• Offrir un livre de vos photos pour Noël

    couverture

    Pourquoi ne pas offrir un livre de vos plus belles photos pour Noël ?

    Plusieurs sites offrent de vous créer un livre à partir de vos photos mais il n’est pas toujours facile de choisir.

    J’ai choisis de vous parler de Matisséo car il offre plusieurs avantages :

    La qualité d’impression des livres, la faculté de pouvoir agencer votre livre à votre goût avec textes et images, légendes etc. Il suffit de télécharger leur logiciel (gratuit) et de lire le mode d’emploi. Vous pouvez choisir des images de fond ou préférer des couleurs de fond, choisir la police de caractère et plus rare avoir des photos pleines pages sans bords ou même en double page.

    Exemple de la finition des coins d’un livre :

    La reliure en collection prestige :

    reliure


    Finition des coins :

    coin

    Il existe plusieurs formats et plusieurs types de couvertures :

    En couvertures souples :

    ► Livre carré 22 x 22 cm à partir de 12.90 €. Le papier est assez épais : 200 grammes.

    ► Livre format 21 x 29 en mode portrait facile à mettre dans une bibilothèque c’est déjà un bon format de livre, à partir de 25.95 € (pour 24 pages)

    Pour ces deux formats vous pouvez ajouter des pages, jusqu’à 136 pages. Les pages sont en papier satiné.

    pages_centrales



    En couvertures rigides, les livres prestiges :

    ► Livre carré 23 x 23 cm, ils sont évidemment plus cher : à partir de 39.95 € mais pour 32 pages, vous pouvez aller jusqu’à 96 pages.

    Le papier de ce livre haut de gamme est plus épais (250 grammes). Il est couvert d’un vernis brillant ou satiné pour garantir une bonne conversation des livres pendant des années.

    Le livre est facile à ranger, à transporter et à mettre en page aussi bien pour les photos en mode paysage qu’en mode portrait.

    ► Livre 29 x 22 cm en format paysage, ce format est à mon avis moins facile à ranger dans une bibliothèque.

    Pour la collection prestige les pages sont au choix en papier satiné ou en papier brillant. La couverture est en carton épais recouvert d’une jaquette en papier brillant. Pour les pages je préfère le satiné qui évite le reflet de la lumière sur les pages. Les pages de gardes sont noires.

    Deux autres formats sont aussi disponibles et de grandes tailles :

    30 x 30 cm et 40 x 30 en format paysage, ces deux là ont des couvertures cartonnées et vernies de 3mm d’épaisseur. Ce sont plutôt des livres pour des photos de mariage ou de photos d’exception. Le papier des pages est au choix satiné ou brillant.

    Là on dépasse les 59.95 € pour 32 pages pour le format 30 x 30 cm.


    Vous pouvez placer jusqu’à 16 photos par page, vous pouvez choisir des montages prédéfinis ou passer j’allais dire en mode expert pour agencer vos photos et vos textes exactement comme vous le voulez.

    Vous choisissez aussi la mise en page de la couverture.

    La qualité des photos est meilleure que celle des livres proposés par Photoweb, il faut dire que Matisséo est uniquement spécialisé dans la création de livres photos.

    Je trouve que c’est une bonne idée de cadeau, elle n’est pas ruineuse et fera toujours plaisir à la personne à qui vous l’offrez.

    Temps de fabrication pour les différents produits :

    Livret souple : 3-5 jours

    Livre Prestige : 5-7 jours

    Livre Pearl carré 30cm : 5-7 jours

    Livre Pearl carré 40×30cm : 8-10 jours

    Ces temps de fabrication sont donnés à titre informatif.

    Les différentes étapes du traitement d’un livret souple :

    • jour 1 : Paiement de la commande
    • jour 2 : Impression de la couverture et des pages
    • jour 3 : Pelliculage de la couverture
    • jour 3 : Vernis des pages (suivant option sélectionnée)
    • jour 3 : Reliure
    • jour 4 : Expédition
    • jour 6 : Réception


    Attention : Pour la création d’un livre photo il ne faut pas envoyer des photos en format web style 600 x 400 ou 1200 x 800 surtout si vous souhaitez des photos pleine page, l’impression pour la presse ou des livres photos demande un résolution plus élevée. Plus vous choisirez de mettre de grandes photos plus la résolution devra être élevée. Des photos fortement recadrées ne donneront donc pas de bons résultat si vous décidez de les afficher en pleine page.

    Au niveau de l’emballage, si vous commandez plusieurs livres, chaque album est emballé individuellement et ensuite le tout est dans un gros carton pour emballer le tout. C’est bien pensé si vous désirez envoyer ensuite vos livres à des personnes différentes.

    Le papier est de meilleure qualité que chez d’autres fabriquants, si vous avez bien calibré votre écran, les couleurs seront bien respectées. Chez certains concurrents l’emballage laisse à désirer et il n’est pas rare de recevoir des livres qui ont subis des chocs ce qui est inadmissible. Matisseo est vraiment un des meilleurs pour la fabrication de livres photos. De plus vous pouvez envoyer des mails et discuter avec des intervenants de chez Matisseo qui sont toujours à l’écoute ce qui devient rare à l’heure actuelle.

    Le lien vers le site Matisséo :

    Matisséo

    Pour les habitants de Grenoble vous pouvez vous rendre sur place et éviter les frais de port : 14C, rue de Mayencin, 38400 ST MARTIN D’HERES – France

    Ouvert du lundi au vendredi : 9h-12h 14h-17h

     Ils sont joignables par téléphone au 04 76 89 68 80 (9h-12h et 14h-17h).

    Page de contact par e.mail : 

    contact_Matisseo


    Le logiciel Matisseo

    Un peu d’ordre :

    Avant de commencer et lancer votre premier livre il faut au préalable penser à créer un répertoire dédié à votre livre et y placer toutes les photos que vous désirez y mettre. Ce sera beaucoup plus pratique pour la conception de votre livre. Si c’est un livre de voyage, crééz dedans des sous répertoires avec le nom des lieux. Si ce sont des photos de votre enfant créez des sous répertoires genre : naissance, 3-6 mois, 6-12 mois, etc.

    Mettez toutes les photos dans le bon format et en sRVB et jpeg dans les sous répertoires.

    C’est le plus gros du travail, après c’est vraiment très facile.


    Prévoyez aussi de jolies polices de caractères

    Si vous n’en avez pas sur votre ordinateur vous pouvez en télécharger gratuitement sur le site Dafont dont je vous donne le lien :

    Polices_de_caracteres_Dafont

    Vérifiez bien qu’elles possèdent des caractères accentués pour la langue française avant de les télécharger.

    Le gros avantage de travailler en local :

    Vous pouvez enregistrer votre travail sur votre disque dur, ce qui n’est pas possible chez Photoweb. Vous pouvez donc créer plusieurs variantes de votre livre et avec la commande enregistrer sous donner un nom différent à chaque variante.
    Très pratique quand par exemple vous désirez des photos communes sur certaines pages mais d’autres personnalisées pour une personne spécifique. Dans ce cas vous n’avez pas besoin de recommencer tout votre livre. Il suffit de remplacer par exemple certaines photos de Tata Catherine par les photos de grand-mère Sylvie pour le livre que vous adresserez à votre grand mère. Puis vous enregistrez le livre sous « livre_grand-mere » (pas d’acent et pas d’espace pour le nom des fichiers je le rappelle).

    Au lancement du logiciel une page s’ouvre vous demandant de choisir le format de livre désiré :

    choix du format de livre
    Je choisis pour un premier livre le format Livre Prestige 23×23 (le troisième de la liste) parce que je veux une couverture rigide, puis je clique sur créer un nouveau documment.

    L’interface :

    interface

    Les cases blanches du bas correspondent aux pages du livre. nous sommes donc sur la page de la couverture du livre. En principe on insère une seule photo sur la couverture. Le rectangle avec la croix correspond à la place que prendra la photo. Le rectangle du dessous entouré de pointillé sert à entrer du texte.
    A gauche faites un double clic sur le nom dans le rectangle que je vous ai entouré en rouge pour aller chercher le répertoire où vous avez rangé vos photos. Si vous avez créé des sous répertoitre double clic aussi sur les dossiers des sous-répertoires jusqu’à ce que vos photos vouluez s’affichent en dessous sous forme de vignettes. C’est parfois un peu lent, heureusement c’est la seule phase un peu lente, le reste est très rapide.

    La page de couverture

    L’onglet tout en haut et le plus à gauche permet de visualiser le contenu de votre disque dur et affiche les photos en vignettes.

    A gauche j’ai la liste des fichiers de mon disque dur, En cliquant sur la partie que j’ai entouré en rouge vous avez accès à tous les dossiers et fichiers de votre disque dur, choisissez le dossier dédié à votre premier livre photo (c’est parfois un peu lent la première fois). puis double cliquez sur un dossier si vous avez créé des sous répertoires pour faire afficher les vigettes des photos.
    Du côté droit est affichée la page active de votre livre, les zones de photos sont matérialisées par un rectangle avec une croix à l’intérieur. Les zones de texte par des rectangles en pointillés.

    Pour le moment comme indiqué en bas de la fenêtre principale vous êtes sur la couverture de votre livre, il est important d’y mettr une belle photo. Vous choisissez donc dans un des sous répertoires le dossier qui contient cette image superbe pour la couverture.

    Ensuite d’un simple cliqué/glissé sans relacher le bouton de la souris vous amenez la photo choisie dans la fenêtre principale dans le cadre comportant le grand X. Là vous pouvez relacher le bouton de la souris, la photo est en place.

    Parfois les photos paraissent trop grandes il y a un moyen simple de les voir entièrement, placez votre souris au-dessus de la photo, une boite de dialogue apparait, il suffit de cliquer sur l’icone que je vous ai entouré en rouge pour que la photo aparaisse en entier :

    reglage_image

    Notez aussi que vous pouvez faire faire une rotation à votre photo en cliquant sur la petite icône juste à côté, chaque clic fait faire un 1/4 de tour anti-horaire à l’image.

    Et hop ma photo apparait entièrement :

    reglage_image2

    Mais voilà maintenant j’ai des bords en haut et en bas, en plus la zone qui comprendra mon futur titre mord sur la photo ce qui n’est  vraiment pas idéal avec la mise en page automatique. Soit je veux une photo pleine page et j’aurai dû dans mon logiciel de retouche penser que j’avais choisi un format carré pour mon livre et donc recadrer ma photo en format carré, soit je dois changer ma mise en page. Et plutôt que d’utiliser la mise en page automatique, parce que pour le moment c’est pas terrible… je voudrais régler tout cela moi-même, et bien c’est tout à fait possible.

    bouton-manuel

    Cliquez sur le troisième bouton à partir de la gauche en haut de l’interface (celui avec la règle).

    Maintenant vous voyez ceci :

    bouton-manuel2

    Je vous conseille d’activer la grille magnétique et de mettre pour l’espacement 5 mm. Cela sera utile quand vous aurez plusieurs images dans la même page afin de bien les aligner.

    Quand vous passez votre souris sur la page de votre livre vous voyez apparaitre des poignées blanches tout autour de la page, en fait c’est la photo qui est sélectionnée. En prenant les petites poignées rondes pour pouvez redimensionner votre photo et en avec le point rouge au centre déplacer la photo dans la page là où vous le voulez.

    Vous pouvez aussi de la même façon déplacer la zone de titre.

    Notez aussi parmi les icônes, les icônes d’alignement qui donnent la possibilité de faire placer certains objets au premier plan ou en arrière plan. Vous pouvez ainsi se faire chevaucher certaines photos ou remettre un titre au premier plan.

    bouton-manuel3

    Ahhh c’est déjà mieux comme ça ! Même si je ne suis pas du tout sûre que ce sera ma couverture finale ça commence à prendre tournure ;-)
    (Je ferais plutôt un couverture en pleine page, mais c’est surtout là pour vous montrez le maniement du logiciel).


    Le titre

    Mettez un titre sur votre livre.

    Ensuite cliquez dans la partie qui est sous la photo pour donner le titre de votre livre (rectangle entouré des pointillés), tapez le texte. Il apparait en tout petit mais ne vous inquiétez pas nous allons lui donner une apparence plus sympa.

    En haut de la fenêtre de l’interface, cliquez sur le deuxième onglet qui comporte les lettres Abc. Cliquez à nouveau dans la case où vous avez entré votre texte. Vous pouvez maintenant en régler l’alignement, la police de caractère, la taille et la couleur. Surlignez le texte dont vous voulez changer les caractéristiques et faites vos modifications.

    Si vous souhaitez changer le cadre du texte de place, recliquez sur le 3ème onglet en haut à partir de la gauche et comme pour la photo vous pouvez le déplacer à l’aide du point rouge du centre, ou redimensionner le cadre à l’aide des petites poignées.

    Si un point d’exclamation apparait c’est que vous avez trop grossi le texte, il devient alors invisible.

    Essayer différents alignements, différentes Polices de caractères, différentes couleurs de texte. Sur la couverture vous pouvez mettre un titre et un sous-titre. Mettez des différentes parties dans des tailles différentes. Le sous-titre peut indiquer la date de l’événement. Su vous utilisez une couleur qui devra se retrouver à certains endroits sur chaque page, notez sur un papier les coordonnées RVB pour avoir toujours la même couleur de texte pour ces textes là.

    Pour le moment contentez vous d’une police de caractère pas trop grosse. Cet exemple est fait pour vous faire découvrir l’interface.

    A tout moment vous pouvez avoir un aperçu de la couverture ou des pages de votre livre, il suffit de cliquer sur l’outil loupe en haut de l’interface.

    apercu


    Pour revenir au logiciel depuis la fenêtre d’aperçu dirigez votre souris vers le haut de la page et recliquez sur la loupe. Ma couverture n’est pas terminée mais c’est juste pour vous montrer le principe et que tout est possible avec les livres matisséo.

    Maintenant que vous y voyez un peu plus clair, vous allez voir que l’on peut personnaliser beaucoup de choses.

    Regardez l’interface, en haut à droite, vous avez en grisé des petits carrés de couleurs, ils vous permettent de définir la couleur de fond de la page :

    choix_fond

    Actuellement il n’y a pas de noir comme couleur de fond. Faites des essais en cliquant sur les différentes couleurs. Si vous désirez un fond noir pour vos pages, le plus simple est de créer un carré de 2300 x 2300 pixels en 254 dpi (our ce format de livre) sous photoshop ou n’importe quel logiciel de retouche photo et de le remplir de noir (R V et B à 0) puis de l’ajouter dans votre répertoire consacré au livre. Il suffira ensuite de le faire glisser sur les pages que vous désirez avec un fond noir et de le mettre en arrière plan. Faites de même si vous désirez des fonds qui reprenne une des couleurs de vos photos, cela peut vous permettre d’avoir des couleurs de fond personnalisée et Matisséo permet de se servir plusieurs fois de la même image. Si vous vous servez plusieurs fois de la même image Matisséo le note sur la vignette dans la bibliothèque de gauche. C’est très pratique pour ne pas faire de doublons au niveau des photos ou si c’est un fond que vous avez créé de savoir sur combien de page vous avez utilisé votre fond.

    style_pageVous remarquerez aussi « Style de page », quand on clique dessus il y a beaucoup de choix pour la mise en page : titre en haut, titre en bas, sur le côté, titre et sous titre, en indépendant ou par-dessus la photo, etc

    Si jamais vous aviez déjà mis un titre en assez gros il est possible qu’en changeant de format de mise en page le titre ait disparu et que vous ayez à la place un gros point d’exclamation, revenez alors au style de page antérieur, diminuez la taille de la police de caractère et rechangez de style de mise en page.

    Tout est simple et très visuel.

    Pour la couverture vous pouvez choisir de mettre le titre par dessus la photo commr sur l’image que je vous ai mis en haut de l’article ou préférez un (ou deux) bandeau (x) c’est à vous de faire le choix à partir de la liste proposée.

    Personnellement j’aime bien le titre par dessus l’image mais tout dépend de la photo que vous avez inclu dans votre couverture. Il se peut que le titre ne ressorte pas assez bien, dans ce cas il vaut mieux mettre des bandeaux. Il y a parfois de petits bugs du logiciel mais c’est parce qu’il est un peu lent, ne vous inquiétez donc pas si la réponse est un peu lente à venir.

    Ensuite une fois que vous avez peaufiné votre couverture il suffit de clique en bas de l’interface sur le second carré pour passer à la première page du livre.

    Note : sous Win 7 l’ascenseur ne fonctionne du choix de mise en page qu’avec les flèches du haut et du bas, c’es tune habitude à prendre.

    A tout moment vous pouvez passer en mode manuel à partir de pages automatiques pour personnaliser vos pages et les rendre plus équilibrées.


    La première page du livre :

    Ne la surchargez pas, en principe on y trouve une dédicace ou une préface.

    Ensuite pour les pages suivantes vous suivez le même procédé que pour la première page.

    exemple-format-carre

    je vous conseille de choisir la couleur de fond de la page en premier, la mise en page en second, puis d’importer les photos et enfin le texte.

    Si un point d’exclamation apparait c’est qu’une partie du texte est invisible, il faut donc retirer du texte plutôt que de réduire la taille de la police de caractère qui doit être de la même taille sur toutes les pages pour que ce soit plus harmonieux.

    Faites des pleines pages de temps en temps pour vos meilleures photos. Environ un page toutes les deux ou 3 pages en pleine page est un bon choix. Vous pouvez aussi essayer de copier des livres que vous aimez bien.

    Comme pour toute création, pensez à prévisualiser votre travail avant de passer à la page suivante, et de l’enregistrer au fur et à mesure (avec l’outil oupe en haut de l’interface).

    Le logiciel vous attribue un certain nombre de pages (suivant le modèle de livre choisi), vous pouvez ajouter des pages en cliquant sur l’outil plus vert en haut de l’interface.

    N’oubliez pas la dernière couverture, une jolie photo et un petit résumé peut donner un côté encore plus pro à votre livre photo :-)


    Quelques autres infos :

    Comment déplacer une photo ?
    Admettons que vous créez une page avec deux cadres photos, finalement vous désirez que la photos du haut serait mieux en bas, rien de plus simple, vous cliquez sur votre photo du haut et par un cliqué/glissé vous la faites glisser sans relâcher le bouton de la souris vers le cadre photo du bas.

    Comment supprimer une photo du livre ?
    Vous avez mis une photo qui finalement ne vous convient pas, toujours aussi simple, vous cliquez dessus et par cliqué/glissé vous la faites glisser sans relâcher le bouton de la souris vers votre bibliothèque de photos de votre disque dur.

    Puis-je ajouter un léger cadre à ma photo ?
    Oui. Survolez votre photo, en mode image (premier bouton en haut à gauche) les boutons d’option aparaissent. Cliquez sur un des cadres 4 du bas des options.

    Puis-je modifier le nombre de photos par page ?
    Oui, à partir de la page 1 il suffit de cliquer en haut de l’interface en cliquant sur le cadre « photos par page », vous pouvez choisir de 1 à 13 photos par page.


    Puis-je ajouter ou supprimer des pages de mon livre ?
    Oui, utilisez les boutons + et moins de la barre du haut du logiciel. Attention les pages sont ajoutées 2 par 2.


    Comment mettre une photo en panoramique sur une double page ?
    Commencer d’abord par une même mise en page pour la page de gauche et celle de droite en sélectionnant une photo par page en haut de l’interface du logiciel.
    Mettre ensuite votre panoramique dans chaque case (donc deux fois).

    pano
    Un point d’exclamation m’informe que l’image ne s’affiche pas en entier mais c’est normal de toute façon je ne vais utiliser qu’une partie de la photo sur chaque page pour reconstituer mon panorama.
    Je commence quand même par cliquer sur le bouton d’option pour afficher l’image entière sur chaque page. Puis je vais zoomer (de la même quantité sur chaque page) à l’aide du petit curseur, pour afficher une demie image sur chaque page. Je note bien le taux de zoom pour qu’il soit le même pour chaque page afin d’avoir des raccord impeccables. Ensuite par un gliqué/glissé sur chaque image et voilà mon panorama complet :

    pano2


    Je vous ai entouré en rouge le petit curseur pour zoomer dans l’image une fois que vous l’avez remis en taille entière.

    Evitez tout de même de mettre un visage ou du texte à cheval sur deux pages.

    Pensez à faire un prévisualitsation chaque fois que vous terminez une page.
    Pensez aussi à enregistrer régulièrement votre travail. Ce serait trop bête de tout perdre à cause d’une mauvaise manip’ . la première fois utilisez l’icône enregistrez sous, puis les fois suivante (pour le même livre) l’icone enregistrer.

    Toutes les icônes de l’interface ont des infobulles qui s’affichent lorsque vous amenez votre souris dessus.

    L’organisation des pages est un modèle du genre, il suffit de cliquer sur une page dans le chemin de fer sous votre mise en page de saisir un page et de la déplacer là où vous le voulez par un cliqué/glissé. Elle se déplace alors avec tout son contenu et la mise en page que vous lui avez attribué.

    Lorsque vous sélectionnez une page, un triangle bleu marine s’affiche (je vous l’ai entouré en rouge), une fois affiché déplacez votre page même 5 pages plus loin en la faisant glisser le long du chemin de fer des pages.

    chemin-de-fer

    Après une dernière prévisualisation, vous cliquez en haut de l’écran sur l’icône en forme de Caddie pour passer la commande. La suite est d’une extrème simplicité jusqu’à l’envoi de votre création à l’imprimerie.
    Le temps de transfert est assez long vu le nombre de photos, la progression s’affiche en pourcentage, le mieux est de le faire le soir avant d’aller vous coucher.

    Astuce : Si vous avez un logiciel de retouche, créez vos propres fonds personnalisés (pour ce livre en 2300×2300 pixels et 254 dpi), amusez vous si vous le désirez à créer des fonds style scrapbooking, pour les photos destinés aux enfants ou à la famille ça peut être amusant. Créez ainsi plusieurs fonds que vous enregistrerez dans un dossier fonds persos ou dans le répertoire de vos photos destiné au livre. En plus des polices de caratères ludiques que vous pouvez télécharger sur Dafont, votre créativité n’aura plus de limite.

    Voilà à vous maintenant de créer votre livre photos, vous avez tous les éléments pour faire quelque chose de joli :-)

    Petite précision : Pensez au format par rapport au nombre de pages, un livre de 24 pages comporte en fait 12 feuilles, si vous choissez un grand format votre livre va paraitre ridicule !


    _________________________________________________________________________

    Voir aussi

    Livres photos de chez Photoweb


    14 responses to “Offrir un livre de vos photos pour Noël”

    • C’est effectivement une bonne idée, comme les calendriers sur le même principe.


    • pepite

      Je vous ai complété l’article.

      C’est vraiment un site très sérieux, et pour les grenoblois un tour dans leurs installations finira de vous convaincre.

      Les livres sont vraiment de bonne qualité et Matisseo s’emploie à améliorer les produits constamment, ça valait donc bien un petit article et c’est vraiment un cadeau de fin d’année utile sans compter que l’on peut avoir du plaisir à créer des livres photos même pour soi-même.


    • pepite

      J’ai recommencé toute la partie logicielle, avec un pas à pas pour être sûre que vous ne rencontrerez pas de souci.

      Je vais encore compléter un peu les possiblités mais l’article est pratiquement termniné.


    • marcB

      Pour mon anniversaire un de mes enfants m’envoie un livre.

      J’ouvre le paquet, regarde le livre, le retourne et la 4ème de couverture m’interpelle. Je me dis, tiens c’est marrant cette photo est proche d’une que j’ai faite cet été!
      Avant d’ouvrir le livre je vais devant l’ordi, affiche à l’écran ma photo, et là je suis soufflé de voir qu’elle est parfaitement identique à celle du livre!
      J’ai seulement pensé que je me l’étais faite pirater par copie d’un album Picasa en ligne.
      Ce n’est qu’en ouvrant le livre que j’ai compris que mon fils avait réalisé un livre de mes photos.

      Si la mise en page est soignée ça les met bien en valeur et la reliure par collage fait qu’on a que des doubles pages bien continues au centre de la photo.

      Bonne idée d’en parler Pépite, étant convaincu que c’est un excellent moyen de faire plaisir :-)

    • Bonjour et merci pépite pour cette information.
      Ton article tombe à point. J’étais justement à la recherche d’un éditeur de qualité pour réaliser un petit livre sur mes photos de la Loire, et pour avoir une idée de ce que cela pourrait rendre avant de faire une petite exposition .
      Justement aurai tu une petite idée sur les maisons sérieuses pour les tirages, comment réaliser des cadres, les supports de collage, prix de revient? Cela pourrais peut-être faire un article intéressant. Je pense que je ne suis pas le seul à me poser la question.
      Cordialement
      Bruno


    • pepite

      Tout dépend dans quel région tu es, sur Paris Prophot fait ça très bien mais je n’ai aucune idée des tarifs à l’heure actuelle. Tout dépend aussi de ce que tu veux, du format, du papier, des cadres, les contrecollages sur plaques alu en grand format sont chers. Pour les tirages en nombre limité (maximum 30 exemplaires), ils doivent être signés et numérotés.

      Je crois que Photoweb fait du contrecollage sur plaques alu regarde sur leur site. Les tarifs photoweb sont très abordables par rapport aux labos pros qui vont te prendre une fortune.

      Si tu veux réaliser des cadres il faudra faire aussi des passe partout (ou les acheter). Pour le passe partout on trouve souvent les cartons dans des magasins de loisirs créatifs après il faut te munir d’un bon cutter, et d’un outil à lisser pour lisser les bords de coupe. Entre autre il te faut : règle métallique, colle, ciseaux, cutter, équerre 45°, lissoir.
      Ta photo pour bien faire doit faire au moins 1.5 cm de plus que le passe-partout. Au besoin sous ton logiciel de retouche tu lui ajoutes 1 cm de cadre qui disparaitra sous le passe partout mais permettra d’avoir un passe partout qui vient se poser sur la feuille de ta photo. le passe partout doit toujours prendre un peu sur la photo afin d’éviter les surprises car ce n’est pas beau de voir les bords de la photo dans ce cas là. Et pire si on ne voit qu’un bord et qu’en plus il est très légèrement de travers, même d’un millimètre ça se verra.

      Pour la fabrication des cadres on trouve des bois assez facilement même parfois dans les magasins de bricolage. Si tu veux les mettre sous verre il faut acheter du verre anti-reflets et anti UV. Je n’aime pas trop les photos sous verre, il vaut mieux leur faire passer un vernis par un labo.

      Matériel pour créer un encadrement simple :
      On trouve ce matériel dans tous les magasins de bricolage.
      - Des baguettes de bois à choisir selon la largeur désirée : de 1 à 5 cm en moyenne.
      - De la colle à bois
      - Quatre angles en plastique
      - De la peinture ou du vernis afin d’assortir la moulure à l’oeuvre ou du noir pour les tableaux en expo.
      - Une boite à onglet (pour découper les angles)
      - Une scie
      - Un pinceau (pour la peinture)
      - Un fond (en bois fin de la taille du cadre que tu fais découper par ton magasin de bricolage)
      - Une ficelle
      - Deux attaches
      - Des petits clous

      Réalisation :
      La difficulté est de parvenir à obtenir des angles intérieurs propres.

      Etape 1 : Les mesures ! Calculer avec patience et précision la taille que devra faire la fenêtre intérieure du cadre, en longueur et en largeur. Fixez les mesures au crayon sur l’envers du cadre, et toujours avec précision.

      Etape 2 : C’est là que la boîte à onglet est utile. Tu découpes les baguettes selon la taille nécessaire. Il ne faut pas se tromper dans le sens des baguettes. On met une baguette dans la boite à onglet et on la découpe pour obtenir un angle à 45 degrés. Attention : La plus petite dimension sera à l’intérieur et pense à laisser un millimètre de marge afin que la photo et le passe partout ne se retrouvent pas coincés à l’intérieur et ne gondolent pas.

      Etape 3 : Une fois les baguettes découpées, il faut les assembler à l’aide des angles en plastiques, puis procédez au collage avec la colle à bois. Peindre ensuite les baguettes. Si elles sont déjà prépeintes il faudra tout de même les repeindre à cause des angles de coupe.

      Etape 4 : Le cadre est prêt, le poser face contre terre, insérer la vitre prédécoupée si tu en mets une, puis le passe-partout, puis l’image, et enfin le fond. Il est préférable de coller l’image sur le fond afin qu’elle ne glisse pas. Afin de fixer l’ensemble, il faut ensuite répartir régulièrement sur l’ensemble de l’arrière du cadre des petits clous qui viendront se nicher dans les baguettes et maintiendront l’ensemble.

      Etape 5 : Pour finir tu fixes les deux attaches à l’arrière du cadre à équidistance du haut du cadre et tu les relies avec la ficelle en prenant soin qu’elle ne soit pas trop longue pour ne pas dépasser du cadre une fois installé.

      Autrement tu peux aussi faire tes tirages toi même, à noter que les imprimantes spécialisées photos chez Epson à partir du fomat A3 + ont en général une catouche de vernis mais les tirages reviennent aussi vite assez cher quand tu prends du papier de qualité (Epson ultra brillant, Hahnemühle photo rag pour le mat, Canson satiné, aquarelle ou toilé), le choix est large si tu imprimes toi-même.
      j’avais commencé un article sur le sujet, il faudrait que je le termine.

    • Merci pépite pour toutes ces explications. Pour ce qui est de la découpe, construisant des modèles réduits de bateaux je suis équipé pour des coupes très précises..Il n’y a que pour le collage sur support de la photo que je suis un peu moins sur de moi, éviter le gondolage à l’application.
      Peut-on aussi prendre comme support du carton plume ? le poids de l’ensemble serait plus léger.
      En tout cas merci pour la promptitude de ta réponse.
      Cordialement
      Bruno


    • pepite

      Oui tu peux prendre du carton plume mais est-ce que ce sera assez rigide ?
      Pour la colle il faut faire attention certaines colles n’étant pas compatibles avec le papier photo.
      il y des colles spécifiques mais comme ça fait un moment que je n’ai pas fait de cadres je ne me souviens plus de la marque et du type de colle, j’essaierai de retrouver ça.

    • Merci pépite pour tous ces renseignements.


    • Ecksell

      Coucou Pépite !

      Bon, à ce que je vois, mon petit mail t’a donné des idées lol ;)
      Quel article dis-donc wahou 8)

      On ne prend pas assez le temps de se faire plaisir parfois avec des petits livres photos pour se rappeler d’une époque/période. Et c’est pas dans 10ans qu’on va trier la bibliothèque pour faire un livre…
      En plus, plus tard nous n’aurons plus les mêmes envies, même choix de photos, bref, c’est une bonne idée pour les amateurs de photos.

      Du coup, comme je te le répondais en aparté, l’offre matisséo m’intéressait bcp mais une autre offre valable jusqu’à demain soir chez photoweb convient parfaitement donc pour cette fois de mon coté, ce sera photoweb.Mais je sais où venir chercher les conseils le jour ou je réaliserai qqchose chez matisséo.

      Sinon, j’ai bien avancé sur les livres que j’ai à faire.
      Alors photoweb, la réalisation se fait en ligne mais l’interface est très souple, bien pensée et fonctionne très bien.
      Les choix de motifs, mise en page etc..etc.. sont vraiment fournis et varié, la qualité a l’air au rendez-vous.
      On verra ça dans quelques jours. Mais ça s’annonce bien.

      Une chose est sure en tout cas, il ne faut pas travailler avec photobox, j’ai eu occasion de faire plusieurs choses chez eux et le rendu m’a déçu (trop saturées).
      De plus leur logiciel de réalisation en ligne ne marche pas bien du tout donc c’est une perte de temps hallucinante ! Et si c’est pour « gratter » qqs € ça ne vaut pas le coup de se galérer comme j’ai pu faire ces derniers jours.

      En autre expérience, j’ai essayé photocité, ils ont aussi un logiciel à installer et ça j’aime bien mais leur réalisation ne sont pas transcendantes en termes de finition.
      La méthode de construire en local via un logiciel dédié et télécharger une fois fini le livre est la meilleur solution pour ne pas subir la charge des serveurs en cette période très fréquentée des magasin de photos en ligne.
      Malgré que comme je le disais, hier j’ai passé la journée sur photoweb et aucun souci.Sauvegarde toujours ok, prévisu nickel.
      -Ah au passage, une chose que j’ai pas trouvé sous photoweb mais je n’ai pas encore trop cherché, je ne sais pas si il existe la « commande enregistrer sous »…
      En fait, je fais 2livres de mes petiots pour leur g-parents respectifs. Donc photos communes pour la 1ere partie mais différentes pour la fin.
      J’ai 3repretoires dédiés en local et la base commune est bien avancée mais je ne sais pas si il va falloir que je refasse tout le boulot pour le 2ème livre ou si je peut éditer et enregistrer un copie… Réponse ce soir !
      Car apparemment, à la lecture de ton article, chez matisseo c’est possible…-
      A contrario, chez photobox c’est des erreurs continuelles dans les chargements des pages, aussi bien pour le livre que pour le paiement !!!
      Parfois, il affiche « image non disponible » alors que l’image est bel et bien là, un doute s’instaure, pas bon bref → A eviter.

      Merci en tout cas pour ton article, tes conseils sur le rythme de charge du livre (pleine page, 3/4 par page, le choix des thèmes etc..etc.. sont vraiment intéressants.)

      Bon courage à tout ceux qui bataillent pour boucler leurs œuvres à temps lol
      Et bonne semaine à tous !


    • pepite

      Je pense que tu ne seras pas déçu par Photoweb si tu mets bien tes photos à la bonne résolution, ils ont bonne presse et la colorimétrie est bien respectée (à condition que ton écran soit calibré).

      Avec matisseo tu peux enregistrer ton travail et produire un deuxième livre à partir des mêmes dossiers photos car il ne les ote pas de la liste au fur et à mesure, tu peux donc construire plusieurs livres avec des photos communes.

      :-)


    • pepite

      Il y a une chose un peu pénible chez Photoweb quand on veut par exemple changer une image de place, il faut la remettre dans la bibliothèque, sauf que parfois le logiciel ne le fait pas, il faut donc aller la rechercher sur le disque dur. Pas très pratique quand on a beaucoup de photos dans le dossier du livre, heureusement j’avais créé un répertoire sur mon disque dur spécialement pour le livre, j’ai donc retrouvé assez rapidement les photos manquantes.

      …Bon et bien je viens de commander un livre de 62 pages chez photoweb, il ne reste plus qu’à attendre pour voir la qualité du rendu et de fabrication.
      Je vais aussi me rendre compte du délai de livraison en période de fêtes ;-)
      Je vous tiens au courant.

      Je pense tout de même que je commanderai le prochain chez Matisséo, les photos qui disparaissent de la bibliothèque quand on veut les y remettre pour les mettre ensuite sur une autre page m’a un peu gonfflé.
      Sinon à part ça la contruction d’un livre chez Photoweb est d’une simplicité enfantine.


    • pepite

      J’ai créé une catégorie « Créer un livre photo » que l’on retrouve donc dans le menu de droite, ce sera plus facile pour y revenir quand ces pages là seront cachées par toutes les nouvelles pages qui vont arriver ensuite sur le blog.


    • pepite

      Je suis impatiente de recevoir mon livre photo, j’ai commandé le 6 donc ça ne devrait pas tarder, en principe je devrai le recevoir dans la semaine qui vient.


     Leave a reply