• Les quadruplés


    moutons_les_quadruples


    Les quadruplés.

    Caractéristiques de prises de vue : Sony Nex 5N réglé en mode priorité ouverture sur F/6.3, vitesse 1/320ème de seconde, 250 iso, focale 200mm équivalent 300mm.

    Les images manquent de « pêche » mais vu le temps morose c’est logique, j’aurai pu les post-traiter pour leur en redonner mais j’avoue que j’ai eu la flemme, elles sont donc brut de capteur.

    Un autre d’une autre portée, il est tout plein de plis ! Il me fait penser aux chiens sharpei :


    _DSC5865_600


    C’est très galère pour les photographier car si vous avez l’impression sur ces photos qu’ils sont en pleine nature et bien c’est une idée parce que j’ai essayé d’éviter le plus possible l’environnement ! En fait leur petit pré est en pleine ville !

    Autre ennui : le grillage ! Donc impossible de mettre mon appareil photo au ras du sol pour faire mes prises de vues. J’ai donc dû accepter les contraintes présentes et essayé de faire au mieux, d’autant plus que le soleil boude toujours ici. Je les ai trouvé si mignons que j’ai tout de même craqué et que j’ai sorti mon boitier hybride de mon sac à main.

    Tous les bébés à l’heure de la sieste :


    _DSC5907


    Caractéristiques de prises de vue : Sony Nex 5N réglé en mode priorité ouverture sur F/6.3, vitesse 1/320ème de seconde, iso auto sur 250, focale employée 200mm (équivalent 300mm).


    De nouveau le petit plissé :


    le_petit_plissé


    J’aime bien cette photo. Caractéristiques de prises de vue : Sony Nex 5N réglé en mode priorité ouverture sur F/6.3, vitesse 1/400ème de seconde, 400 iso, focale 159mm équivalent 238mm.

    Maman mouton :


    maman_mouton


    Caractéristiques de prises de vue : Sony Nex 5N réglé en mode priorité ouverture sur F/6.3, vitesse 1/320ème de seconde, iso auto sur 500, focale employée 200mm (équivalent 300mm).

    La tête d’un bébé en gros plan :


    gros_plan_bébé


    Vraiment ardu, j’ai néanmoins réussi à faire passer l’objectif en deux mailles de grillage.

    Caractéristiques de prises de vue : Sony Nex 5N réglé en mode priorité ouverture sur F/6.3, vitesse 1/250ème, 125 iso, focale 152mm équivalent 228mm.

    Une brebis avec ses jumeaux qui ont 6 jours, c’est une chose courante que les mamans aient deux bébés mais des quadruplés comme en haut c’est rare et la propriétaire me disait que c’était trop. Elle a du compenser en donnant des biberons les premiers jours, jours et nuits, aux quadruplés. Elle les as gardé 6 jours sous lampe chauffante avant de leur faire découvrir les brins d’herbe.


    maman_mouton_et_ses deux_bébés

    Alors alors quand je vous disais qu’ils étaient en pleine ville ;-)

    De chaque côté de la barrière blanche passe une route.

    Caractéristiques de prises de vue : Olympus E-PL5 réglé en mode priorité ouverture sur F/5, vitesse 1/125ème de seconde, 200 iso, focale 33mm (objectif 14-42mm  livré en kit avec l’Olympus) équivalent 66mm.

    Une petite dernière d’un bébé :


    bébé mouton


    15 jours et je mange déjà de l’herbe !

    Caractéristiques de prises de vue : Sony Nex 5N réglé en mode priorité ouverture sur F/6.3, vitesse 1/320ème, 100 iso, focale 123mm équivalent 185mm. Photo prise entre les mailles du grillage.

    J’ai pris la majorité des photos avec l’hybride Sony Nex 5N équipé de l’objectif 18-200mm, la photo de la maman avec ses jumeaux a été prise avec l’hybride Olympus E-PL5 et l’objectif 14-42mm à fond de zoom soit équivalent 84mm.

    En fait j’étais partie dans l’idée de les prendre avec le petit compact Sony RX100 que j’avais dans la poche mais vu la focale qu’il m’a fallu utiliser le zoom du RX100 n’était pas assez puissant et je n’aime pas recadrer « comme une malade », ensuite j’avais bien pensé à l’hybride Olympus mais pour prendre moins de place je n’avais pris que l’objectif 14-42mm, je me retrouvais donc avec le même souci de focale, c’est donc avec mon fidèle Sony Nex 5N muni du 18-200mm que j’ai pris la majorité des photos.

    Toutes les photos n’ont pas été prises le même jour mais en peu d’espace temps, je vais continuer à suivre leur croissance si les prés où ils seront seront toujours accessibles.

    Le plus gros souci était le grillage heureusement peu haut mais je devais la plupart du temps me contenter de rester à au moins 60 cm de haut. Je ne pouvais donc pas les prendre quand ils étaient près de la cloture ce qui aurait donné un effet plongeant pas du tout esthétique. Pour réduire l’angle il fallait donc que les moutons soit plus éloignés de la clôture ce qui explique que j’ai dû me servir du téléobjectif.


    Angle sujet/appareil photo

    Lorsque vous prenez des animaux en photo pensez toujours que vous devez vous baisser à leur hauteur. Si vous ne pouvez pas à cause d’un obstacle comme un muret, un grillage etc au lieu d’utiliser un 50mm et d’être obligé de prendre le dessus de la tête du sujet ce qui n’est pas le but, attendez que votre sujet s’éloigne et prenez le au télé objectif, au moins à une focale de 150mm pour un gros plan, le grossissement du télé permet alors d’avoir le même cadrage que si j’avais été proche avec un 50mm en pouvant me baisser, mais là sans avoir à trop baisser le nez de l’appareil photo, c’est donc ce que j’ai fait quand je ne pouvais faufiler mon objectif entre deux mailles de grillage. Je vous ai fait un petit schéma pour une meilleure compréhension :

    angle_boitier_sujet


    Le trait vertical représente l’obstacle (mur ou grillage).

    Plus vous serez éloignez, moins vous aurez à pencher l’appareil et plus sera jolie l’image car le but ici n’est pas de prendre le dessus de la tête du mouton mais bien son visage entier. La page de mon blog n’est pas assez large pour que je laisse assez de distance entre mon mouton et le boitier, mais plus je serai loin, moins j’aurai d’effet de photo prise en plongée. Le télé objectif m’a donc été précieux pour ces prises de vues puisque le grillage dans la majorité des cas m’empêchait de me baisser à hauteur de la tête du mouton.

    L’idéal aurait été bien sûr qu’il n’y ait pas d’obstacle et que je puisse me baisser suffisamment pour que le boitier reste parallèle au sujet photographié (ce que j’ai pu faire quand les mailles du grillage était assez lâches pour que j’y faufile mon objectif. ;-)

    L’idéal pour un portrait : Appareil photo à hauteur des yeux du sujet :

    angle_boitier_sujet2


    Cette notion est également valable lorsque vous prenez des enfants en photos ou des personnes assises, le but n’étant pas d’avoir la calvitie du grand père sur la photo, ni que votre gamin paraisse déformé par une perspective verticale que notre cerveau sait compensée mais pas les appareils photos. Donc quand vous le pouvez essayez toujours de garder l’appareil parallèle à votre sujet. Quand ce n’est pas possible utilisez le télé et prenez de la distance avec votre sujet. je pense que les schémas sont assez parlants, enfin j’espère avoir réussis à me faire comprendre. Le télé compensera la distance.

    P.S. C’est là aussi que l’on apprécie d’avoir un écran orientable sur le boitier, il n’est pas toujours confortable de s’allonger dans la boue pour être à hauteur de son sujet ! En relevant l’écran du Nex, j’ai pu baisser mon boitier pour prendre certaines des photos presque au ras du sol juste en me baissant (accroupie) sans avoir à plonger moi même dans l’herbe bien humide et bien froide.


    14 responses to “Les quadruplés”


    • rando

      Pepite qui se proméne avec 2 hybrides.dans son sac à main.
      elle croise des quadruplés (fait rare confirmé par le fermier en personne).
      tout cela respire la manipulation génétique.. :-)
      en tout cas de trés belles photos..
      ps: tu nous avais caché que tu possédais le RX100 ..


    • pepite

      Bonjour Rando :-)

      En fait non je ne me baladais pas avec les 2 hybrides ;-)
      Le premier jour j’avais l’Olympus et le lendemain le Sony 5N. Pour le RX100 il est tout le temps dans mon sac, mais je n’ai pas eu le temps de beaucoup le tester à cause du temps pourri que l’on a eu jusqu’ici et j’ai souvent tendance à plutôt prendre mes photos avec un des hybrides tout de même meilleurs même si le RX100 donne de meilleures photos qu’un compact classique.

      Je vais essayer de les prendre en photo régulièrement pendant leur croissance, le souci est surtout qu’ils soient positionner de façon à ce que j’ai pas trop la ville en arrière plan, et comme ce sont des modèles indociles, ils ne sont pas souvent au bon endroit pour mes prises de vues. Cela dit c’est un tel délice de les regarder que je m’arme de patience en attendant qu’ils prennent des pauses photographiables ;-)


    • rando

      merci
      j’envisage de l’acheter d’ici la fin du mois..je pense que pour l’usage que j’en ferai, cela sera un super compromis..
      je t’en tiendrai informé..bonne soirée


    • pepite

      Le RX100 est vraiment un super compact, je pense que tu en seras content.

    • J’aime bien ces photos, surtout les nouveaux nés, ils sont tout mignons :)
      Si tu n’avais pas montré le cadre « urbain » dans lequel ils évoluent, on les aurait crus en pleine campagne.
      Et le Nex assure vraiment, même sans post traitement, c’est piqué et très propre.

      Bravo !


    • pepite

      Merci Olivier :-)

      C’est vrai que je suis très contente de cet objectif, surtout qu’il est toujours excellent même à fond de zoom et le Nex 5N me satisfait toujours autant :-)


    • Stéphane

      Bonjour Pépite,
      je suis content que tu puisses de nouveau sortir les APN, afin de nous faire profiter de ton talent
      et encore plus lorsqu’il s’agit de photos prises avec un NEX ^^
      cependant deux petites questions pour assouvir ma curiosité…

      as tu fais un crop sur ces photos ? ou as tu attendu qu’ils soient pres de toi ?
      et n’etant pas encore au stade du post traitement…. faut le temps ^^ comment aurais tu procédé pour « redonner du peps » à certaines photos ? et existe t’il un logiciel assez simple pour commencer à s’y essayer ^^
      en tout cas un grand merci pour ces nouvelles photos, pour l’autre sujet sur les applis….. là aussi il faudra que j’eesaye de m’en télécharger une gratuite, pour voir comment cela fonctionne.
      a bientot, merci !
      stephane


    • pepite

      Bonjour Stéphane :-)

      Un Nex est aussi performant qu’un réflex et plus performant qu’un réflex d’entrée de gamme, et je le sais car j’ai aussi des réflex ;-)

      Si les moutons étaient trop proches vu que je ne pouvais pas me baisser autant que je le voulais à cause du grillage, on aurait eu une photo qui n’aurait pas été jolie car en étant trop haut j’aurai vu plus le dessus de la tête que le profil de mes sujets, la solution était donc qu’il soient plus éloignés pour réduire l’angle de prise de vue et donc d’utiliser le télé-objectif comme on le voit dans les caractéristiques que j’ai postées sous les photos en regardant à focale.

      Je n’ai pas fait de crops mais j’en ai recadré certaines un peu comme pour le dernier portrait et la photo où il sont couchés.

      Pour le post-traitement quand il s’agit juste de redonner un peu de peps c’est très rapide. Quand on a l’habitude ça prend moins de deux minutes par photo, parfois c’est fait en 30 secondes.

      Pour démarrer un logiciel comme Photoshp Elements 11 est idéal, beaucoup moins compliqué à prendre en main que Gimp et beaucoup moins cher que la version pro de Photoshop (Photoshop CS).

      Pour redonner du peps il faut déjà vérifier les niveaux, puis une fois vérifiés, on créé un calque courbes et on fait décrire un S aplati à la courbe, ça redonne du peps et permet de régler le contraste sans déborder des valeurs de luminosités (sans boucher les ombres ou griller les hautes lumières) en même ça rend les couleurs un peu plus saturées suivant que l’on aplatisse plus ou moins la courbes mais pour mieux comprendre il vaut mieux des exemples. Tu vas trouver ça dans les « cours de post-traitement du blog », je te donne deux liens pour accéder directement aux tutos sur les niveaux et les courbes mais d’abord il faut bien comprendre l’histogramme, ouvre les liens dans l’ordre, lis les, essaie de bien comprendre chacun, puis passe au suivant :

      —> l’histogramme

      —> Histogramme et courbes, démo

      —> Travailler avec les courbes

      C’est plus parlant quand on a le logiciel ouvert mais j’espère que les copies d’écran qui montrent le résultat du travail au fur et à mesure te permettra de mieux comprendre ce qui se passe. (il y a plein d’autres tutoriels dans la rubrique cours photos et post-traitement).

      J’ai rajouté un schéma plus haut en fin d’article pour faire comprendre l’utilité du téléobjectif quand on ne peut pas se mettre à hauteur du sujet.


    • stephane

      Pépite,

      que demander de plus !! ^^ et quelle réactivité ;)

      un grand merci je vais regarder cela avec attention et essayer de me procurer ce logiciel.
      je te tiendrai au courant de l’évolution
      a bientot
      stephane


    • pepite

      Je suis toujours contente quand je peux rendre service :-)

      Pour les photos suivantes, ici le temps est reparti à la pluie pour au moins jusqu’à la fin de la semaine parait-il :-(


    • pepite

      Au fait pour les applications Sony téléchargeables, il faut avoir soit un Nex 5-R, soit un Nex 6


    • Corbes

      Alors, Pépite, ton post-traitement des moutons, ça avance ?

      Dans le temps, le post-traitement des moutons, ça consistait à les tondre et il fallait une paire de ciseaux…Aujourd’hui, il faut un ordinateur et photoshop !

      Le métier de bergère évolue :-;


    • pepite

      Je n’ai pas commencé le post-traitement.

      Je m’occupe à fond du jardin en ce moment en attendant que le printemps arrive enfin ! ;-)


    • pepite

      Il pleut, il pleut bergère, Rentre tes blancs moutons ;-)

      C’est vrai qu’il pleut aujourd’hui mais ça fait 10 jours que je repasse devant le pré et je ne les vois plus, je pense qu’ils ont été changés d’endroit mais je n’ai pas trouvé où, snif, je voulais suivre leur croissance. Tant pis :-(


     Leave a reply