• Canon 6D un petit frère full frame 24×36 pour le 5D mark III

    canon_6d

     

    Le réflex Canon 6D embarque un nouveau capteur 24×36 de 20 millions de pixels dans un corps en alliage de magnésium. Le tout accompagné d’un processeur Digic V+.

    Plus petit et plus léger que le 5D mark III c’est aussi une version allégée de son grand frère et par voie de conséquence il affiche un tarif inférieur mais qui reste conséquent. Au niveau du gabarit on reste cependant très loin du nouveau full frame hybride de Sony (le Sony RX1).

    Le boitier est tropicalisé et donc étanche à la poussière et aux intempéries. Il possède une connexion Wi-Fi et GPS intégrés (y compris une fonction de journalisation qui peut garder la trace des endroits que vous avez visités.) ce qui en fait le seul full frame à intégrer ces fonctions. Parmi les fonctions complémentaires on note l’HDR et des modes d’exposition multiples en vue de superposition (en Jpeg uniquement).

    Le Wi-Fi intégré à l’appareil possède les fonctionnalités de base comme on pouvait s’y attendre, permettant le transfert d’images vers un smartphone ou une tablette, et le téléchargement direct vers des sites de médias sociaux tels que Facebook et YouTube. Vous pouvez également envoyer des photos directement sur ​​une imprimante Canon Wi-Fi. D’autres photographes sont susceptibles d’être intéressés par le fait qu’il peut également être utilisé pour transformer votre smartphone en télécommande sans fil via l’application Canon EOS Remote pour iOS ou Android, avec vue en direct et un contrôle total des réglages d’exposition.

    Le système autofocus comporte 11 collimateurs au lieu de 19 et un seul en croix.

    La plage de sensibilité s’étend de 50 à 25 600 iso et 50 à 102 400 iso en mode étendu. (le nouveau Nikon D600 n’offre que 100 à 6400 et 50 à 25 600 en mode étendu).

    Le mode rafale plafonne à 4.5 images par seconde (dommage).

    Le mode silencieux du 5D mark III est maintenu.

    Le viseur couvre malheureusement seulement 97% mais les verres de visées sont interchangeables. L’écran haute définition fixe de 3 pouces offre une définition de 1 040 000 points (non tactile). Le boitier perd les deux emplacements pour 2 cartes pour une seule au format SD.

    canon_6d_dos

     

    Ici avec le grip optionnel sous l’appareil avec report des boutons de l’épaule droite du boitier pour les prises de vues en mode portrait. Un déclencheur est également présent sur le grip BG-E13.

    Il y a aussi un niveau mono-axe électronique pour vérifier les horizons de travers.

    Les boutons sur le dessus du boitier répondent au principe un bouton = une fonction.

     

    canon_6d_dessus

     

    L’écran de contrôle des infos reste le même que celui du 5D mark II.

    Dimensions : 14.4 x 11.3 x 8.2 cm
    Poids : 770 grammes avec la batterie (sans objectif).

    Prix : Le 6D sera alors vendu 2099 € boîtier nu (sans le grip), ou 2899 € en kit avec le 24-105 mm.

    Disponibilité : décembre 2012.

     

    Canon a développé un grip optionnel, le BG-E13 qui contient deux accus LP-E6 ou un jeu de piles AA.

     

    Principales caractéristiques comparées entre le 5D mark III et le 6D :

    Il se situe juste en dessous du 5D mark III mais avec des plus et des moins.

    Capteurs :
    5D mark III: Full frame 24×36 de 22 millions de pixels
    6D : Full frame 24×36 de 20 millions de pixels

    Processeur :
    5D mark III: Digic 5+
    6D : Digic 5+

    Tropicalisation :
    5D mark III: oui
    6D : oui

    Wi-Fi
    5D mark III : non
    6D : oui

    Mise au point :
    5D mark III : Détection de phase en visée reflex avec 61 collimateurs dont 41 en croix et 5 en double croix, détection de contraste en visée LCD
    6D : Détection de phase en visée reflex avec 11 zones (1 centrale en croix), détection de contraste en visée LCD

    Viseur :
    5D mark III : 100%
    6D : 97%

    Sensibilité :
    5D mark III : 100 – 25 600 iso en plage normale et en mode étendu de 50 à 102 400 iso
    6D : 50 et 25 600 Iso en plage normale et en mode étendu de 50 et 102 400 Iso.

    Obturateur :
    5D mark III : Obturateur : de 30 secondes à 1/8000ème de seconde.
    6D : max 1/4000ème de seconde.

    Rafale :
    5D mark III : 6 images par seconde
    6D : 4.5 images par seconde

    6D : pas de mini joystick si pratique pour choisir le collimateur de mise au point.

    Géolocalisation :
    5D mark III : en option avec module GPS GP-E2
    6D : module de géolocalisation est embarqué dans l’appareil

    Slots cartes mémoire !
    5d Mark III : 2 slots pour cartes mémoire.
    6D : un seul solot pour carte mémoire.

    Vidéo :
    5D mark III : Full HD 1080p en 30, 25 et 24 images par secondes.
    6D : Full HD 1080p en 30,25 et 24 images par secondes.

    Taille et Poids :
    5D mark III: 15,2 x 11,64 x 7,64 cm, poids : 950 grammes
    6D : 14.4 x 11.05 x 7.11 cm, poids : 770 g


    Mise à jour août 2013 : Le canon 6D a reçu le prix EISA 2013-2014 dans la catégorie reflex expert.

    eisa

    Le prix EISA (European Imaging and Sound Association) a récompensé 19 produits photographiques dans autant de catégories pour la cuvée 2013-2014.



    11 responses to “Canon 6D un petit frère full frame 24×36 pour le 5D mark III”


    • Matt

      Super alternative entre le 7D qui n’est pas full frame et le 5D MkIII qui a pour le moment un tarif assez prohibitif. Par contre dommage pour cet écran fixe, sur le 600D je trouve ça intéressant surtout pour le fait qu’on peut protéger l’écran en le tournant vers l’intérieur quand l’appareil est dans le sac !
      Il se situe ou par rapport au 5D MarkII ?


    • pepite

      Bonjour Matt :-)

      Il se situe juste en dessous du 5D mark III mais avec des plus et des moins.

      Capteurs :
      5D mark III: Full frame 24×36 de 22 millions de pixels
      6D : Full frame 24×36 de 20 millions de pixels

      Processeur :
      5D mark III: Digic 5+
      6D : Digic 5+

      Tropicalisation :
      5D mark III: oui
      6D : oui

      Wi-Fi
      5D mark III : non
      6D : oui

      Mise au point :
      5D mark III : Détection de phase en visée reflex avec 61 collimateurs dont 41 en croix et 5 en double croix, détection de contraste en visée LCD
      6D : Détection de phase en visée reflex avec 11 zones (1 centrale en croix), détection de contraste en visée LCD

      Viseur :
      5D mark III : 100%
      6D : 97%

      Sensibilité :
      5D mark III : 100 – 25 600 iso en plage normale et en mode étendu de 50 à 102 400 iso
      6D : 50 et 25 600 Iso en plage normale et en mode étendu de 50 et 102 400 Iso.

      Obturateur :
      5D mark III : Obturateur : de 30 secondes à 1/8000ème de seconde.
      6D : max 1/4000ème de seconde.

      Rafale :
      5D mark III : 6 images par seconde
      6D : 4.5 images par seconde

      6D pas le mini joystick si pratique pour choisir le collimateur de mise au point.

      Géolocalisation :
      5D mark III : en option avec module GPS GP-E2
      6D : module de géolocalisation est embarqué dans l’appareil

      Slots cartes mémoire !
      5d Mark III : 2 slots pour cartes mémoire.
      6D : un seul solot pour carte mémoire.

      Vidéo :
      5D mark III : Full HD 1080p en 30, 25 et 24 images par secondes.
      6D : Full HD 1080p en 30,25 et 24 images par secondes.

      Taille et Poids :
      5D mark III: 15,2 x 11,64 x 7,64 cm, poids : 950 grammes
      6D : 14.4 x 11.05 x 7.11 cm, poids : 770 g

      Je suis d’accord qu’il est dommage que Canon ait fait l’impasse sur l’écran orientable mais c’est aussi le cas pour le 5D Mark III.

      J’ajoute cette comparaison en fin d’article.


    • Khaosan

      Bonjour,

      Je dois recevoir (enfin) mon 5D Mark III demain et, grâce à cet annonce de sortie du 6D, c’est avec un « chouilla » d’amertume que je vais le déballer …

      Enfin amertume …. On s’entend bien, hein :-) les deux boitier ne sont pas vraiment comparable ..

      Mais, j’ai fait l’effort de casser, un peu plus, ma tirelire pour pouvoir m’offrir un FF mais je n’ai de loin pas les prétentions et les moyens d’exploiter pleinement ce boitier comme le ferai un professionnel.

      Ceci dis, je trouve que c’est un joli coup de la pars de Canon de sortir une gamme de ce genre qui se situe juste en dessous du légendaire 7D (bientôt la version 2?)

      Allez … je dessers mes dents et me remets à rêver du petit bijou avec lequel je vais m’amuser demain et durant bien des années ;-)


    • pepite

      Il ne faut pas regretter, tu vas avoir un excellent boitier. Les versions sortent les unes après les autres, c’est la loi du marché. Ca n’ote rien à la qualité du 5D mark III :-)


    • Espresso

      Un peu au dessus de mon budget, il a presque tout d’un grand.
      Et comme tu dis « pas le mini joystick si pratique pour choisir le collimateur de mise au point.  » c’est regrettable.


    • pepite

      Canon annonce qu’il y aura bien un 70D mais qu’ils vont dans le futur plutôt se pencher sur le full frame que sur l’APS-C au niveau des boitiers pros et semi pros. Aucune date n’est donnée pour la sortie du 70D.

      Le directeur de chez Canon a écarté l’idée de compacts à grand capteur dans la ligne du Sony RX100 pour offrir plus de qualité d’image que les smartphones et les appareils photo compacts. «Je pense que le marché existe, mais il ne serait pas très grand. Nous pensons que nous avons un bon point d’équilibre en termes de prix, qualité d’image et taille. Beaucoup d’autres combinaisons sont possibles, mais, une fois que vous aller en dessous de la taille de l’ APS-C la taille logique suivante consiste dans le 1/2.3 pouce », dit-il.

      (une façon de rejeter le format de capteur CX du RX100 et des Nikon 1 et les micro 4/3, vu le succès remporté par ces capteurs je trouve que Canon n’est pas objectif)

      Par contre ils comptent développer une gamme d’objectifs « attrayante » pour leur hybride Canon M. Il concède cependant que le Canon EOS M n’a pas eu tout le succès escompté à part au Japon et en Asie du Sud Est où là les ventes ont été supérieures aux attentes. Il note : « En regardant les données, nous ne voyons pas les utilisateurs de l’EOS-M faisant usage d’une variété d’objectifs. Ainsi, l’un des défis consiste à déployer une gamme d’optiques attrayantes – tel est notre réponse pour encourager les gens à les utiliser. »

      Je conçois aisément que les capteurs APS-C vont trouver leur succès dans les hybrides et qu’effectivement les réflex APS-C sont voués à disparaître peu à peu, remplacés par les hybrides mais faire l’impasse sur des capteurs intermédiaires comme celui du Sony RX100 me semble une erreur, car c’est justement l’avenir des compacts de très petite taille, donc les anciens petits capteurs n’ont plus trop d’avenir face aux smartphones, mais cet avis n’engage que moi. En tout cas le Sony RX100 a révolutionné le monde des appareils de très petite taille avec son capteur CX et connait un succès fulgurant grâce à sa qualité d’image incomparable avec celle issue d’un compact classique à petit capteur.

      Je ne peux m’empêcher de sourire, Canon serait-il en train de reconnaître sans vouloir le dire que Sony avec ses capteur APS-C dont on connait bien maintenant les qualités risquent de dépasser les capteurs APS-C Canon ? Mais il ne faut pas croire que Sony a fini ses investigations, il s’attaque aussi maintenant au full frame avec des capteurs qui progressent régulièrement. Connaissant Sony je ne doute pas un seul instant qu’ils vont nous sortir des capteurs full frame qui ne vont pas tarder à rivaliser avec ceux de Canon.

      Quand Sony s’est lancé dans les capteurs APS-C ils avaient dit qu’ils se donnaient 5 ans pour arriver au niveau des deux grands du marché, promesse tenue et à la vitesse où ils progressent actuellement je n’ai aucun doute sur leur capacité à y arriver aussi dans le full frame d’autant qu’ils s’allient avec l’excellent opticien Carl Zeiss.

      Pour moi l’avenir des ultra-compacts et bridges est justement dans le format du capteur CX du RX100, les compacts classiques étant remplacés par les smartphones. Les réflex APS-C seront remplacés par les hybrides APS-C. Entre les ultra compacts et les hybrides APS-C restera encore quelques temps les micro 4/3. Et les réflex seront eux équipés de plus en plus de capteurs full frame.

      On attend pour 2013 une croissance des ventes de 30% des appareils hybrides (APS-C et micro 4/3) ainsi qu’une baisse qui devrait continuer de la vente de compacts classiques à petits capteurs.


    • pepite

      Le canon 100D a reçu le prix EISA 2013-2014 dans la catégorie reflex
      Le Canon 6D a reçu le prix EISA 2013-2014 dans la catégorie réflex expert.
      Canon a aussi reçu un prix pour son nouvel objectif 200-400mm f/4 L IS USM Extender 1.4x. (un monstre qui vaut tout de même la bagatelle de 13 000 euros !).

      Canon comme l’année dernière est le plus primé encore cette année avec 3 produits de sa marque.

      Le prix EISA (European Imaging and Sound Association) a récompensé en tout 19 produits photographiques pour la cuvée 2013-2014.


    • Msth

      Pepite je ne sais pas si je te l’ai dis mais j’ai ce boitier depuis quelque mois, j’aimerais bien y couplé un 200 f2.8 de canon tu aurais pas cet objectif par hasard je cherche à savoir commentil est.


    • pepite

      Non j’ai le 70-200 f/2.8 L IS et le 300 f/4 mais par le 200mm /2.8 mais il avait excellente réputation.


    • Msth

      Oui je lis que du bien, le 70-200 est plus de 2 fois le prix :)


    • pepite

      j’avais économisé un bon moment pour me l’acheter !


     Leave a reply