• Hybride Panasonic G6

    panasonic-g6


    Je ne m’attendais pas à ce que Panasonic sorte le G6 aussi rapidement après le G5. Cela ne fait même pas un an que le G5 est sorti (9 mois).

    Le design a été revu et les lignes sont plus adoucies, j’aime bien son look à première vue. A visualiser en vrai pour se faire une véritable idée.

    Ce nouveau modèle est doté d’un nouveau processeur de traitement d’image, d’un capteur micro 4/3 de 16 mégapixels. L’écran LCD tactile de trois pouces est toujours orientable en tous sens (ouf) et est doté de 1 036 000 points. Le viseur affiche quant à lui 1 440 000 points. Le viseur électronique LCD est remplacé par un viseur Oled plus rapide et plus lumineux. Du fait de l’écran tactile, la mise au point est possible du bout du doigt, il suffit de toucher la zone de l’écran pour laquelle vous voulez faire la mise au point pour que celle-ci se fasse à l’endroit voulu.

    Le Wi-Fi et l’NFC viennent compléter ce boiter déjà bien équipé à l’origine.

    La sensibilité va de 160 à 25 600 ISO en mode étendu.

    Panasonic annonce un nouveau système d’autofocus plus rapide et plus performant, notamment dans les conditions de faible luminosité.

    Pour la vidéo, le Panasonic G6 filme en Full HD (1920 x 11080 pixels) en 50p et 24p et gère les formats AVCHD 2 ou MP4. Micro stéréo. Une prise micro placée sur le devant de l’appareil est disponible en 3,5 mm pour brancher un micro externe.
    On y trouve également un mode vidéo Timelapse et un mode Stop Motion Animation. Le mode 25p fonctionne à 20Mbit (fichiers MP4). Les enregistrements 1080/60/50p sont disponibles en AVCHD 2.0 et MP4 avec un bitrate de 28Mbit. Panasonic a doté son G6 d’un inédit mode à 24 im./sec. capable de rendre l’effet cinéma et probablement de satisfaire le monde des vidéastes et cinéastes.
    L’autofocus par détection de contraste, efficace et rapide, est un plus important lorsque l’on enregistre une vidéo avec ce type de boitiers.

    Il offre dorénavant la possibilité de filmer dans n’importe quel mode PASM à l’instar de la gamme GH du constructeur. Il sera ainsi possible de régler manuellement tous les paramètres d’exposition en mode vidéo.


    G6_dos


    à la droite de cet écran :

    • un trèfle de sélection disposant de 4 raccourcis (la compensation d’exposition, le mode rafale  / retardateur, la balance des blancs et la zone de mise au point) et d’un accès au menu de l’appareil ;
    • le bouton de passage en mode lecture;
    • le bouton DISP permettant de modifier les informations affichées à l’écran ou dans le viseur ;
    • le bouton de suppression des images ou de retour arrière dans les menus ;
    • le bouton d’activation du Wifi.


    au-dessus de l’écran :

    • le bouton de basculement entre EVF et écran ;
    • le bouton permettant l’ouverture du flash intégré ;
    • le viseur électronique avec le capteur de basculement automatique et la molette de réglage dioptrique ;
    • la touche Q menu d’accès au Quick menu (réglage des principaux paramètres sans rentrer dans le menu complet) ;
    • le bouton AF-AE/Lock qui permet selon son paramétrage de bloquer la mise au point et /ou l’exposition de la prise de vue ;
    • une molette pour le réglage des paramètres de prise de vue.


    Désormais 5 boutons Fn qui sont personnalisables :

    • le bouton Q menu (Fn1) ;
    • le bouton AF-AE/Lock (Fn2) ;
    • le bouton de suppression des images (Fn3) ;
    • le bouton d’activation du Wifi (Fn4) ;
    • le bouton de basculement entre EVF et écran (Fn5)


    S’ajoute à cela les deux touches Fn personnalisables disponibles sur l’écran tactile, vous disposez donc en tout de 7 raccourcis que vous pourrez personnaliser sur le Panasonic G6.

    Chaque bouton Fn donne accès à un choix parmi 40 réglages ! De quoi vraiment personnaliser votre boitier.

    Au niveau de l’ergonomie c’est un modèle du genre capable de satisfaire aussi bien le photographe débutant (il suffit d’appuyer sur le bouton iA sur le dessus du boitier après la mise en route et le boitier règle tout tout seul afin de vous donner la meilleure image possible quelque soit les situations) que le photographe expert avec toutes les fonctions désirées accessibles directement sans passer par les menus et hautement personnalisables. On note aussi la place de la molette cliquable placée juste à droite du repose pouce, très pratique si besoin pour pouvoir changer un réglage sans quitter l’oeil du viseur.

    Le Wi-Fi permet à la fois de charger les images directement sur un périphérique mobile, le partage et le transfert sur tablettes et smartphones. Une application téléchargeable gratuitement pour Android et iOS permet également de piloter l’appareil photo hybride à distance. Le NFC simplifie le processus de connexion entre le G6 et une tablette ou un smartphone. Il affranchit l’utilisateur de la fastidieuse phase de paramétrage puisqu’il suffit d’approcher les deux appareils pour qu’il se reconnaissent et s’appairent (si le smartphone ou la tablette sont également NFC).


    panasonic_g6_dessus


    Sur le dessus du boitier la molette des modes permet aussi de mémoriser des réglages personnalisés dont vous vous servez le plus souvent avec C1 et C2.

    Sur le dessus de l’appareil on trouve :

    • le flash intégré ;
    • une griffe porte-accessoire ;
    • la molette de sélection des modes ;
    • le commutateur on-off ;
    • le déclencheur vidéo ;
    • le bouton permettant le passage en mode iA (tout automatique) ;
    • le levier de zoom (quand l’appareil est utilisé avec un objectif disposant d’un zoom commandé électroniquement) ;
    • le déclencheur.


    Le Panasonic G6 dispose d’une fonction de focus peaking. Celle-ci permet de mettre en surbrillance la zone de netteté lors d’une mise au point manuelle, rendant celle-ci beaucoup plus facile. Présente depuis un bon moment sur les derniers Sony NEX, voilà cette fonction intégrée à un appareil Panasonic.



    panasonic_g6_plus_ecran

    Formats d’image : 4:3, 3:2, 16:9 et carré.
    Formats de fichier :

    • RAW
    • RAW + Fine
    • RAW + Standard
    • JPEG Fine
    • JPEG Standard
    • MPO + Fine
    • MPO + Standard (with 3D lens in Micro Four Thirds System standard)

    Vitesse d’obturation : de 60 secondes à 1/4000ème de seconde.

    Mesure de la lumière :

    • Multi
    • Centrale pondérée
    • Spot

    Compensation d’exposition : ±5 par pas de 1/3 IL

    Bracketing : ±3 (3, 5, 7 images par pes de 1/3 EV, 2/3 EV ou 1 IL))

    Bracketing sur la balance des blancs : oui (3 images sur les axes bleu/ambre ou magenta/vert)

    Flash intégré

    Mode panorama automatique

    Intervallomètre intégré et un mode stop-motion

    Nouveaux effets créatifs qui portent à 19 le nombre total d’effets disponibles (high key, soft focus, rétro , etc …), ces effets sont utilisables aussi bien en photo qu’en vidéo ou en mode Panorama (à quelques exceptions près).

    Mode déclenchement silencieux qui supprime totalement le bruit du déclencheur (mais qui limite la sensibilité ISO max  à 1600 ISO). Ceci sera apprécié par les photographes de concerts de musique classique ou des concours de jeux d’échecs par exemple.

    Cartes mémoire : SD/SDHC/SDXC
    Energie : Batterie Lithium-Ion rechargeable permettant environ 340 photos par charge, chargeur de batterie livré.

    Dimensions : 12,2 x 8,4 x 7,1 cm, il est battu par le reflex Canon 100D (le plus petit reflex APS-C du monde) qui lui mesure 11,68 x 9,07 x 6,94 cm et par les Sony Nex plus petits.
    Poids avec batterie : 390 grammes.


    Disponibilité : juin 2013

    Prix :

    • avec l’objectif 14-42 mm « classique » pour 699 euros.
    • avec l’objectif 14-42mm pancake motorisé pour 849 euros.
    • avec le nouvel objectif 14-140mm pour 1099 euros.


    Un regret ? : Pas de GPS. Néanmoins ce boitier semble vraiment réunir tout ce que désire un photographe ou un vidéaste qu’il soit débutant ou expert. Panasonic a créé là un boitier vraiment plaisant. L’ergonomie, les possibilités de réglages et de personnalisation, le choix du parc optique et les différents modes vidéos expliquent le prix.
    En qualité d’image on reste en retrait par rapports aux Nex de Sony équipés de capteurs de reflex mais je trouve ce boitier vraiment très complet avec une tenue en main très agréable. La gestion de la dynamique semble en progrès ainsi que la gestion des hautes sensibilités. Le prix de ce boitier ne me choque pas face à la concurrence. Si l’encombrement reste votre priorité il est certain que les Nex de Sony seront plus adaptés.


    Panasonic annonce également une nouvelle version du zoom de grande amplitude Lumix G Vario 14-140 mm f/3,5-5,6 Asph Power OIS équivalent à un 28-280mm stabilisé. Avec une luminosité accrue, la précédente version ouvrant à f/4-5,8, il devrait offrir un fonctionnement plus rapide pour une meilleure compatibilité avec les GH3 et G6. De plus il sera moins encombrant.
    Prix : 699 €.

    _____________________________________________________________________________

    Voir aussi :

    Objectifs fixes et zooms pour micro 4/3

    Objectifs micro 4/3, qu’en penser, quels sont les meilleurs ?

    Sony Nex 3N

    Aubade_photos_Sony Nex-6


    15 responses to “Hybride Panasonic G6”


    • pepite

      Des exemples d’images sont déjà disponibles (cliquez sur le lien) :

      Panasonic G6_exemples d’images


    • cyril

      interessant, une alternative plus abordable au GH3 !!
      Est ce qu’on en sait plus au niveau video : codec et débit, images pleines ou interlacé ??


    • cyril

      bon, apparemment, c’est du progressif en video, en avchd2 (a 28 mbt) comme sur les nex. Avec un mode 24ips en plus du 50.

      tres videaste avec mon Nex7, ce G6 est pour moi le seul vrai concurrent en video au NEX dans cette gamme de prix évidemment.

      Reste a savoir si ce G6 est entièrement debrayable en manuel en mode video.
      mais je me fait pas trop de soucis a ce niveau la.


    • pepite

      Il est certain que le Panasonic GH3 est plus performant en vidéo mais ce n’est pas le même prix.


    • pepite

      Cyril, j’ai largement complété l’article ce matin, je te copie ce qui concerne la partie vidéo complétée :

      Pour la vidéo, le Panasonic G6 filme en Full HD (1920 x 11080 pixels) en 50p et 24p et gère les formats AVCHD 2 ou MP4. Micro stéréo. Une prise micro placée sur le devant de l’appareil est disponible en 3,5 mm pour brancher un micro externe.
      On y trouve également un mode vidéo Timelapse et un mode Stop Motion Animation. Le mode 25p fonctionne à 20Mbit (fichiers MP4). Les enregistrements 1080/60/50p sont disponibles en AVCHD 2.0 et MP4 avec un bitrate de 28Mbit.

      Panasonic a doté son G6 d’un inédit mode à 24 im./sec. capable de rendre l’effet cinéma et probablement de satisfaire le monde des vidéastes et cinéastes.
      L’autofocus par détection de contraste, efficace et rapide, est un plus important lorsque l’on enregistre une vidéo avec ce type de boitiers.

      Il offre dorénavant la possibilité de filmer dans n’importe quel mode PASM à l’instar de la gamme GH du constructeur. Il sera ainsi possible de régler manuellement tous les paramètres d’exposition en mode vidéo.

      Tu pourras donc régler manuellement ton boitier pour la vidéo.


    • Corbes

      Tout cela est bien beau, mais pourquoi avoir réutilisé le « vieux » capteur du GH2 au lieu de celui du GH3, quand même plus performant ? Je sais, pb de marketing…pour ne pas faire de l’ombre au GH3.

      Dommage pour les photographes qui n’ont rien à faire (ou très peu) de la vidéo.

      Décidément, Panasonic fabrique des caméras vidéo qui, accessoirement, font de la photo !

      Je sais, je suis un peu dur, surtout que c’est Pana qui m’a amené au µ4/3, mais, quand on voit ce que sortent Sony ou Olympus, on se demande si la photo est encore le premier souci de Pana.


    • pepite

      A t’entendre on dirait que le G6 est un appareil bas de gamme concernant la photo, ce qui n’est pas le cas.
      Le G6 reprend le capteur du G5 qui a seulement 9 mois, ( pour le capteur je cite Panasonic quand ils ont sortis le G5 : « Le tout nouveau capteur 16 Mpix Live MOS est très performant en basses lumières, il génère très peu de bruit numérique et propose une qualité de détails impressionnante. ». C’est donc un nouveau capteur qui équipait le G5.
      Je suis cependant d’accord avec toi sur un certain point, le GH3 a un nouveau capteur plus évolué, mais dans ce cas autant acheter un GH3 car il fallait bien que Panasonic marque la différence entre l’entrée de gamme (GF6), moyenne gamme (G6) et haut de gamme (GH3).

      Je suis d’accord sur le fait que le capteur des Olympus E-PL5 et OM-D est meilleur, et celui des Sony Nex encore au-dessus, par contre du côté ergonomie, Panasonic est nettement plus intuitif et plus pratique qu’Olympus dont les menus demanderaient à faire un grand ménage car même pour un expert c’est un fouillis sans nom. Vraiment dommage quand on voit la qualité des boitiers.

      Il faut aussi tenir compte du prix, l’Olympus OM-D avec un objectif de base est encore à plus de 1 000 euros contre 699 € pour le G6 soit 45% de plus que ce Panasonic G6, et les capacités vidéo chez Olympus sont nettement en dessous, c’est donc un choix à faire pour le futur acheteur ;-)

      Sony avec ses Nex est celui qui offre le meilleur rapport qualité/prix.


    • Corbes

      Objection retenue, Votre Honneur ! ;-)


    • Cyan

      D’accord avec toi pepite…

      Et moi je ne lache pas mon… G5 à cause de ce G6 !


    • MOTO 78

      J’ai eu des Panasonic G2 et G3 (préférence pour l’ergonomie du G2) et depuis septembre 2012 un OMD. La stabilisation de l’OMD est surprenante avec des images nettes entre 1/5è et même 1 seconde, mais toujours une ergonomie et navigation très mal fichues, très loin derrière Panasonic ou Samsung.
      L’exposition de l’OMD est moins régulière que sur mon ancien G2 et la balance des blancs capricieuse en intérieur ou à travers une vitre, parfois trop froide, parfois trop chaude.
      Je pense prendre un G3 bradé comme second boîtier ou attendre les retours du G6 avant de me décider.


    • pepite

      Pour l’expo et la balance des blancs capricieuse chez Olympus je suis totalement d’accord avec toi et je préfère de loin l’ergonomie et la navigation des Panasonic G.


    • pepite

      Panasonic a décidé qu’il n’y aurait ni GF7 ni G7 annoncés cette année. Les ventes ayant été trop faibles sur les boitiers actuels.

      D’une manière générale les ventes d’appareils photos toutes marques confondues continuent de faiblir.

      Par contre le 15mm f/1.7 Leica pour micro 4/3 (équivalent 30mm) est classé troisième meilleur objectif pour micro 4/3 par DXO derrière l’excellent 75mm f/1.8 d’Olympus et le Nocticron 42.5mm f/1.2. Je vous l’ai rajouté dans la liste des objectifs pour micro 4/3, avec caractéristiques et prix, il sera disponible en juin.


    • pepite

      Panasonic va enfin remplacer bientôt le G6, pourvu qu’ils lui gardent son écran orientable en tous sens ! Cela fait plus de deux ans que le G6 est sorti, il serait temps d’y penser mais il va falloir encore attendre jusqu’en septembre pour voir le G7. J’espère que l’on aura les spécifications avant.


    • Corbes

      Sony vient de mettre à son catalogue un nouveau capteur 4/3 de 20 MP. Nul doute qu’il équipera les futurs boîtiers Olympus et peut-être aussi Panasonic ?


    • pepite

      Oui j’ai vu ça, deux capteurs micro 4/3 en fait, un de 16 millions de pixels et un de 20 millions ;-)

      Je l’ai mis dans un commentaire quelque part il y a quelques jours mais je ne sais plus où. Fort possible à moins qu’il n’équipe le futur remplaçant du Sony RX100 III qui doit être remplacé sous peu, les bruits courent que le remplaçant utiliserait un capteur plus grand que le capteur 1 pouce. Et peut-être aussi alors pour le Panasonic G7 sait-on jamais.


     Leave a reply