• Hybride Panasonic GH4 micro 4/3

    panasonic_gh4_devant


    Le GH4 ne fait pas partie des hybrides de petites tailles, il a la taille d’un reflex.

    Panasonic a annoncé le GH4, avec un boitier en alliage de magnésium tropicalisé, c’est le premier hybride du marché filmant en 4K et se voulant être une caméra professionnelle. Fort de son succès auprès des cinéastes et des reporters avec le GH3 Panasonic a donc particulièrement soigné la vidéo pour son nouveau modèle le plus expert du marché au niveau de la vidéo. Ne vous inquiétez pas il continue de prendre des photos.

    L’appareil est doté d’un nouveau capteur Live MOS au format 4/3 de 16 millions de pixels. Le nouveau filtre passe-bas améliore le piqué sans entraîner de moiré. Un nouveau processeur quadri-cœur Venus Engine IX assure le traitement du bruit et des contours sélectifs permettant d’atteindre 25 600 Iso. Le moteur Vénus améliore également la reproduction des couleurs avec une évaluation précise de chaque couleur, même si elle est identique, non seulement en phase de couleur, mais également dans la saturation et la luminosité.

    Côté photo les améliorations bien présentes. L’obturateur a été amélioré : il atteint désormais le 1/8 000 s et il est prévu pour 200 000 déclenchements. Un mode silencieux permet de prendre des photos en toute discrétion. Le boiter est tropicalisé (étanche à la poussière et au ruissellement). Panasonic dit avoir aussi amélioré la dynamique et la gestion du bruit en hautes sensibilités.

    La mise au point automatique profite d’un nouveau système autofocus amélioré par l’intégration de DFD (Profondeur de défocalisation) technologie qui réduit le temps de mise au point pour atteindre une grande vitesse ultra AF. D’après Panasonic la mise au point peut se faire en 0,07 seconde et suivre un visage ou même un œil. Panasonic avait déjà l’autofocus à détection de contraste le plus rapide du moment donc ce devrait être encore mieux.

    Panasonic intègre une nouveauté très intéressante : le possibilité de jouer à la prise de vue sur les hautes et basses lumières indépendamment les unes des autres, via un histogramme. Je trouve carrément top. On verra ce que ça donne quand des tests pourront avoir lieu.


    Développement de données RAW interne.
    Le GH4 est capable de développer les images RAW à huis clos. En plus de la configuration de l’espace de couleur (sRVB / Adobe RVB), les paramètres de balance des blancs, correction d’exposition, contraste, lumière / ombre, la saturation, la réduction du bruit, la netteté ou la teinte peuvent être réglés de manière flexible avec le contrôle D-range Intelligent.

    Format d’image : 1:1, 4:3, 3:2, 16:9
    Sensibilité : Auto, et de 200 à 25 600 iso
    5 préréglages de balance des blancs plus balance des blanc personnalisée.

    Autofocus :

    • Detection de Contraste  (capteur)
    • Multi-zone
    • Centre
    • Sélectif un seul point
    • Suivi
    • Unique
    • Continu
    • Tactile
    • Détection des visages
    • Live View


    Viseur : résolution de 2 359 000 points
    Ecran 3 pouces tactile 1 036 000 points Oled


    Le GH4 garde le gros atout de l’écran orientable en tous sens qui devient tactile.

    panasonic-lumix-dmc-gh4_ecran_ouvert












    Vitesse d’obturaion de 60 secondes à 1/800ème de seconde

    Flash intégré portée : 17mm à 200 iso. Synchro flash : 1/250 sec. contre 1/160 pour le GH3.

    Rafale : jusqu’à 12 images par seconde, avec une mémoire tampon d’au maximum 40 images (en raw) ou de 100 (jpeg), maximum de 50 images Raw + Jpeg (sans suivi autofocus), 7 avec suivi, on est encre loin des reflex haut de gamme en mode rafale avec suivi sur les hybrides.

    Mode de mesure :

    • Multi
    • Pondérée centrale
    • Spot


    Compensation d’exposition : ± 5 (par pas de 1/3 IL)

    Bracketing sur l’exposition et sur la balance des blancs.

    Format de fichiers
    Photo :

    • JPEG (DCF, Exif 2.3)
    • RAW (RW2)
    • MPO


    Vidéo : MPEG-4, AVCHD, Prise en charge de l’IBP et codecs ALL-Intra, 1080p débits de données allant jusqu’à 200 Mbps. Micro stéréo.


    L’appareil accepte bien sûr tout la gamme optique Panasonic ou Olympus pour micro 4/3.


    Wi-Fi

    Le GH4 intègre enfin le Wi-Fi, le NFC, il est aussi doté d’une entrée micro sur mini jack et d’une sortie casque sur mini jack.
    Avec l’application Panasonic « image App », le déclenchement à distance de la photo et de la vidéo est disponible en utilisant un smartphone ou une ablette comme un déclencheur à distance. Non seulement le déclenchement, mais le zoom,la  mise au point et les réglages de vitesse d’obturation, d’ouverture, de compensation d’exposition sont tous contrôlés avec un smartphone ou une tablette. Tous ces modes flexibles de tir / navigation / partage sont possibles grâce au logiciel dédié  de Panasonic avec le GH4,  l’appli est disponible pour les smartphones / tablettes iOS  ou Android . Il est également facile d’intégrer les balises géographiques dans l’image après la prise de vue. Avec un smartphone / tablette sans NFC, l’appareil peut afficher un code QR dédié afin de coupler facilement l’appariement par la lecture du code.


    Vidéo, Panasonic fait très fort

    Un mode VFR (Variable Frame Rate) autorise la création de films au ralenti ou accéléré et un intervallomètre est disponible pour réaliser des timelapses.

    Le Panasonic Lumix GH4 filme en véritable 4K DCI à 24 i/s, en Ultra HD jusqu’à 30 i/s ou en Full HD jusqu’à 60 i/s. Il peut enregistrer sans limite de temps aux formats AVCHD et AVCHD Progressive, standards, mais aussi au format MOV, qui permet en l’occurrence d’accéder à des taux d’encodage de 200 Mb/s en ALL-I ou de 100 Mb/s en IPB, lourds mais mieux adaptés à la post-production.  Il vous faudra opter pour une carte SD capable de l’avaler, le GH4 est compatible avec les dernières UHS classe 3.

    Il offre le choix entre les deux standards concurrents : il filme en 4K cinéma (celui de l’alliance Digital cinema initiatives) à 24 im/s ou en 4K télévision (la « ultra high definition ») jusqu’à 30 im/s. Deux configurations pour des gammas typés cinéma : Cinelike D et Cinelike V.

    On peut également utiliser un enregistreur externe au travers de la sortie HDMI 4:2:2 10 bits.

    Timecode et mires sont présents, ainsi que la tonalité à 1 kHz au format SMPTE, utiles pour étalonner et synchroniser les enregistrements.

    Une prise de microphone 3,5 mm est disponible pour l’enregistrement audio de haute qualité à l’aide d’un microphone externe et la prise casque 3,5 mm permet le contrôle de l’audio pendant l’enregistrement vidéo en temps réel. En plus de cela, le GH4 est conporte des sorties AV (2ch Audio, composites), une borne de synchronisation du flash et une prise jack 2,5 mm pour la télécommande.

    Mais les supporters du 1080 ne sont pas en reste, le GH4 peut capturer des vidéos Full HD à très hauts débits – avec le choix de 200, 100 ou 50 Mbps avec une variété de taux de trame et en MOV ou MP4.

    Dans les Full HD et vidéo 4K, le GH4 propose trois options: NTSC (offrant des taux de trame de 23,98, 29,97 et 59,94), PAL (25 et 50) et le Cinéma (24). Il faudra néanmoins que l’appareil soit redémarré pour basculer entre les réglages.


    modes_video

    En outre, le GH4 s’appuie sur la spécification du GH3 mais gagne énormément du côté vidéo. Non seulement il gagne le zèbra mais il gagne aussi beaucoup d’options telles que le réglage du gamma, le réglage du niveau du point noir (Master Pedestal) et la possibilité de spécifier l’échelle utilisée pour la luminance (16-255, 16-235 ou 0-255) entre autres.  Moi je dis Bravo.


    panasonic_gh4_dessus


    Sur la molette des modes on retrouve les modes PASM (programme, priorité ouverture, priorité vitesse et mode manuel) mais aussi 3 modes personnalisables (C1, C2, C3) dont vous aurez enregistré les réglages afin de les retrouver instantanément. Le mode iA (auto intelligent) qui sélectionne automatiquement les meilleurs réglages pour vous ne disparaît pas malgré l’orientation très pro du boitier. Les 3 boutons, balance des blancs, iso et compensation d’exposition sont accessibles directement sans passer par les menus.

    Sur l’épaule gauche les modes d’entrainement : une seule photo par déclenchement, mode rafale, bracketing, retardateur, intervalles (timelapse).


    panasonic-gh4-dos


    L’écran Oled (tactile et orientable) passe à 1,04 Mpts et le viseur s’aligne sur la concurrence, à 2,36 Mpts. L’écran dispose d’un contraste élevé : 10000:1 pour la reproduction des couleurs. Comme sur tous les boîtiers experts actuels vous noterez les boutons Fn personnalisables et nombreux. Par contre j’ai un doute sur la bonne position du bouton de déclenchement de la vidéo, je le trouve vraiment très près de la place du pouce ce qui peut induire des erreurs, lancement d’enregistrement de vidéo involontaire ?


    Focus peaking

    Le focus peaking et les zebras sont proposés pour faciliter la mise au point et l’exposition manuelles. Le Focus peaking peut être réglé à Haut / Bas / Off et la couleur peut également être changée en bleu, blanc ou orange en fonction de la couleur de la scène de prise de vue, même pendant la prise de vue en direct. Les utilisateurs peuvent même profiter de cette fonction lors de la commande de l’appareil photo avec un smartphone / tablette via une connexion Wi-Fi, lors l’enregistrement photo ou vidéo. Une aide bien précieuse pour la mise au point.


    Option

    Un socle disponible en option (référence DMW-YAGH), ajoute deux entrées XLR avec affichage et réglage des niveaux (lors de la connexion avec le microphone, le volume peut être contrôlé séparément les canaux L et R, le contrôle s’effectue par l’affichage du niveau audio avec les LED à l’arrière du socle ), 4  HD-SDI 4:2:2 10 bits et une entrée 12 V pour filmer en continu. Le socle permet aussi une alimentation secteur. Le DC IN 12V  est compatible avec une batterie industrielle de grande capacité.

    Note : Pour ceux qui ne travaillent pas exclusivement sur pied, le grip du GH3 beaucoup moins volumineux que le socle DMW-YAGH est compatible avec le GH4.


    panasonic_gh4_dos_socle


    Les connecteurs XLR et HD-SDI :


    gh4-sdi-hdr



    Un micro optionnel (référence DMW-MS2) est également disponible :


    panasonic-lumix-dmc-gh4_socle_et_micro


    Le GH4 est également capable de sortie d’image en temps réel sur un moniteur externe 4:2:2 / 8 bits via un câble micro HDMI en option simultanément pendant l’enregistrement vidéo. Même le 04:02:02 / 10 bits est disponible ce qui est approprié pour le professionnel nécessitant d’une surveillance sérieuse de la séquence. Les utilisateurs peuvent choisir de sortir le contenu de l’enregistrement ou le contenu des menus en fonction de ses choix, individuellement sur tel ou tel écran.


    Carte mémoire : SD / SDHC / SDXC
    Energie : batterie lithium-ion DMW-BLF19 permettant environ 500 photos par charge, chargeur fourni.
    Dimensions : 13.3 x 9.3 x 8.4 cm
    Poids avec la batterie : 560 grammes.

    Disponibilité : fin mars 2014.
    Prix encore inconnu mais au-dessus des  1 200 € ça c’est certain.


    Un boitier très pro côté vidéo mais la 4K n’ayant pas encore intégré les foyers il sera surtout utile aux professionnels de la télévision et du cinéma. Reste à voir si il y a une amélioration nette côté photo par rapport au GH3.


    _____________________


    Mise à jour août 2014

    Le GH4 vient de recevoir le prix EISA pour le meilleur hybride photo/vidéo

    eisa-logo_150


    9 responses to “Hybride Panasonic GH4 micro 4/3”


    • pepite

      Un appareil très plaisant et pour ceux qui veulent optimiser des vidéos professionnelles, on arrive maintenant à un très bon niveau sur avec ce boitier hybride. Le hic c’est que je me demande si la 4K était vraiment utile pour les particuliers vu que les téléviseurs 4K sont rarissimes en France et inabordables au niveau prix pour l’instant.

      Côté photo on s’attachera donc à disséquer les images quand on commencera à en avoir de disponibles.

      Beaucoup de qualités pour cet appareil qui si il n’est pas donné semble à première vue justifier le prix surement élevé.

      De toute façon il faut attendre d’avoir des images à examiner avant de se lancer.


    • Jacques Gana

      Il y a déjà un site officiel et des exemples par 4 photographes professionnels : —-> panasonic_exemples
      Les exemples sont trop réduits pour qu’on puisse avoir une idée précise, mais je suis moyennement convaincu. Les photos sont belles parce que c’est des pros (surtout les oiseaux !), mais les qualités du matériel n’y sont pas éblouissantes…
      La vidéo 4K : c’est très net, c’est sûr, mais je n’ai pas le matériel pour juger.
      En outre, il demande pour enregistrer la vidéo des cartes SD U3 qui sont pour l’instant rarissimes et coûtent un bras… Ca va changer, c’est sûr, mais pour l’instant, comme tu dis, c’est un peu prématuré !


    • pepite

      Merci Jacques :-)

      Même impression, les photos sont belles de par les photographes mais en cette taille les fichiers semblent manquer de définition, il faudra voir de plus près quand on en aura en 100%.


    • Corbes

      Une magnifique usine à gaz qui sera sûrement très utile aux pros du cinéma qui disposeront d’un outil très performant dans un format compact.

      Pour la photo…ça risque de faire cher le cliché ! (on parle de 1 700 à 2 000 € le boîtier nu…)

      Pour ce prix là, on a (presque) un A7 et une optique !

      ;-)


    • pepite

      Pour ce prix là on a effectivement un Sony A7 et une optique et même des bricoles en plus ;-)

      Sony A7 et 28-70mm : 1450 € le tout


    • pepite

      auto

      Sandisck a annoncé la plus rapide carte SD du monde avec un débit jusqu’à 250 Mo par seconde en vitesse d’écriture, spécialement dédiée pour le mode rafale. La vitesse de transfert peut aller jusqu’à 280 Mo / s. La nouvelle SDXC PRO SanDisk Extreme UHS-II est UHS Speed ​​Class 3 (U3) et permet l’enregistrement vidéo en 4K de haute qualité.

      Elle devrait être disponible au mois d’avril avec des contenances de 16 à 64 Go et un prix entre 100 et 300 €.


    • Jacques Gana

      La 16 Go à 84 €
      La 32 Go à 144 €
      la 64 Go à 380 €
      dit Tom’s Hardware.
      Ca augmente sérieusement le budget (qui n’en avait déjà pas besoin !)


    • pepite

      Effectivement mais ça me parait très cher quand même la 64 Go à 380 ! elle est annoncée à 300 $ aux US !


    • pepite

      Les prix baissent pour les cartes UHS-II classe 3, cette carte est maintenant disponible pour environ 163 € en 64 Go.

      ________________

      Des rumeurs parlent de vidéo 8K pour le prochain Panasonic GH5 ce qui impliquerait un capteur de plus de 30 millions de pixels, ça m’étonnerait que Panasonic passe d’un capteur de 16 millions de pixels à un 36 millions mais sait-on jamais. Et de la 8K pourquoi alors que peu de gens possèdent actuellement de téléviseurs 4K. Quand on sait le poids des vidéos tournées en 4K et l’ordinateur qu’il faut pour le traitement des films, de la carte graphique nécessaire et de la place prise sur les disques durs je ne vois vraiment pas l’utilité de la 8K pour les particuliers. Toujours est-il que le GH5 devrait sortir en 2016 avec ou sans 8K ;-)


     Leave a reply