant ces points d’intérêts sur l’écran de l’appareil et la distance à laquelle ils sont par rapport à vous.
    Vous pourrez également construire un itinéraire au retour par rapport à ces sites et ajouter des points d’intérêt avec les photos que vous avez prises, en utilisant google maps. Avec Tracking Data, vous pourrez retracer le chemin que vous avez suivi le boitier s’appuyant sur les données de ses photos géolocalisées.

    Le boitier filme en full HD à 30 i/s et enregistre en H.264 avec son stéréo. Le zoom peut être utilisée lors d’un enregistrement vidéo

     Les boitiers sont stabilisés par déplacement du capteur.

    Dimensions : 104 x 63 x 33 mm
    Poids : 215 grammes avec batterie et carte mémoire.
    Cartes mémoire : SD, SDHC et SDXC.

    Voilà un boitier expert qui délivrent de superbes images pour un compact et d’un rapport qualité/prix défiant toute concurrence. il est moins compact que l’Ixus mais il fallait bien loger l’ultrazoom dans le corps de l’appareil.

    Compter environ 220 euros pour le F550 EXR et 280 euros pour le F600EXR.



    SONY CYBERSHOT DSC HX9v ultrazoom 24-384mm f/3.3-5.9

    sony_HX9v

    Le Sony Cybershot DSC HX9v est un compact auto très élégant doté d’un capteur de compact Exmor R rétroéclairé de 16 millions de pixels, d’un GPS et de la vidéo Full HD 1920 x 1080/60p en AVCHD. C’est surement le boitier compact qui délivre les meilleures vidéos.

    Le HX9 est équipé d’un écran superbe de 3 pouces et 920 000 pixels, d’un GPS et du célèbre panorama par balayage qui est vraiment une réussite.  Il suffit d’appuyer sur le déclencheur et de balayer la scène avec l’appareil photo, il capte alors des images assemblées en panoramique au format final de 10480 x 4096 pixels. L’assemblage est automatique, vous n’avez rien à faire en post-traitement, l’appareil s’occupe de tout et vous livre le panoramique tout monté. Pour l’avoir expérimenté c’est vraiment non seulement agréable mais utile et fait gagner beaucoup de temps.

    sony-HX9_dos

    A souligner : la mise au point en bonne luminosité est extrêmement rapide. Pas de modes experts PASM sur ce boitier qui fonctionne en priorité en mode auto. La sensibilité est réglable en auto ou de 100 à 3200 iso.

    Dimensions : 105 x 59 x 34.
    Poids avec batterie et carte : 245 grammes.

    Compter environ 280 euros.



    CANON Powershot SX220 HS et Canon 230 HS ultrazoom 28-392mm f/3.1-5.9

    canon-sx230-hs-face

    Ce sont les deux mêmes boitiers mais le 230 comporte en plus un GPS. Ils ajoutent à l’Ixus correspondant cité plus haut les modes experts et une meilleure définition d’écran.

    Le SX230HS est doté d’un capteur 12 millions de pixels et d’un zoom optique 14x équivalent 28-392mm f/3.1-5.9 avec stabilisateur optique et enregistrement vidéo Full HD son stéréo. GPS. Ecran de 3 pouces de 430 000 pixels.

    powershot-sx230-hs_dos

    En plus des modes tout auto, auto intelligent, modes PSAM : Programme, priorité ouverture, priorité vitesse et le mode manuel.

    Le GPS n’est pas un modèle du genre mais il est présent.

    C’est avec les deux précédents un des meilleurs compacts pour sa qualité d’image et comme le fuji il possède les modes experts que demandent les photographes pointilleux.

    Dimensions : 10.57 x  6.16 x 3.32 cm
    poids 223 grammes avec batterie et carte mémoire

    Prix : environ 240 euros pour le 200 (sans GPS) et 270 euros pour le 230 avec GPS.



    CANON S100

    Canon_S100

    C’est LE boitier expert en compact, muni d’un capteur de 12 millions de pixels CMOS rétroéclairé et doté d’une optique très lumineuse ouvrant à f/2 il remplace le S95 bien connu des experts. Le zoom a été remplacé par un zoom plus grand angle qui débute maintenant à 24mm (zoom 24-120mm f/2-f/5.9). La Full HD arrive aussi et un module GPS a été ajouté.

    Côté vidéo il filme enfin en Full HD 1080p avec son stéréo. A cela s’ajoute un mode Super Slow Motion pour effectuer des ralentis.

    Le Canon S100 reçoit un GPS bien étudié puisqu’il inclu en plus une  fonction d’enregistrement d’itinéraire.

    L’écran de 3 pouces garde la même définition de 460 000 points.

    Le boitier étant dédié aussi bien aux experts qu’aux débutants il comporte en plus du mode auto et des modes scènes les modes PASM (mode programme, priorité ouverture, priorité vitesse, manuel).

    Sensibilité : de 100 à 6400 iso

    Il bénéficie d’un filtre neutre (3IL) ce qui est assez rare pour être souligné, celui-ci permettant d’abaisser la vitesse de prise de vue lorsque l’on veut prendre des photos en « filés » (voir l’onglet « sommaire mots barbares » au dessus des articles si vous ne savez pas ce qu’est un filé) ou lors de prises de vues à forts contrastes.

    Comme c’est un boitier compact expert haut de gamme il permet comme les Fuji cités ci-dessus d’enregistrer les fichiers aussi bien en jpeg qu’en Raw.

    Dimensions : 9,89 x 5,98 x 2,67 cm
    Poids : 198 g (avec accu et carte)

    Canon S100, environ 420 euros

    Note : Un peu cher comparé à l’hybride Panasonic G3, au Sony Nex 5N ou au réflex Pentax K-r qui tournent dans des prix légèrement supérieurs avec une qualité d’image meilleure que celles des compacts grâce leurs plus grands capteurs. Si la compacité extrême n’est pas le premier sujet de votre achat je pense que le Panasonic G3 ou le Nex 5 N est un meilleur choix tout en restant dans des tailles raisonnables.
    Par contre si vous souhaitez avoir toujours sur vous un petit boitier peu encombrant rentrant dans  une poche, il n’y a pas mieux qu’un compact dont les photos par beau temps peuvent rivaliser avec les autres. C’est surtout dès que le temps devient moins favorable que les différences de qualité d’image deviennent parfois énormes.


    SAMSUNG EX1

    samsung_ex1_ecran

    Samsung, l’épouventail qui a su conquérir le marché des écrans plats progresse de plus en plus dans la monde de la photo. Il s’aligne maintenant très favorablement dans la série des appareils compacts experts hauts de gamme. Même si ce boitier date de l’année dernière il reste un excellent appareil et le seul des compacts avec un écran orientable en tous sens.

    Le capteur est un 10 millions de pixels au format 3/2. Il semble que ce soit le même capteur que celui du Canon G12 et du Canon S95.

    L’objectif  24-72 mm en équivalent 24 x 36 est très lumineux,  ouvrant entre F1,8 et F2,4. Un atout pour éviter de monter en sensibilité lors de prise de vues en faible luminosité. La qualité de l’optique est excellente pour un boitier de cette taille et montre des images très piquées.

    Format d’images : 4/3  3/2 ou 16/9ème
    Enregistrement des fichiers : Jpeg et Raw.

    L’écran de type Amoled de 3 pouces et 614 000 pixels est superbe et est orientable en tous sens.

    La construction est de l’avis de tous haut de gamme.

    Le griffe porte-accessoire très rare sur un compact peut recevoir un flash externe, bien vu !
    En option un viseur est disponible.
    Vous pourrez aussi obtenir un complément grand-angle vous donnant l’équivalent d’un 21 mm. La griffe porte-accessoire peut recevoir les flashes externes du NX10.

    Malheureusement l’EX1 n’offre la vidéo qu’en VGA, il n’interessera donc pas ceux fan de vidéo Full HD.

    On retrouve biensûr les mode PASM (Programme, priorité ouverture, priorité vitesse, manuel) chers aux experts + 13 modes scènes.
    Sensibilité : 80 à 3200 iso.
    On regrette la vitesse maximale d’obturation limitée à 1/1500ème de seconde qui sera parfois juste pour des photos de sports très rapides.

    Moins compacts que les autres : 114,3 x 63,2 x 29,2 mm cela reste cependant un des plus aboutis.
    Poids : 322 grammes avec batterie et carte mémoire.

    Environ 320 euros


    Voilà pour les compacts, différents prix, tout auto ou experts, avec panorama ou sans, GPS ou non à vous de faire votre choix même si je sais par expérience qu’il est parfois difficile de se décider pour l’un ou pour l’autre. Sauf pour l’ixus vous pouvez retrouver leurs fiches plus détaillées en allant à l’onglet « Sommaire matériel » au dessus des articles.
    Malgré leur petite taille ces petits boitiers peuvent supporter sans souci des tirages 20×30 voire même A3 plus pour des photos prises à 100 iso en bonne lumière.

    Leurs principaux défauts : un écran qui devient illisble ou presque en plein soleil, les photos lorsque la luminosité faiblit qui perdent des couleurs et des détails. La distorsion en grand angle surtout avec les boitiers ultrazoom.

    Leurs grandes qualités : on les emporte partout avec soi ! Même lorsque je prends mes réflex j’ai toujours un petit compact qui me suit.

    Je vous ai fait un petit tableau comparatif des principales caractéristiques des boitiers afin que ce soit plus facile de comparer :

    Comparatif_compacts_2011




    Bridges :

    Panasonic FS150, compter 440 euros environ

    Sony HX100v, environ 410 euros

    Canon Powershot SX40 HS environ 410 euros

    L’avantage du bridge par rapport au réflex ou à l’hybride est son ultra-zoom et  par rapport au compact le viseur qui permet une bien meilleure vision de ce que l’on photographie, par contre ils ont l’inconvénient d’être presque aussi gros qu’un hybride mais sans en avoir le capteur puisqu’ils sont en fait dotés de capteurs de compacts. Ils offent en général plus de réglages possibles que les compacts et disposent des modes experts.

    L’avantage du bridge : l’ultrazoom sans avoir à changer d’objectif et les modes experts A part ça vu le peu de différence de prix il vaut mieux opter pour un hybride.



    Hybrides :

    Voilà des boitiers d’un concept relativement nouveau, ils sont légers, petits, souvent de la taille d’un gros compact ou d’un petit bridge mais ils intègrent un capteur plus grand que ces derniers et offre la possibilité de changer l’objectif comme sur un réflex et en ont les principales qualités. Certains l’achètent pour seconder un réflex, d’autres carrément pour le remplacer tant il est agréable de ne pas avoir à se déplacer avec un lourd sac à dos. Ce sont des boitiers qui conviennent pour tous les photographes du débutant au professionnel (pour certains boitiers seulement pour les pros) tant leurs possibilités sont étendues. Les seuls sujets où pour le moment on devra encore leur préférer un réflex est pour la photographie animalière sauvage et certains sports qui demandent de très gros téléobjectifs et des rafales continues très rapides.

    Pour tout le reste ce n’est que du bonheur ;-)

    PANASONIC G3, OLYMPUS EP3 et E-PL3

    G3-face

    Les appareils ci-desssus sont équipés d’un capteur micro 4/3 plus grand que celui des compacts mais plus petit que ceux des réflex. Dans cette catégorie le gagnant est le Panasonic G3 obtenant le meilleur rapport qualité/prix.

    Les deux seuls hybrides micro 4/3 comportant un viseur intégré sont le Panaonic G3 et le Panasonic Gh2. Le GH2 est plus spécialisé que le G3 en vidéo, mais comme il devrait être remplacé début 2012 je ne l’ai pas intégré dans mes choix.

    J’ai une préférence pour le G3 par rapport aux Olympus, d’une part pour le rapport qualité/prix et aussi pour la présence du viseur intégré mais les Olympus délivrent aussi d’excellentes photos, on peut leur ajouter un viseur externe mais ça fait encore grimper l’addition ! Le G3 surpasse légèrement l’Olympus en hautes sensibilités. Au niveau design je préfère les Olympus mais ça c’est une hisoitre de gout et ce n’est pas ce qui fait la qualité de la photo. Le G3 gagnerait à avoir un corps qui fasse un peu plus classe à mon goût.

    Pour 580 euros le G3 offre tout ce que vous pouvez trouver sur un réflex au niveau des réglages, il vous donne en plus un live view rapide (ce qui n’est pas le cas des réflex quand on veut viser par l’écran), un écran orientable en tous sens, la légèreté et la compacité par rapport à un bon gros réflex, des atouts indéniables. Par contre dès qu’il s’agit de gérer la profondeur de champ, le capteur de réflex reste incontournable quand on veut jouer sur les flous d’arrière ou d’avant plan.
    A noter le parc optique maintenant bien étendu et les optiques Olympus pour micro 4/3 peuvent être montées sur les Panasonic G et inversement.

    Panasonic G3, avec le 14-42mm compter environ 580 euros


    EPL3-face_350

    Olympus E-P3 et E-PL3, compter environ 800 euros avec le 14-42mm pour l’E-P3 et 542 pour l’E-PL3 (en photo juste au-dessus). Ajouter 200 euros de plus pour avoir le viseur. Une différence de prix incroyable d’autant plus que l’E-P3 n’a même pas d’écran basculable ou orientable. L’E-PL3 a lui un écran basculable. Une différence de prix avec le Panasonic G3 qui passe presque du simple au double dès lors qu’on dote un des Olympus du viseur optionnel ! Dommage parce que ces Olympus sont d’excellents boitiers qui ont fait un véritable bond en avant pas rapport à la génération précédente notamment en ce qui concerne la rapidité de l’autofocus.



    SONY NEX C3 ET SONY NEX 5N

    NEX_5N

    Avec leur look bien à eux on les aime ou on les déteste. Les Nex sont aussi petits que les autres boitiers hybrides mais Sony a réussi à y intégré un capteur de réflex.
    Malheureusement ils n’ont pas de viseur intégré, (sauf le Nex 7 mais vu qu’il y a peu de chance qu’il soit dispo pour Noël j’ai fait l’impasse dessus), il existe cependant un viseur pour le Nex 5N mais il faudra se fendre comme pour les Olympus de 200 euros de plus pour l’avoir. (Ce viseur n’est pas compatible avec le Nex C3).

    A part ça la qualité d’image issu du Nex 5N est exceptionnelle et on retrouve avec les Nex la possibilité de pouvoir gérer la profondeur de champ comme avec un réflex.
    L’ergonomie n’est pas aussi bonne que celle du Panasonic G3 mais les principaux réglages tombent sous la main, le boitier dédié aux experts est personnalisable, et une fois qu’on a pris ses répères il est très agréable à utiliser. La personnalisation des boutons est un gros atout pour avoir sous la main les réglages que l’on utilise le plus souvent.
    L’écran de même taille que celui du G3 n’est pas orientable en tous sens mais basculable vers le haut ou vers le bas.
    Le gros avantage des Nex : le capteur d’un excellent réflex dans un boitier compact et la qualités des photos produites, la gestion des hautes sensibilités la meilleure qui soit et largement au-dessus de certains réflex (si, si j’insite). Les 25 600 iso ne lui font pas peur et même si il vaudra mieux se contenter des 12 800 iso le rendu des détails même à ces sensibilités est réellement très étonnant.
    Le désavantage pour le moment : un parc optique pas encore très étendu mais les Nex sont nés après les micro 4/3 et l’offre d’objectifs va s’étendre peu à peu. Il y a déjà de quoi faire avec les objectifs proposés.

    Pour ces boiters Sony Nex C3 et Nex 5N, compter 490 euros avec le 18-55mm pour le Nex C3, 600 euros pour le Nex 5N.

    Je n’ai pas intégré le Nex 7 qui possède un viseur intégré car on est pas sûr qu’ils soit disponible pour Noël mais vous pouvez lire ses caractéristiques dans l’article du blog dédié au Nex et 7 et Nex 5 N.

    Bien que dédiés aux experts les hybrides cités peuvent sans souci être mis dans les mains d’un débutant, ils sont aussi doté d’un mode auto intelligent (en plus des modes PASM) qui lui permet d’adopter de lui même les réglages en fonction du sujet (portrait, paysage, macro…) tout seul. Vous mettez la molette des modes sur « Auto », Vous visez, vous appuyez à demi sur le déclencheur pour que le boitier fassse la mise au point, puis vous déclenchez à fond, c’est tout donc on ne peut plus facile pour le débutant qui n’a pas envie de régler son boitier lui même.

    Les hybrides ne remplacent tout de même pas un compact, leur construction fait que l’objectif ne peut jamais rentrer dans le corps du boitier et leur taille est tout de même celle d’un « gros » compact. Même si ils peuvent parfois rentrer dans une grande poche de veste ce sera alors avec un objectif dit « pancake » et à focale fixe. Exemple le très qualitatif 20mm f/1.7 de Panasonic équivalent 40mm ou le 16mm Sony équivalent 24mm. Cependant même avec ces optiques impossible de les glisser dans une poche de chemise. Il faudra donc quand même prévoir un sac banane ou un sac à main pas trop ridicule pour y glisser un hybride.



    Réflex :

    CANON 600D

    canon_600D

    Canon 600D, compter 870 euros avec le 18-135 f/3.5-5.6 EF-S IS, voilà un réflex très abouti (d’ailleurs primé cette année) qui ravi tous ceux qui en ont fait l’acquisition. Une ergonomie hors pair que l’on aimerait retrouver sur bien des boitiers. Une gestion des collimateurs d’autofocus intuitive et rapide, une très bonne gestion des hautes sensibilités et l’accès au plus grand parc optique du monde.



    PENTAX K-r et PENTAX K5


    Pentax_Kr_face

    Pentax K-r et K5, Le pentax K-r est une véritable réussite, le boitier est relativement petit, pas trop lourd et la qualité d’image superbe avec une gestion des hautes sensibilités de haut vol.  Ajoutez à celà le rapport qualité prix imbattable, si vous aimez les réflex vous aurez pour le prix d’un compact un boitier qui met une distance énorme avec ces derniers tant en qualité d’image qu’en réactivité. Compter 470 euros pour le Pentax K-r avec le 18-55mm ou 880 euros avec le 18-135 Wr tropicalisé, 

    Le Pentax K5 est la version tropicalisée du K-r avec quelques améliortions par rapport au K-r. Grace à l’excellent capteur 16 millions de pixels Sony dont la réputation n’est plus à faire et qui équipe aussi le Nikon D7000 et l’hybride Sony Nex 5N il délivre des images d’une superbe qualité. Certains disent qu’il gère encore mieux les hautes sensibilités en mauvaise luminosité que le Nikon D7000. Pour la tropicalisation il vous faudra mettre la main largement à la poche : comptez 1600 euros pour le Pentax K5 et l’objectif 18-135 WR tropicalisé.

    Doté des optiques haut de gamme de la série « Limited » vous tirerez de ce boitier le maximum du meilleur capteur APS-C actuel.



    NIKON D7000


    nikon_D7000

    Nikon D7000, une référence ! Il est doté du même capteur Sony 16 millions de pixels que le Pentax K5 et gère donc très bien les hautes sensibilités, comptez 1130 euros avec le 18-105mm VR F/3.5-5.6, C’est avec le Pentax K5 le meilleur réflex moyenne gamme du moment. Le parc optique Nikon est aussi un de ceux qui offre le plus grand choix d’objectifs.
    Pour tirer la quintessence de ce superbe capteur il faudra cependant investir dans de très bonnes optiques malheureusement très chères.


    Réflex Full frame 24×36

    CANON 5D Mark II

     

    Canon 5D mark II, réflex full frame 24×36, avec le 24-105mm L IS compter 2 580 euros. Un boitier professionnel avec une définition à tomber par terre, tropicalisé, offrant tous les réglages dont a besoin un professionnel c’est du très haut de gamme et il se défend aussi superbement bien en vidéo où nombre de publicitaires l’utilisent pour leurs films. Un boitier de haut vol dont le prix est en rapport avec la qualité des images.
    Pour tirer parti de son capteur il faudra aussi investir dans des optiques pros série « L » donc le prix atteint souvent le prix du boitier.
    A noter que c’est un 24×36 donc la gestion de la profondeur de champ est encore plus délicate qu’avec un réflex APS-C.


    Vous pouvez retrouver tous ces boitiers de façon plus détaillée avec les articles qui leurs sont dédiés grâce à l’onglet « Sommaire matériel » au dessus des articles.


    39 responses to “Compact, bridge, réflex, hybride lequel acheter pour Noël”


    • pepite

      Bonjour Nono:-)

      Tu est le bienvenu et merci pour ces mots gentils. Je ne pense pas que tu ais fait un mauvais choix bien au contraire, il est certain que d’avoir un objectif à plage de focales plus large est un plus, d’autant que le Sony 18-200 est encore un peu meilleur que le 18-55 ce qui est rare car en principe souvent les zooms à large plage focele sont moins bons que des zooms à plage plus réduite.

      Tu auras aussi un capteur meilleur en hautes sensibilités. Par contre comme tu as opté pour un capteur APS-C il faudra surveiller l’ouverture de diaphragme suivant le zone de netteté que tu désires. Les capteurs APS-C pardonnent moins les erreurs du photographe, mais tu as peut-être déjà l’habitude des réflex.

      Je te conseille de personnaliser les boutons si tu ne t’en sers pas en mode auto, tu auras ainsi rapidement sous la main tous les réglages dont tu te sers souvent.

    • J’avoue être aussi de plus en plus tenté par le Nex-5N, et peut-être aussi directement avec le 18-200.
      Pour ce qui est du viseur, j’espère que le prix baissera;
      En attendant, j’avais signalé à Pepite l’existence d’un visière/protection d’écran très bon marché vendu sur eBay (environ 15€ port compris); Il se clipse sur l’écran LCD sans gèner son articulation, ce peut être une solution intéressante en plein soleil.


    • pepite

      Le boitier avec le 18-200 mesure (3.82 cm pour le boitier et 9.9 cm pour le 18-200) donc en gros 15 cm de profondeur en tout, il faut en tenir compte. Pour moi ça va, il va rentrer sans souci dans mon petit sac.
      Il peut rentrer aussi dans une des mes poches de veste matelassée mais il faut vraiment que la poche soit grande avec le 18-200 qui est quand même gros.


    • pepite

      Bonsoir Nono,

      Avec le 18-200 il sera un peu lourd tout de même par rapport au 18-55 ou au G3 avec les deux objectifs du kit par contre ce sera effectivement un excellent boitier très polyvalent pour le voyage.

      Tu devras faire attention au début aussi avec le Nex à un des boutons arrières du Nex, le bouton du haut d’accès au menu (celui qui est en haut du dos). Au début j’ai souvent appuyé dessus par inadcertance. Il faut quelques temps pour s’habituer à un boitier.


    • Nono

      Pepite,

      Le poids ne pas choqué lorsque que je l’ai essayé par contre l’ensemble au premier abord semble très disproportionné mais après un quart d’heure je m’y étais habitué.

      Le choix de cet objectif est avant tout le choix de la polyvalence. Exactement, en voyage il prend tout son sens. Lorsque les focales fixes seront sortis, je serai à même de choisir un objectif plus qualitatif et en relation avec les envies du moment.

      Je n’est pas eu ces mésaventures lors de mon essai, je ne devais pas le tenir correctement ;-) . Autant la prise en main du nex c’est faite naturellement autant j’ai dû mis remettre à deux fois avec le G3. Je suis entièrement d’accord qu’il faille une temps d’adaptation afin d’être familiarisé avec le boitier.

      Que cela soit le Nex 5n ou le G3, je ne vois pas comment ils pourraient rentrer dans une poche même d’un manteau. Tu dois avoir un sacré manteau!!. Lors des beaux jours malheureusement, le manteau n’étant plus de rigueur, ce soit disant concept de compacité prôné par certains ne tient plus (guerre hybride APS-C VS. micro4/3). Seul un compact peut se glisser dans une poche de jeans. Le recours à un petit sac ou à la bandoulière est de mise.

      Sur certains forums j’ai pu lire que les nex ne seront jamais « les bons appareils » car les optiques sont trop imposantes dû au capteur APS-C.

      Donc avoir quelques centimètres supplémentaires ne me choquent guère surtout si c’est pour obtenir de meilleurs clichés en basse lumière et pouvoir jouer sur la profondeur de champs.

      On va dire que chacun défend sa paroisse afin de se rassurer qu’il a fait le meilleur choix. Concept bien français.


    • pepite

      Nono,

      Je spécifiais sa taille plus imposante avec le 18-200 justement pour aprouver ce que tu dis, dans certains cas ces boitiers n’ont plus rien d’un compact dont ils portent souvent le nom.

      Il est certain que ni un Panasonic G ni un Sony Nex ne rentrera dans une poche de chemise ou de jean ;-)

      Par contre quand ils sont munis d’un objectif pancake ou encore du petit zoom de kit ils prennent tout de même beaucoup moins de place (et sont beaucoup plus légers) qu’un réflex.

      Ensuite je comprends ton point de vue, chacun se sent plus ou moins bien avec un boitier, pour toi tu te sens mieux avec le Nex, pour d’autres ce sera avec un Panasonic G, c’est pour cela que j’insiste toujours sur le fait d’aller les prendre en main même si on les commande ensuite sur le net.

      En ce qui me concerne j’aime aussi bien les micro 4/3 que les Nex mais l’avantage pour un propriétaire de réflex est évidemment le Nex qui permet de jouer sur la profondeur de champ et d’avoir une meilleure gestion de la sensibilité en basse lumière.
      L’avantage des Panasonic est le parc optique (de qualité) pour le moment plus développé et une ergonomie tout de même plus pratique.
      En ce qui concerne la qualité des images le Panasonic G3 n’a pas à rougir face au Nex et procure des photos déjà d’excellente qualité. Photos qui peuvent rivaliser aussi avec des réflex. Pour travailler en « tout net » et pour ceux qui viennent du compact et du bridge le Panasonic G3 offre une qualité de photos nettement supérieure et une gestion de la sensibilité très nettement supérieure à celle des compacts et bridges. Le G3 offre aussi un viseur intégré ce qui est important, pour le Nex 5N celui qui désire un viseur devra se fendre de 350 euros supplémentaires pour le viseur externe. Le prix de revient d’un Panasonic G3 est très inférieur au prix du Nex 5N ou d’un Nex 7 dès que l’on veut un viseur.

      An niveau de la compacité le G3 avec le 20mm f/1.7 équivalent 40mm est un vrai plaisir à utiliser en photos de rues. Il est bien meilleur que le pancake 16mm de Sony équivalent 24mm plutôt destiné aux photos de paysages qui est le maillon faible de la gamme chez Sony.
      Il serait bien que Sony sorte un pancake équivalent au 20mm de Panasonic.

      C’est donc vraiment un choix personnel et financier entre ces boitiers qui ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients.

      Cela dit il faut reconnaitre que le Nex 5N est le boitier qui actuellement offre une qualité d’image digne d’un réflex de moyenne gamme et certains testeurs trouvent même que c’est un boitier qui dépasse même les meilleurs réflex APS-C actuels en qualité d’image.

      Quant à ceux qui sur certains forum disent des bêtises du genre les optiques sont trop imposantes dû au capteur APS-C
      Je leur propose d’aller regarder sur cette page ce que Pentax est capable de faire comme objectifs pancake pour les réflex APS-C :

      Quelques bons objectifs pour les réflex Pentax

      Comme par exemple :

      Objectif extra-plat 40mm

      Le 40 mm Pentax mesure 1.5cm d’épaisseur. Il est donc tout à fait possible de fabriquer de toutes petites optiques pour les capteurs de réflex.

      Ricoh/Pentax devrait d’ailleurs sortir en 2012 (mais pas avant au moins la mi-2012) un hybride en principe APS-C, espérons qu’ils garderont la monture actuelle car ces optiques Pentax iraient très bien sur un hybride.

      Je devrais bientôt pouvoir vous faire un test complet du Sony Nex 5N sur le terrain.

    • Seul point qui fait encore hésiter, le prix du Nex-5N + 18-200 est sensiblement le même que le kit Nex-5N + 18-55 + 55-210 + viseur !!!

      Avec le 18-200, on a l’avantage de n’avoir qu’un objectif, mais si on rencontre un sujet pour la macro, et c’est assez fréquent, il faut une optique macro en plus, on a donc de suite besoin d’un petit sac, et l’avantage entre 2 et 3 objectif devient moins évident.


    • pepite

      Les deux se discutent, personnellement même si j’avais le 18-200 je garderai le 18-55, parce que parfois on a envie de se balader léger sans avoir forcément besoin du gros zoom que l’on peut laisser chez soi ou dans la voiture pour l’avoir facilement à portée de main.

      Par contre en voyage où l’on peut à tout moment avoir besoin du gros zoom pour prendre un détail d’architecture, un oiseau ou autre animal, la plage focale du 18-200 est bien pratique et il est toujours pénible d’avoir à changer d’objectif en pleine nature ou dans la rue au milieu d’une foule de touristes.

      J’ai effectivement toujours un petit sac avec moi qui me sert aussi de sac à main et dans lequel je peux rentrer mes clés, mes papiers, mon téléphone portable etc. avec dedans le Nex et l’objectif 18-55 (il reste de la place et le nex avec le 18-200 rentrerait dedans) et un compact ultra-zoom pour les détails à prendre en gros plan. Mais les photos du compact n’ont pas la qualité du capteur du Nex, c’est pour ça que je voudrai le 18-200 en complément du 18-55.

      Pour mes réflex par contre il me faut imprérativement le sac à dos puisque que j’ai toujours effectivement l’objectif macro en plus des autres optiques.


    • Nono

      Effectivement, s’il y avait des objectifs tels que les pentax, on pourrait être comblé sur toutes la ligne.

      Il me tarde d’avoir ton retour du sony nex 5n sur le terrain. Cela promet.

      Bon week-end à tous


     Leave a reply