• Fuji hybride X-Pro1 à objectif interchangeable

    presentationX-Pro1


    Les photographes experts et  pros l’avaient réclamés à corps et à cris, Fuji les a entendu ;-)

    Fuji l’avais promis et je vous avais dit la semaine dernière que nous en aurions des nouvelles cette semaine, le voilà.

    Fuji a poussé dans les moindres détails la finition de son boitier en alliage de magnésium peint à la main comme chez Leica et a poussé le désir de perfection en fournissant des paresoleils, livrés avec les objectifs, en aluminium.

    Il est doté d’un capteur APS-C 16 millions de pixels fabriqué par Fujifilm appelé X-Trans CMOS dont Fuji dit qu’il est capable de concurrencer les boitiers 24×36 full frame. Ce capteur de conception nouvelle n’a pas besoin de filtre passe-bas pour réduire le moiré et peut ainsi profiter du piqué maximal. Il est accompagné d’un processeur EXR Pro.


    Xpro1


    Il sera accompagné au moment du lancement de 3 optiques dédiées à ce boitier :

    Un 18mmF/2  (XF 18mmF2R) équivalent 28mm.
    Un 35mm F/1.4 (XF 35mmF1.4R équivalent 50mm.
    Un 60mm F/ 2.4 (XF60mmF2.4R) macro équivalent 90mm.

    Ces trois optiques sont dotées de lamelles arrondies et d’un fut en métal de haute qualité. Les objectifs sont conçus pour être monter au plus proche du capteur afin d’obtenir la plus haute résolution possible même sur les bords de l’image.

    Chacun des objectifs possèdent une bague de mise au point manuelle et une bague de diaphragme par pas de 1/3.

    On retrouve le même système de viseur hybride que dans le X100 avec une couverture de 100%, un interrupteur se trouvant sur le devant du boitier pour baculer entre les différents systèmes de visée optique ou électronique.


    Fujifilm-X-Pro1-dessus


    De nouveaux modes films sont aussi disponibles pour les photographes professionnels de studio simulant les films négatifscouleur de Fujicolor (PRO et PRO 160 NS 400NH) destinés aux mariagistes et portraitistes. On retrouve également les modes films simulant les films argentiques bien connus comme le Velvia aux couleurs vives, les tons peaux douces, l’aspect Astia, et l’aspect naturel du Provia. Monochrome + filtre jaune, monochrome + filtre rouge, monochrome + filtre vert, Sépia.

    Le X-Pro1 propose aussi des bracketing sur les modes films, avec AE, la dynamique et un bracketing sur la sensibilité.

    Le boitier se veut volontairement rétro et luxueux et s’adresse avant tout aux experts, il ne possède d’ailleurs pas de mode auto. De rétro il n’en reprend pas seulement le look, vous retrouverez aussi la bague de diaphragme sur les objectifs, le barillet des vitesses à côté du déclencheur.

    Un nouveau bouton « Q » fait apparaitre un panneau de commande à l’écran pour accéder à un éventail de fonctions qui nécessitaient aupravant sur le X100 un voyage dans les menus.

    quick_menu_300


    Fuji affirme que son nouveau capteur est capable de donner des images à la hauteur du Canon 5D Mark II.

    L’obturateur du X100 silencieux a disparu, il est remplacé par un obturateur classique.

    Le boitier est plus imposant que les Panasonic G ou que le Nex 7 mais demeure relativement compact.


    Caractéristiques :

    Format d’image : carré, 3/2 et 16/9ème plus mode panorama.

    Sensibilité : auto (jusqu’à 400 iso), auto (jusqu’à 800 iso), auto (jusqu’à 1600 iso), et de 100 à 6400 iso en réglage manuel ( + 100, 12800 et 25600 en mode étendu).
    Bracketing sur la sensibilité iso : ± 1/3 IL, ± 2/3 IL, ± 1 IL.

    Balance des blancs : 7 préréglages :

    • Jour
    • Ombre
    • Fluorescent lumière du jour
    • Fluorescent chaud
    • Fluorescent froid
    • Incandescent
    • Sous marine
    • Température Kelvin

      + balance des blancs personnalisée.


    Format de fichiers : jpeg, raw, raw + jpeg.

    Autofocus : par détection de contraste, multizone, centre, simple, continu, Live View.
    One shot (S-AF), continu(C-AF) ou mise au point manuelle (MF).

    Ecran : fixe 3 pouces 1 230 000 points non tactile.


    x-pro1_dos


    Vitesse d’obturation de 30 secondes à 1/4000ème de seconde et de 1/4 à 1/4000ème de seconde en mode Programme, bulb maxi 60 minutes.
    Retardateur 2 ou 10 secondes.
    Rafales 3 ou 6 images/seconde

    Modes d’exposition : PSAM : Programme, priorité ouverture, priorité vitesse ou manuel.

    Pas de flash intégré.

    Flash externe optionnel EP-X20.
    Synchro flash : 1/180ème de seconde.


    fuji_x_pro_1_flash


    Mode de mesure : Multizone, pondérée centrale ou spot.
    Compensation d’exposition : ± 2 IL (par pas de 1 / 3)
    Bracketing sur l’exposition : ± 1/3 IL, ± 2/3 IL, ± 1 IL.


    Réglage de la plage dynamique :

    • auto (100/400%),
    • 100%
    • 200%
    • 400%

    Bracketing sur la dynamique : 100%, 200% ou 400%.

    Vidéo : H.264 avec micro stéréo en 1920 x 1080 (24 fps)

    Autres: histogramme, quadrillage, niveau électronique, réglages de l’espace couleur, la saturation, la netteté, réglage du bouton Fn…

    Cartes mémoire : SD, SDHC, SDXC.
    Connecteur HDMI et USB 2
    Energie : batterie rechargeable NP-W126 permettant environ 300 photos par charge.
    Poids nu : 450 grammes avec la batterie et carte mémoire.

    dimensions_face


    Dimensions : 13.9 x 8.18 x 4.3 cm.


    Prix officiel inconnu pour l’instant mais Fuji mettant l’accent sur le luxe et la qualité de fabrication il ne faut pas s’attendre à un prix léger.

    Sur la photo du haut le X-Pro1 est accompagné de l’objectif 18mm.

    Il n’est pas prévu de zoom pour l’instant mais ce serait prévu pour plus tard.

    Prix (non officiels) annoncés par amazon :  il faut compter sur 1700 $ boitier nu et entre 500 et 600$ pour chaque objectif.

    Je m’y attendais ;-)

    Disponibilité : Fin Mars.

    Le boitier se veut de haut vol et à écouter Fuji ce serait le meilleur boitier du marché, full frame compris… mais c’est le constructeur qui le dit, on attendra donc les photos tests pour vérifier si le boitier est bien à la hauteur de son prix.

    Regret : Pas de zoom disponible actuellement, pas de télés prévus pour le moment, surement à cause des problèmes que pose la multivisée qui s’adapte ici en fonction des optiques fixes montées sur le boitier (18, 35 et 60mm). Comment va se comporter le viseur hybride avec les très grands angles et les téléobjectifs, il semblerait qu’alors seule la visée électronique sera exploitable pour les focales qui ne peuvent entrer dans le cadre optique.
    Le boitier s’adresse donc plutôt aux pros et à ceux qui n’hésitent pas à changer d’optique suivant les prises de vues et plutôt aux paysagistes et reporters. Pas d’écran orientable.

    IMPARDONNABLE : L’oublie du correcteur dioptrique ! Si vous n’avez pas 10/10 à chaque oeil impossible de régler le viseur à votre vue !

    Accessoires : Flash optionnel EP-X20.


    Comparaison de taille :

    Sony Nex 7, Fuji Pro 1, Leica M9 :

    Fuji pro 1 Nex 7 Leica_m9



    Objectifs

    Les X-Pro1 avec le 60mm macro :

    X-Pro1_et_60mm_macro_430




    Le boitier avec le 18 mm et avec le 35 mm :

    x-pro1_et_objectifs2

    Dimensions des objectifs  :

    18mm : 6.45 x 4.06 cm
    35mm : 6.5 x 5.49 cm
    60mm : 6.41 x 7.09 cm


    Les 3 optiques côte à côte :

    3 objos

    Caractéristiques des optiques :

    18mm f/2 équivalent 27mm :
    8 éléments en 7 groupes
    2 éléments asphériques
    ouverture de f/2 à f/16
    Diaphragme 7 lamelles arrondies.
    Distance minimale de mise au point : 18 cm
    Diamètre de filtre : 52mm.
    116 grammes.
    Référence : XR 18mm F2 R


    35mm f/2 équivalent 53mm :
    8 éléments en 6 groupes
    1 élément asphérique
    ouverture de f/1.4 à f/16
    Diaphragme 7 lamelles arrondies.
    Distance minimale de mise au point : 28 cm
    Diamètre de filtre : 52mm.
    187 grammes.
    Référence : XR 35mm F1.4 R


    60mm f/2 équivalent 91mm :
    10 éléments en 8 groupes
    1 élément asphérique
    1 élément de dispersion
    ouverture de f/2.4 à f/22
    Diaphragme 7 lamelles arrondies.
    Distance minimale de mise au point : 27 cm
    Diamètre de filtre : 39mm.
    215 grammes.
    Référence : XR 60mm F2.4 R Macro


    Mise à jour :

    Liste des objectifs prévus pour 2012-2013 en plus des 3 ci-dessus :

    Pour 2012

    • 14 mm f/2,8
    • 18-72 mm f/4 stabilisé

    Pour 2013

    • 28mm f/2.8 pancake
    • 23mm f/2
    • 72-200mm f/4 stabilisé équivalent 100-300 f/4
    • 12-24mm f/4 stabilisé

      Il y aura donc bien des zooms pour le X Pro 1


    Mise à jour février 2012 :

    Voici donc les tarifs officiels publiés par Fujifilm Allemagne :

    Le boitier sera donc à 1599 euro.

    Les objectifs 18mm et 35mm à 579 euros et le 60mm à 629 euros.

    Le flash EF X20 sera à 199 euros, la housse à 149 euros et les différents filtres à 69 et 79 euros.

    Disponibilité : fin mars, début avril.


    37 responses to “Fuji hybride X-Pro1 à objectif interchangeable”

    • La plus de doute possible, Fujifilm attaque directement l’ Icône ancestrale qu’ est encore le Leica série M….
      Et l’ argument prix est ici trés agressif…car pratiquement au tiers de l’ équivalent griffé Leica….! ( voir l’ article de Focus-numérique: annonce-hybride-optiques-interchangeables-pro1 )

      Reste à valider l’ efficacité du nouveau capteur…mais déjà sur le X100 les résultats étaient portés au pinacle par la profession…pas de raison d’ imaginer que les ingénieurs de Fuji vont se fourvoyer avec le nouveau venu….ils auraient l’ aire de quoi à la face du monde…!!!


    • pepite

      Le prix annoncé par Amazon ne m’étonne pas, je m’y attendais, donc si amazon a les tarifs officiels il faut compter sur 1700 $ boitier nu et entre 500 et 600$ pour chaque objectif.

      Je ne le comparerai pas aux Leica, Leica a une gamme optique très étendue de haut vol, il faut aussi voir du côté des optiques proposées par Fuji pour son boitier. Je ne sais pas si Fuji sortira un téléobjectif ni si un zoom serait compatible avec le système de visée Fuji. Cela reste donc un appareil de « niche ». Il est indéniable que lorsque Fuji avait sorti son X100 à allure rétro il voulait faire penser à un Leica plus abordable.

      Moi… je suis comme saint Thomas, je veux voir pour croire ;-)
      Avec ces tarifs Fuji a intérêt à assurer !

      J’ai de plus en plus l’impression que la gamme des hybrides va devenir avant tout une gamme luxe. Chaque boitier qui sort est encore plus cher que le précédent annoncé. Cela dit la qualité de construction de ce Fuji semble irréprochable.

      Mais 3300$ avec les 3 objectifs ça fait quand même sacrément cher, mais je ne doute pas que pour certains pros ce boitier sera bien venu.

      Je me contenterai de l’admirer ;-)

      Dire que dans deux ans il sera obsolète ;-)

      Il n’est pas censé de le comparer au Nex 7 de Sony, la philosophie n’est pas du tout la même. Le Sony s’adapte à tous types de photographes ou presque en fournissant le choix de zooms ou de fixes avec possibilité de téléobjectifs en plus de sa gamme d’objectifs fixes. La possibilité d’adapter des optiques d’autres marques y compris des optiques Leica.
      L’ergonomie est aussi totalement différente. Le fuji s’adresse plutôt aux photographes professionnels paysagistes et aux reporters, d’ailleurs si j’ai bien compris il ne possède aucun mode auto. ll est clair qu’il ne s’adrese pas aux débutants alors que le Nex peut satifaire toutes les tranches de photographes.

      La seule comparaison entre les deux boitiers pourrait être celle concernant la qualité d’image. Je pense d’ailleurs que c’est pour cela que la presse reprend le Nex en référence puisque c’est actuellement le boitier avec un capteur de réflex APS-C le meilleur du marché.

      Pour mettre Fuji en boite (c’est juste une blague un peu ironique hein ) : « Comment ? A ce prix là le gainage est en « simili » cuir ? » Pfuuuu ;-)

      Cela mis à part si on m’en offre un je ne le refuserai pas si la qualité d’image est aussi belle que celle annoncée ;-)

      Mais en fait il ne me serait pas vraiment d’utilité pour le type de photo que je prends en majorité.


    • pepite

      je vous ai ajouté des vues du boitier et j’ai complété les caractéristiques.

      … et les caractéristiques des objectifs.

      Je me suis donné du mal je vous ai bien complété l’article.

      Au niveau du flash je suis étonnée que Fuji ne sorte pas un flash cobra orientable, je trouve celui dédié trop près de l’optique… vous me direz que les pros n’utilisent que rartement un flash directement monté sur le boitier ;-)


    • pepite

      Premières photos disponibles issues du X Pro 1 :

      X_Pro_One_exemples_photos

      Il n’y a pas beaucoup d’exemples surtout en hautes sensibilités. Je suis même presque certaine que le Nex 5N est moins bruité à 1600 iso. Les images sont belles mais je ne suis pas sûre qu’il y ait une grosse différence avec les derniers Nex et comme dit un pro :

      Le niveau de qualité maximale, de capteurs de ht gamme, n’est visible qu’apres A2. Pour tous les autres tirages, les qualités présentes, y compris dans les moyens de gamme (env 500e, et hors compacts à capteurs minuscules) sont tous pratiquement nivellés désormais sur A3, si le post-producteur est futé.


    • Cyan

      Merci pour cet article…

      Et attendons un peu pour les images…


    • pepite

      On est quand même bien dans du haut de gamme c’est flagrant sur les photos affichées à 100%, notamment sur la photo avec le cordon où les Hautes Fréquences sont très bien respectées.

      Pour la dynamique je ne me faisais pas de souci Fuji étant un expert en la matière et si quelqu’un se rapelle des réflex Fuji S5 pro… ;-)

      Comme pour les Nex au début il manque des optiques pour le moment et d’ici là le prix du Fuji aura peut-être bien baissé.

      En tout cas je ne regrette pas mon Sony Nex 5N qui produit de superbes images.

      Ah oui j’ai oublié : le correcteur dioptique pour adapter le viseur à votre vue pour le Fuji pro one est optionnel !!!! Mesquin vu le prix du boitier !

      Et dire que je trouvais les derniers Sony Nex relativement chers ! ;-)


    • le questioneur

      dommage complexe pour un débutant ce fuji non?

      quand tu parles du meilleur capteur apsc du moment tu parles du 16 mpx (5n)ou du 24mpx (nex7)?


    • pepite

      Je parle du capteur 16 millions de pixels que l’on retrouve sur le Nikon D7000 et le Pentax K5 et qui semble à l’unanimité encore meilleur avec le Sony Nex 5N mais aussi de celui du Nex 7 ici dont la presse semble unanime pour dire que les images en basses sensibilité de ce nouveau seraient les meilleures, mais on a pas encore assez de retour sur le terrain pour le Nex7 pour juger vraiment sur pièce.

      Il y a une chose qu’il faudra aussi vérifier avec le Fuji Pro 1 c’est la rapidité de l’autofocus qui est un des défauts du Fuji X100 et il semble à première vue que le Pro 1 ne soit pas une fusée ce qui confirmerait sa vocation de boitier plutôt typé paysage.

      Effectivement je ne le vois pas comme un boitier pour débutant, c’est d’ailleurs ce que je disais plus haut. Pas de mode tout auto, pas de zoom à la sortie du boitier, Fuji cible vraiment les pros dès le départ.

      Les comparaisons Nex 5N, Nex 7 et Fuji X Pro 1 vont être intéressantes au niveau de la qualité d’image, même si je suis persuadée comme le pro que je cite plus haut qu’à ce niveau de qualité la différence sera invisible sur des tirages 40 x 60 cm et encore moins en affichage écran (d’ordinateur ou de télé) ou web.


    • Cyan

      tests en date du 18 janvier sur la gestion du bruit électronique du X-Pro1 (version prototype seulement) sur le site de Focus Numérique.

      Extrait : « Autant le dire tout de suite, le X-Pro1, même en préversion est plutôt convaincant avec un bruit pratiquement invisible jusqu’à 1600 ISO et un moutonnement progressif au-delà.

      À 3200 le grain est extrêmement fin et peu coloré.

      À 6400 l’image conserve une excellente tenue et il faut vraiment monter à 12800 ISO pour noter un bruit chromatique plus important.

      Mais regardez l’image à 25600 ISO, elle est vraiment impressionnante : le grain est très présent (un peu grossier) et coloré sur les aplats foncés (les noirs comportent des marbrures violettes), mais globalement pour un capteur APS-C c’est vraiment surprenant ! Tout cela est très prometteur et le X-Pro1 a de bons atouts pour devenir une nouvelle référence. »


    • pepite

      Il est certain que cela fera partie du top de l’année 2012 en qualité photo pour les paysagistes même si en hautes sensibilités il n’atteint pas les derniers Sony Nex, les pros pour le reportage attendent surtout de voir la réactivité de l’autofocus sur le terrain car le Fuji X10 a un autofocus qui a la réputation d’être lent.

      On en saura plus quand un boitier de série sera disponible.


    • pepite

      Fuji a dit que le X-Pro 1 sera accompagné par au moins un modèle moins cher.

      La marque a spécifié aussi que les distorsions des prises de vues faites avec le grand angle 18mm seront corrigées automatiquement.

      Les ventes du X100 ont surpris Fuji puisqu’il s’est vendu à deux fois plus d’exemplaires qu’ils ne l’envisageaient.


    • Cyan

      Un modèle moins cher que la version « pro »… donc une version « expert »? Pour concurencer quoi… ?

      Cependant en termes de compacité les Nex (à capteur APS-C), les GF/GX1 de Pana et les EP d’Olympus l’emportent quand même…car tant le X100 que le X-Pro 1 sont gros et ne peuvent pas être mis dans une poche !


    • pepite

      Ces boitiers Fuji s’adressent à des photographes très experts voire pro qui mettent rarement leurs boitiers dans une poche, de toute façon dès que l’on a plusieurs optiques le sac même petit devient vite obligatoire ;-)

      Il sont tout de même moins encombrants qu’un réflex, je pense que les hybrides en général sont plus comparables en dimension à des bridges qu’à des compacts.

      Mais tu as raison avec ses 14 cm de large le X Pro 1 (13.9 x 8.18 x 4.3 cm.) est en fait le plus grand hybride du marché.
      …Je viens de voir qu’il est même plus large que le réflex Pentax K-r : 12.5 x 9.7 x 6.8 cm et que le Canon 600D : 13.31 x 9.95 x 7.97 cm mais il est un peu moins haut et surtout moins épais qu’un réflex.
      Comparé au Nex 5N ( 11.08 x 5.88 x 3.82 cm) c’est sûr que c’est un monstre.
      Même le Nex 7 qui comporte un viseur intégré est plus petit : 11.9 x 6.69 x 4.26 cm.
      Il faut tout de même relativiser car à part en largeur il est proche de la taille du Panasonic G3 : 11.5 x 8.4 x 4.7 cm.


    • ToonSpirit

      Un beau boitier qui plaira aux photographes avertis (et un peu fortunés aussi). Curieux de voir ce qu’il va donner.

      Par contre Fuji semble avoir des soucis avec ses capteurs de X10 et du futur XS-1 (taches rondes blanches qui apparaissent sur l’image).
      J’ai vu ça il y a 10 jours et je ne sais pas si c’est réglé depuis (c’était en cours d’investigation mais Dpreview et d’autres sites en ont pas mal parlé).
      Il faut espérer que leur nouveau capteur utilisé sur cet appareil n’aura pas de soucis.


    • Jc

      Bjr,
      On semble connaitre le prix définitif ici depuis le 15 janvier :

      « MAJ du 16/01/2012 : Fujifilm France nous a confirmés les prix du X-pro1 et des objectifs lors de notre rencontre au CES 2012. Le X-Pro1 sera vendu 1590 euros nu. Les objectifs XF 60mm sera vendu 629 euros, le 35mm et le 18mm seront tarifés 579 euros. Les premiers kits arriveront sous deux mois avec un premier bundle X-Pro1 + 35mm (soit équivalent 50mm environ). »

      Effectivement il est urgent d’attendre les test grandeur nature et retours des premiers utilisateurs, car à ce prix il serait dommage de se tromper.
      Cordialement.


    • pepite

      Plus ça va plus les hybrides coûtent une fortune !

      A ce prix je n’achèterai surement pas ce boitier, pourtant j’aime bien Fuji mais pour le prix on a un boitier réflex dans le haut de la moyenne/haut gamme.

      A part ça, Fuji prévoit pour l’automne 2012 pour son Pro 1 :

      - un super grand-angle XF 14 mm f/2,8
      - un zoom standard 18-72 mm IS f/4 avec ouverture constante et stabilisé

      en 2013 :

      - un 28 mm f/2,8 (pancake)
      - un 23 mm f/2
      - un télézoom 72-200 f/4 IS
      - zoom grand-angle 12-24 mm f/4 IS

      En plus les 3 focales fixes prévues à la sortie du boitier.


    • Jc

      Un boitier reflex et un télémétrique n’ont rien à voir, ni dans les technologies déployées, ni dans les photos faites avec.

      Les comparer est un non sens selon moi, surtout avec un critère de prix. A mon avis ça revient à comparer un 4×4 avec une petite sportive, ou une Harley avec une hayabusa ;)

      Je n’ai rien contre les reflex, j’en ai depuis … bref longtemps. Mais je serais heureux de trouver dans cet appareil l’outil qui me permettra de faire les photos que j’affectionne aujourd’hui.

      Bref attendre prix + vrais tests avant de rêver vraiment ou de retourner à mon reflex + 24mm …

      ^_^


    • pepite

      Je suis d’accord pour les photos faites avec, par contre pour le prix, ce boitier est équipé d’un capteur de réflex APS-C comme un réflex, je veux bien que le viseur coûte plus cher à fabriquer et que la qualité de fabrication est superbe, mais je trouve tout de même le prix trop élevé mais c’est un jugement personnel parce que ce type de boitier ne correspondrait qu’à une utilisation ponctuelle pour moi.


    • Jc

      Oui, je comprend. Je trouve aussi le prix de ce boitier trop élevé.
      De manière générale je pense que les fabricants exagèrent. Fuji comme les autres, mais pour l’instant ils n’ont aucun concurrent :(


    • pepite

      Quelques photos issues d’un X pro 1 de pré-série :

      fuji_X_pro_1_exemples

      Le moins qu’on puisse dire c’est qu’elles ne sont pas très artistiques mais ça peut donner une idée vague même si on préfèrerait en voir au moins deux ou trois en pleine résolution.
      Ce ne sont pas ces photos qui me convaincraient d’acheter un X pro 1 ;-)


    • pepite

      Voici donc les tarifs officiels publiés par Fujifilm Allemagne :

      Le boitier sera donc à 1599 euro.

      Les objectifs 18mm et 35mm à 579 euros et le 60mm à 629 euros.

      Le flash EF X20 sera à 199 euros, la housse à 149 euros et les différents filtres à 69 et 79 euros.

      Disponibilité : fin mars, début avril.

      En attendant vous pouvez télécharger le manuel : Manuel Fuji X pro 1


    • pepite

      Quelques photos sont visibles, prises en hautes sensibilités, malheureusement pas en pleine résolution donc on peut difficilement juger en taille web mais la dynamique a l’air excellente et le modelé très agréable, je vous donne le lien :

      Exemples_photos_Fuji_X-Pro-1


    • pepite

      Je n’avais pas fait d’article sur le Fuji X-10 mais ça râle énormément contre Fuji aux US à propos de ce boitier, la mise à jour ne corrige apparemment absolument rien au phénomène observé des disques blancs et des artefacts sur les photos. Même Dpreview a observé que la mise à jour du firmware sensé apporter une amélioration n’a absolument rien corrigé.

      Avant d’essuyer les plâtres avec le Fuji Pro-One il sera bon de laisser passer les premières séries pour voir si il n’y a pas un loup dans la bergerie et ne pas se précipiter pour acheter.

      En tout cas cette histoire de capteur du X10 qui serait en fait défectueux fait beaucopup de mal à la marque qui s’évertue à dire qu’on retrouve cela sur tous les numériques. La mauvaise foi de Fuji consernant son boitier en donne une mauvaise image. Dommage pour une boite qui était connue jusqu’ici pour son sérieux.

      Lien vers l’article et les commentaires : dpreviewx10-firmware-disappointingly-ineffective (en anglais).

      Ils ont intérêt à vraiment bien assurer avec le Pro one sinon je ne donne pas cher de l’avenir de la marque.

      Un exemple de réaction d’un internaute :

      « J’ai acheté un X10 dès sa sortie pour Noel , sur la base des spécifications et du look, parce que j’avais confiance en Fuji qui m’a fourni mon appareil préféré, le S5 Pro . J’ai été tout de suite confronté au problème des disques de lumière cramées, notamment avec les décorations de Noel. Cet appareil est à mon avis quasiment inutilisable la nuit s’il y a des éclairages et pose fréquemment des problèmes le jour.
      J’ai constaté que sur les forums on en parlait, particulièrement sur DPR. Bien sur il y a toujours des fans pour nier la réalité, mais dans l’ensemble le problème était clairement reconnu. J’ai posé la question sur le site Fuji, mais mon post n’est jamais apparu et je n’ai pas eu de réponse.

      Après plusieurs semaines Fuji a reconnu qu’il y avait un léger problème, uniquement en mode EXR (ce qui est faux), et indiqué qu’un firmware le corrigerai. Le firmware est arrivé, il n’a pratiquement aucun effet, on a toujours ces disque blancs, qui rendent les photos inutilisables sauf pour ceux qui ne s’intéressent pas à la qualité d’image. Je trouve très étonnant qu’un produit aussi visiblement défectueux ait pu être mis sur le marché. Je trouve carrément scandaleux que Fuji ne reconnaisse pas le problème et ne rappelle pas les exemplaires vendus. Je n’ai pas le X-S1 mais il semblerait qu’il présente le même défaut, ce qui serait encore plus scandaleux puisqu’il a été lancé bien après que le problème ne soit soulevé par les client sur le X10.
      D’autre part, j’ai été frappé de voir que pendant toute cette période les testeurs professionnels ne parlaient pas du problème. Des tests du X10 sont sortis dans tous les magasines photos français sans qu’il soit signalé. Serait ce la loi du silence ?
      Aussi je veux rendre hommage à DPR qui vient de publier un article qui dénonce ce défaut et précise que contrairement aux dires de Fuji le défaut n’est pas réglé par le nouveau firmware. DPR s’est comporté de manière raisonnable en laissant à Fuji le temps de régler son problème avant de publier son test, et a fait la preuve de son éthique professionnelle en dénonçant le fait que contrairement aux affirmations de Fuji il n’était pas réglé. On aimerait que cette attitude soit généralement répandue. »

      Les défaut se caractérise principalement par des disques blancs bien nets, avec un filet noir en auréole. Il faut avouer que ce n’est pas esthétique du tout.

      Le X-S1 sorti après le X10 possède le même capteur que ce dernier, je suppose donc que Fuji n’a pas eu le temps de corriger le problème avant la sortie du X-S1 mais est-il sérieux de sortir un nouveau modèle alors que le problème du précédent boitier est connu ? Ils auraient mieux fait de repousser la sortie de ce second boitier à mon avis.
      Fuji a voulu mettre la tête dans le sable comme si de rien n’était, je ne pense pas que ce soit la bonne solution.

      Un autre internaute : « Les utilisateurs, tout du moins ceux qui regardent la qualité des images d’un peu plus près que les autres, crient au scandale avec raison.
      Mais Fuji s’en moque allègrement puisque de tels appareils se vendent tout de même…
      Les photographes professionnels ou semi-pro ne s’accommoderaient pas de tels défauts, encore moins leurs agences, et ils préfèrent à juste titre s’équiper ailleurs.
      Ce qui est sûr c’est que Fuji n’aura pas mon argent… »

      « Un autre : J’ai pour ma part rendu le mien, malgré l’affection que je lui portais, dès la première attaque des aliens, n’espérant rien de ce nouveau firmware, à raison.
      Je vous encourage à en faire autant, et à user de les tous moyens juridiques pour mettre Fuji face à ses responsabilités. »

      Exemple du phénomène :

      auto

      En 100% le problème se voit mieux, le souci n’est pas trop les taches blanches des phares que l’on observe souvent dans ces conditions même si ici on a aucune nuance dans les taches blanches mais surtout le filet noir qui entoure ces taches blanches !

      auto

      Cela ne se verra pas sur une image non recadrée destinée au web, en taille web les détails disparaissent mais pour les pros c’est inadmissible, aucune agence n’achèterait une image avec ce genre de défaut. On pardonnerait un tel défaut sur un compact à bas prix, pas avec des boiters sensés être haut de gamme.

      Il faut espérer que le capteur du pro 1 soit parfait sinon je ne donne pas cher de Fuji !
      En tout cas ils sont attendus au tournant.


    • Cyan

      En effet… c’est tout simplement inacceptable ! On est en… 2012 non ?

      Dans le dernier CI n°341 de mars 2012 il y a un comparatif Canon G1X et Fuji X10 et rien relatif à ce problème ! Une seule image illustre l’article : un portrait de femme réalisé à la lumière d’une bougie et pas de disque blanc cerné de noir…
      Au sujet du fuji CI dit que « les performances sont au rendez-vous »…


    • pepite

      Hormis ce souci c’est un très bon boitier, mais le problème est tout de même important pour ceux qui font des tirages ou vendent leurs photos aux agences.

      Ce qui est inaccceptable c’est le manque d’éthique de Fuji. Il arrive régulièrement quelque soit la marque qu’il y ait des loupés, mais que la marque s’enferme dans ses certitudes et refuse de reconnaitre clairement le souci est inadmissible.

      Ceux qui désirent un pro 1 vont-ils sauter le pas en se disant que si il y a un problème ils vont s’asseoir sur l’argent dépensé, pas sûr, je trouve que Fuji est en train de se tirer une balle dans le pied et pourtant j’aimais bien la marque.


    • pepite

      Une illustration des « soucoupes blanches » pouvant apparaitre dans certaines conditions même après mise à jour du firmware du Fuji X10 (comparaion d’images entre le Fuji X10 et le Panasonic LX5 pour bien voir la différence) :

      auto

      (source photos : dpreview_soucoupes_blanches )

      On voit que le problème n’est pas résolu.

      Il semblerait aux premières photos disponibles du X-Pro one que le nouveau capteur de ce boitier ne soit pas atteint du problème.


    • Cyan

      Litéralement un « trou blanc » dans l’image !


    • pepite

      Fuji a annoncé qu’il allait fournir une solution définitive au problème du X10, il y aura une déclaration à ce sujet le 12 mars 2012.


    • pepite

      J’ai eu l’occasion de voir le Fuji X10 en vrai, quel dommage qu’il y ait ce souci car le boitier est vraiment superbe, bien construit, bien conçu, il faut vraiment espérer que Fuji trouve une solution. Aucune nouvelle de la déclaration de Fuji qui devait avoir lieu le 12 mars, donc il faut attendre.
      …Si, si il y a du nouveau pour le X10 : une nouvelle mise à jour sera disponible fin mai 2012.
      En outre (je cite) Fujifilm dit : « Nous encourageons tous les clients possesseurs d’un X10 ou d’un X-S1 qui ont subi le phénomène « disque blanc » à prendre contact avec leur Service FUJIFILM officiel local.
      Fujifilm est très attaché à fournir des produits d’excellente qualité à la communauté des photographes, et est heureux de proposer cette amélioration. »

      A UK spokesperson told us separately: ‘If, after applying the firmware upgrade, X10 customers are still unhappy, then our Bedford Service Centre will check the camera and offer customers a modified sensor, fitted free of charge to their camera. This will be available from May onwards when the sensor is available.’

      1. Déploiement de la mise à jour logicielle
      2. Si le problème semble persister, envoi du boîtier au SAV
      3. Si le SAV constate le problème, remplacement du capteur par le nouveau modèle.

      Voilà qui est bien, on retrouve le professionalisme de Fujifilm même si c’est surement grace à DP que Fuji a enfin bougé.


    • pepite

      Enfin des photos sur le terrain en pleine résolution :

      DP_exemples_photos_en_pleine_resolution

      Une très belle image même si le photographe a utilisé le flash et qu’il y a des brillance sur le visage à 500 iso :

      DP_exemples_photos_en_pleine_resolution_portrait

      En tout cas le pro one ne souffre pas du problème des soucoupes.

      Je trouve le 3200 iso en dessous de ce que produit le Sony Nex 5N

      DP_exemples_photos_en_pleine_resolution_portrait


     Leave a reply