• Canon SX50 HS un zoom 24-1200 mm !

    Canon SX50

    Vous avez bien lu, c’est bien un ultra zoom équivalent 24-1200mm f/3,4-6,5 stabilisé qui équipe ce bridge ! Le zoom a la plage focale la plus étendue. Du jamais vu ! Mais où s’arrêteront-ils ?

    Le zoom comprend 13 éléments en 10 groupes, dont un asphérique et 3 en verres UD.

    Le SX50 HS qui remplace le SX40 HS est doté d’un capteur Cmos haute sensibilité (HS) de 12 millions de pixels.

    La vidéo est Full HD, à 24 im/s. MOV [H.264 + PCM linéaire (stéréo)]

    Le mode Rafale passe quant à lui de 10 à 13 im/s sans AF continu, à 4,1 im/s avec AF permanent.

    L’écran de 2.8 pouces et 460 000 points est orientable en tous sens. Le viseur électronique avec correcteur dioptrique ne gagne pas en qualité et se contente de 202 000 points.

    canon_sx50hs_dos

    Les modes auto + PASM (Programme, Priorité ouverture, Priorité vitesse, Manuel) sont présents ainsi que le format Raw en plus du jpeg. 58 modes scènes sont disponibles. deux modes personnalisés sont mémorisables (C1 et C2)

    Canon_SX50_HS_dessus_boutons

    Format des photos :  4:3 / 3:2 / 16:9  / 4:5 et carré

    Modes d’exposition : Modes de mesure Évaluative, pondérée centrale, mesure spot. Mémorisation d’exposition.
    Correction d’exposition :  de -3 à +3 EV par pas de 1/3.
    Bracketing d’exposition automatique 1/3 à 2 IL (valeurs d’exposition) par paliers de 1/3.

    Vitesse d’obturation : 1 à 1/2000 s (paramètres d’usine par défaut) et 15 à 1/2000 s.

    Balance des blancs : Lumière du jour, Nuageux, Éclairage Tungstène, Éclairage fluorescent, Éclairage fluorescent intense, Flash, Personnalisé 1, Personnalisé 2. Correction de la balance des blancs multizone disponible en mode Smart Auto. Correction de la balance des blancs.

    Modes d’acquisition Vue par vue, continu, continu avec AF, retardateur.

    Modes créatifs : plage dynamique élevée, effet très grand angle, effet miniature, effet appareil photo-jouet, flou artistique, noir et blanc, super éclatant, effet poster, couleur contrastée, permuter couleur.
    Effets photo Fonction Mes Couleurs : désactivé, saturé, neutre, sépia, noir et blanc, diapositive, ton chair plus clair, ton chair plus sombre, bleu vif, vert vif, rouge vif, couleur personnalisée.

    Sensibilité ISO : auto, 100, 200, 400, 800, 1600, 3200, 4000, 5000, 6400.

    Une prise pour télécommande, un port mini USB et un port mini HDMI complètent l’appareil.

    Format de fichiers : Jpeg, Raw, Raw + Jpeg.

    Avec le zoom développé à fond on est certes loin de l’encombrement (du poids et surtout du prix pour une telle focale) d’un réflex avec un 1 200 mm :

    canon sx50 hs zoom développé

    A noter que plus la focale s’allonge, plus le risque de perdre son sujet de vue lors du zooming s’accroît. Pour éviter cet écueil, le PowerShot SX50 HS propose comme ses prédécesseurs la fonction « Cadrage de zoom » à l’aide d’un bouton situé sur l’objectif : une pression sur le bouton permet de revenir automatiquement en position grand-angle afin de pouvoir inclure son sujet dans le cadrage. Une fois la touche relâchée, le zoom retrouve alors sa position initiale. Un deuxième bouton « Lock » sur l’objectif met en œuvre une puissante fonction de stabilisation d’image permettant de maintenir le sujet dans le cadre de visée jusqu’au déclenchement.

    La correction « Dynamic Range » capture plus de détails dans les zones lumineuses de l’image, avec des paramètres disponibles : Auto, 200% et 400%.

    Le mode HDR très efficace prend trois photos à des expositions différentes et les combine automatiquement efficacement pour donner une seule image avec plus de détails dans les zones d’ombre et de hautes lumières.

    HDR

    Energie : batterie rechargeable NB-10L permettant environ 315 photos par charge.
    Carte mémoire SD/SDHC/SDXC.
    Dimensions : 12.2 x 8.73 x 10.8 cm 
    Poids :  595 grammes avec batterie et carte mémoire SD.

    Prix : environ 460 €.

    Disponibilité : octobre 2012


    A noter : la languette en plastique, à l’intérieur du cache de l’objectif, pour l’accrocher pour éviter que le cache pendouille.

    A part ça les premiers retours sur le terrains sont excellents, mise au point très rapide, utilisation à fond de zoom possible même à levée (en se stabilisant bien tout de même), etc.


    ________________________________________________________________

    Voir aussi en bridge (cliquez sur le lien) :

    Panasonic FZ200 zoom Leica 25-600mm à ouverture à f2.8 constant

    Sony compact HX30V et bridge HX200V ultra-zoom, GPS et Full HD


    11 responses to “Canon SX50 HS un zoom 24-1200 mm !”


    • pepite

      Une ergonomie hors pair comme toujours chez Canon, dommage que Canon n’ait pas pensé à lui adjoindre un GPS.

      On dispose de très peu d’images à l’heure actuelle, au départ je pensais que les photos seraient vraiment en-dessous de tout en longue focale, que Canon jouait avant tout sur le marketing. Sur le peu que j’ai pu voir on atteint pas bien sûr la qualité d’un Sony RX100 mais pour un boitier avec une plage focale aussi énorme les surprises sont plutôt très bonnes : la distorsion semble très faible en grand angle et les photos à 1200mm à main levée prouve d’une part la qualité du stabilisateur et celle de l’objectif. J’ai été vraiment très étonnée de la qualité à fond de zoom. A confirmer quand nous aurons plus de tests et de photos prises sur le terrain.

      C’est un bridge assez gros, presque la taille d’un réflex, mais il fallait bien loger ce zoom surpuissant.

      Le rapport qualité/prix semble très bien étudié au moment où les appareils photos ont tendance à voir leur prix s’envoler.


    • pepite

      Pour vous montrer la portée du zoom, deux petites photos que j’ai réduites en taille et que j’ai trouvées sur le web (impossible de me rappeler l’adresse ce matin). Au grand angle la prise de vue générale prise par un photographe qui vient d’acheter ce boitier :

      auto

      et du même endroit à 1200mm donc à fond de zoom, prise de vue sur l’escalier de la maison rose, à main levée (photo non recadrée) :

      auto

      Sur la photo en plus grand on distingue même les poils du balai !

      Le photographe qui les a prises dit que les photos sont sans retouche.

      Un petit crop de l’image prise à fond de zoom à 1200mm pour vous montrer que l’on distingue les poils du balai :

      auto

      Vu la distance de prise de vue je dis « Chapeau ! » même si la photo d’origine demanderait un petit post-traitement.

      Vous comprenez maintenant pourquoi je suis impatiente de voir d’autres photos issues de cet appareil photo.

      Dans les critiques car bien sûr aucun boitier n’est parfait, comme tous ces boitiers à petits capteurs il a un tendance à griller les hautes lumières, il faudra donc je pense faire la mesure de la lumière sur les teintes claires ou corriger l’exposition de 1/3 IL. Pour la netteté Canon a eu la bonne idée de ne pas suraccentuer ce qui laisse de la marge au photographe, soit augmenter celle-ci dans les réglages boitier, soit d’augmenter le piqué en post-traitement. Je note aussi un manque de dynamique mais à part le Sony RX100 aucun compact ou bridge à petit capteur n’a une dynamique à tomber par terre.
      J’ai aussi l’impression que Canon continue à ignorer le pas de vis pour filtres au bout de l’objectif comme pour les modèles précédents grrrrr.

      P.S. Pour ceux qui ne connaissent pas la définition d’un crop (cliquez sur le lien) :
      Crop, qu’est-ce que c’est ?

    • Vieillard perclus de rhumatismes cherche appareil photo de qualité avec écran pivotant, telle pourrait être l’annonce que j’aurais envie de passer. Comme tu l’écris, il y a le Sony nex 5N qui semble intéressant… Peux-tu me dire s’il est possible d’utiliser sur cet appareil les objectifs Canon que je possède, moyennant une bague d’adaptation, bien sûr ? Ils ont sorti le nex 5R qui est beaucoup plus cher et vient d’être mis sur le marché, le Canon SX50HS. Que me conseillerais-tu ? Amitié


    • pepite

      Bonjour André :-)

      Avec tes rhumatismes je suppose qu’il te faut un boitier plus léger que ton réflex Canon, on peut effectivement monter des objectifs d’autres marques sur les Nex mais tu vas perdre tous les automatismes de mise au point, d’ouverture et vitesse qui devraient être réglées par toi. Je crois qu’il existe une bague d’adaptation pour les optiques Canon récentes qui aurait les contacts permettant de garder les automatismes, je vais regarder si je retrouve ça. L’inconvénient c’est que les objectifs Canon sont assez lourd donc je ne sais pas si tu vas y gagner beaucoup en poids.

      Sur les Sony Nex l’écran n’est orientable que verticalement vers le haut et vers le bas.

      Sinon il y a ces bridges polyvalents avec une très large plage de zoom qui sont intéressants, le Panasonic FZ200 et le Canon SX50HS ont tous les deux un écran orientable en tous sens. Pour le Canon il vient d’être annoncé on a donc pas encore beaucoup de retours. Pour le Panasonic FZ200 tous ceux qui l’ont achetés en sont contents et c’est vraiment un très bon bridge. Ils sont tous les deux (le Panasonic et le Canon) presque aussi gros qu’un réflex mais beaucoup plus légers et permettent avec leur large plage focale de ne pas avoir à changer d’objectifs. Le Canon a une plage focale encore plus étendue que le Panasonic, 24-1200mm pour le Canon, 25-600mm pour le Panasonic. Par contre le Panasonic a une ouverture à f/2.8 constant ce qui est intéressant quand il y a peu de luminosité pour éviter de monter en sensibilité iso.
      Avec le Canon tu te retrouverais en pays connus pour les menus et les boutons.
      Si j’avais un choix à faire entre les deux je serai bien embêtée du fait qu’on manque encore d’exemples de photos pour le Canon et d’essais sur le terrain pour ce dernier. Le Panasonic a tendance à griller les hautes lumières mais en le réglant sur i-résolution et i-dynamique élevée les choses s’améliorent.

      … Je viens de tomber sur ces photos prises avec 3 bridges Canon le SX130, le SX30 (précédent modèle) et le dernier Canon SX50HS, la qualité des photos est assez étonnante pour un bridge !

      auto

      tedsla_photos

      Il utilise 3 bridges pour ses photos : SX130, le SX30 et le dernier SX50 mais la qualité des images est équivalente. Les macros prises avec l’ajout de la bonnette Raynox M-150 Macroscopic ou la bonnette Raynox M-250 Macroscopic sont pour certaines vraiment bluffantes en qualité de piqué. Il utilise aussi parfois un doubleur de focale Raynox ou un convertisseur x1.7. Les photos d’avions au SX50 sont surprenantes. Je pense que le SX50 doit vraiment être un bon bridge. La qualité des détails pour la lune est aussi très surprenante sur pas mal de photos.

      Ca donne déjà une petite idée de ce que peut donner cet appareil photo en attendant d’autres images et des photos en pleine résolution.

      Note pour ajouter des filtres ou un téléconvertisseur (comme si 1200mm ne suffisait pas), je pense qu’il faudra un adaptateur puisque ces boitiers n’ont pas de pas de vis pour filtres.


    • pepite

      On commence à voir des photos pleine résolution sur SX50, difficile de se faire une idée, mais en tout cas il y en a une splendide, pleine résolution à 100 iso ouverture f/5.6 :

      sx50_animal

      mais j’en ai vu aussi de très moches, je pense que comme avec le Panasonic FZ200 il ne faut pas trop monter en sensibilité si on ne veut pas voir les contours se déchiqueter.

    • Merci Pepite 1000 fois…pour tes réponses rapides et intéressantes. Je crois que je vais arrêter mon choix sur le Panasonic FZ200 mais je viens de lire un avis donné à Digit-photo ‘’…mes logiciels ne peuvent pas ouvrir les fichiers RAW du FZ200… Le logiciel Panasonic pour le RAW est nul’’. Qu’en penser ? Ce logiciel doit, au minimum, permettre de passer de RAW en TIFF, à mon avis, et ensuite de traiter les photos avec DPP ou Photoshop… ? Si tu peux me donner une réponse assez rapidement ça me conviendrait bien parce que je pars fin de semaine prochaine chez ma fille qui doit accoucher…


    • pepite

      DPP c’est pour les fichiers Raw Canon, pour dérawtiser le raw du panasonic FZ200 il vaut mieux utiliser Lightroom. Mais il faut un temps d’adaptation pour utiliser Lightroom mais tu peux prendre tes photos en jpeg pour commencer.
      C’est le problème du raw, chaque marque a son Raw à lui qui n’est pas compatible avec les autres dérawtiseurs.
      Lightroom qui ne dépend d’aucune marque propose des modules pour chaque marque et chaque appareil photo pour les dérawtiser.
      Avec les fichiers Raw on est loin de la compatibilité du jpeg ou du tif qui eux sont reconnus par tous les logiciels.

    • Oui pour le .Tiff, c’est le cas de mon archaïque Panasonic FZ30.
      Pour en revenir au Canon ici présenté, je ne le connaissais pas, quel puissant zoom, je ne savais pas non plus que la dernière technologie permettait une telle amplitude. !! Je trouve également bonne la qualité des photos issues de ce bridge Canon. Le reproche que je fais aux constructeurs, c’est qu’ils ont arrêté (pour beaucoup de bridges) la construction des zooms manuels comme par exemple celui de mon Panasonic FZ30, une histoire de coût de revient peut être, où alors ce n’est pas possible avec un tel range., mes connaissances sont assez limitées en optique.
      J’ai vraiment été fana des bridges, mais j’avoue que depuis 3 ans je préfère les reflex. Le problème des réflex, c’est qu’il faut souvent deux boîtiers (c’est mon cas) pour s’en sortir si on veut éviter d’être continuellement en train de changer d’objectif. Et maintenant, vu l’argent dépensé ces dernières années, je ne me vois pas laisser tout ça dans les sacs à dos ou fourre tout et revenir au bridge, mais pourquoi pas après tout si un jour sort le bridge parfait…on peut toujours rêver, et je préférerais un très gros bridge avec zoom manuel à la panoplie de reflex et objectifs…ça c’est sûr (avec un capteur ayant une dynamique correcte bien sûr)
      Bon dimanche Pépite.


    • pepite

      Il est effectivement dommage que le zoom manuel ait disparu des bridges et j’ai bien peur qu’il disparaisse peu à peu aussi des hybrides.


    • Frédéric BEC

      Bonjour

      Je m’intéresse au Canon SX50 HS, non pas pour son zoom mais pour la possibilité de la macro à 0 cm. Hélas, je ne trouve pas d’image montrant des photos à moins d’1 cm du sujet. Alors si vous l’avez testé, pouvez vous me confirmer qu’on arrive bien à faire une mise au point entre 0 et 1 cm ?.

      Mais alors pourquoi utiliser des bonnette Raynox M-150 et M-250 si on peut s’approcher si prés du sujet ? Excusez ma naïveté mais je suis débutant dans la photo de sujets millimétriques.


    • pepite

      Le problème est que la macro à 1 cm ou moins est un leurre, car quand vous approchez si près du sujet il y a trop d’ombre et à moins d’1 cm l’objet va se retrouver quasiment dans le noir, la lumière étant cachée par la taille de l’objectif et du boitier, la photo sera horrible. Voilà pourquoi on ne trouve pas de photo prise à 1 cm et moins du sujet.

      Je ne comprends pas trop l’intérêt de s’approcher à moins de 1 cm.

      Une bonnette permet d’avoir un grossissement du sujet tout en étant très proche, si on prend en photo un objet ou un insecte de 2 mm avec un objectif normal on ne peut pas s’approcher de très très près si bien que l’on va avoir du mal à le retrouver dans la photo, parce qu’il sera trop petit sur la photo pour qu’on le distingue facilement. D’autre part les objectifs zoom par exemple ont un rapport de grossissement de 0:3 ce qui veut dire qu’un sujet de 3 mm fera au mieux 1 mm sur le capteur, pour atteindre un rapport de grossissement de 1:1 il faut donc utiliser une bonnette macro (ou un objectif macro dans le cas des appareils à objectifs interchangeables) et dans ce cas le sujet de 3mm fera bien 3mm sur le capteur. Maintenant il faut aussi tenir compte de la taille du capteur qui pour le Canon SX50 est un capteur 1/2.3 qui mesure donc 6.17 x 4.55 mm, on ne sera donc jamais au rapport 1:1 si mon sujet mesure 1 cm de long à moins d’en couper une partie.
      Les objectif macros ou les bonnettes permettent de s’approcher de plus près que la distance minimale « normale » que permet l’objectif tout en ayant un rapport de grossissement plus important.
      On pense souvent qu’un téléobjectif le permet seulement si un téléobjectif permet en général de sélectionner une zone plus réduite d’un sujet lointain pour avoir une impression de grossissement les distances minimales à observer avec un téléobjectif (ou un zoom télé) sont d’environ 1.40m (ça dépend des télés cela peut être aussi 2m pour certains), l’objectif macro ou la bonnette permet de s’approcher plus près du sujet ET d’avoir aussi un rapport de grossissement plus important. En général avec un objectif macro ou une bonnette on peut approcher jusqu’à environ (suivant la focale) entre 10 et 30 cm du sujet ce qui est largement suffisant dans la plupart des cas.

      Pour les distances de prises de vues avec le Canon SX50
      on a en grand angle « de 0cm à 50cm »
      puis en augmentant la focale on passe à « de 30cm à 50cm »
      enfin au alentours de 29,5mm (equiv 165mm) on passe à de 70cm de distance ar rapport au sujet à l’infini.
      pour finir au-dessus de 170mm de focale 1,3m à l’infini.

      Donc on perd en grand angle le grossissement et même on sera en dessous du rapport normal de l’oeil humain dont la couverture de champ est équivalente à environ un 45mm donc aucun intérêt sauf à vouloir être le nez sur le sujet. Il sera donc plus intéressant de monter un peu en focale entre 50 et 100 mm pour profiter d’une approche d’environ 30 à 50 cm et profiter d’un léger grossissement à la focale de 100mm pour se rapprocher de ce que pourrait donner l’image avec une bonnette macro.

      En utilisant une bonnette macro avec le sx50 cela permettra d’être encore plus près du sujet tout en étant toujours par exemple à une focale équivalent à 100mm (focale utilisée comme référence par les photographes de macro) et la bonnette permettra d’avoir un grossissement plus important.


     Leave a reply