• Olympus E-PL5 et E-PM2, objectif 60mm macro

    olympus-pen-e-pl5

    Les nouveaux E-PL5 et E-PM2 abandonnent le capteur Live MOS de 12 millions de pixels pour le 16 millions de pixels qui équipe déjà l’Olympus OM-D E-M5. Associé à la puce de traitement TruePic VI, ils culminent désormais à 25 600 ISO (contre 12 800 avant) et gagnent en rapidité d’autofocus.

    L’E-PL5 est le plus évolué des deux.

    Leurs écrans LCD de 3 pouces affichent une définition de 460 800 pixels et passent au tactile. Il est possible de sélectionner un sujet pour la mise au point en appuyant tout simplement sur l’écran à l’endroit où vous désirez que l’image soit la plus nette.

    Sur l’« E-PL5 », le plus avancé des deux, l’écran est orientable sur l’axe vertical, jusqu’à près de 180° vers le haut, ce qui permet de prendre des autoportraits comme avec les derniers Nex de Sony. Comme pour l’E-P3, la taille des collimateurs AF peut être réduite pour rendre plus facile la sélection d’une cible de petite taille.

    L’E-PL5 a également quelques boutons en plus par rapport à l’E-PM2, dont une molette avec accès direct aux modes PASM (programme, priorité ouverture, priorité vitesse, mode manuel) et mode auto intelligent. Il est également doté d’un nouvel autofocus.

    L’E-PL5 en version argent de dos :

    epl5_de_dos

    Un viseur vendu en option peut être greffé sur la griffe porte accessoire.

    L’E-PL5 vu de dessus avec sa molette des modes (absente sur L’E-PM2) :


    Olympus_e-pl5_dessus


    Autofocus par détection de contraste :

    • Multi-zone
    • Sélectif en un seul point
    • Suivi
    • Unique
    • Continu
    • Détection des visages
    • Live View

    + Mise au point manuelle.


    E-PL5_collimateurs

    J’apprécie beaucoup aussi la gestion des collimateurs dont on peut réduire la taille et placer exactement où on le désire.

    Vitesse d’obturation : de 30 seconde à 1/4000ème de seconde. Bulb.

    Mesure de la lumière : Multi-zones, pondérée centrale ou spot.

    Correction d’exposition : ±3 IL

    Bracketing : sur 2, 3, 5, 7 images.

    Balance des blancs : 8 présélections + balance des blancs personnalisée.

    Bracketing sur la balance des blancs : sur 3 images sur les axes bleu/ambre et magenta/vert.

    Les 12 filtres créatifs incluent maintenant un nouvel effet aquarelle. Il est possible d’ajouter des effets (cadres, flous…) sur certains filtres. Le mode monochrome est particulièrement intéressant puisqu’on peut sélectionner la dureté du rendu (noir et blanc contrasté ou non), un filtre coloré pour mieux faire ressortir le ciel ou les visages par exemple et un filtre de rendu pour faire une image en niveaux de gris, en sépia, etc.

    Les deux appareils accueillent également une poignée pour améliorer la prise en main, amovible sur l’« E-PL5 ».

    Vidéo : enregistrement HDTV 1080 à 30 vps (20 Mbps) encodé en AVCHD (.MOV) avec son stéréo.

    Un petit flash est livré dans la boite et se fixe sur la griffe porte accessoires.

    Une application Olympus pour smartphone permettra de gérer ses images et d’échanger les clichés sur Internet mais rien à voir avec les applications pour Sony Nex.

    Les deux hybrides gagnent enfin l’HDR. Les modes Live Bulb et Live Time servent à piloter les expositions longues avec un rendu en temps réel à l’écran.

    Un intervallomètre est également fourni pour réaliser des timelapses. Il manque par contre un mode panorama.

    Les deux boitiers gèrent les fichiers Jpeg, Raw, Raw + Jpeg.

    La stabilisation par capteur est présente, elle reste celle des modèles antérieurs il fallait bien laisser certains avantages à l’OM-D nettement plus cher.

    Carte mémoire : SD / SDHC / SDXC
    Energie : batterie Lithium-Ion BLS-5, environ 360 photos par charge.
    Dimensions :
    E-PL5 : 11.1 x 6.4 x 3.8 c
    E-PM2 : 11 x 6.4 x 3.4 cm
    Poids avec batterie
    E-PL5 : 325 g
    E-PM2 : 269 g.

    Prix :

    E-PL5 : 700 € avec le zoom 14-42 mm f/3,5-5,6 et une carte mémoire Wi-Fi 8 Go
    E-PM2 : 600 € avec le zoom 14-42 mm f/3,5-5,6 et une carte mémoire Wi-Fi 8 Go

    Disponibilité : novembre 2012

    Sans être des ultra compacts ce sont des boitiers très agréables, le prix est très correct au vue de ce qu’ils offrent.

    En prenant le meilleur boitier des deux (l’E-PL5), même en ajoutant un viseur externe et en prenant le plus défini on reste à presque 300 euros en dessous de l’OM-D E-M5. A vous de voir si vous préférez l’un ou l’autre et la stabilisation sur 5 axes de l’OM-D alors que ces deux boitiers E-PL ont une stabilisation plus classique et moins efficace en vidéo. La différence de prix est tout de même importante puisque qu’elle est d’environ 25% même avec viseur externe par rapport à l’OM-D.


    Accessoires :

    Un caisson étanche à 45 m sera également disponible en option pour ces boîtiers, référence PT-EP10.



    Viseurs en option.

    Référence : VF-2

    Le viseur électronique est démontable et offre donc un maximum de flexibilité.
    Il peut s’incliner jusqu’à 90° permettant de prendre des photos même dans des angles difficiles.  Vous retrouvez dans le viseur les informations de l’ensemble des réglages comme la compensation d’exposition, la balance des blancs, les formats etc…. avant la prise de vue. Résolution : 1 140 000 points. Environ 190 €


    viseur_VF3


    Référence : VF-3

    Résolution : 920 000 points.

    Environ 175 €







    Olympus 60mm macro


    olympus-60mm_macro

    Référence : M.ZUIKO DIGITAL ED 60mm 1:2.8. Cet objectif est équivalent à un 120mm. Il est tropicalisé et dédié en premier à l’Olympus OM-D mais peut bien sûr être monté sur n’importe quel boitier micro 4/3.

    Caractéristiques :
    13 éléments en 10 groupes (verre ED, éléments HR et E-HR)
    Distance minimale de mise au point : 19 cm.
    Diamètre de filtre : 46mm
    Dimensions : Longueur de l’objectif : 82mm, diamètre : 56mm
    Poids : 186 grammes

    Disponibilité : octobre 2012.

    Prix : 600 €


    __________________________________________________________________________________

    Voir aussi :

    Objectifs fixes et zooms pour micro 4/3

    Objectifs micro 4/3, qu’en penser, quels sont les meilleurs ?

    Accessoires pour Olympus hybrides Pen et pour objectifs Olympus

    Aubade-photos_Olympus OM-D E-M5


    59 responses to “Olympus E-PL5 et E-PM2, objectif 60mm macro”


    • pepite

      Je suis très contente des optiques que j’ai pour le Nex (18-55mm, 18-200, et Pentax limited 77mm monté sur bague adaptatrice), même si il serait encore meilleur avec des objectifs Carl Zeiss.

      En micro 4/3 le G5 offre le meilleur rapport qualité/prix c’est certain. Ensuite l’E-PL5 nettement moins onéreux que l’OM-D est intéressant aussi pour des images de la même qualité mais en n’ayant pas la tropicalisation de l’OM-D.


    • Cyan

      Oui mais l’Epl5 + viseur ça fera env 800euros or l’EM5 se trouve à… 849 (photo st charles) avec tropicalisation et stab 5 axes quand même !

      dis donc ça est-ce que c’est un bon plan pour le G5 :

      Plutôt que de l’acheter « nu » et noir (impossible à trouver en gris nu que je voudrai)
      et profiter de l’opération Pana du 15nov au 31déc :
      789,90 (prix fnac comme chez Digit Photo) – 100eur de remboursement Pana = 689,90
      ça fait l’objo motorisé X à 89,90 (car le G5 nu est à 599 chez Digit)

      Mais avec ma carte fnac j’ai 10euros tous les 100euros actuellement donc je « récupère » sur les 789,90 : 70euros en bon d’achat

      Mais je ne souhaite pas ce 14-42 X (j’ai le 14-45mm) que je peux revendre d’occasion aussitôt sur le bon coin il y en a à 240euros, imaginons que je le vende seulement 200… :

      Donc 789.90 – 100 – 70 – 200 = 419,90 e boitier nu !

      intéressant non ?


    • pepite

      Oui, évidemment tu ne pourras pas avoir mieux en micro 4/3 pour ce prix là.


    • Cyan

      Achat effetué…
      Livraison sous 4 à 12 jours en magasin (pas de frais de port)

      Bon, il va falloir attendre…
      J’ai rempli le dossier en ligne pour l’offre de Panasonic de remboursement de 100euros…

      Attendre, attendre…


    • Cyan

      Via le forum Panasonic, j’ai déjà un acheteur pour l’objectif 14-42mm X Vario…
      je le lui vends au prix très raisonnable de 180euros (328 digit photo), ce qui fait mon boitier G5 nu à… 439euros (549 chez Photospecialiste 599 chet Digit Photo);.
      Un tel objo a déjà été vendu à ce pix là sur ce forum cet été
      Sur le net il est à 240euros en occasion, moi il est neuf.

      Pour le règlement la pesonne me propose un virement, sais-tu si il y a un risque à donner ses coordonnées bancaires à un inconnu ? Ou dois-je envisager un envoi contre remboursement ?


    • pepite

      Perso je ne donnerai pas de rib à quelqu’un que je ne connais pas, on te rappelle souvent sur le web de ne pas donner tes coordonnées bancaires, moi je ne le ferai pas. Il ne peut pas te faire un chèque ? ou effectivement tu peux faire un envoi contre remboursement.


    • cyan

      je vais lui demander d’envoyer le chèque et après encaissement poster l’objectif bien emballé et en recommandé avec AR

      Sinon l’envoi contre remboursement… je vais me renseigner à la poste pour le coût global

      merci


    • Cyan

      Il semblerai que le chèque ne soit pas si sûr que cela car il peut être « en bois » ou même redébité jusqu’à un mois après avoir été déposé sur un compte…

      Le virement, une fois que l’argent est viré, lui il est bien là sur le compte ! Et c’est ce qui se pratique le plus dans d’autres pays de l’UE… la france ayant du mal à laisser tomber le chèque (puisqu’il est gratuit).
      D’autre part quand on fait un chèque à quelqu’un il a bien notre n° de compt non ?

      Je vais me renseigner auprès de ma banque…


    • Cyan

      Voir ici au paragraphe « Paiement avec un particulier »

      danger-de-communiquer-son-rib


    • pepite

      Fais comme tu veux, moi personnellement je ne comnuniquerai pas mes coordonnées bancaires à quelqu’un que je ne connais pas.

      A lire par exemple :

      elle-a-betement-donne-ses-coordonnees-bancaires

      Si je m’achète un téléphone portable on va me demander un rib, c’est un exemple, Es-tu sûr que cette personne est de bonne foi ?


    • Cyan

      je me renseigne demain à ma banque

      sinon ce sera un chèque à mon ordre avec attestation de vente remplie par les 2 parties (prouvant la réalité de la vente, et adresses de l’acheteur et du vendeur)

      merci


    • foures

      bonjour .
      avez vous des avis sur le nouvau 60 macros .


    • pepite

      Oui, je ne sais pas pour la macro mais en tout cas il a un superbe piqué.

      Regarde là, il y a des photos d’exemples (le texte est en anglais) :

      olympus-mzuiko-60mm-f28-macro


    • pepite

      Difficile de trouver l’E-PL5 en stock !

      La F..c l’annonce à 699 € mais il n’est pas dispo, chez Amaz.. non plus, pas dispo, on le trouve en stock en Allemagne, mais seulement 2 exemplaires dispos et à un prix gonfflé : 772 € !


    • Cyan

      C’est pourquoi ayant besoin de mon nouveau boitier… j’ai préféré acheter le G5 de Pana… plutôt que l’epl 5

      en profitant de la réduc Pana de 100euros (et en plus de l’opération F..c 10eurs de bon d’achat tous les 100eur dachat ça me servira pour faire mes cadeaux de noël)

      revendant aussitôt l’objo fourni en kit avec ce G5, sur un forum, le G5 me revient finlement à… 439.90euros (meilleur prix 599 chez Digit Photo et 549 chez Photospecialist)

      Bonnes affaires à tous !


    • pepite

      Tu as fait une super affaire Cyan :-)

      Toujours victime de son succès l’E-PL5 et j’ai aussi l’impression qu’Olympus livre au compte gouttes ! Quand j’arrive à en voir de disponibles le stock dépasse rarement plus de deux exemplaires.


    • pepite

      Digixo annonce un retour en stock de l’E-PL5 pour le 7 décembre.


    • Cyan

      Bonne nouvelle… je récupère mon G5 lundi ap-midi (avec zoom 14-42 x que je revends aussitôt à un membre du forum Panasonic)

      j’ai vraiment hâte de le tester ce G5 ! Avec le 45mm 1.8 Olympus que ma fille me redescend de Paris aux prochaines vacances…

      Et de voir la différence avec mon GF1 (dynamique et montée en isos jusqu’à 1600)


    • pepite

      L’E-PL5 n’est déjà plus en stock chez digixo, ils annoncent une prochaine livraison pour le 15 décembre… en espérant que pour ceux qui le désirent pour Noël les délais soient respectés.
      Plus en stock non plus à la F..c où il ne reste que des boitiers issus d’Allemagne plus chers qu’en France.


    • Cyan

      Bon courage à toi pour t’en procurer un pepite pour qu’il soit au pied de ton sapin !


    • pepite

      J’ai hâte d’avoir l’Olympus E-PL5 entre les mains et de pouvoir le tester, sinon les nouveaux arrivés sur le blog vont finir par croire que je suis pro-Sony, en espérant que l’Olympus ne me décoive pas, je sais que son capteur est le meilleur des micro 4/3 mais ce sera intéressant de le comparer avec les Nex et leurs capteurs de réflex. Sinon je vais finir par demander des royalties à Sony ! (Je blague bien sûr, je veux garder ma totale liberté de critiquer les boîtiers aussi bien en bien qu’en mal.) Il faut tout de même avouer que Sony fait très fort depuis quelques temps.

      En principe je devrais avoir l’Olympus E-PL5 entre les mains aux environs de Noël. Je pourrais en même temps tester le 12mm f/2 Olympus qui a la réputation d’être un des meilleurs objectifs de la marque.


    • Cyan

      Alors là, l’EPL5 + le 12mm d’OLY tu vas nous faire de superbes photos de paysage !


    • pepite

      C’est le but en profitant de la plus grande profondeur de champ du micro 4/3, mais la qualité d’image a intérêt à être au rendez-vous ;-)


    • pepite

      Quelques photos issues de l’E-PL5 avec le 19mm Sigma (équivalent 38mm), un bon couple :

      —► Olympus E-PL5 et sigma 19mm

      On distingue quelques aberrations chromatiques en cherchant bien mais elles sont vraiment très très légères.

      Un comportement intéressant en photo de nuit :

      —► Olympus E-PL5 et sigma 19mm nuit

      Dommage on a pas les exifs.


    • pepite

      Il a quand même l’air de se débrouiller pas trop mal en vidéo cet E-PL5 :

      —-> E-PL5 vidéo

      Cependant je suis pratiquement certaine qu’un steadicam a été employé pour la stabilisation.

      Un steadicam de ce type ne coûte pas très cher et peut rendre service :

      modo-steady-manfrotto

      Le Modosteady de Manfrotto

      Voilà un stabilisateur bien utile.

      Ses multiples fonctions vous permettront d’optimiser l’utilisation de votre appareil photo ou votre caméscope pendant les tournages vidéo ultra sensibles au moindre tressaillement.

      Il peut être utilisé selon trois modes :

      1. En support d’épaule, très pratique pour effectuer des mouvements panoramiques lors du tournage à main levée.

      2. En stabilisateur avec contre-poids. Il doit être réglé afin de trouver la position d’équilibre idéale , en fonction du poids et du centre de gravité de votre appareil.

      3. Enfin, en trépied de table. Le bras d’extension étant alors replié et la poignée ouverte, le Modosteady devient alors un trépied de table.

      Comptez environ 90 €


      modosteady_manfrotto

      Afin de mieux contrôler le camescope, une télécommande MANFROTTO 585LNC est disponible (vendue séparémment). Elle est compatible avec les caméras Sony et Canon munie de prise LANC.

      Le modosteady pèse 500 grammes, il peut supporter une charge jusqu’à 700 grammes (il ne conviendra donc pas au réflex, mais pourra supporter le Panasonic G5 ou GH3 avec l’objectif standard, un Sony Nex, un Olympus OM-D ou E-PL5, un compact ou un bridge. En position stabilisateur il mesure 44 cm.

      Le but du modosteady est de garder l’appareil parfaitement horizontal pendant le tournage et pouvoir filmer tout en marchant pas exemple en gardant une image stable.


    • Ci-dessous un forum sur les Olympus OM-D-M5 assez bien illustré par le sieur ¨Aron¨ et ici au niveau de ce lien le EPL5+12-f2 que je découvre à l’instant aprés avoir parcouru toutes les pages sur OM-D-M5….

      Intéressant mais de quoi ne plus savoir ou donner de l’ objectif tant ces internautes sautent d’un équipement à l’ autre….

      Côté objectifs mon impression au regard des photos postées sur le blog dirige ma préférence vers le ziuko 18-150 en terme de qualité perçue
      ( colorimétrie, contraste, définiton ) par rapport aux vues proposées avec le dernier 12-50 accompagnant l’ OM-D-M5…????!!!!

      Bon en attendant tes propre test pepite j’y retourne pour parcourir les denières pages….

      lesnumeriques_olympus_panasonic


    • pepite

      En principe je reçois l’E-PL5 demain.

      Pour l’objectif livré avec l’OM-D il a l’avantage d’être tropicalisé comme le boitier, ce serait dommage si tu prends l’OM-D de ne pas profiter d’un objectif qui soit lui aussi tropicalisé.


    • pepite

      Le directeur d’Olympus a donné des infos intéressantes.

      On note un peu partout une baisse des ventes de compacts concurrencés par les smartphones, cela a d’ailleurs été confirmé par les statistiques. Ceci au profit des appareils hybrides pour ceux qui cherchent un appareil photo plus évolué.

      Il souligne aussi le fait que maintenant que les deux grands : Canon et Nikon sont enfin rentrés sur le marché des hybrides, cela devrait aider à l’extension de ce type de boitiers.

      Les ventes de boitiers hybrides a augmenté aux US et en Europe, surtout en complément d’un reflex. Alors que les propriétaires de reflex en achetaient souvent un second il s’avère que les ventes d’OM-D par exemple sont surtout des ventes de complément. L’atout de la taille et du poids plus réduits rentrant en ligne de compte. Le reflex pour sa gestion de grande profondeur de champ se complète souvent par l’achat d’un micro 4/3 en second boitier, ce dernier étant basé sur un autre type de photographie avec une plus grande profondeur de champ en ce qui concerne le micro 4/3.

      Le directeur d’Olympus note aussi que l’optique la plus vendue en plus de l’objectif du kit est le 45mm f/1.8 (équivalent 90mm) en 2e ou 3e objectif car ces acheteurs recherchent principalement de très bonnes optiques.

      Les propriétaires de reflex recherchant un autofocus très rapide monsieur Toshi Terada note : « L’un des avantages des reflex numériques est l’autofocus continu. À cet égard, nous devons promettre une performance AF totale à l’avenir. »

      Il rejette les capteurs APS-C pour ses hybrides : « Si vous considérez l’APS-C, vous ne réussirez jamais à faire un objectif très compact », (pourtant Sony vient de prouver en sortant son objectif 20mm pancake pour Nex que c’est possible). Il faut bien que monsieur Toshi Terada défende ses appareils puisqu’il ne produit pas d’appreils avec des capteurs de reflex APS-C ;-)

      Cependant au niveau des compacts classiques il n’exclue pas le fait d’utiliser un capteur plus grand que pour les compacts classiques pour les différencier des smartphones. « Peut-être que des capteurs 1 « , 1/1.7″ ou intermédiaire pourraient exister dans le futur, je ne peux pas juger pour le moment ». Il souligne la qualité du XZ10 qui vient de sortir avec un capteur 1/2.3 en le disant toujours attractif et qui d’après lui montre une grande différence avec les smartphones.

      « Nous devons faire une différenciation avec les smartphones, que ce soit en termes de qualité d’image, des capacités optiques ou de contrôle de l’appareil « , explique Terada:« Nous devons passer à des produits de grande valeur avec un long zoom, pour les passionnés de compacts avec des avantages pour les distinguer des smartphones ».

      Pour finir plusieurs boitiers micro 4/3 de la marque pourraient voir le jour au cours de l’année 2013.

      _________________

      A propos du XZ-10 : Ce compact classique expert sort très peu de temps après l’excellent XZ-2 en proposant un zoom à plage focale plus étendue : équivalent 26-130mm f/1.8-2.7 couplé à un capteur 1/2.3 de 12 millions de pixels, offrant une sensibilité jusqu’à 6400 iso et la stabilisation par déplacement du capteur, Il peut enregistrer des vidéos Full 1080p HD avec son stéréo.
      L’écran de 3 pouce et 920 000 points est tactile, mais contrairement à celui de XZ-2 ne s’incline pas. Il n’y a pas de griffe pour l’ajout d’un viseur externe. Son prix devrait tourner autour des 350 euros.
      Il est vraiment dommage qu’Olympus ait supprimé l’écran orientable sur le xz10 (qui devient rare avec les compacts classiques) bien utile, surtout en vidéo, ce qui faisait partie des atouts du XZ-2.
      Parfois j’ai du mal à comprendre les marques, on ajoute un atout (la plage focale plus étendue) mais d’un autre côté on retire quelque chose de bien utile ! Dommage aussi que le zoom ne commence par à 24mm comme le proposent maintenant la plupart des compacts.


    • pepite

      Est-ce que quelqu’un se souvient comment on fait le mémorisation de l’exposition avec l’E-PL5 car je viens d’essayer de prendre une photo d’une rose du fond sombre et systématiquement le boitier va prendre la mesure sur la partie sombre de l’image ce qui abouti à une fleur complètement cramée sans aucun détail.

      Evidemment sur l’E-PL ils n’ont pas mis de bouton de mémorisation donc je cherche et avec leurs menus si fouillis chez Olympus j’en ai pour un bon moment avant de trouver !

      J’ai quand même pris la doc et j’ai passé du temps à faire des essais, rien de convaincant.

      Bon avec l’E-PL5 il n’y a que la mesure spot qui fontionne bien sur des sujets fortement contrastés, la mémo d’expo ne m’a vraiment rien changé. J’ai essayé aussi de régler l’histogramme sur 245 au lieu de 255 pour les blancs mais les blancs grillent tout de même par très forts contrastes, ce que ne fait pas mon Nex 5N avec les mêmes réglages mais sans toucher au valeurs du point blanc sur celui-ci.
      J’ai modifié légèrement la balance des blancs de l’E-PL5 en otant un cran d’ambre parce que les photos avaient tendance à être trop jaune quelque soit le temps. Ca va déjà mieux. Sinon la vitesse de mise au point est toujours aussi bluffante. Ce sont deux bons boitiers avec chacun leurs qualités et leurs défauts mais il est certain qu’en cas de journées fortement ensoleillées le Nex a un avantage pour les hautes lumière avec le pied de courbe.

      J’ai aussi trouvé comment ne pas avoir à appuyer sur haut de la molette ronde au dos de l’appareil avant de pouvoir changer le réglage de l’ouverture (ça m’énervait), il faut aller dans les menus rouages et s’armer de patience et trouver le menu « Verrou » (oui je sais ce n’est pas parlant (comme toujours avec les menus olympus) et régler ce menu verrou sur OF. Ne me dites pas bizarre, bizarre… Il y a longtemps que je sais que les menus et les traductions du manuel sont faites en dépit du bon sens. Après cela ouf on change l’ouverture juste en tournant la molette arrière. Le handicap est qu’elle a tendance à tourner toute seule dès qu’on l’effleure donc il faut bien vérifier l’ouverture avant d’appuyer sur le déclencheur, mais au moins on retrouve le côté pratique des autres boitiers et c’est plus rapide.

      Il faudrait tout de même qu’Olympus s’occupe un peu mieux de ses menus. Le partenariat avec Sony si il continu devrait apporter de réelles améliorations au moins à ce niveau.


     Leave a reply