• Panasonic FT5 un appareil photo étanche Wifi, GPS, boussole, nanomètre

    panasonic_FT5_face


    En vacances, à la plage, sur l’eau ou même en dessous difficile d’emporter son reflex ou son hybride sans prendre des risques avec le sable, la poussière, les embruns, etc. Je vous présente donc le dernier compact étanche de Panasonic qui va en ravir plus d’un pour des vacances sereines même aux mains de vos enfants. Armé aussi pour l’escalade avec une haute résistance aux chocs il devrait satisfaire toute la famille.
    Il ne s’agit pas d’un appareil expert, mais d’un boitier à utiliser en priorité en mode tout auto. Pour des petits tirages, une diffusion sur le web ou sur une télévision il remplira son rôle.

    Il est doté d’un capteur 16 millions de pixels, d’un objectif zoom équivalent 28-128mm f/3.3-5.9, du Wi-Fi avec fonction NFC, d’un mode rafale rapide, et de la vidéo Full HD 1080/60p avec son stéréo. Une ‘Light Torch’ illumine vos sujets tout en filmant.

    Il peut plonger à 13 mètres, supporte des chutes de 2 mètres, est indéformable jusqu’à 100 kgs de poids et possède une meilleure batterie que le précédent modèle. Le boitier est stabilisé.

    L’écran est de 3 pouces, on regrette que celui-ci ne soit pas plus défini avec 430 000 pixels.


    panasonic_FT5_dos


    A l’arrière les fonctions principales sont facilement accessibles sans avoir à passer par les menus, c’est une très bonne chose, les boutons bénéficient tous d’un espacement suffisant, pour permettre leur manipulation avec des gants.Il y a tout de même un inconvénient sur le FT5 : il y a peu de place pour le pouce pour tenir l’appareil. Pourquoi avoir mis à le zoom à l’arrière plutôt qu’autour du déclencheur comme c’est souvent le cas ? Cela aurait été plus pratique pour le maintien de l’appareil.

    Le bouton Q Menu en bas à droite permet l’accès rapide aux réglages les plus utilisés (réglages de la sensibilité iso, de la balance des blancs, de la rafale, etc.


    Le truc énervant mais qui peut être annihilé : L’avertissement de Panasonic à chaque fois que vous allumez l’appareil : Il vous rappelle de s’assurer qu’il n’y a pas de débris sur le joint, et de verrouiller les portes avant de porter votre appareil photo dans des éléments poussiéreux ou humides.

    Pour cela il faut aller dans le menu Configuration puis « Précautions », vous aurez ensuite besoin de faire défiler tous les douze pages d’avertissements avant d’être en présence du bouton Set, à ce point les avertissements sont finalement partis.


    panasonic FT5 dessus

    Sur le dessus du boitier, à gauche les deux micros stéréo, l’interrupteur de mise en route, le voyant GPS qui s’allume lors de son utilisation, le déclencheur et le bouton pour l’enregistrement vidéo à l’extrême droite (avec le point rouge).

    Concernant les modes de prises de vues, le Lumix FT5 n’offre pas de réglage semi-automatiques (ni priorité ouverture, ni priorité vitesse), le mode Auto Intelligent sélectionne tout pour vous et fait de lui même le réglage qui lui semble le plus approprié. S’y ajoute un mode programme, un mode auto ISO, un mode HDR (pas terrible au niveau de la netteté des détails) et un mode Timelapse (voir dans le sommaire des mots barbares si vous ne savez pas ce que c’est. – onglet au-dessus des articles) .

    Il y a aussi quatre modes scènes pour une photographie plus «aventureuse». Ils incluent sports, neige, plage et plongée en apnée, des modes sous-marins avancés. Le mode plage et tuba offre l’option d’une «reproduction des couleurs sous l’eau», qui aide à éliminer la dominante bleue qui vient souvent avec la prise de photos en dessous du niveau de la mer. Le FT5 utilisera son profondimètre pour vous avertir quand vous vous approchez de la limite de 13 mètres du boitier.

    Comme c’est très tendance Panasonic a aussi ajouté des effets spéciaux dont couleur pop, appareil photo jouet, effet miniature, soft focus, et la couleur sélective.

    Le bonus supplémentaire sur le Lumix DMC-FT5 sont des contrôles d’exposition manuelle. En appuyant sur ​​le bouton Mode et sélectionnez le mode «M», vous serez en mesure de régler la vitesse d’obturation et l’ouverture. La plage de vitesse d’obturation s’étend de 4 secondes à 1/1300 de seconde.

    Les choix d’ouverture sont plutôt factice ! A tout focale donnée, vous avez seulement deux choix d’ouverture, il faudra en choisir un des deux. Par exemple, au grand-angle, vous pouvez sélectionner F/3.3 ou F/10. En position téléobjectif maximale, ces chiffres sautent à F/5.9 et F/18. Les petites ouvertures F/10 et F/18 ne sont vraiment pas à choisir, les photos auraient l’air horrible en raison de la diffraction (pour diffraction voir aussi dans les mots barbares si vous ne savez pas ce que c’est). Je dirai donc qu’il faut oublier ce mode.

    D’autres contrôles manuels comprennent la balance des blancs et la compensation d’exposition. En parlant de cela, le TS5 offre une fonction d’auto-bracketing.


    Wifi

    bouton_wifiArmé du Wifi l’option NFC que l’on retrouve quelques autres appareils non étanches apporte un plus : il suffit de frotter votre smartphone (ou votre tablette) compatible NFC avec l’appareil photo et vous êtes prêt pour transférer vos images ou même à vous servir de votre smartphone (ou votre tablette) comme télécommande à distance.

    Pour utiliser un appareil smartphone ou autre, vous aurez besoin de l’application de l’image de Panasonic pour Mac ou Android. Vous pouvez alors associer les deux sur un réseau partagé ou établir une connexion peer-to-peer. Si vous avez un smartphone compatible NFC, alors vous pouvez tout faire (y compris le transfert de photo) simplement en tapotant ​​le fond de l’appareil – en théorie (certains y arrivent très bien tandis que d’autres semblent avoir des difficultés).

    Une fois que votre smartphone est connecté, vous pouvez faire un certain nombre de choses.Vous pouvez contrôler à distance l’appareil photo avec une qualité d’affichage en direct, et vous avez accès au contrôle des fonctions les plus importantes. Comme mentionné ci-dessus, vous pouvez aussi avoir envoyer des photos sur votre smartphone, ou vous pouvez naviguer depuis le smartphone ou la tablette à travers ce qui est déjà sur votre carte mémoire.

    Avec l’application smartphone vous pouvez envoyer des photos à des sites tels que Facebook, Flickr, YouTube, ou au service de cloud de Panasonic. Une chose importante à faire est de sauvegarder ces réseaux favoris – surtout si ils sont sur ​​un réseau protégé – sinon vous serez obligez de rentrez encore et encore les mots de passe.

    Vous pouvez également en principe envoyer des photos sur un Mac ou un PC.

    L’option la plus simple est de simplement utiliser l’appareil photo comme l’hôte du réseau et d’utiliser l’application smartphone pour s’y connecter. Dpreview semble très déçu du mode Wifi du FT5, par contre un ami a pu l’utiliser et en est ravi.



    Panorama par Balayage.

    Implantée au départ uniquement sur les appareils Sony cette fonction bien pratique commence à se généraliser. Avec le FT5 elle couvre 180 degrés.

    Il suffit d’appuyer sur le bouton du déclencheur, panoramiquez dans la direction de votre choix en pivotant sur vous-même, et appuyez à nouveau pour arrêter la prise de vue. Le panorama est visible instantanément, le montage des images se faisant automatiquement en interne.

    La taille d’image maximale pour les panoramas horizontaux est 8000 x 1080, alors que pour les images orientées verticalement elle sera de 1440 x 8000.


    GPS

    GPS complet avec boussole et un manomètre.

    Le Lumix FT5 dispose d’un système GPS assez agréable. Il affiche non seulement les chiffres sur votre longitude et la latitude, mais également votre altitude ou la profondeur (en utilisant un manomètre), votre direction, ainsi que les sites les plus proches. La seule chose que vous ne trouverez pas sont des cartes pré-installées.

    Le GPS offre des services intéressants. L’un d’eux concerne l’exploitation de l’altitude. Si vous allez en randonnée dans les montagnes, vous serez en mesure de voir un graphique montrant l’altitude sur une période de temps. Le boitier peut suivre votre itinéraire, vous pouvez produire à un fichier KML, qui peut ensuite être importé dans Google Earth.

    Par défaut, le GPS est lent à trouver son emplacement. Toutefois, si vous téléchargez les données GPS de Panasonic, ce sera beaucoup plus rapide. Si vous êtes entre des bâtiments dans une grande ville, oubliez-le – le TS5 aura du mal et finira par abandonner (source Dpreview).


    Vidéo

    Le TS5 peut enregistrer des films à 1080/60p, avec son stéréo. Cela signifie que vous obtenez des vidéos plus fluides par rapport au 30p, sans l’entrelacement trouvé sur les appareils qui utilisent 60i. Si vous ne souhaitez pas utiliser le format AVCHD par défaut, vous pouvez passer au format MPEG-4 – que certains utilisateurs trouvent plus simple à éditer et à partager – même si le frame rate chute à 30 fps. Vous pouvez enregistrer jusqu’à 30 minutes de vidéo en continu au format AVCHD et un peu moins en utilisant le MPEG-4 (qui est soumis à une limite de taille de fichier de 4 Go).

    Le boitier vous permet d’utiliser le zoom optique et stabilisateur d’image pendant que vous enregistrez un film, et la mise au point peut être réglée en continu, si vous le souhaitez. L’illuminateur LED peut être utilisé pour égayer vos sujets, même si sa portée est limitée à seulement 50 cm.

    Le seul contrôle manuel en mode vidéo est un filtre coupe-vent. Les films peuvent être «divisés» en mode lecture, ce qui vous permet de supprimer des images indésirables. Il est également important de mentionner que les données GPS peuvent être intégrés dans un film.


    Performance

    Le FT5 est un appareil photo assez rapide. Vous attendez  environ 1 seconde à l’allumage pour que l’appareil photo soit prêt à photographier. La vitesse autofocus est très impressionnants en pleine lumière mais par contre beaucoup moins bonne en faible luminosité, le temps de latence passe à environ 1,5 seconde pour faire le un point. Le temps de latence entre deux photos est d’environ 1 seconde ce qui est excellent pour un compact.


    Rafale :

    Le Lumix FT5 offre pluisuers choix en mode rafale : de 2 à 10 fps. A 5 images par seconde l’appareil refait la mise au point entre chaque photos et prend 12 photos de suite sans ralentir la cadence (bravo pour un compact). A 10.3 images par seconde la ralafe est limitée à 7 images. En mode Auto Intelligent, le FT5 peut décider de la fréquence de trame à utiliser basée sur les mouvements du sujet.

    Format d’image : 4/3 3/2 16/9 et carré.

    La batterie permet 370 photos par charge.
    Energie : Batterie rechargeable
    Cartes mémoire : SDHC et  SDXC
    Couleurs : Bleu, orange ou silver. 
    Dimensions : 10.9 x  6.74 x 2.89
    Poids : 214 grammes avec batterie et carte mémoire


    Prix

    Environ 280 €.


    Option :

    • Étui étanche quivous permet de prendre des images à 45m sous l’eau.


    ________________________________________________

    Voir aussi (cliquez sur le lien) :

    Les boitiers étanches 2012 et 2013


    WG3GPS

    Un petit rappel pour le Pentax WG3GPS pour que vous puissiez comparer facilement :

    • 16,0 millions de pixels effectifs Capteur CMOS BSI-
    • zoom équivalent 25-100mm F2.0-4.9 (4X)
    • Stabilisation d’image par déplacement du capteur
    • Etanche jusqu’à 14m, antichoc de 2m, indéformable à 100 kg au froid jusqu’à-10C
    • 3 pouces, écran large LCD avec 460.000 points
    • GPS avec boussole, d’un manomètre et le suivi (modèle GPS uniquement)
    • Horloge rétro-éclairé et un indicateur d’altitude / pression sur le devant de la caméra (modèle de GPS uniquement)
    • LED anneau de lumière macro
    • Mode vidéo 1080/30p avec son stéréo.


    WG3GPS écran avantInédit sur les autres boîtiers étanches :

    Un écran LCD rétro-éclairé sur la face avant de l’appareil, qui affiche l’heure actuelle et au choix la pression barométrique ou l’altitude.Cet écran est visible lorsque l’appareil est allumé ou éteint. Lorsque l’appareil est éteint, vous pouvez appuyer sur le déclencheur pour activer le rétroéclairage.

    Si le point de départ de l’objectif à 25mm du WG-3 en grand angle n’est pas assez large pour vous, alors vous pouvez fixer le complément optique DW-5 de large en option. Ce convertisseur 0.8x vous donne un équivalent 20mm.


    Il a l’avantage sur le Panasonic d’être plus grand angle au départ du zoom (même sans complément optique) et d’avoir une ouverture plus lumineuse. Le Pentax possède aussi un intervallomètre très intéressant.




    3 responses to “Panasonic FT5 un appareil photo étanche Wifi, GPS, boussole, nanomètre”


    • pepite

      Hors sujet :

      Le spammeur de mon blog de voyage se venge ! J’ai fermé tous les commentaires du blog de voyage, du coup il s’est rabattu ici, mon blog le bloque bien mais le spammeur est passé à la vitesse supérieure ! plus de 100 spams dans les commentaires indésirables entre 9 heures et 10 heures ce matin et 1400 entre 10 heures et maintenant !
      Je ne sais pas si mon blog va tenir le choc !


    • pepite

      Encore plus de 500 spams ce matin, je dois aussi prévenir le spammeur que son cheval de Troie envoyé il y a quelques minutes a été bloqué.


    • pepite

      Je vous ai ajouté un résumé du Pentax WG III pour comparaison rapide


     Leave a reply