• L’auteur du blog


    _DSC5805

    Beaucoup d’entre vous me demandaient des photos de moi mais j’ai horreur qu’on me prenne en photo, de toute façon je me suis toujours trouvée moche.

    Par hasard en continuant mon tri chez moi je suis tombée sur cette photo sur papier de moi, elle date un peu mais bon, ça vous donnera toujours une idée, même si plus je vieillis plus je deviens moche ! Du coup je l’ai reprise en photo car je ne sais pas du tout sur quel disque dur est l’original, donc la qualité n’est pas top.

    Depuis je me suis coupé les cheveux au niveau des épaules, c’est dommage parce que j’aimais bien mes grands cheveux mais c’était trop d’entretien.


    40 responses to “L’auteur du blog”


    • Msth

      QUI! QUI ! a réussi à faire ça, :( ça fait des années que j’essaie.

      En passant Pépite tu es bien jolie.


    • pepite

      Je savais bien que tu allais être surpris, tu vois tout vient à qui sait attendre ;-)


    • Msth

      On peut dire que tu te laisse désirer :)


    • pepite

      Je suis timide et j’ai horreur qu’on me prenne en photo, c’est le hasard qui a fait que j’ai retrouvé cette photo en rangeant mes papiers.


    • Msth

      Je croirais plutôt à un beau charmeur :)


    • Msth

      Bon je peux mourir maintenant :D


    • pepite

      Ohhh quand même !
      Merci pour les compliments, c’est gentil, moi je ne me suis jamais trouvée belle :-)


    • pepite

      Je ris ce matin et je me dis que ce n’est pas juste.

      Parce que maintenant, vous vous savez qui écrit derrière ce blog, mais moi ? Pour la plupart je ne sais rien de vous ! Silencieux, sans visage, vous passez sur la pointe des pieds, souvent sans laisser de messages, et vous repartez comme vous êtes venus ;-) Mais je souris, parfois quand je regarde mon compteur de la journée je me demande « Qui sont-ils, que pensent-ils, ils passent comme les passants dans la rue, ils s’arrêtent 5 minutes (ou plus, je n’en sais rien), puis ils repartent, ils ont 15 ans, 20 ou 30, 50 60 ou plus, passagers mystères de mon blog ;-)

      Ici aujourd’hui il neige ! Et c’est le jour de Paques ! Pas de soleil, je me demande si mes cerisiers du Japon vont pouvoir faire éclore les si jolies fleurs qu’ils s’apprêtaient à ouvrir. j’ai beaucoup travaillé dans le jardin cette semaine. j’attends avec impatience de voir éclore les premières fleurs.

      Et le temps n’est toujours pas propice à prendre de jolies photos.

      Patience, patience ;-)


    • Msth

      Le monde à l’envers, moi je n’oublirai pas puisque j’ai sauvegardé la photo :)


    • Msth

      Je m’aprete a dormir après un corps de nuit, et qui je vois en premier la tête de pépite :)

    • J’aime beaucoup la pose :-)
      Une chose importante à mes yeux, tu te trouves moche…mais que vont penser d’eux les moches quand ils vont voir cette photo !!!, je suis sûr qu’ils ne voudront plus sortir :-)
      Ha…ha…tu me fait bien rire Pépite, merci mille fois, c’est tellement bon pour la santé :-)
      Bon week-end Pascal.


    • pepite

      Dominique j’ai mis du temps à répondre mais même si c’est flatteur pour moi ce que tu dis ne m’a pas fait rire et j’avoue que je suis un peu choquée par ce que tu as écris. Je pense de toute façon que chacun a ses critères de beauté et la beauté réelle est intérieure, les gens qui ne sont pas beaux n’ont pas à être jugés ainsi, on ne choisit pas d’être beau ou non et il faut vivre avec.

    • Bonjour Pépite :)

      J’aime beaucoup ton attitude sereine et posée sur cette photo. On sent que tu es naturelle, la tête légèrement inclinée et le tout baigné dans une belle lumière….une réussite.
      Et puis je trouve que ta longue chevelure qui tombe du côté où tu penches la tête ajoute encore un plus à la photo.

      ça fait plaisir de te voir ainsi, merci :)

    • Si il y a une personne sur cette terre ou plutôt un groupe de personnes qui ne jugent pas la beauté d’un humain où tout ce qui s’y rapporte physiquement…et bien sache que je fais parti de ce groupe, c’est vraiment bien mal me connaitre et c’est moi qui suis non pas choqué mais surpris de cette réflexion.
      J’ai la solution pour qu’il n’y plus de malentendu dans mes commentaires.

      Bon dimanche Pascal.


    • pepite

      Dominique, tu t’étais mal exprimé, mets-toi à la place de celui qui lit ton commentaire plus haut. Je sais que tu voulais me complimenter et que tu ne voulais pas faire de mal mais je me suis mise à la place du lecteur, et je crois que tu as été un peu maladroit, enfin n’en parlons plus.


    • pepite

      Olivier,

      Ahhhh les cheveux longs, c’est vrai que je les regrette souvent, je les ai eu longs très très longtemps et que ça m’a fait mal au coeur le jour où je les ai coupés.


    • Corbes

      Ah, mon Dieu, enfin !

      Qu’est-ce que j’ai pu gamberger sur la personne que tu pouvais être, Pépite, à partir de tes photos et de tes textes, des idées et des émotions que tu y exprimais…

      Ca y est, je sais enfin qui est celle qui porte le même prénom que moi (au féminin, bien sûr !) et qui a les mêmes initiales.

      Eh bien, c’est tout à fait proche de ce que j’avais imaginé !

      On ressent, à la vue de ton portrait, à la fois une grande volonté et une certaine fragilité, une grande sensibilité. Tout à fait ce que je voyais ressortir de tes écrits et de tes photos.

      Un grand merci, Pépite, pour avoir « levé le voile », cela n’enlève rien, bien au contraire, à la sympathie que j’éprouve pour toi et ce que tu fais.


    • pepite

      Corbes,

      Je suis infiniment touchée par ce que tu écris.

      Comme j’aimerai savoir m’exprimer avec les mots aussi bien que toi !

      Je ne trouve pas les mots tellement je suis émue, en tout cas tu as je crois visé juste au niveau de mon caractère et de cette satanée sensibilité qui parfois m’embête bien. Ahhhh les émotions !

      Je ris, pour le prénom je savais, pour les initiales non, étonnant non ? En tout cas ça m’a toujours fait sourire, un peu comme une complicité :-)

      Ca me rapelle il y a longtemps, j’avais déposé des écrits (non, non, pas des romans) à la Bibliothèque Nationale en signant de l’initiale de mon prénom et avec mon nom de famille (complet bien sûr), j’avais ensuite reçu un courrier me demandant d’ajouter mon prénom car il y avait parait-il dans le sud de la France quelqu’un qui avait les mêmes initiales que moi et le même nom de famille ! Je les ai appelé, ils n’ont jamais voulu m’en dire plus. Je me suis toujours demandé qui pouvait être cette personne (je n’ai pas un nom de famille courant). Je me suis dit qu’un jour je ferai des recherches mais finalement je ne l’ai jamais fait. J’ai gardé ce mystère, je chercherai peut-être un jour.

      Merci de tout mon coeur pour ces mots.

      …Pfuuu j’ai encore le coeur qui fait boum boum fort. En tout cas maintenant tu sais mettre un visage sur les mots, le mystère a disparu ;-)


    • pepite

      Pour les émotions parfois je les hais, mais quand elles sont douces et intenses, ce qu’elles sont belles à vivre, ça marche dans un sens comme dans l’autre la sensibilité. Je les aime pourtant aussi ces émotions, car elles me font ressentir du bien-être parfois pour des petits riens, une fleur qui naît, un paysage qui m’attire pour je ne sais quelle raison…
      Une fois je roulais en voiture avec une amie, d’un seul coup je m’arrête net (en ayant quand même avant regardé dans les rétros). L’amie me dit

      « Qu’est-ce que tu fais ?!! »

      Je lui dis « Regarde ! Les arbres là ! Ils sont magnifiques, je vais les photographier. »

      Elle s’est mise à rire, puis avait avoué que c’était joli. Nous étions conviées à un dîner, elle n’a pas pu s’empêcher de raconter l’épisode tant ça l’avait surpris. « Si un jour vous voyagez avec Pépite, ne soyez pas surpris, quand elle voit quelque chose qu’elle trouve de joli sur le chemin, elle arrête sa voiture ! Et après elle met au moins 5 minutes à prendre ce qu’elle a vu en photo, la première fois ça surprend ».

      On a du me prendre pour une folle. Mais après coup je comprends qu’elle ait été surprise. Je crois que quand on est sensible, on a les sens exacerbés. Et quand on est photographe…

      Le problème avec la photo en extérieur, c’est que la lumière peut changer très très vite, alors quand la lumière est belle, si on se dit je repasserais une autre fois (et combien de fois l’ai-je fait !) et bien 90 fois sur 100 on ne la retrouve plus cette belle lumière. Elle n’est jamais la même. Je crois que les photographes me comprendront, les autres et bien ils me prendront pour une folle ;-) ce n’est pas grave.

      P.S. heuuu pour ceux qui me prendraient vraiment pour une folle, je ne ferais pas ça sur une autoroute bien sûr. ;-)

      Tiens ça me rappelle justement un autre souvenir, pas très vieux, je roulais sur l’autoroute vers Paris quand je tombe sur un embouteillage, je vous l’accorde c’est classique en arrivant sur Paris mais quand même assez rarement à 11 onze heures du matin, puis soudain j’ai l’impression d’être sur une autre planète !
      Un camion avait perdu son chargement de journaux, je ne sais plus si c’était « Le Figaro » ou « Le Monde » peu importe mais il y en avait partout ! On ne voyait plus la chaussée, et il y avait du vent, ça volait dans tous les sens !
      Alors on roulait doucement sur les journaux, j’espérais que l’embouteillage s’arrête vraiment pour pouvoir prendre une photo, même vite fait, c’était tellement irréel ! Mais manque de chance on ne s’est pas vraiment arrêté et je n’ai pas pris le risque mais j’ai toujours regretté depuis de ne pas avoir pu fixer sur le capteur ce que j’ai vu.
      En plus je n’avais jamais vu autant de journaux de ma vie !

      Il m’arrive de conduire avec le réflex et le gros télé posés sur le siège passager, prêts à déclencher, mais chez moi, à la campagne, au cas où je vois un oiseau ou un chevreuil, jamais je n’aurai imaginé voir une scène pareille en allant à Paris. Ca c’est un truc que je ne reverrai surement jamais de ma vie. Et évidement l’appareil photo était dans le sac et pas sur le siège passager bien sûr ;-)

      Je me souviens d’avoir regardé la tête des gens dans leurs voitures, et bien je suis presque sûre que je devais être la seule que ça amusait. Les gens sont blasés, même une scène aussi insolite ne les interpellait pas. Je les sentais pour la plupart irrités, je regard fixe, devant, attendant que ça se passe, comme dans les embouteillages malheureusement habituels.

      Bon cela dit je suis bien bavarde aujourd’hui, le soleil fait un clin d’oeil, je vais aller dehors lui rendre, il se fait si rare depuis Noël !


    • Corbes

      Certes, Pépite, le mystère s’est atténué, mais, en mettant un visage derrière tes photos et tes commentaires, je vais les ressentir encore mieux.

      Et me sentir bien plus « comfortable », comme disent les anglais !

      Et puis, une photo est loin de révèler le mystère d’un personne, elle permet juste d’en saisir des contours, fort heureusement. L’essentiel t’appartient, et à personne d’autre.


    • pepite

      Comme c’est bien dit encore une fois :-)

      Merciiiiii


    • aandrep
    • Bonjour pepite,bonjour à toutes et à tous,
      Jolie photo en vérité même si tu ne te trouves pas au mieu sur cette image….mais qui se trouve bien sur les photos….???,!!!!
      A la vue de cette image de toi ma première pensée s’est focalisée sur les souvenirs que j’avais en tête des demoiselles de Rochefort avec les sœur Dorléac et Françoise en particulier ( et oui je suis de la même génération…! ).
      J’ ai donc chercher des images de cette artiste disparue en pleine jeunesse et j’ ai retenue ces deux vues qui me semblent se rapprocher de l’ impression que j’ ai ressenti en te voyant pour la première foi….!
      Je trouve qu’ il y a quelque chose, d’indéfinissable pour moi, entre ta photo et les siennes….!
      Quand à la sensibilité des uns et des autres…je pense qu’elle n’ est jamais vraiment évidente au premier regard et j’ en veux pour preuve la différence qu’ il peut y avoir entre l’ aspect physique de Jacques Prévert souvent photographié par Robert Doisneau et les merveilleux textes poétiques qu’il nous a laissé, petit exemple archi connu:

      Des milliers et des milliers d’ années
      ne sauraient suffire
      Pour dire
      La petite seconde d’éternité
      Ou tu m’ as embrassée
      Ou je t’ai embrassée
      Un matin dans la lumière de l’ hiver
      Au parc Montsouris à Paris
      A Paris
      Sur la terre
      La terre qui est un astre.

      Fin de citation…!

      quoi qu’il en soit, nous somme au début avril et le printemps tant attendu ne saurait tarder à montrer le bout de son nez.
      Courage donc à tous et à toi pepite en particulier, à vos boitiers et régalez-nous des merveilles que la nature sais si bien mettre à notre disposition…!
      Amicalement,

      /picasaweb.google.com/leicam180/03Mars13#5861766290231209938


    • Mimi

      Coucou pépite ;-) alors ça c’est une sacrée surprise ou plutôt …..un poisson d’avril que sais-je ?! et moi qui adore les surprises eh bien pour le coup je suis ravie ….. enfin de te voir ; depuis le temps que j’imaginais sans toutefois oser te le demander et voilà il suffisait d’attendre ! merci pour cette chouette photo de toi et surprise ! bonne fin de journée. Mimi


    • marcB

      Bonjour Pépite :-)

      Sympa de lever le voile.

      Ca me fait l’effet de découvrir le visage de l’animateur d’une émission de radio que j’écouterais (et apprécierais) depuis des années.
      Et c’est marrant de voir que des traits de caractère révélés par tes articles se retrouvent dans cette photo: simplicité, franchise, assurance…

      C’est un auto portrait? J’ai l’impression que tu souris comme je le ferais à moi-même dans cette occasion ;-)


    • pepite

      Non pas un autoportrait, je crois que je suis un peu gênée malgré le sourire parce que je déteste qu’on me prenne en photo ;-)

      Ca me fait drôle de me voir en photo sur mon blog !

      Merci de tous vos mots, je me rends compte que beaucoup d’entre vous se demandaient vraiment qui était la personne qui écrivait sur le blog et que chacun a son interprétation de ce qui se dégage cette photo.


    • stan

      Hop ! un fou de bassan s’arrête deux minutes.

      Sur la sensibilité, lorsqu’il le faut, pour faire le dur, se dire que Asa ou Iso c’est pareil.

      :)

      Vrai qu’à la campagne, l’appareil photo sur le siège passager c’est…un réflexe !

      Même si la voiture est compacte !

      :lol:

      J’ai toujours pensé que l’instant de lumière magique sur les tourbières était l’oeuvre des Elfes, mais j’ignorais que l’une d’entre eux puisse tenir un blog photo !

      :roll:

      Amicalement,

      stan.


    • pepite

      Et bien je suis gatée !

      Merci Stan.

    • quel dommage !!
      Il y avait une part de mystère derrière ce pseudo (lui même déjà mystérieux)
      même si ma curiosité n’était pas inférieure à celles exprimées dans les réactions des uns et des autres. Je la maîtrisais par mon imagination. Pépite changeait de visage et de look selon les thèmes ou les sujets abordés.
      Le jour s’est levé sur les aubes(ades) et les crépuscules.
      Tant pis. Je vais m’efforcer d’oublier l’image pour retrouver les silhouettes changeantes et pleines de charme d’avant.


    • pepite

      Je suis désolée Didier :-(


     Leave a reply