• Compact, bridge, réflex, hybride lequel acheter pour Noël

    En ces temps de crise je vous ai cherché des boitiers qui s’étalent sur tous les prix afin que chacun puisse trouver son bonheur. J’ai aussi cherché la meilleure qualité possible aussi bien de construction qu’en qualité d’image.

    Malgré les soucis du Japon puis de la Thaïlande l’offre est riche et il n’est pas toujours facile de départager les boitiers.

    Voici donc les appareils que j’ai sélectionné dans chaque format et chaque gamme :


    Compacts :

    CANON IXUS 220 HS

    Canon ixus 220hs

    Canon Ixus 220 HS, voilà un petit boitier tout auto élégant et ultra mince que l’on peut emporter partout avec soi dans une poche. Malgré son prix très serré la construction est exemplaire, la commande du zoom 5x 24-120 f/2.8-5.9 avec grand angle commençant à 24mm est en couronne autour du déclencheur. La gestion des hautes sensibilités permet de prendre des photos utilisable jusqu’à 800 iso pour des tirages en format 20×27 cm. Il filme en HD 1080p à 24 images par seconde et le zoom est utilisable pendant la vidéo. C’est un des plus petits compacts actuellement disponible qui pèse 141 grammes.

    Canon-ixus-220-HS-dos

    Son écran de 2.7 pouces ne fait que 230 000 pixels mais à ce prix on ne peut pas non plus demander la lune. Le boitier est stabilisé. Comme tous les compacts il ne possède pas de viseur. Le capteur 12 millions de pixels CMOS délivre de très belles images. Il est principalement dédié à ceux qui ne veulent pas s’embêter avec les réglages mais veulent tout de même des photos de qualité. Il est tout de même possible de compenser l’exposition, possède un mode macro pour photographier de petits objets, etc.
    C’est aussi le plus mince et le plus facile à glisser dans une poche : un copain de tous les instants.

    Dimensions : 92.2x 55.9 x 12.5mm
    Poids : environ 141 grammes avec batterie et carte mémoire.

    Environ 160 euros.



    FUJIFILM F550EXR ET F600EXR  ultrazoom 24-360 mm f/3.5-5.3

    fuji-f600-exr

    Fujifilm F550EXR et F600EXR, les mêmes qualités pour ces deux boitiers munis d’un ultrazoom 15x, le 600EXR incorporant quelques améliorations destinées en priorité aux voyageurs avec un GPS encore plus poussé. (consulter sa fiche détaillée en cliquant sur « Sommaire matériel » au-dessus des articles).
    Voilà un compact qui délivre surement les meilleures images pour un compact. Muni de modes tout auto et de modes experts il pourra satisfaire tous types de photographes.

    Son capteur 16 millions de pixels est un peu plus grand que les capteurs Sony, le zoom équivalent 24-360 mm permet aussi bien de prendre des photos dans un intérieur exigu que de jouer aux paparazzi. En plus des modes auto on trouve les modes experts PASM (modes : progamme, priorité ouverture, priorité vitesse et mode manuel) chers aux experts et les modes EXR spécifique à Fuji (auto, dynamique, sensibilité : EXR HR (High Resolution) tablant sur une résolution maximale, EXR DR (Dynamic Range) qui capture deux images pour obtenir une dynamique plus large et éviter de griller les hautes lumières, et EXR SN (Signal to Noise), dédié à la réduction du bruit dans des conditions de basse luminosité.).

    Un écran de 3 pouces bien défini de 460 000 pixels complète ce boitier expert, et l’enregistrement des images se fait au choix en raw ou en jpeg.


    dos du fuji

    La sensibilité va de 100 à 3200 iso en pleine résolution que l’on peut pousser jusqu’à 12 800 iso.

    La fonction panorama existe sur les deux boitiers, on peut même refermer un panorama sur 360 degrés.

    Format de photos au choix : 4/3  3/2 et 16/9ème.

    Le GPS du F600EXR est un modèle du genre. Lorsque vous serez à un endroit encore inconnu, le GPS vous donnera non seulement votre position actuelle mais aussi une liste de tous les sites et monuments célèbres intéressants à visiter aux alentours en affichant ces points d’intérêts sur l’écran de l’appareil et la distance à laquelle ils sont par rapport à vous.
    Vous pourrez également construire un itinéraire au retour par rapport à ces sites et ajouter des points d’intérêt avec les photos que vous avez prises, en utilisant google maps. Avec Tracking Data, vous pourrez retracer le chemin que vous avez suivi le boitier s’appuyant sur les données de ses photos géolocalisées.

    Le boitier filme en full HD à 30 i/s et enregistre en H.264 avec son stéréo. Le zoom peut être utilisée lors d’un enregistrement vidéo

     Les boitiers sont stabilisés par déplacement du capteur.

    Dimensions : 104 x 63 x 33 mm
    Poids : 215 grammes avec batterie et carte mémoire.
    Cartes mémoire : SD, SDHC et SDXC.

    Voilà un boitier expert qui délivrent de superbes images pour un compact et d’un rapport qualité/prix défiant toute concurrence. il est moins compact que l’Ixus mais il fallait bien loger l’ultrazoom dans le corps de l’appareil.

    Compter environ 220 euros pour le F550 EXR et 280 euros pour le F600EXR.



    SONY CYBERSHOT DSC HX9v ultrazoom 24-384mm f/3.3-5.9

    sony_HX9v

    Le Sony Cybershot DSC HX9v est un compact auto très élégant doté d’un capteur de compact Exmor R rétroéclairé de 16 millions de pixels, d’un GPS et de la vidéo Full HD 1920 x 1080/60p en AVCHD. C’est surement le boitier compact qui délivre les meilleures vidéos.

    Le HX9 est équipé d’un écran superbe de 3 pouces et 920 000 pixels, d’un GPS et du célèbre panorama par balayage qui est vraiment une réussite.  Il suffit d’appuyer sur le déclencheur et de balayer la scène avec l’appareil photo, il capte alors des images assemblées en panoramique au format final de 10480 x 4096 pixels. L’assemblage est automatique, vous n’avez rien à faire en post-traitement, l’appareil s’occupe de tout et vous livre le panoramique tout monté. Pour l’avoir expérimenté c’est vraiment non seulement agréable mais utile et fait gagner beaucoup de temps.

    sony-HX9_dos

    A souligner : la mise au point en bonne luminosité est extrêmement rapide. Pas de modes experts PASM sur ce boitier qui fonctionne en priorité en mode auto. La sensibilité est réglable en auto ou de 100 à 3200 iso.

    Dimensions : 105 x 59 x 34.
    Poids avec batterie et carte : 245 grammes.

    Compter environ 280 euros.



    CANON Powershot SX220 HS et Canon 230 HS ultrazoom 28-392mm f/3.1-5.9

    canon-sx230-hs-face

    Ce sont les deux mêmes boitiers mais le 230 comporte en plus un GPS. Ils ajoutent à l’Ixus correspondant cité plus haut les modes experts et une meilleure définition d’écran.

    Le SX230HS est doté d’un capteur 12 millions de pixels et d’un zoom optique 14x équivalent 28-392mm f/3.1-5.9 avec stabilisateur optique et enregistrement vidéo Full HD son stéréo. GPS. Ecran de 3 pouces de 430 000 pixels.

    powershot-sx230-hs_dos

    En plus des modes tout auto, auto intelligent, modes PSAM : Programme, priorité ouverture, priorité vitesse et le mode manuel.

    Le GPS n’est pas un modèle du genre mais il est présent.

    C’est avec les deux précédents un des meilleurs compacts pour sa qualité d’image et comme le fuji il possède les modes experts que demandent les photographes pointilleux.

    Dimensions : 10.57 x  6.16 x 3.32 cm
    poids 223 grammes avec batterie et carte mémoire

    Prix : environ 240 euros pour le 200 (sans GPS) et 270 euros pour le 230 avec GPS.



    CANON S100

    Canon_S100

    C’est LE boitier expert en compact, muni d’un capteur de 12 millions de pixels CMOS rétroéclairé et doté d’une optique très lumineuse ouvrant à f/2 il remplace le S95 bien connu des experts. Le zoom a été remplacé par un zoom plus grand angle qui débute maintenant à 24mm (zoom 24-120mm f/2-f/5.9). La Full HD arrive aussi et un module GPS a été ajouté.

    Côté vidéo il filme enfin en Full HD 1080p avec son stéréo. A cela s’ajoute un mode Super Slow Motion pour effectuer des ralentis.

    Le Canon S100 reçoit un GPS bien étudié puisqu’il inclu en plus une  fonction d’enregistrement d’itinéraire.

    L’écran de 3 pouces garde la même définition de 460 000 points.

    Le boitier étant dédié aussi bien aux experts qu’aux débutants il comporte en plus du mode auto et des modes scènes les modes PASM (mode programme, priorité ouverture, priorité vitesse, manuel).

    Sensibilité : de 100 à 6400 iso

    Il bénéficie d’un filtre neutre (3IL) ce qui est assez rare pour être souligné, celui-ci permettant d’abaisser la vitesse de prise de vue lorsque l’on veut prendre des photos en « filés » (voir l’onglet « sommaire mots barbares » au dessus des articles si vous ne savez pas ce qu’est un filé) ou lors de prises de vues à forts contrastes.

    Comme c’est un boitier compact expert haut de gamme il permet comme les Fuji cités ci-dessus d’enregistrer les fichiers aussi bien en jpeg qu’en Raw.

    Dimensions : 9,89 x 5,98 x 2,67 cm
    Poids : 198 g (avec accu et carte)

    Canon S100, environ 420 euros

    Note : Un peu cher comparé à l’hybride Panasonic G3, au Sony Nex 5N ou au réflex Pentax K-r qui tournent dans des prix légèrement supérieurs avec une qualité d’image meilleure que celles des compacts grâce leurs plus grands capteurs. Si la compacité extrême n’est pas le premier sujet de votre achat je pense que le Panasonic G3 ou le Nex 5 N est un meilleur choix tout en restant dans des tailles raisonnables.
    Par contre si vous souhaitez avoir toujours sur vous un petit boitier peu encombrant rentrant dans  une poche, il n’y a pas mieux qu’un compact dont les photos par beau temps peuvent rivaliser avec les autres. C’est surtout dès que le temps devient moins favorable que les différences de qualité d’image deviennent parfois énormes.


    SAMSUNG EX1

    samsung_ex1_ecran

    Samsung, l’épouventail qui a su conquérir le marché des écrans plats progresse de plus en plus dans la monde de la photo. Il s’aligne maintenant très favorablement dans la série des appareils compacts experts hauts de gamme. Même si ce boitier date de l’année dernière il reste un excellent appareil et le seul des compacts avec un écran orientable en tous sens.

    Le capteur est un 10 millions de pixels au format 3/2. Il semble que ce soit le même capteur que celui du Canon G12 et du Canon S95.

    L’objectif  24-72 mm en équivalent 24 x 36 est très lumineux,  ouvrant entre F1,8 et F2,4. Un atout pour éviter de monter en sensibilité lors de prise de vues en faible luminosité. La qualité de l’optique est excellente pour un boitier de cette taille et montre des images très piquées.

    Format d’images : 4/3  3/2 ou 16/9ème
    Enregistrement des fichiers : Jpeg et Raw.

    L’écran de type Amoled de 3 pouces et 614 000 pixels est superbe et est orientable en tous sens.

    La construction est de l’avis de tous haut de gamme.

    Le griffe porte-accessoire très rare sur un compact peut recevoir un flash externe, bien vu !
    En option un viseur est disponible.
    Vous pourrez aussi obtenir un complément grand-angle vous donnant l’équivalent d’un 21 mm. La griffe porte-accessoire peut recevoir les flashes externes du NX10.

    Malheureusement l’EX1 n’offre la vidéo qu’en VGA, il n’interessera donc pas ceux fan de vidéo Full HD.

    On retrouve biensûr les mode PASM (Programme, priorité ouverture, priorité vitesse, manuel) chers aux experts + 13 modes scènes.
    Sensibilité : 80 à 3200 iso.
    On regrette la vitesse maximale d’obturation limitée à 1/1500ème de seconde qui sera parfois juste pour des photos de sports très rapides.

    Moins compacts que les autres : 114,3 x 63,2 x 29,2 mm cela reste cependant un des plus aboutis.
    Poids : 322 grammes avec batterie et carte mémoire.

    Environ 320 euros


    Voilà pour les compacts, différents prix, tout auto ou experts, avec panorama ou sans, GPS ou non à vous de faire votre choix même si je sais par expérience qu’il est parfois difficile de se décider pour l’un ou pour l’autre. Sauf pour l’ixus vous pouvez retrouver leurs fiches plus détaillées en allant à l’onglet « Sommaire matériel » au dessus des articles.
    Malgré leur petite taille ces petits boitiers peuvent supporter sans souci des tirages 20×30 voire même A3 plus pour des photos prises à 100 iso en bonne lumière.

    Leurs principaux défauts : un écran qui devient illisble ou presque en plein soleil, les photos lorsque la luminosité faiblit qui perdent des couleurs et des détails. La distorsion en grand angle surtout avec les boitiers ultrazoom.

    Leurs grandes qualités : on les emporte partout avec soi ! Même lorsque je prends mes réflex j’ai toujours un petit compact qui me suit.

    Je vous ai fait un petit tableau comparatif des principales caractéristiques des boitiers afin que ce soit plus facile de comparer :

    Comparatif_compacts_2011




    Bridges :

    Panasonic FS150, compter 440 euros environ

    Sony HX100v, environ 410 euros

    Canon Powershot SX40 HS environ 410 euros

    L’avantage du bridge par rapport au réflex ou à l’hybride est son ultra-zoom et  par rapport au compact le viseur qui permet une bien meilleure vision de ce que l’on photographie, par contre ils ont l’inconvénient d’être presque aussi gros qu’un hybride mais sans en avoir le capteur puisqu’ils sont en fait dotés de capteurs de compacts. Ils offent en général plus de réglages possibles que les compacts et disposent des modes experts.

    L’avantage du bridge : l’ultrazoom sans avoir à changer d’objectif et les modes experts A part ça vu le peu de différence de prix il vaut mieux opter pour un hybride.



    Hybrides :

    Voilà des boitiers d’un concept relativement nouveau, ils sont légers, petits, souvent de la taille d’un gros compact ou d’un petit bridge mais ils intègrent un capteur plus grand que ces derniers et offre la possibilité de changer l’objectif comme sur un réflex et en ont les principales qualités. Certains l’achètent pour seconder un réflex, d’autres carrément pour le remplacer tant il est agréable de ne pas avoir à se déplacer avec un lourd sac à dos. Ce sont des boitiers qui conviennent pour tous les photographes du débutant au professionnel (pour certains boitiers seulement pour les pros) tant leurs possibilités sont étendues. Les seuls sujets où pour le moment on devra encore leur préférer un réflex est pour la photographie animalière sauvage et certains sports qui demandent de très gros téléobjectifs et des rafales continues très rapides.

    Pour tout le reste ce n’est que du bonheur ;-)

    PANASONIC G3, OLYMPUS EP3 et E-PL3

    G3-face

    Les appareils ci-desssus sont équipés d’un capteur micro 4/3 plus grand que celui des compacts mais plus petit que ceux des réflex. Dans cette catégorie le gagnant est le Panasonic G3 obtenant le meilleur rapport qualité/prix.

    Les deux seuls hybrides micro 4/3 comportant un viseur intégré sont le Panaonic G3 et le Panasonic Gh2. Le GH2 est plus spécialisé que le G3 en vidéo, mais comme il devrait être remplacé début 2012 je ne l’ai pas intégré dans mes choix.

    J’ai une préférence pour le G3 par rapport aux Olympus, d’une part pour le rapport qualité/prix et aussi pour la présence du viseur intégré mais les Olympus délivrent aussi d’excellentes photos, on peut leur ajouter un viseur externe mais ça fait encore grimper l’addition ! Le G3 surpasse légèrement l’Olympus en hautes sensibilités. Au niveau design je préfère les Olympus mais ça c’est une hisoitre de gout et ce n’est pas ce qui fait la qualité de la photo. Le G3 gagnerait à avoir un corps qui fasse un peu plus classe à mon goût.

    Pour 580 euros le G3 offre tout ce que vous pouvez trouver sur un réflex au niveau des réglages, il vous donne en plus un live view rapide (ce qui n’est pas le cas des réflex quand on veut viser par l’écran), un écran orientable en tous sens, la légèreté et la compacité par rapport à un bon gros réflex, des atouts indéniables. Par contre dès qu’il s’agit de gérer la profondeur de champ, le capteur de réflex reste incontournable quand on veut jouer sur les flous d’arrière ou d’avant plan.
    A noter le parc optique maintenant bien étendu et les optiques Olympus pour micro 4/3 peuvent être montées sur les Panasonic G et inversement.

    Panasonic G3, avec le 14-42mm compter environ 580 euros


    EPL3-face_350

    Olympus E-P3 et E-PL3, compter environ 800 euros avec le 14-42mm pour l’E-P3 et 542 pour l’E-PL3 (en photo juste au-dessus). Ajouter 200 euros de plus pour avoir le viseur. Une différence de prix incroyable d’autant plus que l’E-P3 n’a même pas d’écran basculable ou orientable. L’E-PL3 a lui un écran basculable. Une différence de prix avec le Panasonic G3 qui passe presque du simple au double dès lors qu’on dote un des Olympus du viseur optionnel ! Dommage parce que ces Olympus sont d’excellents boitiers qui ont fait un véritable bond en avant pas rapport à la génération précédente notamment en ce qui concerne la rapidité de l’autofocus.



    SONY NEX C3 ET SONY NEX 5N

    NEX_5N

    Avec leur look bien à eux on les aime ou on les déteste. Les Nex sont aussi petits que les autres boitiers hybrides mais Sony a réussi à y intégré un capteur de réflex.
    Malheureusement ils n’ont pas de viseur intégré, (sauf le Nex 7 mais vu qu’il y a peu de chance qu’il soit dispo pour Noël j’ai fait l’impasse dessus), il existe cependant un viseur pour le Nex 5N mais il faudra se fendre comme pour les Olympus de 200 euros de plus pour l’avoir. (Ce viseur n’est pas compatible avec le Nex C3).

    A part ça la qualité d’image issu du Nex 5N est exceptionnelle et on retrouve avec les Nex la possibilité de pouvoir gérer la profondeur de champ comme avec un réflex.
    L’ergonomie n’est pas aussi bonne que celle du Panasonic G3 mais les principaux réglages tombent sous la main, le boitier dédié aux experts est personnalisable, et une fois qu’on a pris ses répères il est très agréable à utiliser. La personnalisation des boutons est un gros atout pour avoir sous la main les réglages que l’on utilise le plus souvent.
    L’écran de même taille que celui du G3 n’est pas orientable en tous sens mais basculable vers le haut ou vers le bas.
    Le gros avantage des Nex : le capteur d’un excellent réflex dans un boitier compact et la qualités des photos produites, la gestion des hautes sensibilités la meilleure qui soit et largement au-dessus de certains réflex (si, si j’insite). Les 25 600 iso ne lui font pas peur et même si il vaudra mieux se contenter des 12 800 iso le rendu des détails même à ces sensibilités est réellement très étonnant.
    Le désavantage pour le moment : un parc optique pas encore très étendu mais les Nex sont nés après les micro 4/3 et l’offre d’objectifs va s’étendre peu à peu. Il y a déjà de quoi faire avec les objectifs proposés.

    Pour ces boiters Sony Nex C3 et Nex 5N, compter 490 euros avec le 18-55mm pour le Nex C3, 600 euros pour le Nex 5N.

    Je n’ai pas intégré le Nex 7 qui possède un viseur intégré car on est pas sûr qu’ils soit disponible pour Noël mais vous pouvez lire ses caractéristiques dans l’article du blog dédié au Nex et 7 et Nex 5 N.

    Bien que dédiés aux experts les hybrides cités peuvent sans souci être mis dans les mains d’un débutant, ils sont aussi doté d’un mode auto intelligent (en plus des modes PASM) qui lui permet d’adopter de lui même les réglages en fonction du sujet (portrait, paysage, macro…) tout seul. Vous mettez la molette des modes sur « Auto », Vous visez, vous appuyez à demi sur le déclencheur pour que le boitier fassse la mise au point, puis vous déclenchez à fond, c’est tout donc on ne peut plus facile pour le débutant qui n’a pas envie de régler son boitier lui même.

    Les hybrides ne remplacent tout de même pas un compact, leur construction fait que l’objectif ne peut jamais rentrer dans le corps du boitier et leur taille est tout de même celle d’un « gros » compact. Même si ils peuvent parfois rentrer dans une grande poche de veste ce sera alors avec un objectif dit « pancake » et à focale fixe. Exemple le très qualitatif 20mm f/1.7 de Panasonic équivalent 40mm ou le 16mm Sony équivalent 24mm. Cependant même avec ces optiques impossible de les glisser dans une poche de chemise. Il faudra donc quand même prévoir un sac banane ou un sac à main pas trop ridicule pour y glisser un hybride.



    Réflex :

    CANON 600D

    canon_600D

    Canon 600D, compter 870 euros avec le 18-135 f/3.5-5.6 EF-S IS, voilà un réflex très abouti (d’ailleurs primé cette année) qui ravi tous ceux qui en ont fait l’acquisition. Une ergonomie hors pair que l’on aimerait retrouver sur bien des boitiers. Une gestion des collimateurs d’autofocus intuitive et rapide, une très bonne gestion des hautes sensibilités et l’accès au plus grand parc optique du monde.



    PENTAX K-r et PENTAX K5


    Pentax_Kr_face

    Pentax K-r et K5, Le pentax K-r est une véritable réussite, le boitier est relativement petit, pas trop lourd et la qualité d’image superbe avec une gestion des hautes sensibilités de haut vol.  Ajoutez à celà le rapport qualité prix imbattable, si vous aimez les réflex vous aurez pour le prix d’un compact un boitier qui met une distance énorme avec ces derniers tant en qualité d’image qu’en réactivité. Compter 470 euros pour le Pentax K-r avec le 18-55mm ou 880 euros avec le 18-135 Wr tropicalisé, 

    Le Pentax K5 est la version tropicalisée du K-r avec quelques améliortions par rapport au K-r. Grace à l’excellent capteur 16 millions de pixels Sony dont la réputation n’est plus à faire et qui équipe aussi le Nikon D7000 et l’hybride Sony Nex 5N il délivre des images d’une superbe qualité. Certains disent qu’il gère encore mieux les hautes sensibilités en mauvaise luminosité que le Nikon D7000. Pour la tropicalisation il vous faudra mettre la main largement à la poche : comptez 1600 euros pour le Pentax K5 et l’objectif 18-135 WR tropicalisé.

    Doté des optiques haut de gamme de la série « Limited » vous tirerez de ce boitier le maximum du meilleur capteur APS-C actuel.



    NIKON D7000


    nikon_D7000

    Nikon D7000, une référence ! Il est doté du même capteur Sony 16 millions de pixels que le Pentax K5 et gère donc très bien les hautes sensibilités, comptez 1130 euros avec le 18-105mm VR F/3.5-5.6, C’est avec le Pentax K5 le meilleur réflex moyenne gamme du moment. Le parc optique Nikon est aussi un de ceux qui offre le plus grand choix d’objectifs.
    Pour tirer la quintessence de ce superbe capteur il faudra cependant investir dans de très bonnes optiques malheureusement très chères.


    Réflex Full frame 24×36

    CANON 5D Mark II

     

    Canon 5D mark II, réflex full frame 24×36, avec le 24-105mm L IS compter 2 580 euros. Un boitier professionnel avec une définition à tomber par terre, tropicalisé, offrant tous les réglages dont a besoin un professionnel c’est du très haut de gamme et il se défend aussi superbement bien en vidéo où nombre de publicitaires l’utilisent pour leurs films. Un boitier de haut vol dont le prix est en rapport avec la qualité des images.
    Pour tirer parti de son capteur il faudra aussi investir dans des optiques pros série « L » donc le prix atteint souvent le prix du boitier.
    A noter que c’est un 24×36 donc la gestion de la profondeur de champ est encore plus délicate qu’avec un réflex APS-C.


    Vous pouvez retrouver tous ces boitiers de façon plus détaillée avec les articles qui leurs sont dédiés grâce à l’onglet « Sommaire matériel » au dessus des articles.


    39 responses to “Compact, bridge, réflex, hybride lequel acheter pour Noël”


    • VANTILLARD

      Et bien moi j’ai anticipé Noël dans un troc qui peut paraître iconoclaste pour certains. J’ai troqué mon D300 (trop lourd, trop compliqué pour moi) et son 18-200 (pas top…)…. pour -en partie à cause de l’enthousiasme que vous avez manifesté…- un G3 avec les 2 zooms « X »! Et bien, que du bonheur: c’est tout petit mais ce n’est pas loin de faire le maximum! A peine plus gros qu’un compact à gros zoom mais résultat nettement supérieur. Vive Noël!!!


    • pepite

      Quel enthousiasme Vantillard ! Ca fait plaisir à voir :-)

      Je ne suis pas étonnée, bien que possédant toujours des réflex incontournables pour certaines prises de vues, je sors de plus en plus avec mes hybrides, les progrès de ces boitiers ces derniers temps et leur légèreté est un vrai plaisir, j’allais dire « incontournables », une fois qu’on y a gouté :-)


    • pepite

      Mon blog m’énerve à cacher le premier commentaire tant qu’il n’y en a pas plus de 3, du coup j’en ajoute un 3ème parce que cette spontanéité fait trop plaisir à lire.


    • pepite

      pfuuu toujours pas réapparu le premier commentaire, et hop j’en ajoute un autre je l’enlèverai quand le premier sera revenu.
      Grrr, la solution est de cliquer sur « x commentaires » sous l’article, cela fait réapparaitre le premier commentaire.
      Il va revenir de toute façon dès que quelques uns d’entres vous en auront posté d’autres.


    • pepite

      Si je ne devais choisir qu’un de ces boitiers et bien je serais bien ennuyée !

      Peut-être le Fuji en compact pour son rapport qualité prix, son ultrazoom et ses modes EXR, j’aime bien le Canon S100 mais le prix est trop élevé par rapport aux hybrides. j’aime bien aussi le Samsung avec son écran orientable mais je trouve la plage focale du zoom trop courte.

      Si je devais prendre un bridge je prendrai le Sony HX100v.

      En hybride là c’est encore plus difficile, je pense que j’opterai pour deux boitiers (on est dans le virtuel alors je peux) le Panasonic G3 pour le paysage et sa grande profondeur de champ, le choix des optiques de très belle qualité, l’ergonomie. Mais je voudrais aussi un boitier qui me permette de gérer la profondeur de champ donc j’ajouterai le Sony Nex 5N dont la qualité d’image à toutes les sensibilités est superlative.

      En réflex je prendrais sans hésiter le Pentax K-r, le rapport qualité/prix est imbattable !

      Le Canon 5D mark II est un boitier exceptionnel mais hors de mes moyens actuellement et puis le poids, j’en ai assez des gros boitiers, j’en ai trop bavé à les porter à me tordre le cou, à subir les douleurs dans les épaules le lendemain en rentrant de marches longues avec mon sac à dos de 8kgs.
      Reste que pour certaines prises de vues je serai tout de même tentée par un boitier réflex Canon, pour l’animalier sauvage par exemple ou les prises de vues sportives.

      Si je devais faire un seul et unique choix, pas facile ! Ce serait peut-être le Sony Nex 5N facile à emporter partout mais avec les qualités d’un réflex et une superbe gestion des hautes sensibilités même si je préfère l’ergonomie du Panasonic G. Ou le pentax K-r au prix où il est c’est une superbe affaire mais il serait impossible de le ranger dans mon sac à main alors que les deux autre peuvent y entrer (un seul bien sûr) avec un petit objectif pancake en plus du zoom. Je trouve ça horriblement difficile de faire un choix, j’ai la chance d’avoir des boitiers de chaque gamme (même si certains ne datent bien sûr pas de cette année), mais je leur trouve tous une utilité suivant les circonstances.

      Il y a une chose certaine : Je ne mets plus une fortune dans des boitiers qui se retrouvent obsolètes deux ans plus tard. Les progrès ont fait un bond en avant très rapidement, comme disait Leicam on est tenté en permanence. C’est plus facile d’acheter un boitier dans les 400 ou 500 euros tous les deux ans qu’un boitier qui vaut neuf 3000 euros nu sans objectif, celui là on veut le garder au moins 10 ans à ce prix là !

    • Je viens également de franchir le pas vers le format m4/3. Je garde encore mon EOS40D et mon 17-55 f/2.8 vraiment trop trop lourds mais je viens de dénicher un kit Olympus E-P2 + 14-42 +EVF2 pour à peine 350€ sur ebay. D’après le suivi colis il sera dans ma boite demain … je suis impatient.
      A ce propos si quelqu’un vend un panasonic 20mm f/1.7 à un bon prix, je suis preneur.
      Et bravo pour vos articles toujours très intéressants.
      ;-)


    • VANTILLARD

      Le problème est que celui à venir -ou celui d’à côté- est toujours mieux et qu’un psy expliquerait mieux que moi que cela fait partie du plaisir de se promener dans le catalogue de ses désirs (je reste dans le domaine du matos…). Alors, avec le temps, je veux un boîtier toujours à portée de main -donc éminemment « transportable »-, capable de faire de très bonnes photos -même avec le putain de contre jour sur des reflets…- y compris quand je n’ai que 3 heures de sommeil… mais qui aussi accepte peu d’éclairage et qui me permette de « jouer » quand j’ai le temps et l’envie… et que, pour une fois, je trouve le bon réglage! Et avec un viseur pour cadrer -ce qui est quand même le premier choix d’une photo- quand le soleil accepte de se montrer… Mais oui, c’est encore mon G3 tout neuf!!!


    • pepite

      Très jolie analyse Vantillard :-)
      Et très jolie pub pour ton G3 tout neuf ;-)

      Mais oui bien sûr que nous désirons tout cela :-)
      Le désir fait partie de la vie, si nous désirons plus rien nous arrêtons de vivre.
      Le désir d’un boitier, le plaisir aussi, de s’en servir et de s’ébahir plus tard devant les jolies images qu’il nous donne, des couleurs qu’il transcende, des souvenirs qu’il reflète fidèlement, la joie d’avoir réussi cette image là ! Comme on la voyait, comme on la désirait, sur le capteur puis sur notre écran. Avec ce cadrage là, avec l’émotion qu’on y a mis, parfois en communion totale avec la nature ou les sentiments qui nous ont fait la fixer sur le capteur, avec la poésie de la faible lumière sans avoir un tas de pixels infâmes qui auraient gâchés notre belle vision de cet instant T.
      La photo, reflet de notre état d’âme à travers des images qui nous interppellent que l’on désire fixer telles que nous les avons ressenties.

      Pour ça il faut effectivement le boitier qui nous laisse libres, libres de nous concentrer totalement sur le sujet et non sur le poids à porter qui parfois nous donne envie de jeter ce sac à dos par terre pour pouvoir courir dans la campagne ou le long de la mer, vers ce qui vient de nous attirer, cette photo là il faut que je la fasse, c’est trop joli ! Courir vers ce qui nous a attiré, ennivrés de bonheur. Tourner autour du sujet, hésiter, avancer, reculer, se pencher, chercher le meilleur angle, analyser la lumière, les ombres, faire durer le plaisir de cette préparation de la création de la belle image, et enfin trouver la trouver, le meilleur cadrage, la meilleure lumière, se fondre dans l’image et enfin déclencher.
      Qu’importe la pluie si l’arc en ciel est beau et que notre boitier supporte l’eau, qu’importe la lumière du soir si notre boitier saura la saisir, qu’importe l’horrible poubelle si on peut d’un flou d’arrière-plan la faire disparaitre, mais quelle honte ce boitier sans viseur sur lequel le soleil me gâche le plaisir, incapable que je suis d’y voir mon image correctement, alors la communion avec mon image s’effondre, je râle, je peste même, je vise à tatons, et je déclenche au jugé grrrrrrrrrr… et je jure que plus jamais je n’utiliserai de boitier sans viseur ! Si j’avais su j’aurai pris mon réflex ou mon Panasonic G ! Pourquoi mon Nex n’a-t-il pas eu droit à un viseur ?! Pfuuu ils ont sortis le Nex 5N, avec un viseur optionnel, celui là il me tente, alors je le désire, je le voudrai. En plus il corrige les distorsions en interne comme les Pana G, il me permettrait d’avoir, et le viseur, et la gestion de la profondeur de champ d’un réflex.
      Il existe, il me tend les bras (enfin si on peut dire ! C’est plutôt moi qui ai envie de tendre les bras vers lui ;-) ), pfuuuu pas le moment de dépenser de l’argent, ça augmente encore mon envie, il faut attendre, prendre son mal en patience. Dans mes rêves je rêve d’un Panasonic G3 avec le capteur du Nex, presque la perfection pour moi, mais celui- là je sais qu’il n’existera pas, et puis même si il existait, on voudrait encore autre chose, l’être humain est toujours à la recherche d’émotions renouvelées, celles qui font pétiller les yeux, ronronner le coeur.
      Je suis pourtant bien équipée mais il y a toujours un de ces foutus boitiers qui m’attire ! Heureusement que je suis sage, sinon je craquerai vite !
      Je me rappellerai toujours le jour où j’avais pris l’objectif Pentax 77mm limited dans mes mains, j’étais venue acheter le 100 macro Wr de Pentax. Nous avions commencé à parler objectifs haut de gamme et le vendeur m’a sorti de la vitrine un des fleurons de la gamme, le 77 limited, et il me l’a tendu, quel bel objet ! Il savait ce qu’il faisait le bougre en me le mettant dans les mains ! ;-)
      Je n’avais plus aucune envie de le rendre, j’avais beau lui chercher des défauts je n’en trouvais pas, quelle qualité de construction !
      J’étais aussi sec tombée amoureuse de cet objectif, comme un coup de foudre !
      J’en connaissais le prix, il m’était impossible de l’acheter alors que je venais d’acheter le 100 macro Wr, j’hésitais cependant, je comptais dans ma tête, je n’arrivais pas à me détacher de cette optique, ça peut paraitre complètement idiot !
      Enfin après des tonnes de tergiversations intérieures j’ai fini par redonner ce bel objectif, à contre coeur bien sûr. Ensuite j’y ai souvent pensé en me disant que peut-être un jour…
      Des mois plus tard il est devenu mien.
      Je pense que quand on doit parfois attendre longtemps quelque chose, on en savoure d’autant mieux la saveur quand enfin on arrive à voir son rêve se réaliser.
      Parfois ce sont de toutes petites choses, d’autres fois des choses que l’on attend depuis longtemps. En tout cas ça permet de rêver :-)

      Pfuuu je dois raconter un peu n’importe quoi ce soir. Mille excuses en plus, mon papotage doit faire une longueur !!!!!!

      …Pour en revenir au sujet , Vive ton G3 et vive Papa Noël !
      Moi aussi j’ai écris aussi à Papa Noël mais pas sûr qu’il satisfasse ma demande, suspens… moi c’est Nex 5N avec le 18-200 que je voudrais bien… aïe l’addition monte :-(
      Il n’y a pas il faut que je joue au loto… heuuu combien de chance de gagner ? … 1 contre 13 983 816… pfuuuuu ;-)


    • pepite

      Ohh Bonjour Fesdy,

      Je suis désolée comme c’est la première fois que tu postes tu étais resté coincé dans les tuyaux de modération. Ca ne fait ça que la première fois, les fois suivantes ton commentaire apparaitra directement sur le blog :-)

      En tout cas tu as fait une bonne afaire rien que le viseur vaut plus de la moitié du prix.

      Pour le panasonic 20mm f/1.7 tu vas avoir du mal à trouver, en général ceux qui l’ont acheté le garde précieusement, c’est un des meilleurs de Panasonic. mais tu as raison de le dire, on ne sait jamais et c’est en en parlant qu’on peut par hasard tomber sur une bonne occasion :-)


    • VANTILLARD

      Pépite: je veux le même dessert que toi!


    • Didi1458

      Houla, mon premier post sur ce beau blog que je suis depuis un bon moment déjà… Ca se fete!! lol
      Bref, moi, je songe à investir dans quelques temps et je me tate encore entre un Nex, un 600D ou un alpha 65. Qu’est-ce que vous en pensez?
      Sachant que j’aime bien le côté compact du nex et sa qualité d’image, mais le prix des optiques…Ouille. Après le 600D ou l’Alpha 65… J’aimerai bien l’associer au Tamron 18-270 pzd (oui, j’aimerai garder le côté bridge de mon actuel FZ18 histoire d’être tout terrain). Bref, les conseils seront les bienvenus… Merci d’avance.


    • pepite

      Hummmmmm, je m’étire comme un chat :-)

      Je vais finir par rougir avec tous ces compliments et tous ces mots :-)

      Ce matin le froid est là, la brume comme un voile donne une athmosphére douce au jardin. A moitié encore dans le sommeil je decouvre vos mots de cette nuit et je souris :-)

      Bonjour gentils internautes :-)

      Vantillard tu m’a donné faim, je mangerai bien un peu de dessert ;-) hummmmmmmmmm.

      J’émerge doucement.

      Je viens de voir que mon blog est resté à l’heure d’été, il n’est donc pas 10 heures mais 9, le filou ! Il veut faire croire que je me lève à 10 heures du matin !

      Bonjour et bienvenue aussi à toi Didier, cruel dilemme de faire un choix, comme toujours on hésite. Il te faudra faire un choix. D’un côté la compacité, de l’autre, l’encombrement.

      Déjà personnellement je mettrai de côté l’alpha 65 mais c’est un choix personnel, il reste donc le Nex et le Canon.

      Le problème avec le Nex c’est que si tu veux un viseur et un objectif à focales étendues l’addition va vite monter car ça oblige de prendre : le Nex 5N (environ 500 euros en boitier nu) + le viseur optionnel (environ 350 euros) + le 18-200 équivalent 27-300 (environ 700 euros) donc on va tourner autour des 1500 euros.

      Avec le Canon 600D et le Tamron 18-270 PZD tu prendras plus vite tes repères au niveau ergonomie par rapport à ton FZ18, un beau couple, (en plus les deux ont été primés cette année) mais qui est d’un encombrement beaucoup plus important qu’avec ton bridge.
      Environ 600 euros en boitier nu + le tamron (environ 500 euros) total 1100 euros.

      Comme tu viens du FZ18, j’aurai eu tendance à te proposer le Panasonic G3 qui aurait fait une bonne transition, tu garderais le faible encombrement et un poids raisonnable et le choix de pouvoir acheter des objectifs au fur et à mesure. Et tu ferais un énorme bond en avant au niveau de la qualité d’image par rapport au FZ18 dès que tu vas monter en sensibilité. Par contre le souci va venir du zoom à plage focales étendues, dans ce cas il faudrait opter pour le 14-140 (équivalent 28-280) qui comme pour le Sony Nex n’est pas donné (environ 700 euros), on arrive à 1280 euros.

      Le Nex va augmenter fortement l’addition par rapport aux deux autres.
      Ensuite cela dépend aussi du type de photos que tu prends. Je me vois mal avec un Nex en photo animalière en milieu naturel avec ce boitier, d’ailleurs il n’existe pas d’optique ayant une focale assez longue pour ça. Pas de mode rafale pointu non plus. Donc si tu penses photographier les 24h du Mans ou pratiquer le safari photo, le Nex ne convient pas alors que sur le 600D tu pourrais dans l’avenir monter par exemple un 100-400 L (équivalent 160-640mm).
      Il faut aussi savoir que le live view des réflex (qui sont avant tout faits pour viser…avec le viseur) sont très lents à faire la mise au point si on utilise l’écran pour viser, il est donc presque impossible de prendre des photos sur le vif à l’aide de l’écran. Ils ne sont pas fait pour ça.

      La parc optique chez Sony est encore assez réduit, celui de Canon immense, et celui de Panasonic offre déjà pas mal de choix.

      Autre chose, si tu veux jouer avec le flou et que tu fais surtout beaucoup de portraits (dont on floute l’arrière-plan), il est évident qu’il faut passer au capteur APS-C ce qui élimine le Panasonic.

      Si tu pratiques beaucoup la photo de rue, instantanés, photos volées, besoin d’attitudes naturelles, alors là le Panasonic est presque incontournable, avec son écran orientable tu peux faire semblant de cadrer à droite alors que tu prends quelque chose en face de toi. Tu peux prendre des enfants en train de jouer sans qu’ils prennent la pose, etc.

      C’est donc assez difficile de te conseiller, chacun a ses qualités et ses défauts mais de toute façon quelque soit ton choix tu peux être certain que tu seras surpris de la superbe qualité d’image que tu pourras obtenir avec ces boitiers.

      Il y a une chose importante : Toujours aller prendre les boitiers en main dans un magasin (même si tu achètes sur le net), le contact avec le matériel est important, un boitier c’est un peu un copain avec lequel tu vas partager beaucoup de moments, il est important de se sentir bien avec son appareil photo.

      Comme tu viens de ce petit bridge (que j’avais beaucoup aimé), moi j’opterai plutôt entre les Panasonic G3 et le Canon 600D. Tu y retrouveras plus facilement tes marques.

      Autre chose : Si tu prends beaucoup de photos de paysages au grand angle avec le Tamron tu auras inévitablement des distorsions au grand angle, avec le Panasonic le boitier les corrige en interne avec les objectifs de sa marque. C’est une chose qu’il faut savoir.

    • Bonjour aux nouveaux visiteurs du blog…pepite quelle envollée verbale hier à 20h59 ( oui je sais en réalité 19h59 )…difficile et éternel problèmes de nos égo incernables,changeant comme le temps et notre avancée dans le temps ( pour ne pas dire en âge )….
      Je vois que, tout comme moi, le viseur t’obsède….effectivement avec mon PEN-EP2 je n’ utilise l’ écran ( de piètre définition ) que pour contrôler le cadrage d’une prise de vue et lors de la RARE mise en place de mon petit flash MINOX plus performant que les petits Flash embarqués dans les compacts…( il couvre le 28mm et porte par exemple à 200 iso f 5,6 de 0,9m à 4,5m…avec un effet ¨fond noir¨ beaucoup moins prononcé qu’un compact).

      Belle affaire Fresdy…sur Amazone tu en aurais pour plus du double…je confirme ce que dit pepite, ayant acheté aussi le Panasonic 20mm f 1,7 pour compléter le 14-42 N°1+ le 40-150 ed trés bien coté dans les tests
      d’ objectifs, je ne me séparerais pas aujourd’hui de ce superbe objectif, l’ensemble EP2+20mm+viseur EVF2, je l’ai déjà dit ici, me rappellant
      l’ époque ou j’utilisais un Leica M3+Sumicron 35mm F2.

      Autre ingratitude de l’ esprit humain ( en tout cas pour moi ) c’ est que dés l’achat du nouveau ¨joujou¨ et sa batterie de tests en tout genre je commence déjà à retourner sur les sites pour voir les nouveautés…c’est là que l’on voit l’influance des Psy dans l’ action du service Marketing…!

      Et puis pepite, en tant qu’ ancien Commercial, je sais bien que ¨Ce qui se touche se vend¨ comme on nous l’ apprenait dans nos formations continues de vendeurs.

      A nous de savoir nous raisonner et d’ être vigilant à nos pulsions…!!!


    • pepite

      Bonjour Leicam :-)

      Et oui, il faut résister à tout ce qui nous tente !
      Et il y en a des choses qui nous tentent !

      Moi non plus je ne vends pas mon 20mm f/1.7, c’est vraiment une petite merveille cette optique.

      Pardon pour l’envolée d’hier soir, je me sentais en forme et j’ai débordé du sujet mais il faut bien se lâcher de temps en temps ;-)
      Je suis spontannée alors c’est venu tout seul, les mots se sont alignés en suivant ma pensée.


    • Didi1458

      Lol, pas trop réveillée, Mme Pepite à 9h quand même…Certes, mon pseudo est Didi, mais mon prénom n’est pas Didier lol. Mais je pardonne cette légère bévue, on mettra ça sur le compte d’un problème de focale… ;-)
      Bref, tout ça pour dire que en plus de mon FZ18, je m’amuse déjà de temps en temps avec le 350D de ma mère que je lui avait offert il y a déjà 8 ans…(que le temps passe vite…) avec ses 2 objectif du kit 18-55 et 55-200. Ce qui me frustre déjà en basse lumière lorsque je reviens sur mon pana… Alors c’est vrai que tant qu’à faire un capteur de reflex me semble incontournable par rapport au µ4/3 quitte à être un peu plus encombré (pour les petites photos du quotidien mon pana ou mon galaxy S2 feront toujours l’affaire). Je fait surtout du paysage, des portraits (et autres fêtes de famille en environnement sombre) et mon petit péché mignon, de la macro (je possède les Raynox DCR150 et 250). Pour les déformations, bah au pire il y a toujours la correction sur toshop pour les plus belles photos… Donc il est vrai que le 600D me fait de l’oeil depuis un moment déjà puisqu’il réunit pas mal des critères (écran orientable, Canon_marque que j’apprécie et utilise déjà_, parc optique comme tu l’as dit etc). Mais j’ai lu quelques tests de l’alpha 65 il y a quelques jours (première fois ou je m’intéresse à un reflex Sony), et je dois avouer qu’il m’a paru intéressant (écran orientable lui aussi, un live view efficace apparemment, un des fameux capteur Sony qui font des miracles ces derniers temps, LE mode panoramique _gadget, je sais lol_ que je trouve toujours génial, peut-être un peu plus léger vu le système de miroir semi transparent, la possibilité d’avoir le tamron _ ce qui n’est pas le cas du nex_ et d’autres que j’oublie). Bref, ça m’a semblé être un bon compromis entre le 600d et le nex… Donc, j’aimerais bien que tu m’explique pourquoi du préfère apparemment si largement le 600d au A65. Et encore merci pour tes superbes réponses si rapides en plus…


    • Didi1458

      Ah, petite chose que j’oubliais… Effectivement, le prendre en main est indispensable et je dois avouer que pour le moment je n’ai pu prendre en main que le 600d et j’ai tout de suite pris mes marques, l’A65 n’étant pas encore arrivé en magasin près de chez moi, je n’ai pas pu tester…


    • pepite

      Aïe j’ai fait une gaffe !

      Tu as bien raison de me faire des remontrances…

      J’espère que tu vas me pardonner.

      « 9 heures quand même »… on est dimanche ;-)

      Pour le reste tu aurais dû me dire que tu avais déjà expérimenté le réflex, je serais surement partie sur d’autres bases si j’avais su tout cela.

      Avec ce que tu me dis et l’expérience que tu as eu avec le 350D, que le fait d’avoir un boitier plus important ne te gêne pas, je pense vraiment que le mieux serait de craquer pour le 600D.

      Pour le Sony A65, par expérience je sais que souvent sur le papier il y a toujours un boitier qui nous fait rêver, puis quand il sort soit parfois on est enthousiasmé au premier abord, puis peu à peu on découvre des bugs ou des trucs auxquels on avait pas pensé, soit on est déçu parce qu’on attendait beaucoup plus, soit c’est vraiment l’appareil dont on rêvait. Je ne choisirai jamais un boitier rien que sur le papier. De plus les premiers acheteurs servent de bêta testeurs, il faut donc attendre au minimum 3 mois avant d’acheter le boitier, ça dépend donc aussi du moment où tu voudras changer de boitier.

      Le 600D a fait ses preuves, il a maintenant quelques mois derrière lui, on sait que c’est une valeur sûre. Donc au vu de ce que tu me dis et que tu as bien pris tes marques en le prenant en main moi je prendrai le 600D.

      Entre le 350D et le 600D il y a une ENORME différence en qualité d’image, ça n’a rien à voir, on est dans un autre monde, tu ne vas pas en revenir si tu prends le 600D. En 8 ans il s’en est passé des choses en numérique, et si Dom passe par là il pourra te le confirmer il vient justement de passer du 350D au 600D.

      Le Tamron 18-270 existe en monture Canon donc pas de souci de ce côté là.

      Maintenant c’est toi qui fais ton choix, tu me demandais conseil donc je te dis ce que je ferais moi, mais je ne voudrais pas que tu regrettes de ne pas avoir attendu la sortie du Sony A65 si tout le monde ensuite s’enthousiasme pour le Sony une fois qu’il sera sur la marché ;-)

      De toute façon il y aura toujours mieux que notre boitier six mois ou un an plus tard ;-)

      Comme le disait Leicam même si on est très content de ce que l’on a, on revient quand même voir les nouveautés et il y a toujours des appareils qui nous feront rêver. A force de les voir sortir je fini par être moins sensible aux sirènes du marketing, pour mes réflex Canon j’ai toujours mon « vieux » 40D et mon « vieux » 5D qui ont environ 5 ans, parfois j’ai envie de les remplacer mais quand je compare les photos issues des nouveaux boitiers de façon vraiment objective (sans écouter la petite voix qui me dit pour trouver une excuse : tu vois bien que le 60D a ça en plus) ils n’apportent pas grand chose de plus pour motiver un changement, ce n’est pas encore cette année que je les remplacerais. De plus avec les hybrides je prends vraiment goût à la légèreté de ce matériel qui pour 90% des photos est suffisant…parce que la vraie question à se poser est : « Pour le style de photos que je fais ai-je besoin de ce nouveau matériel à tout prix tout en sachant que dans six mois il y aura encore mieux ? »

      Il est certain que si tu passes du Panasonic FZ18 qui commence à réellement dater à l’un de ces boitiers de toute façon tu vas trouver un grand changement et ton bonheur.

      Et puis comme je le dis toujours le boitier n’est que le pinceau du peintre, un bon sujet, un bon cadrage, une belle lumière… c’est l’artiste qui créé la belle image ;-)

      Avec la qualité d’image de la plupart des boitiers actuels que ce soit un hybride ou un réflex c’est le photographe qui fera la différence. Je suis un peu plus en recul par rapport au compacts classiques car en hautes sensbibilités il ne sont pas au niveau des hybrides ou des réflex mais en bonne lumière ils peuvent souvent s’aligner avec les réflex d’entrée de gamme sans aucun souci et on peut en faire des tirages en 30×40 sans problème.

      Je suis souvent amusée quand je vois les photos sur le web à cause de la taille des images, on y fera guère de différence entre une photos issue d’un très bon compact avec celle issue d’un réflex, à part en très hautes sensibilités. Si ce n’est pas pour faire des tirages régulièrement en format 20×30 ou plus, tout réflex ou hybride remplira son rôle.

      Cela dit je suis quand même abasourdie quand je vois à 100% ce que sort le Nex 5N à 25 600 iso (avec un fichier raw débruité), (non il n’y a pas d’erreur de zéro) la richesse des détails malgré la montée en sensibilité est stupéfiante même si je ne pense pas qu’on puisse en tirer un 30×40 on pourra exploiter le fichier en 13×18 et même peut-être en 20×30, il y a encore peu de temps un compact faisait moins bien à 400 iso !!!
      Dans deux ans on pourra peut-être dépasser les 100 000 iso en ayant la qualité d’un fichier pris à 200 iso.
      Mais aurais-je besoin d’un boitier capable de prendre des photos dans la nuit noire ? ;-)


    • pepite

      J’ai des tas de choses à faire mais je suis toujours là.
      Le fait de me relaxer fait finalement remonter la fatigue de ces derniers jours. Je me repose.
      Le soleil est parti. La brume aussi.

      Je laisse aller mes pensées puis je reviens sur les boitiers, il ne manque plus grand chose pour avoir des boitiers pratiquement parfaits : un peu plus de dynamique et le fait comme je le disais ci-dessus de pouvoir prendre des photos de qualité à main levée dans le noir grace à la montée en sensibilité de mieux en mieux gérée. Et d’un seul coup je me dis : « Mais que vont bien pouvoir nous proposer les constructeurs une fois que nos boitiers seront capables de restituer à tout moment ce que voit notre cerveau ? »
      D’ici un à trois ans on devrait avoir fait encore des progrès, ne plus avoir de souci de hautes lumières grillées à cause de forts contrastes grace à une dynamique plus étendue et l’on pourra prendre des photos dans les églises non éclairées à main levée.
      Alors je me dis qu’il vont nous inventer quelque chose d’extraodinaire… mais quoi ?
      Dans quelques années peut-être que le système lytro aura fait son chemin et que nous n’aurons même plus à faire la mise au point à la prise de vue mais après celle-ci une fois confortablement installés dans notre fauteuil en rentrant chez nous ? Les lentilles souples remplaceront tous les objectifs et nous nous promènerons avec des boitiers équipés de zoom 12mm-1200mm qui tiennent dans la poche ?
      Et ils ressembleraient à quoi ces photoscopes du futur ?
      Je ris, je voudrais déjà savoir ;-)


    • Corbes

      Salut VANTILLARD !

      Possesseur comme toi d’un G3 avec le « vieux » mais excellent 14-45 mm et le 45-200 mm (bon, peut-être à changer si le 45-175 X s’avère meilleur, qu’en penses-tu, au fait ?), je ne peux que t’inciter, comme prochain achat, à acquérir le 20 mm f1/1,7. Pour le prix, c’est une petite merveille optique, excellent dès la pleine ouverture et, avec lui et les grandes qualités du G3 en gestion du bruit, tu pourras te sortir de toutes les situations en base lumière. En plus, avec lui, le G3 peut tenir dans une (grande) poche.

      Et, d’accord avec toi, ce petit G3, que du bonheur !!!


    • pepite

      Bonjour Corbes:-)

      Je confirme :-)

      Je viens justement de voir des photos en pleine résolution prises en faible luminosité par un G3 à 1600 iso (et au 1/5ème et 1/15ème de seconde), il faut avouer que Panasonic a fait un énorme travail ces derniers temps sur ce point là et les photos supporteront très bien un tirage 20×30 même à cette sensibilité.

      Il est en dessous de ce que l’on peut faire avec un Nex 5N mais la différence se réduit nettement par rapport aux précédents Pana qui pêchaient essentiellement sur les hautes sensibilités.

      La qualité du piqué est bien là et le nouveau capteur qui équipe ce modèle est vraiment excellent.

      Un boitier qui reste pour moi le meilleur rapport/qualité prix du moment pour celui qui ne veut pas s’encombrer d’un réflex.


    • VANTILLARD

      Salut Corbes, ton message m’a fait prendre conscience, à ma grande confusion, que depuis mon « troc » je n’avais quasi exclusivement utilisé que le 14-42… donc j’ai installé le « gros » zoom derechef: ce n’est pas mal même si cela semble un peu moins flatteur en qualité que le petit -à décharge il faut admettre que la lumière est merdique ce matin bien trop « brouillassieux »-. Reste que le volume et le poids sont idéaux pour qui aime la ballade, qu’on sort du tout électrique et qu’il y a une bague de zooming… et que je ne suis pas un « expert ». A confirmer sans brume… Pour le 40 à 1,7, je me pose la question non en terme de compacité (le 14-42 a les mêmes dimensions!) mais le gain en profondeur de champ est-il significatif?


    • pepite

      Aucun gain en profondeur de champ pour flouter un arrrière-plan dès que tu es à plus d’un mètre, j’avais fait un article sur cet objectif (qui figure d’ailleurs dans la rubrique « Sommaire matériel »/Objectifs, onglet au-dessus des articles).

      Bon je suis gentille je vous mets le lien direct :

      Panasonic 20 mm f1.7 pancake, test


    • VANTILLARD

    • didi1458

      Merci pour ces réponses… en effet, je ne suis pas trop pressé, je compte passer a la caisse d’ici 6 mois donc j’ai encore le temps de voir venir les tests et autres impressions… En tout cas, je continuerai à suivre ce super blog (qui avait déjà fini de me convaincre pour mon fz18 il y déjà 4 ans…) et j’espère que tu auras l’occasion de tester l’alpha histoire d’avoir ton avis éclairé sur la bête!


    • pepite

      D’ici 6 mois il y aura surement pleins de nouveautés ;-)

    • Salut à tous,
      J’ai trouvé le remplaçant de mon Sony R1, après de nombreux commentaires sur différents forum, des heures à peser les patates celui-ci oui! celui là peut-être, mais… il n’a pas ceci, il n’a pas cela, l’indécision au niveau appareils photos est un véritable casse tête. Alors ce matin j’ai tranché. Il me fallait un appareil plus léger d’une belle définition, un écran orientable, un viseur. alors j’ai choisi le Sony NEX 5N avec le 18-55mm pour commencer. Le viseur on attendra les finances et pour l’optique que Sony sorte en monture E une optique fixe GA ou un Zoom de qualité. Je complèterai certainement et rapidement par le 30 macro F3,5 dont la qualité est indéniable 5 étoiles dans chasseur d’images et peut-être le 50mm f1,8 lui aussi étant au top.
      Je l’attends pour la semaine prochaine . Acheté chez reflexpro, un magasin situé à Arras Prix 575 euros avec l’optique.
      Une maison qui à l’air très sérieuse, dès ce matin un coup de téléphone pour m’avertir que l »appareil était réservé et qu’il attendait mon chèque pour me l’envoyer. Noël est déjà là!


    • pepite

      Félicitation pour ton achat, tu vas peut-être avoir un peu de mal à t’habituer à l’ergonomie au départ mais c’est une question d’habitude.

      Tu as choisis le meilleur des hybrides :-)

    • Merci pépite,
      Je le reçoit Mardi prochain, j’espère une météo acceptable pour les premiers essais.
      Je l’ai déjà pris en mains et j’ai trouvé de suite mes marques, après c’est
      la logique interne qu’il va falloir apprivoiser et oublier pour le moment que je n’ai plus de viseur, mais m’en servant essentiellement tôt au lever du soleil, je ne serai pas gêné par une lumière parasite.
      Merci à toi Pépite pour tes conseils, un superbe site très conviviale.


    • pepite

      Pour le viseur tu pourras toujours acheter le viseur externe plus tard quand le soleil sera de retour ;-)

      Pour l’ambiance du blog j’avoue que j’ai de la chance, vous êtes tous super sympas :-)


    • Nono

      Dans un premier temps, je souhaiterai vous féliciter pour ce blog riche en information et remplit de convivialité.

      J’étais vraiment emballé par le Lumix G3 avec son parc d’optiques étendu mais j’ai été déçu de sa prise en main. La paume de la main venait naturellement se positionner sur la croix directionnelle ce qui par inadvertance actionnait des menus.

      Comme Landry, j’ai craqué pour le Nex 5n. Certes le parc n’est pas aussi garnit mais avec l’arrivée du 50mm 1,8 et des pancakes prévus pour 2012, j’espère avoir joué la bonne carte sur ce plan là.

      Le Nex 5n vient se compléter du 18-200 qui sera le parfait outil pour le voyage. Certes la note est salée, mais si on a l’intention d’acheter un 18-55 avec le 55-210, on s’encombre d’un objectif et le temps de changement peut nous faire rater certains photos du moment. « J’essaie de trouver des arguments pour me conforter dans le fait que je n’ai pas fait le mauvais choix ». ;-)


     Leave a reply