• Fuji X-T1

    xt1-face


    Ce n’est plus une rumeur, Fuji a annoncé officiellement le X-T1. Le boitier solide présente un corps en alliage de magnésium. C’est tout de même un appareil photo qui est imposant il est loin de rentrer dans une poche !

    Fuji semble donc abandonner ses boîtiers style pavés rectangulaires pour se rapprocher du style des Sony A7 et A7R ou d’un reflex, avec un viseur au centre et une poignée proéminente qui permettra une meilleure prise en main.

    La ressemblance s’arrête là et le boitier est plus encombrant que les pleins formats en monture E de Sony.

    Le capteur est toujours un X-Trans APS-C de 16 millions de pixels qui équipe déjà l’X-E2. Sur le dessus de l’appareil comme sur l’X-E2 on retrouve les molettes de réglage de la compensation d’exposition, le réglage de la vitesse et sur l’autre épaule le réglage de la sensibilité iso.


    fuji_x-t1_vu_de_dessus


    A noter le déclencheur perd le pas de vis pour déclencheur souple qui équipait l’X-E2.

    L’autofocus devrait être amélioré par rapport à l’X-E2 et l’appareil gagne enfin un écran de 3 pouces inclinable.

    De dos avec le grip optionnel sous le boitier :


    fuji_x-t1_dos_avec_grip


    La photo du dos montre le viseur avec son oeilleton rond de grand diamètre, (j’aurai préféré un oeilleton rectangulaire qui aurait fait moins disproportionné), et les molettes supérieures à doubles fonctions.

    Le X-T1 partage le même capteur 16MP X-Trans II que l’X100S et l’X-E2 dans un boitier tropicalisé et dispose de l’EVF de l’X-E2 mais il bénéficie d’un grossissement 0.77x.

    L’appareil gagne maintenant la capture à distance avec le Wi-Fi (mais pas de NFC) grâce à l’application Fujifilm Camera Remote, une fonction time-lapse et une sensibilité qui monte jusqu’à 51 200 iso en mode étendu, mais uniquement en jpeg,  le raw se cantonne à la plage 200-6400 ISO.

    Le logement pour carte mémoire accepte des cartes SDHC ou SDXC. Contrairement aux rumeurs il n’y a qu’un slot pour carte mémoire.




    Fujifilm-X-T1-camera-trois_quart



    Les différences avec l’X-E2 se joue donc principalement sur le look extérieur, un écran inclinable et le viseur plus grand. Un très joli boitier qui semble très bien conçu avec une prise en main nettement améliorée même si pour le moment les améliorations semblent à première vue assez mineures. Il sort juste après l’X-E2 disponible depuis le mois de novembre mais Fuji peaufine son appareil de génération en génération. Son look de reflex devrait attirer les propriétaires de reflex qui tiennent à ce design.

    Fuji annonce un AF le plus rapide du monde en capteur APS-C ce qui sera à vérifier sur le terrain car jusqu’ici c’était un peu ce qui pêchait sur les modèles précédents.

    Vitesse d’obturation : de 30 secondes à 1/4000
    Compensation d’exposition : ±3 pas par de 1/3 IL

    Modes :

    • Programme AE
    • Priorité ouverture
    • Priorité vitesse
    • Manuel


    Autofocus :

    • Détection de contraste
    • Détectection de phase
    • Multi-area
    • Centre
    • Selectif un point
    • One shot
    • Continu
    • Détection des visages
    • Live View


    Il est possible de régler différents affichages dans le viseur, exemple :

    Affichage complet :

    viseur_Full-Mode


    Dans ce mode il peut être difficile de voir les bords de l’image, Fuji a donc ajouté un mode « normal » qui ajoute des bandes noires mais qui fait perdre un peu l’intérêt d’un viseur plus grand :


    viseur_Normal-Mode


    S’y ajoute un mode portrait qui rapatrie de façon automatique les infos de l’image, pour une lecture plus facile dans ce mode, autour du cadre :


    viseur_Portrait-mode


    Ce viseur OLED affiche 1024 x 768 pixels (soit 2,36 millions de points, comme sur le Sony A7).


    Energie : Batterie NP-W126 permettant environ 350 photos par charge.
    Dimensions du boitier égales à celles d’un reflex : 12.9 x 9.0 x 4.7 cm
    Poids : 440 grammes sans objectif

    Le prix : 1200 € boitier nu, ou avec le XF 18-55 mm f/2,8-4 à 1600 €.

    Disponibilité pour mi-février 2014.


    Ceux qui ne tiennent pas à la compacité de la plupart des hybrides mais préfèrent un boitier qui se rapproche du look d’un reflex pourront s’intéresser au Fuji X-T1 mais en payant le prix fort.

    Reste à vérifier si l’autofocus a réellement gagner en rapidité par rapport à l’X-E2.


    Le X-T1 est bien sûr compatible avec l’ensemble du parc optique de la marque qui comprend :

    • XF 14mm F2.8 R
    • XF 18mm F2.0 R
    • XF 23mm F1.4 R
    • XF 27mm F2.8
    • XF 35mm F1.4 R
    • XF 56mmF1.2 R
    • XF 60mm F2.4 Macro R
    • XF10-24mmF4 R OIS
    • XF 18-55mm F2.8-4.0 R LM OIS
    • XF 55-200mm F3.5-4.8 R LM OIS
    • XC 16-50mm F3.5-5.6 OIS
    • XC 50-230mm F4.5-6.7 OIS


    Auxquels viendront s’ajouter en 2014 trois zoom tropicalisés :

    • XF18-135mm F/3.5-5.6 OIS WR R,
    • XF16-55mm F/2.8 R OIS WR
    • WR XF 50-140mm /F2.8 R OIS



    A part le prix que je trouve très élevé quand on trouve maintenant des appareils plein format même moins cher, voilà un boitier très plaisant dont la qualité d’image devrait restée très qualitative. Il me plaît bien même si je le trouve gros pour un hybride et ce sera un bon achat quand son prix baissera.

    Inévitablement Sony devrait répondre en sortant un nouvel hybride muni d’un capteur APS-C car la concurrence en hybrides sur ce format de capteur se joue entre les deux marques.

    Sony va annoncer le remplaçant du Nex 7 et du Nex 6 début février, les deux seraient remplacés par un seul appareil au prix de 800 € boitier nu. On ne sait rien d’autre pour l’instant sur ce futur Sony APS-C.
    Sony lancerait aussi un nouveau « bridge ultra-zoom » avec un « processeur plus rapide que les générations précédentes ».

    _____________________________________________________________

    Mise à jour août 2014

    Le Fuji XT1 vient de recevoir le prix EISA de meilleur compact en même temps que le Sony RX100 Mark III

    eisa-logo_150

    _____________________________________________________________

    Voir aussi (cliquez sur les liens) :

    Fuji X-E2

    Objectifs pour Hybrides Fujifilm APSC




    22 responses to “Fuji X-T1”


    • Jacques Gana

      Rumeur pour rumeur, j’en ai vu une à 1800 €. Qui dit mieux ? ;)


    • pepite

      Tu l’as vu à 1800 € Jacques ?

      Alors là ce serait vraiment du n’importe quoi !

      1800 € nu pour un APS-C !!!!

      Et dire que l’on disait que la cage reflex coûtait cher sur les réflex, les hybrides sont maintenant bien plus cher qu’un reflex ! (sauf chez Sony).


    • Jacques Gana

      Ici, précisément : petapixel_fujifilm
      C’est ambigu quant à l’optique fournie ou pas, pour le prix…


    • pepite

      1 800… dollars… mais c’est vrai que les constructeurs ont tendance à essayer de nous faire croire que 1 $ = 1 € ces derniers temps !

      Et ils vont être contents ceux qui viennent juste d’acheter un Fuji X-E2 qui vient de sortir en octobre 2013 de voir leur appareil déjà obsolète (sur le papier), surtout si la sortie du X-T1 fait baisser confortablement le prix de l’X-E2.

    • Bonjour,

      Alors oui, c’est bien X-T1, et concernant le prix, on est sur 1200€ Nu.
      Le tarif de 1800€ correspondrait au kit incluant le Weather Sealed 18-135.
      Sources : fujirumors_x-t1
      Pour mémoire, le X-E2 se trouve à 900€ sans objectif et le X-PRO 1 était à plus de 1500€ nu à sa sortie il y a deux ans.

      Au rayon des nouveautés (par rapport au X-Pro1 et au X*-E2), on a la double carte SD, un écran pivotant, une nouvelle molette sur le devant, des bagues de choix du mode d’AF et d’exposition, un apparement « énorme » viseur numérique, un capteur X-Trans 2 (avec des pixels de détect=ion de phase… mais a savoir si c’est le même que le X-E2… Mystère pour l’instant), la possibilité d’ajouter un grip avec batterie et boutons, …

      Je pense que ce modèle est plutôt destiné à prendre la place du X-Pro1 en attendant qu’une version 2 soit annoncée, et ce n’est pas pour cette année, Fuji attendant une grosse innovation technique pour le mettre en chantier.

      Ca faisait un petit moment que ne n’avait pas fait un petit commentaire ici, plus trop le temps entre travail et famille.

      Néanmoins, petit point sur mon expérience : J’ai toujours été Pentax, et j’ai toujours mon fidèle K5, que j’avoue ne pas avoir sorti de son tiroir depuis plus d’un an. En effet, j’avais acquis le X100, que j’ai échangé ensuite contre le X-PRO 1 à sa sortie.

      Depuis, je n’utilise plus que mes Fuji. Je dis « mes » car j’ai essayé au passage le Q (image trop peu qualitative) et le K-01 (l’AF de certains objectifs Sigma ne fonctionnait pas correctement,pas de viseur ni d’écran orientable), dont je me suis vite débarassé, pour prendre un X-M1 (le pas cher avec écran orientable).

      Dans mes amis photographes, j’ai du Nikon et du Canon (APS-C et FF), et mon amie a un O-D EM-5.
      En aucun cas je ne changerai maintenant car l’ergonomie est quasi parfaite, et surtout le rendu est incroyable et au-dessus de quasiment toute la concurrence (enfin… pour moi hein, bien évidemment).

      Quant au cout Reflex/Hybride, je pense que c’est normal qu’à qualité équivalente, l’hybride coute plus cher car il offre généralement des fonctions complémentaires (un vrai liveview, un viseur numérique, taille et poids) à un reflex.

      Je pense que l’offre Fuji gagne en maturation et en quantité mois après mois. Ils ont maintenant une gamme complete auquelle manquait une maj du vaisseau mère (X-Pro 1) qui est donc temporairement remplacé par un X-T1. Le 18-135 weather Sealed est une bonne nouvelle, de même que les deux nouveaux zooms à ouverture fixe 2.8 (weather sealed ?) prévus pour la fin de l’année.

      Bref, vous l’avez compris, je suis entousiaste de mes Fuji. =)


    • pepite

      Je suis d’accord sur le fait que les boitiers Fuji s’améliorent de générations en générations et le fait qu’ils aient une excellente qualité d’image, par contre toujours pas sur le prix de 1200 euros en boitier nu avec le capteur APS-C 16 millions de pixels, ni 1800 € avec le 18-135mm f/3.5-5.6 même tropicalisé.

      On trouve actuellement le Sony A7 tropicalisé avec le zoom 28-70 à 1500 € avec lui aussi un viseur électronique, un écran basculable, un vrai live view, etc ET un capteur full frame 24×36, et mêmes avantages en taille et poids que le Fuji.

      Par contre à première vue le boitier Fuji sera vraiment très beau.


    • Leicanex

      Ayant justement acquis un x-E2 récemment, je me sens un peu visé par Pépite :=) (je précise que je rigole !!!)

      Je ne pense pas que le nouveau X-T1 soit dans la même ligue que le X-E2. Il me fait beaucoup plus penser à l’Olympus OMD-M1, soit une orientation beaucoup plus pro, donc mordant plus sur le marché du X-pro1 que du E2.

      J’ai déjà dit ici tout le mal que je pense des appareils avec protubérance supérieure pour le viseur et oculaire au milieu du boitier :=). Je pense franchement que c’est, soit un pis aller de design pour permettre de monter un viseur très encombrant, soit une tentative anti-ergonomique d’imitation de design « vintage ». Ce n’est que mon avis, bien sur, et, vu la floraison de ces designs (Nikon, Olympus, Samsung, maintenant Fuji), je suppose que le marketing a au contraire perçu là une source d’attraction.
      Bref ce X-T1 ne m’attire pas vraiment.

      Par contre, le capteur est peut-être le meme que le x-E2, sinon une évolution vraisemblement mineure.
      Il semble bien que Fuji va rester à l’APS-C pour encore un moment.
      D’autre part, Fuji a montré l’année passée avec le X-E1qu’il ne laisse tomber un modèle comme une vielle chaussette quand le remplaçant arrive (X-E2).

      Donc, avec un design qui me va beaucoup mieux que le Xt1, un senseur identique ou très similaire et des objos dont la monture ne change pas, je ne regrette absolument pas le X-E2, sachant aussi que le prix d’un matériel est toujours amené à diminuer un jour ou l’autre (sauf Leica, évidemmen!).

      Mais le plus important, ce sont les images que cet appareil donne. Pas sûr du tout que le X-T1 sera différent à ce niveau là. Et là, je rejoins Frédéric a 100%. Par rapport au NEX6 que j’avais précedemment (et que j’aimais beaucoup), les images que le fuji donne me plaisent beaucoup, beaucoup plus. Je ne fais plus que des jpgs et je retrouve enfin des noirs et blancs dignes de l’argentique, de plus avec une post-production facile et rapide.
      Et les objectifs me semblent vraiment mériter leur très bonne réputation.

      Finalement, ce X-T1 est une vrai bonne nouvelle. Il montre que fuji continue dans la voie de l’APS-C et investi encore dans son parc d’objectifs. Donc tous leurs boitiers a senseur APS ne devraient pas être atteint d’obsolescence fulgurante à brève échéance.


    • pepite

      Qui a dit que Fuji allait arrêter ? Pas moi en tout cas. Il est tout à fait logique que Fuji continue sur sa lancée surtout qu’en hybrides APS-C ils ne sont pas nombreux. Je trouve juste que Fuji sort très vite un nouveau boitier après son X-E2. Et c’est le prix qui me chiffone, parce question qualité d’image il n’y a aucune raison qu’il régresse au contraire.

      Je suis ravie que tu ne sois pas attiré par le X-T1, je pensais effectivement à toi en me disant pourvu qu’il ne regrette pas d’avoir acheté son E-X2 juste avant la sortie du X-T1 et le voir baisser de prix rapidement. Donc tout est bien :-)

      Concernant le viseur, ils ont tous tendance à reprendre des look de reflex pour leurs hauts de gamme, les reflex ont eux toujours le viseur au centre. C’est Fuji qui était plus marginal en décalant son viseur (à la Leica M) dans un angle.

      Moi je suis habituée aux reflex donc avoir la visée dans l’axe de l’optique je trouve ça (pour moi) plus logique, et surtout quand on a un très gros télé qui pèse souvent assez lourd, c’est plus logique que d’avoir à se décaler sur le côté par rapport à l’optique pour regarder dans le viseur. Mais je comprends parfaitement ton point de vue à ce sujet et au moins tu n’as pas ton nez qui touche l’écran avec le viseur dans l’angle. Je n’ai pas un grand nez donc je ne me rends même pas compte que ça peut-être gênant et puis il y a l’habitude. Ceux qui visent avec l’oeil gauche doivent aussi préférer un viseur au centre. Donc les deux points de vues se défendent :-)


    • Leicanex

      Je ne sais pas si quelqu’un a jamais écrit que les formats sub 24×36 seraient abandonnés.

      C’est juste une probabilité que je vois tout doucement entrer dans le domaine du possible en voyant que Nikon a commencé à démocratiser le plein format avec les D800 et D600, puis que Sony pousse encore plus loin avec ses A7.
      Olympus est maintenant associé à Sony. Vont-ils garder leur u4/3?

      Fuji par contre marque bien pour le moment son attachement à l’APS et c’est cela que je trouve rassurant pour les possesseurs de Fuji APS :=)

      En passant, avec le G7, Pansonic a aussi placé le viseur au « bon » endroit (coin supérieur gauche, pour les droitiers)


    • pepite

      Oui le G7 et le Nex 6 et 7 aussi mais par rapport à l’ensemble des appareils à objectifs interchangeables cela reste une minorité.

      Fuji n’abandonne pas l’APS-C, pas plus que Sony d’ailleurs qui va bientôt lui aussi annoncer un nouveau boitier en APS-C.

      Le 24×36 ne sera pas abandonné, en tout cas pas tant que les capteurs organiques ne seront pas sur le marché. Pour le moment on se sait encore rien de bien précis concernant les capteurs organiques.

      Ce qu’on disait avec Corbes c’est que ce sont les reflex qui peu à peu vont devenir des appareils de niche. On ne parlait pas du capteur mais de la chambre reflex, du poids, de l’encombrement. Si Canon a pris beaucoup de retard concernant les hybrides il est bien conscient que les photographes ne veulent plus se balader avec des monstres et même en restant dans la branche reflex ils ont bien diminués la taille du boitier avec le 6D full frame. Maintenant c’est Sony qui s’y met aussi. Et je pense qu’on revient peu à peu à des appareils de tailles raisonnables.

      De toute façon les appareils d’aujourd’hui seront totalement obsolètes dans 5 ans. On les achète en connaissance de cause.


    • Jacques Gana

      Y a pas de G7 (enfin, pas dans la photo !), y a le GX7.
      Il faut dire que les nommages chez Pana ne sont pas simples, avec les G, GH, GX, et maintenant GM, d’autant que les qualités techniques des appareils sont assez semblables…


    • pepite

      Oui effectivement GX7 ;-)

      Chez Pana et chez Olympus ce sont les champions pour les noms ;-)

      Au niveau des prix le Fuji X-E1 est sorti il y a un tout petit peu plus d’un an en kit avec le zoom Fujinon XF18-55mm F2.8-4 R LM OIS au prix de 1299 euros TTC. On le trouve actuellement sous les 950 euros.

      L’X-E2 a été annoncé à 1 349 euros en kit avec un objectif Fujinon XF 18-55 mm f/2,8-4 et il vient tout juste de sortir mais il est probable qu’il va baisser de prix dès la sortie du X-T1. Ce qui est logique.

      Chaque fois qu’un nouveau boitier sort l’ancien baisse de prix dans les mois qui suivent, ça a toujours été et cela quelque soit la marque. Ce qui permet d’ailleurs à certains de faire une bonne affaire.

      Pour ceux déjà équipés le principal est bien sûr de ne pas avoir de regrets et c’est une bonne chose que ce X-T1 ne te plaise pas Leicanex. De toute façon il continuera a te donner les mêmes belles images même si d’autres boitiers sortent et c’est ce qui est le plus important.

      Quant aux optiques pour Leica à part quelques raretés on en trouve plein nettement moins chères que les optiques actuelles de grandes marques, même en neuf (et dans des prix entre 400 et 1000 euros en neuf). J’ai commencé à les étudier de près pour mon hybride Sony Full Frame. Il y en a toute une tripotée dans des prix très corrects. Ce qui est d’ailleurs assez logique puisque ce sont des objectifs à réglage tout manuel.


    • Leicanex

      Finalement, Pépite, tu sembles t’orienter vers ce qui m’a fait rêver lorsque les A7 ont fait leur apparition: un A7 et des optiques Leica.

      Bon, moi, j’ai 2-3 bonnes optiques leica (pas d’asphérique néanmoins), mais pas le A7. Toi, c’est l’inverse. Tous les deux, il faut qu’on se refasse avant de compléter notre système. On pourrait s’associer :=)

      Je suppose que, quand tu parles du prix des objectifs leica d’occase, tu veux dire les séries R. Ils sont supers et bien moins chers que les M (et ne sont pas rétrofocus => ok pour les très grands angles). Mais, évidemment, nettement plus volumineux et lourds. Apparemment, le prix de ces occases commence à grimper, on se demande pourquoi!
      En leica M, il y a le summicron 40mm f2 sorti pour le Leica CL que tu peux trouver vers les 500 euros et a apparemment la même qualité que les summicrons 50 « normaux ». C’est une optique super conpacte qui irait vraiment bien avec le A7. Evidemment, la focale de 40mm ne convient pas à tout le monde. Mais avec un 90 mm ( le tele-elmarit 90 f2.8 par exemple vers 600euros) cela donnerait une jolie combinaison très compacte, lumineuse et super qualitative pour 1100 euro environ . Reste à trouver un vrai grand-angle. Et là, pas facile. Moi, j’ai trouvé un Olympus OM Zuyko 24mm f2.8 en bon état, très compact et de très bonne qualité, d’après les essais, mais je pense que c’est trop vieux et peut-être pas assez bon pour toi.

      Evidemment, pour le prix du summicron et de l’elmarit, tu aurais le Zeiss dédié 24-70 , mais seulement f4 …….

      Perso, je suis encore sous le charme du Fuji et ne suis donc pas très pressé. Comme cela, je profiterai peut-être de la baisse de prix qui interviendra éventuellement dans quelques mois sur le A7 :=)


    • pepite

      Non je ne parle pas du tout des séries R mais des M et c’est en premier lieu un ultra grand angle que je prendrai entre 15 et max 21mm, car pour les autres focales j’ai ce qu’il me faut bien que le Zeiss planar 50mm f/2 ZM montre un piqué exceptionnel sur l’A7. En 35mm il y a le Color skopar 35mm f/2.5 qui est superbe sur le A7 et pas cher du tout (409 €) en neuf, le Biogon 35mm f/2 qui passe bien sur le A7 à partir de f/2.8 ou le Nokton 35mm SC f/1.4 pas cher non plus : 520 €.

      Au départ je pensais donc m’orienter vers ces objectifs mais je préfèrerai un plus grand angle car pour ces focales il y a le 24-70mm Zeiss dédié avec l’avantage des automatismes.

      En 21mm il y a Voigtlander Ultron 21mm f/1.8 mais il est cher (1099 € en neuf), j’étudie donc encore. Je ne suis pas pressée.

      Le Zeiss Distagon 18mm f/4 n’a pas l’air mal du tout non plus sur l’A7 mais très cher, presque 1300 € en neuf.

      Avec le capteur du Sony je veux un objectif qui soit capable d’utiliser pleinement la qualité du capteur sinon ce n’est pas la peine.

      Je ne cherche pas des objectifs particulièrement ouverts en grand angle, la profondeur de champ étant bien plus réduite qu’avec des APS-C, du F/2 ou du f/4 me suffit amplement. De plus, plus c’est ouvert plus les objectifs sont encombrants, je veux garder la compacité avec le A7 et une très grande ouverture n’a pas grand intérêt en grand angle.

      J’aime beaucoup le rendu de certains de ces objectifs et particulièrement celui du Planar 50mm f/2, mais ce n’est pas un grand angle, certains Voigt ont un rendu très typique aussi que j’aime beaucoup.

      Le Pentax 31mm limited est semble-t-il plus qu’excellent sur l’A7 mais il n’est pas assez grand angle et assez encombrant.

      Le Voigt Heliar 15mm f/4.5 n’est pas mal mais il faut post-traiter, il vignette sur le A7, par contre il est abordable (moins de 500 € en neuf).

      Je suis hors sujet mais on peut monter aussi tous ces objectifs pour Leica en monture M avec une bague d’adaptation sur un Fuji X.


    • Leicanex

      Pour monter les optiques M sur le Fuji, je viens justement de recevoir la bague fotodiox que j’ai un peu bricolée comme tu le sais et qui fonctionne très bien maintenant. J’essayerai surtout le summilux 35mm f 1.4 (pas l’asphérique, n’est-ce pas!) versus le 35mm Fuji. Ces 2 objo ont exactement les mêmes caractéristiques, donc comparison assez correcte si l’expérimentateur fait son boulot correctement. Mais je ne parierai pas nécessairement sur le lux.
      En effet, le zoom 18-55 et le 35 Fuji me donnent des résultats qui sont assez bluffant.
      Par contre, sur un FF comme le A7, là ça pourrait être top.

      Je me trompe peut-être, mais les optiques Zeiss ou Voigt en monture Leica (LTM ou M) sont aussi à formule retrofocus, comme les leica M. Les grands angles de moins de 35mm répondant à cette formule sont réputés souffrir de vigneting marqué et de diffraction chromatique latérale. Chose qui est corrigée par un artifice sur les leica digitaux. Donc sur les A7 aussi, meme malgré les lentilles correctrices présentent sur le A7R (ce qui est d’ailleurs bizarre), ce défaut devrait apparaître. J’ai lu que c’est bien le cas à plusieurs reprise et encore dans une vidéo toute récente de Reichman et Sean Reid. Ils disent bien que ce défaut affecte es optiques retrofocus de moins de 35 mm de focale.

      Ce que tu écris m’étonne donc beaucoup, mais je suppose que tu as fait ton « home work » et t’es renseignée de manière approfondie. Pourrais-tu d’ailleur me donner les références de ces info que j’ai certainement loupées?

      Viens de sortir aussi dans DPR un article sur l’utilisation d’objectifs à monture non E (avec bagues) sur les A7. A voir les images, je jeterais immediatement tout cela à le décheterrie, mais il me semble que s’il a testé des vieilles optiques, il n’a apparemment pas utilisé les BONNES vieilles.


    • Leicanex

      Désolé pour les fautes d’orthographe de mon dernier post (et des autres!).
      Ce n’est pas que je ne relis pas, mais j’ai un petit problème de vue et celle-ci se perd terriblement dans la fenêtre d’entrée du texte. Et c’est quand ce dernier est publié que je les repère immédiatement sur la page où le il apparaît beaucoup plus clairement, mais trop tard pour corriger!
      Merci de vorte indulgence.


    • pepite

      Pas de souci pour les fautes ;-)

      Pour les optiques Leica M je vais te répondre à l’article sur les bagues adaptatrices pour Sony Full frame en monture E avec des liens vers des exemples.

      —–> Profusion de bagues d’adaptation pour les Sony A7 et A7R

      J’ai regardé effectivement l’article de DPR ! Franchement c’est à dégouter de monter des optiques tiers sur ces boitiers, heureusement qu’il y beaucoup d’autres photographes qui ont des expériences bien meilleures avec des objectifs d’autres marques sur ces appareils et qui savent maîtriser le plein format.


    • Jacques Gana

      On en sait un peu plus sur le Fuji…

      Dpr_Fuji_X-T1


    • pepite

      Pas grand chose de plus que l’on ne savait déjà et pas grand changement avec l’X-E2 à première vue à part le look qui plaira plus ou moins suivant les utilisateurs, et à part le prix qui en profite pour grimper.

      L’apport d’une rapidité de l’autofocus plus véloce, de l’écran tactile inclinable et de la commande à distance sont tout de même un plus.

      Les principales nouveautés sont plutôt les 3 nouveaux objectifs qui seront disponible en 2014 :

      Le XF18-135mm F/3.5-5.6 OIS WR R,
      Le XF16-55mm F/2.8 R OIS WR
      Le WR XF50-140mm /F2.8 R OIS

      Un parc optique de qualité (comme d’habitude avec Fuji) qui s’accroit un peu plus chaque année.

      DPreview le voit comme un concurrent des reflex numériques comme le Canon EOS 70D , Nikon D7100, et Pentax K-3.


    • Jacques Gana

      Plus exactement, DPreview pense que la politique commerciale de Fuji, c’est de le placer en concurrence avec ces 3 appareils.
      Bref, ca ressemble plus à un coup de com’ qu’à une réelle innovation. Coûteux, quand même, et en outre avec Fuji, le bénéfice ne se fait pas sur le poids ou l’encombrement (déjà, leurs bridges étaient gros comme des reflex !)


    • pepite

      Je suis entièrement d’accord.


    • pepite

      Après les boîtiers Fuji X-T10 et X-T1 qui ont récemment été répertoriés comme abandonnées sur le site officiel Fujifilm Japon, désormais le modèle de X100T est également répertorié comme abandonné.


     Leave a reply