• Hybride Nikon 1V3 une version dédiée au sport

    Nikon-1-V3-avec-10-30mm


    On connait les précédentes versions qui n’ont pas eu un grand succès en grande partie à cause du petit capteur de ces hybrides Nikon.

    Nikon sort une version 3 dédiée au sport avec un mode rafale assez époustouflant à 20 images par seconde avec AF continu, et 60 images par seconde avec AF unique sur la première image. Ceci dit on reste avec un petit capteur (13,2 x 8,8 mm) et on perd le viseur qui devient optionnel.

    Le capteur CMOS est optimisé avec 18 millions de pixels et sans filtre AA combiné avec le processeur 4A Expeed.

    L’écran de 3 pouces est inclinable et tactile et la mise au point ainsi que le déclenchement peuvent se faire directement depuis l’écran par simple touché de la zone que vous désirez la plus nette.



    V3_dos


    L’appareil est bien évidement doté du Wi-fi. Vidéos en Full HD 1080/60p, 30p au format MPEG-4, H.264 mais la durée d’enregistrement est limitée à 10 minutes à la plus haute qualité.
    Coté sensibilité le V3 porte la plage ISO de 160 à 12 800 avec réduction du bruit.

    De façon étonnante pour l’espace couleur Nikon ne propose que le sRVB et pas le mode plus étendu Adobe RVB.

    Format de fichier Jpeg ou Raw (Nef).

    Vitesse d’obturation de 30 secondes à 1/16 000ème de seconde

    Modes d’exposition :

    • Programme
    • Priorité à l’ouverture
    • Priorité à la vitesse
    • Manuel
    • Sélecteur automatique de scène


    V3_10_30_PD_top


    Comme le dos le dessus du boitier est assez dépouillé on ne retrouve pas les molettes d’accès direct des hybrides Sony ou Fuji. Il faudra donc assez souvent passer par les menus ou bien choisir les personnalisation des boutons Fn.


    Autofocus :

    • Détection de contraste  (capteur)
    • Détection de phase
    • Multi-zone
    • Centre
    • Sélectif un seul point
    • Suivi
    • Unique
    • Continu
    • Touché (écran)
    • Détection des visages
    • Live View


    Mode de mesure :

    • Multi
    • Pondérée centrale
    • Spot


    Compensation d’exposition : ± 3 (à 1/3 EV)

    Flash intégré. Le V3 n’a pas de sabot standard. Au lieu de cela, il a un port accessoire exclusif à Nikon, sur lequel vous pouvez attacher un flash (il y en a deux à choisir) ou un microphone stéréo.
    Niveau électronique et Intervallomètre complète ce petit boitier.

    Cartes mémoire : MicroSD / SDHC / SDXC
    HDMI : Oui (mini-HDMI)
    Energie : EN-EL20a batterie lithium-ion et chargeur, environ 310 photos par charge.
    Dimensions sans objectif : 11.1 x 6.5 x 3.3 cm
    Poids : 381 g

    Le boitier sera vendu 850 € nu (sans objectif), 950 € avec l’objectif 10-30mm équivalent 27-81mm. Avec le viseur en plus et une poignée supplémentaire avec report du déclencheur il faudra compter 1250 €.

    Pas donné pour un petit capteur !

    Disponibilité : avril 2014.


    Nikon n’avait pas connu le succès escompté avec ses précédents hybrides, les autres marques proposant des capteurs plus grands et plus qualitatifs. Avec ce boitier il tape là où les autres ont du retard, à savoir les gros télés pour le sport et l’animalier. Le hic c’est que l’on reste sur un petit capteur, il faudra donc voir si celui-ci est capable d’encaisser les images du 70-300mm équivalent 189-810mm à fond de zoom ? Vraiment dommage que Nikon n’ait pas opté pour un capteur APS-C. Avec le capteur du Sony A6000 il serait devenu un vrai concurrent de Sony. Néanmoins cela lui permet de proposer un boitier avec un énorme télé tout en restant relativement compact. Bonne idée pour les amateurs de sport, aucun intérêt vu le prix et le petit capteur si c’est pour l’utiliser uniquement avec des petites focales.


    Comme ce boitier est étudié principalement pour le sport et l’animalier Nikon présente en même temps un zoom Nikkor VR 70-300mm f/4.5-5.6 équivalent 189-810mm. 16 éléments en 10 groupes. 7 lamelles de diaphragme arrondi. Distance minimale de mise au point : 1 mètre. Poids 560 grammes, dimensions : 7.3 cm (diamètre) x 10.80 cm. Diamètre de filtre : 62mm.


    Nikon-1-Nikkor-70-300mm-f4.5-5


    Avec le viseur optionnel et le zoom 70-300mm :

    Nikon-1-V3-avec-Nikkor-70-300mm-f4.5-5


    Options :

    DF_N1000_viseur

    Viseur référence : DF-N1000, il est évident que le viseur optionnel réduit la compacité du boitier mais avec le zoom 70-300 de toute façon l’appareil ne rentrera plus dans une poche mais restera bien plus compact qu’un reflex équipé d’un très gros télé. Environ 299 €


    Objectif 10-30mm f/3.5-5.6 PD-Zoom équivalent 27-81mm : environ 300 €

    Objectif 70-300mm f/4.5-5.6 équivalent 189-810mm : environ 1 000 €.


    Grip optionnel (référence GR-N1010) pour une meilleure tenue en main :

    GR_N1010_poignee_grip


    Comparaison de l’appareil, à gauche avec le grip, à droite sans le grip :


    grip_et_sans_gripLe bossage donné par le grip permet une meilleure prise en main. Il apporte en plus un troisième bouton Fn pour la personnalisation et éviter de passer pas les menus.


    14 responses to “Hybride Nikon 1V3 une version dédiée au sport”


    • pepite

      Au prix du boitier ce v3 n’est absolument pas intéressant pour les paysagistes, les voyageurs ou le tout venant. Par contre pour les amateurs de sport et d’animalier on ne trouvera pas l’équivalent en poids et encombrement en hybride. Ce zoom équivalent 189-810mm offre des possibilités non atteintes pour le moment pas les autres marques et quand on sait le prix des très longues focales en reflex là le prix de revient et la compacité deviennent très intéressants. Cela dit il faudra quand même débourser la somme de presque 2000 € avec un capteur qui reste tout de même très petit.


    • Corbes

      Nikon sort un appareil soit-disant dédié au sport ou à l’animalier…Ce qui veut dire grande vitesse d’obturation dans des conditions d’éclairage parfois difficiles d’où la necessité d’utiliser des optiques très lumineuses (ce qui n’est pas le cas ici) ou de monter dans les ISO…

      Avec ce petit capteur chargé de 18 Mpix, cherchez l’erreur !

      Décidément, Nikon ne croit pas du tout au « mirrorless » ;-)


    • pepite

      Nikon essaie de sortir des sentiers battus en proposant un hybride orienté sport vu que ses hybrides précédents n’ont pas eu le succès escompté. Il est évident que l’ouverture du télé est trop juste pour aller prendre des chevreuils ou des cerfs en forêt à l’automne ou pour du sport en salle sans avoir à beaucoup monter en sensibilité.

      Ca va être un appareil de niche qui pourra néanmoins intéresser les accros de sports à l’extérieur. Donc plutôt un appareil de complément pour qui pourra dépenser cette somme et à condition que le petit capteur puisse encaisser en équivalent 400mm et au-dessus.

      Il est clair que je n’échangerai pas mes hybrides pour celui-ci ;-)


    • Jacques Gana

      En effet, franchement pas compétitif par rapport aux petits derniers de Sony…


    • pepite

      Dpreview trouve aussi le prix trop élevé, traduction google :

      « L’une des préoccupations que nous avons – au moins ici aux Etats-Unis – est le prix. Nikon USA que le regroupement de l’appareil photo avec le 10-30mm PD-Zoom, le viseur, et le grip, avec une étiquette de $ 1200 de prix. Considérant que vous pouvez acheter un a6000 Sony avec un objectif 16-50mm zoom motorisé, un viseur intégré, et le système AF hybride similaire pour 400 $ de moins, la V3 ne semble pas être d’une grande valeur. Malgré cela, nous sommes impatients de mettre la V3 à l’épreuve, et de voir si ce mode rafale à la hauteur. »


    • Corbes

      Comme quoi, dur, dur pour des vieux ténors du DSLR tels que Canon ou Nikon d’admettre que les temps changent !


    • pepite

      Oui !

      Je ne comprends pas que Nikon persiste avec son petit capteur sur les hybrides.


    • Daniel

      Je pense que Nikon y croit fermement (plus cher que les autres). D’abord faire mordre à l’hameçon.
      puis présenter des optiques style 32mm1,2. Pourquoi un capteur si petit finalement ? Sony y croit aussi mais pour ses compacts. Nikon serait-il gourmand et nous ferait payer ses pertes ?


    • Daniel

      Je rajouterai que le réglage de l’exposition se trouve encore toujours dans le menu (pour un appareil se voulant rapide). Les ISO n’en parlons pas trop je pense. Il est aussi présenté avec le 70-200 (2 briques) + adaptateur. A la longue il risque de devenir très très cher pour une compacité toute relative finalement. Canon avec son nouveau G1xMark2 se positionne mieux. Dommage car Nikon est capable de faire aussi bien si pas mieux que….. Fuji par exemple.


    • pepite

      Il sera vendu avec le 10-30mm en kit, dans ce cas la compacité est respectée. Le Canon G1X n’est pas un hybride à objectif interchangeable mais un compact.

      Sony se positionne nettement mieux avec son a6000 au niveau du tarif et du capteur.

      Le seul avantage du Nikon est son zoom 70-300mm f/4.5-5.6 équivalent 189-810mm mais qui fait nettement monter le prix de revient l’encombrement et le poids.


    • Daniel

      Ok d’accord pour répondre à pepite. Je pense aussi que Nikon joue cavalier seul et aurait mieux fait de se positionner sur le marché du 4/3 en accordant ainsi plus d’importance à ce créneau qui de l’avis de certains professionnels est de haute qualité,compact et prometteur. Sigma n’y est pas présent(optiques) pour rien, ni tous les autres. Nikon ne mettrait ainsi ni sas aps-c ni,ses pleins formats en danger. D’où le paradoxe.Il est à craindre que le département marketing ( vieille école?)limite l’élan de ses ingénieurs.


    • pepite

      Sigma n’est pas présent sur le micro 4/3, seuls Olympus et Panasonic travaillent avec des capteurs micro 4/3. Mais effectivement si Nikon avait opté pour le micro 4/3 il n’aurait pas marcher sur ses propres plates bandes en optant pour un capteur déjà nettement plus qualitatif que son petit capteur.

    • bonjour,
      j’ai recu mon nikon 1v3 et la 70/300 que j’attendais depuis trois mois.
      je suis un photographe amateur avancé et fait surtout de l’animalier et c’est pour cette raison que j’ai choisie cet appareil dont je suis tres satisfait. meme a 810mm mes images sont nettes et a main levée. aussi mon vieil equipement devenait trop lourd pour un vieux de 73 ans qui voulait continuer a faire de la photos et garder la forme.


    • pepite

      Bonjour Jean-Yves :-)

      Bravo pour les images nettes à main levée à 800mm, ce n’est pas évident avec une telle focale.


     Leave a reply