• Nikon P7700

    Nikon-Coolpix-P7700


    Le Nikon P7700 me parait aussi un bon boitier et est une version nettement améliorée du P7000 avec un autofocus à la vitesse de mise au point en net progrès.

    Une optique 28-200 mm bien plus lumineuse, ouvrant de f/2 à f/4 selon la plage de zoom équipe ce boitier doté d’un nouveau capteur Cmos certes de petite taille et de 12 millions de pixels. Le plus grand avantage de l’ouverture maximale plus importante du zoom est que dans la pénombre vous ne devriez pas avoir à choisir de réglages ISO aussi  élevés qu’avec le P7100. L’objectif comporte aussi maintenant un diaphragme à 7 lamelles et deux éléments d’extra-faible dispersion. Ce remplaçant du P7000 est enfin capable d’enregistrer des vidéos full HD à 30 images par seconde, format MPEG-4, H.264 avec un contrôle manuel total, son stéréo et la possibilité de brancher un micro externe.

    Modes auto, PASM (Programme, Priorité ouverture, Priorité vitesse, Manuel) + des modes scènes.

    La sensibilité va de 80 à 1600 iso.

    Format de fichiers : Jpeg, Raw.

    Vitesse d’obturation : de 60 secondes à 1/4000ème.

    Modes d’exposition : Modes de mesure Évaluative, pondérée centrale, mesure spot.

    Correction d’exposition :  de -3 à +3 EV par pas de 1/3.

    Filtre ND neutre.


    P7700_dessus


    L’écran de 3 pouces est orientable en tous sens et compte 921 000 points. Par contre ce modèle a perdu le viseur du modèle précédent.


    nikon-coolpix-p7700-dos


    Le boitier accepte dorénavant des filtres au diamètre de 40.5mm sans avoir besoin d’adaptateur. Il est compatible avec le GPS GP-1 (optionnel).

    Note : Pensez dans les réglages si vous utilisez le jpeg à régler la qualité d’image sur « Fine », elle est pas défait sur « Normal » avec une compression beaucoup plus importante que dans le mode « Fine ». Vous serez étonnés de la qualité des images pour un compact aussi bien à 80 iso que jusqu’à 400 iso avec beaucoup de détails.

    Energie : batterie Nikon EN-EL14, environ 330 photos par charge.

    Carte mémoire SD/SDHC/SDXC.

    Dimensions : 11.9 x 7.3 x 5 cm

    Poids : 392 grammes avec carte et batterie.

    Prix : environ 480 euros. (mise à jour septembre 2013 : environ 370 euros)

    Les plus : le prix contenu pour un ultra-zoom, l’ouverture de f/2 à f/4, la gestion des hautes sensibilités, les modes experts, l’écran orientable en tous sens, le filtre neutre intégré, les boutons et molettes bien pensés. La vitesse d’obturation jusqu’à 1/4000ème de seconde.

    Les moins : la perte du viseur, le grand angle que l’on aurait préféré commençant à 24 ou 25mm plutôt qu’à 28mm. Le manque de dynamique (mais c’est classique avec les petits capteur). Pas de wifi et pas de GPS intégré.


    Mise à jour septembre 2013

    Il est dans mon top 10 de 2013.

    Même si il date de 2012 je l’ai mis dans mon top 10 car le P7800 sorti cette année est strictement le même auquel on a ajouté un truc qu’ils appellent un viseur mais qui est de si mauvaise qualité que je ne peux pas le mettre dans mon top 10, c’est donc le P7700 qui est dans le top 10 parmi les trois compacts que j’ai choisi pour ce top.

    4 étoiles et demi


    Il lui manque une demie étoiles car en hautes sensibilités, le Sony RX100 II fait nettement mieux (mais avec une plage focale beaucoup plus courte) et est pourvu du Wifi.



    ____________________________________________________________________________________

    Septembre 2013

    Nikon a sorti le P7800 qui reprend exactement les mêmes caractéristiques que le P7700 mais en lui ajoutant un petit viseur électronique d’un confort limité, mais qui pourra s’avérer utile les jours de grand soleil.


    P7800


    C’est la seule différence entre le P7700 et le P7800

    Du coup le P7700 passe à environ 370 euros, le P7800 lui est à environ 499 €, un peu cher pour un appareil qui n’a ni wi-fi, ni GPS.

    Les gros plus pour un compact : l’écran orientable en tous sens. Quand on y a goûté, difficile de s’en passer. Par contre Nikon n’est toujours pas passé à l’écran tactile.


    P7800_dos

    J’aime aussi l’ouverture de diaphragme de f/2 à f/4 selon la plage de zoom de son objectif. Comme le Nikon n’est pas un oiseau de nuit cela permettra en outre d’éviter de monter en sensibilité par faible luminosité. Les photos sont excellentes de 80 à 200 iso pour un appareil de cette taille de capteur. La qualité des images n’atteint pas celle d’un Sony RX100 II mais ce boitier offre un zoom équivalent 28-200mm et c’est le seul compact à avoir un écran qui ne soit pas que basculable vers le haut et le bas.

    On se demande souvent quel est l’avantage d’un tel boitier par rapport aux hybrides mais même si les hybrides sont nettement plus petits qu’un reflex (à part quelques exceptions), il reste le souci des objectifs plus imposants, ne rentrants pas dans le corps de l’appareil et la tentation de compléter le parc optique par plusieurs objectifs. Les compacts à large plage focale gardent donc l’avantage de la compacité.

    Un choix à faire ;-)


    La concurrence :

    Le Sony HX50v

    Le Sony a des avantages : un capteur 20 millions de pixels et surtout un zoom (excellent) équivalent 24-720mm mais dont l’ouverture en grand-angle ne commence qu’à f/3.5, autres avantages du Sony : le Wi-Fi et un GPS. Des images un peu meilleures en hautes sensibilité.

    Les moins : l’écran fixe grrrrrrr. Pas de viseur.

    Le prix : de 360 (sans GPS) à 436 euros (avec GPS).

    Je lui avais dédié un article dont je vous donne le lien (cliquez dessus) :

    Sony HX50v


    Comparaison d’encombrement et de poids :

    Nikon Coolpix P7800 :
    Dimensions : 11.85 x 7.75 x 5.04 cm
    Poids : 399 grammes avec batterie et carte mémoire.

    Sony HX50v :
    Dimensions 10.8 x 6.43 x 3.83 cm
    Poids : 272 grammes avec batterie et carte mémoire.


    3 responses to “Nikon P7700”


    • pepite

      On peut commencer à voir des photos prises sur le terrain de ce boitier à prix raisonnable. Je trouve qu’il ne s’en tire pas trop mal pour un boitier compact à petit capteur.

      dp_exemples_photos_nikon_p7700

      Evidemment ce n’est pas le rendu d’un Sony Nex 5N à capteur de réflex mais c’est aussi moins cher. La colorimétrie me semble bonne, le piqué est honnête par contre il pêche au niveau de la dynamique comme on peut le voir sur la photo du bateau où une partie des nuages est complètement grillée. Mais là où je dis bravo c’est que pour un compact il semble très bien gérer la montée en sensibilité, la seule image prise à 1600 iso (le coin avec les étagères) à grande ouverture à f/2 est très très correcte pour un compact classique de plus il ne perd pas trop en colorimétrie malgré la montée en sensibilité. Le portrait pris à 800 iso ne démérite pas on plus. Là je dis Bravo Nikon.

      Il est certain qu’un hybride ou un réflex ferait mieux mais il faut le juger dans sa catégorie ;-)


    • pepite

      Nikon vient de sortir le P7800.

      Je ne lui dédierai pas un article car il reprend absolument tout du P7700, la seule différence étant l’ajout d’un viseur électronique. Le prix s’en ressent évidemment, je vous ai mis plus de détails en fin d’article.

      Ses plus par rapport au Sony HX50v : l’écran orientable en tout sens, et ça je trouve que c’est indispensable quand on y a goûté., le viseur qui permet de ne pas prendre ses photos au jugé quand il y a trop de lumière.

      Les moins par rapport au Sony HX50v : pas de Wi-Fi, pas de GPS, un zoom moins étendu et un grand angle qui commence seulement à 28mm contre 24 pour le Sony.

      Le Nikon est plus beau mais c’est une question de goût et un peu plus expert.


    • pepite

      Un photographe semi-pro a choisi le P7800 en plus de son matéreil professionnel, il explique :

      Je l’ai essayé, adoré, acheté et je rencontre une véritable joie à l’utiliser. Le viseur électronique pourrait être mieux, mais est une énorme amélioration par rapport aux viseurs optiques typiques sur des compacts. Avec une carte 8MP UHS-1 il écrit du RAW + JPEG en 1.5 sec par image ou 9 sec pour une séquence de 6 images. Je ne comprends pas la question de lenteur soulevée parfois. Hier, j’ai photographié le coucher du soleil avec 5 expositions en bracketing HDR et une série de 5 plans pour l’assemblage panoramique, le tout sans complication notable. L’écran LCD articulé est idéal. L’objectif qui va jusqu’à jusqu’à 200mm est définitivement un plus unique pour moi.

      BTW, je suis un pro à temps partiel avec plus de 40 ans d’expérience avec toutes sortes de sujets et la prise de nombreux sujets différents avec des appareils numériques. Je travaille normalement avec un équipement de niveau professionnel, mais j’ai le P7800 avec moi partout où je vais pour être prêt pour une séance de photos inattendue.


     Leave a reply