• Comparaison des compacts et hybrides experts de poche

    compar_compacts_hybrides2014


    En photo : Sony RX100, Panasonic GM1, Sony A5000.

    Le Sony RX100 est identique extérieurement au RX100 II sauf que ce dernier comporte une griffe porte accessoire et un écran inclinable. J’ai sélectionné deux compacts à objectifs fixes et deux hybrides mais dont la taille rejoint celle de ces compacts experts.


    compar_compact_hybrides


    Quand on observe les spécifications on voit que le RX100 bien que révolutionnaire à sa sortie est le moins bien doté du lot, pas de Wi-fi et une vitesse d’obturation un peu juste, pas d’écran tactile, par contre c’est le moins cher des 4.

    Le plus compact reste le Sony RX100 II (les dimensions du Panasonic sont sans l’objectif monté dessus, donc il sera plus épais qu’un RX 100 ou un RX100 II dans une poche) doté lui du Wi-Fi, d’une griffe porte accessoires, d’un écran inclinable et d’une image encore améliorée par rapport au RX100 et qui est équivalent à ce que peuvent produire des reflex d’entrée ou de moyenne gamme. Si vous ne souhaitez qu’un seul objectif c’est le RX100 II qui propose la plus large plage focale avec l’objectif fourni qui sera le plus polyvalent. Sa griffe porte accessoires est un plus puisque l’on peut y adjoindre soit un micro stéréo soit un viseur ou un flash externe mais ceci fera monter l’addition.

    Les plus polyvalents restent les deux hybrides avec chacun leurs avantages.

    Le Panasonic GM1 muni d’un capteur micro 4/3 délivre des images de haut vol tout comme devrait le faire le Sony A5000. On regrette l’écran fixe mais par contre au niveau de la vitesse d’obturation il est gagnant par rapport à son concurrent. D’autre part Panasonic propose plusieurs objectifs fixes pancake (extra plats) qui pourront compléter votre parc optique si vous le désirez. L’objectif fourni ne démérite pas en qualité d’image bien que je trouve sa plage focale un peu étriquée.

    Le Sony A5000 se révèle l’appareil le plus petit du marché muni d’un capteur de reflex APS-C, son écran inclinable est un plus et il offre le NFC en plus du wi-fi. Le bossage pour la tenue en main ainsi que la plage focale un peu plus étendue que son concurrent sont aussi un plus. Les photos en hautes résolutions passent très bien même au-dessus de 1600 iso pour les deux appareils hybrides.

    Un autre avantage pour les deux hybrides : la focale qui commence à 24mm, vous serez donc plus à l’aise dans des endroits exigus pour couvrir le maximum de champ ou pour photographier des grands monuments ou les paysages. Inversement pour les portraits les deux Sony RX100 et RX100 II sont plus adaptés avec la focale pouvant aller jusqu’à 100mm. Un choix draconien.

    Un choix pas facile à faire entre ces deux hybrides. Le Sony A5000 n’est pas encore sur le marché donc je ne peux pas comparer la qualité d’image avec le Panasonic GM1. Ce dernier est vraiment un appareil très plaisant et il donne des photos de qualité vraiment excellente. Le hic, son prix, même si il vient de baisser un peu mais c’est un boitier vraiment très bien construit. Il est évident que pour garder la compacité des deux hybrides à objectifs interchangeables il faudra opter de préférence pour des optiques compactes.

    Ces quatre appareils sont dotés d’un mode auto inteligent ainsi que des modes experts PASM (programme, priorité ouverture, priorité vitesse et mode manuel).

    A noter : les RX100 et RX100 II ne possèdent pas de pas de vis au bout de l’objectif (comme tous les compacts) il faudra donc prendre en option la bague dédiée si vous désirez monter des filtres sur ces deux boitiers.

    Je n’ai pas présenté les appareils par ordre de préférence mais par taille de capteur, le deux petits Sony sont dotés d’un capteur nettement plus grand (4 fois plus grand) que celui qui équipe les compacts classiques, le micro 4/3 possède un capteur encore plus grand, et le capteur du Sony A5000 encore plus puisqu’il est doté d’un capteur de reflex APS-C. Pour le choix des deux compacts j’ai choisi ceux qui délivrent la meilleure qualité d’image dans leur classe tout en étant des boitiers de poche, le but étant de comparer les appareils les moins encombrants tout en offrant une superbe qualité d’image et pouvant satisfaire aussi bien le débutant que le photographe expérimenté qui souhaite compléter par exemple son reflex par un boitier qui puisse l’accompagner partout.

    Le meilleur rapport qualité/prix revient logiquement au Sony A5000.


    P.S. J’aurai pu ajouter les Fuji X-A1 ou le X-M1 mais leurs dimensions deviennent trop limites car sans objectif on atteint : 11.69 x 6.65 x 3.9 cm, ils sont trop larges et trop hauts pour rentrer dans la catégorie des boitiers de poche.

    __________________________________________________________

    Voir aussi (cliquez sur les liens) :

    Sony RX100

    Sony RX100 II

    Panasonic GM1


    8 responses to “Comparaison des compacts et hybrides experts de poche”


    • pepite

      Je n’ai pas d’article à vous proposer pour le moment pour le Sony A5000, nous n’avons pas encore toutes les caractéristiques complètes mais ce devrait être un excellent boitier dans la ligne des Sony Nex.


    • pepite

      Petite mise au point pour ceux qui ne me connaissent pas depuis longtemps : Je ne suis pas spécialement pro-Sony, en fait je ne suis attachée à aucune marque, seul le résultat compte pour moi.
      J’ai du matériel de différentes marques et j’attends toujours que Canon se décide à nous concocter un bon boitier APS-C pour l’animalier qui marque une vraie différence avec les appareils précédents.

      En reflex c’était ma marque fétiche pendant des années mais il faut bien reconnaître que depuis quelques temps ils s’endorment sur leurs lauriers.
      J’aime beaucoup Pentax aussi, mais de même, depuis que Ricoh a repris Pentax il faut avouer qu’à part de multiples copies du K5, rien de transcendant n’a suivi à part de petites améliorations très légères, heureusement le dernier K3 est un net progrès quand même et est surement le reflex APS-C le plus abouti en ce moment.

      Depuis leurs sorties je m’intéresse beaucoup aux hybrides qui sont l’avenir. De Panasonic en passant pas Olympus, puis Sony et Fuji des progrès réels et sensibles sont advenus ces dernières années et ces quatre marques ont vraiment révolutionnés la photo même il y a encore à faire par exemple au niveau des rafales avec suivi pour atteindre les ténors sur le marché du sport et de l’animalier.

      Si je parle beaucoup de Sony ces derniers temps ce n’est pas parce que je suis fan de la marque mais uniquement parce que les progrès faits par Sony ces derniers temps sont prodigieux.

      Je ne dépends d’aucune marque ce qui me permet d’être libre dans mes choix et dans ma parole.

      Voilà je voulais faire cette mise au point ;-)


    • Corbes

      Je n’en ai jamais douté ;-)


    • pepite

      Oui mais tu es un fidèle du blog ;-)


    • David

      Bonjour,
      Merci pour les dernières précisions concernant vos avis.
      Il est vrai que l’on pourrait parfois penser que vous êtes appointée par Sony… jusqu’à ce que je sois devenu propriétaire par hasard d’un Nex 5.
      Plus généralement, je voulais vous remercier et vous féliciter pour la qualité de votre jugement.
      Bravo !
      Je recommande chaudement votre site à tous mes amis photographes amateurs !
      A bientôt
      David Fournier


    • Corbes

      Premier test, sur Slgear du nouveau « micro-zoom » Pana :

      slrgear_panasonic 12-32mm

      Il a l’air de décoiffer ce mini bidule ! Avec ça sur mon E-M5, je le mets dans la poche !

      A suivre…


    • pepite

      Effectivement si la construction est très plastique extérieurement, les retours des utilisateurs sont excellents sur la qualité optique :-)

      Ils sont surpris comme je le suis des résultats, au départ j’étais plutôt septique sur ce petit zoom d’autant plus que les objectifs de kit en général sont plutôt moyens, Panasonic a su mettre les atouts sur les points importants.


    • pepite

      Merci David,

      Je crois effectivement qu’il était bien de donner cette précision afin qu’il n’y ait pas de confusion. Je ne suis appointée par personne, on me l’a parfois proposé (je ne citerai pas de marque) mais je veux rester libre de dire ce que je veux et ce que je ressens et pour rester libre il faut rester indépendants.

      Je me souviens d’une revue (presse papier) qui s’était permise de critiquer un appareil photo d’une des grandes marques photographiques, la marque lui a coupé la publicité pendant six mois. Je veux pouvoir m’exprimer et critiquer même les mauvais points d’un appareil ou d’une optique.

      Et puis ça évite aussi d’avoir à balancer des publicités pour les marques sur le blog, ce dont j’ai horreur, alors mon blog me coûte un peu d’argent chaque année mais la photographie est ma passion et toute passion demande un certain investissement.

      Merci encore David pour cette participation et pour les compliments :-)


     Leave a reply