• Panasonic FZ1000 sur le terrain, un piqué d’enfer !

    Je vous ramène ici les premiers tests effectués par Jacques que je remercie pour le transfert de photos en vue de vous faire part de son enthousiasme pour son appareil photo, ce qui me permet de vous donner une idée de ce qu’est capable de faire le bridge Panasonic FZ1000 avec l’excellent capteur Sony 1 pouce du Sony RX100 mark III.

    Les photos des chats sont cliquables, et vous allez voir que pour piquer ça pique, et à fond de zoom s’il vous plait.
    Notez aussi que le flou d’arrière plan est plutôt bien pour un bridge.

    Les crops sont un peu long à s’afficher, patientez un peu une fois que vous avez cliqué sur l’image :


    chat


    Les exifs sont indiqués sous les crops des photos affichées en grand (Exifs en bas à gauche).


    chat


    C’est un crop 100% quand vous cliquez sur l’image, elle est donc un peu longue à charger venant du capteur 20 millions de pixels, il faut descendre un peu dans l’image pour voir la zone de netteté sur l’oeil droit et sur le petit nez rose du chat.


    Une autre photo très difficile pour la condition de lumière et le sujet vraiment très sombre !
    Un petit chaton (crop 100 % en cliquant sur la photo) :


    chaton


    Certes il y a un peu de moiré dans les poils de la tête mais quand même dans ce contexte, je dis bravo encore une fois au Panasonic FZ1000. J’ai post-traité très légèrement le crop avec les courbes, mais je n’ai pas touché à l’image que vous voyez en petit, ni à la netteté sur le crop. Les yeux sont impressionnants de netteté et le bout du nez garde des nuances ce qui n’est pas évident avec les sujets si sombres.


    J’en profite pour rapatrier les photos que j’avais mises dans le commentaire sous l’article dédié au FZ1000 :

    C’est très certainement le meilleur bridge actuellement sur le marché, l’appareil donne des résultats étonnants, surtout quand il est réglé en iDR (voir le détail dans l’article dédié au FZ1000). C’est d’ailleurs ainsi qu’il faut, à mon avis, l’utiliser.

    Les photos suivantes ne sont pas cliquables mais je vous ai ajouté des crops.

    Même en macro il ne démérite pas :


    auto


    Malgré le peu de contraste l’appareil a bien fait la mise au point là où il le fallait, un crop de l’image ci-dessus :


    auto


    Avouez que pour un bridge c’est excellent !

    Focale 146mm (équivalent 400mm) ouverture f/4 vitesse 1/800ème de seconde, 125 iso. A fond de zoom et mode macro.


    Une autre photo prise cette fois à 1600 iso, plus que correcte, je vais vous ajouter un crop, par contre à partir de 3200 iso la perte de qualité est plus nette, à mon avis il ne faut pas dépasser les 1600 iso.


    auto


    Le crop n’est pas à 100% (j’aurai dû trop couper pour le placer dans un commentaire) mais aux environs de 70% :


    auto


    En tout cas niveau gestion du bruit il n’y a rien à dire ça reste propre à cette sensibilité même si il y a logiquement de la perte de piqué. C’est tout à fait exploitable.

    Focale 146mm (équivalent 400mm) ouverture f/4 vitesse 1/40ème de seconde.

    Merci à Jacques qui m’a transféré les images brutes de capteur. Je n’ai pas post-traité les photos je les ai juste redimensionnées pour le web.

    Panasonic exploite superbement le capteur Sony du compact Sony RX100 mark III avec son bridge fz1000 ! L’objectif 25-400mm ne semble pas non plus démérité quand on voit la qualité des images à fond de zoom.

    C’est vraiment sur les photos prises avec le télé près des 400mm que le Panasonic FZ1000 fait la différence, mais il est aussi très correct pour les paysages même si là le piqué est sous la qualité d’un hybride Sony A7 par exemple (mais là ce n’est pas du tout le même type de boitier, ni le même capteur, ni le même prix). (photo non cliquable) :


    paysage


    On note tout de même que les nuages sont bien définis et gardent des nuances.

    Ouverture f/3.5 vitesse 1/1600ème de seconde, 125 iso, focale 9.1 équivalent 25mm.

    ____________

    suite :

    Je vais quand même mettre un petit bémol à l’enthousiasme de départ, en attendant d’autres photos. Le mode iDR ne semble pas adapter (à première vue) quand il n’y a pas une lumière très intense, les photos sont alors de qualité vraiment très moyenne, correctes pour un bridge mais rien à voir avec les photos ci-dessus. Jacques va refaire des tests sans le mode iDR activé en lumière moyenne et faible luminosité. Je vous tiendrai au courant quand il m’aura transmis les images.

    ____________

    Suite

    Jacques m’a transmis d’autres images. Une photo sympathique, même si la mise au point est sur la zone haute, je ne sais pas en quel mode autofocus était Jacques.

    Une fourmillère :

    fourmillère


    et le crop sur une partie de l’image la plus nette :

    fourmis_crop


    Assez surprenant quand on connait la taille de ces petites bêtes difficiles à photographier, c’est tout de même bien détaillé pour un crop.
    Mode auto iDR, ouverture f/4 compensation d’exposition moins 2/3 IL, vitesse 1/125ème de seconde, focale à fond de zoom équivalent 400mm. 200 iso.


    Autre photo intéressante pour la gestion de la lumière très piégeuse :


    halos de lumières


    Les taches de lumière à travers les arbres, il n’y a rien de pire pour un appareil photo, en général on a droit à de vilaines taches blanches sans détail. Ici le mode iDR auto a plutôt très bien géré la chose même si ça grille un peu sur la plus grande tache de lumière. Pour un bridge c’est plutôt bien.

    Mode iDR auto, ouverture f/3.5 (ça aurait surement été mieux à f/5.6 mais le but ici était de voir le comportement du boitier sur les taches de lumière donc ça n’a pas d’importance), vitesse 1/125ème de seconde, 125 iso, compensation d’exposition moins 2/3 IL,  focale 21.4mm équivalent 56mm.

    J’en conclu que c’est un excellent bridge, un peu trop cher (surtout si on compare au prix des derniers hybrides) mais son gros avantage est la qualité des images à 400mm vraiment surprenante pour un boitier de ce type et son objectif très polyvalent pour tous types de photos quand on ne veut pas s’encombrer de plusieurs objectifs. Il faut le voir comme un bridge et ne pas vouloir avoir la qualité d’image d’un full frame aux focales classiques mais en complément d’un reflex ou d’un hybride pour profiter des longues focales. Dans ce cas ça me semble un bon choix.

    Dans la catégorie des bridges, c’est vraiment le meilleur actuellement.

    On attend évidemment la réponse de Sony qui va surement sortir un remplaçant de son RX10 qui se fait battre par son concurrent exploitant le même capteur 1 pouce.

    ________________

    Reçu ce matin d’autres photos, en bonne lumière la qualité d’image est presque au niveau de celle du Sony a6000 avec le 16-50mm  quand le Panasonic est utilisé en mode iDR auto avec une compensation d’exposition de moins 2/3 IL avec les deux appareils réglés sur la même ouverture entre f/5.6 et f/6.3. Elle se voit en affichage à 100% mais je pense sincèrement que sur un tirage A4 ou A3 on ne la verra pas.

    Avantage du Sony a6000 : compacité, poids, qualité d’image en faible luminosité, possibilité de changer d’objectif et prix

    Avantage du Panasonic FZ1000 : zoom plus puissant et qualité d’image à 400mm en bonne lumière époustouflante.

    _________________


    Qui n’a jamais essayé de prendre ce genre d’image et ne s’est pas retrouvé avec seulement une énorme tache blanche en sortie de tunnel ou de grotte ?

    Le mode iDR du boitier a parfaitement géré la situation même si il reste logiquement ici un ciel cramé.

    Photo cliquable pour voir un crop de la partie centrale de l’image :


    contre-jour


    Un second crop, en cliquant sur l’image, de la partie droite à la sortie de la grotte :

    contre-jour



    Chapeau Panasonic parce que ça peu d’appareils sont capables de maîtriser un tel contre-jour !


    Hop je vous en rajoute une autre pris à fond de zoom, l’image est cliquable pour voir les détails je vous ai ajouté un crop :


    geai


    Les exifs sont sous la photo.

    _________________

    Encore deux photos

    Enfin pour vous montrer la qualité de cet appareil photo, une image tout d’abord en grand angle, puis un détail de la scène pris à 400mm ce qui vous donnera une idée du grossissement en passant du grand angle à fond de télé, l’image prise au télé est cliquable avec un crop ce qui vous donnera une idée de la qualité du capteur et de l’objectif sur une image prise à cette distance.

    D’abord la photo au grand angle (non cliquable) :

    P1240510_GA


    En rouge je vous ai entouré la zone qui sera prise à 400mm, là il ne s’agit pas d’un crop, seule la photo une fois que vous aurez cliqué dessus est un crop:

    La photo à 400mm correspondant à la zone entourée en rouge sur la photo précédente :


    gens


    Si vous avez cliqué sur cette dernière photo vous avez donc un  crop de cette photo prise à 400mm à fond de zoom vu la distance qui sépare le photographe des sujets (dont on se rend compte sur la photo au grand angle) je trouve que le piqué est assez exceptionnel !

    Je vais vous en rajouter deux autres, patience ça arrive ;-)

    Bon on ne peut pas dire que Jacques se soit vraiment appliqué pour le cadrage mais on s’en fiche un peu le but est de vous montrer l’étendue des possibilités de l’appareil ;-)

    Au grand angle :

    statuesGA


    Entourée en rouge la partie qui sera prise à 400mm, et voilà :


    statues


    La photo est cliquable pour voir le crop, attention ça va peut-être être un peu long à charger, je vous ai mis un crop 100% d’assez grande taille, il faudra vous servir des ascenseurs pour voir tous les détails.

    Les détails des monuments ne vont plus avoir de secrets pour vous même si vous ne pouvez pas vous en approcher ;-)


    __________________________________________________________

    Voir aussi (cliquez sur le lien) :

    Bridge Panasonic FZ1000 sur les traces de Sony


    22 responses to “Panasonic FZ1000 sur le terrain, un piqué d’enfer !”


    • Corbes

      impressionnant !

      Les fabricants se sont enfin rendus compte que la seule manière de contrer les smartphones, c’est de sortir des bridges simples d’utilisation et qui offrent enfin une grande qualité d’image. La construction optique du zoom est impressionnante de qualité sur une telle plage de focales ! Y’a pas à dire, Quand Leitz s’y met, ça décoiffe !
      ;-)


    • pepite

      Pour les chats les données de prises de vues comme je le dis dans l’article sont sous les crops (en bas à gauche) quand vous avez cliqué pour afficher les crops ;-)


    • pepite

      Oui très impressionnant !
      … et hop je vous ai rajouté une petit chaton tout noir avec un crop 100%, exercice très difficile pour tout appareil photo !

      Je ne suis pas impressionnée par les photos de paysages en grand angle qui sont excellentes pour un bridge mais qui ne m’ont pas interpellées plus que ça (je parle de la qualité des photos bien sûr), par contre les photos à fond de zoom que ce soit sur les animaux ou la macro, là certaines m’ont carrément bluffées !

      En macro pour diminuer la profondeur de champ parfois gênante, il sera bon d’utiliser une bonnette en complément. Une bonnette x3 ou x4 de bonne marque (Canon 250D ou 500D par exemple) devrait donner d’excellents résultats. La libellule a été prise par Jacques sans bonnette macro mais le fond n’avait pas besoin d’être très flouté.

      Tu as raison Corbes, ce trio Panasonic (boitier) Leitz (optique) et Sony (capteur) comme diraient les gamins « Ca déchire » ;-)

      Jacques si tu passes par là ne manque pas de donner tes impressions sur ce boitier sur le blog, je sais déjà que tu es convaincu mais des infos supplémentaires pour les lecteurs seront complémentaires :-)

    • Vraiment intéressant ce bridge, ça pique bien, et on voit bien le traitement du bruit à 1600 iso, les photos restent détaillées.

    • J’ai acheté cet appareil en complément du A6000 (pour remplacer le duo FZ150 + Nex 5N),

      Mon « cahier des charges » c’était d’avoir un appareil universel, et particulièrement bon à fond de zoom et en macro.
      De ce point de vue, je suis satisfait au delà de mes espérances (surtout les chats !)
      A fond de zoom, le 400mm + 20mp fait beaucoup mieux que le 600mm + 12mp du FZ150, capteur oblige. Et même beaucoup mieux que le A6000 avec le 55-210 du kit.

      Pour les plans larges, le A6000 est meilleur, évidemment.
      Pour la très faible lumière aussi (surtout couplé avec le 50mm 1.8 Sony)
      Donc, les deux appareils sont bien complémentaires !

      Pas encore tout testé : le mode rafale, la vidéo 4K, certains réglages avancés… A suivre !


    • pepite

      Super :-)

      Ca correspond bien avec ce que j’ai ressenti à travers tes photos et effectivement les deux ont l’air d’être complémentaires :-)


    • pepite

      J’ai rajouté une petite suite à l’article, les tests continuent, pour le moment après avoir vu les dernières photos transmises je suis déjà moins enthousiaste.
      A suivre…


    • pepite

      Quelques images supplémentaires en mode iDR auto à la suite de l’article.


    • pepite

      Si Pana pouvait le sortir dans un format plus compact ce serait encore mieux. Avec le même capteur 1 pouce bien sûr.


    • pepite

      C’est tout de même un appareil photo bien tentant avec son zoom très polyvalent, et excellent à 400mm, son écran orientable en tous sens (le seul du marché avec le bridge Nikon P7800 et avec certains Canon reflex). Et la meilleure qualité d’image vue sur un bridge.

    • C’est sûr, on l’aimerait un peu moins gros dans le sac à dos, et un peu moins cher (mais ça, ça va venir…)
      Mais franchement, après presque un mois et 2600 photos (je l’ai depuis le 30 juillet), c’est presque un sans faute !

      Bon, en faible lumière, on paye un peu le capteur nettement plus petit que sur le A6000, mais on est quand même très au dessus des capacités du FZ200, qui était lui même le meilleur bridge sur ce plan. Toutes les images que j’ai prises jusqu’à 1600 ISO sont tout à fait exploitables, et même parfois au delà en bonne lumière (ce qui permet de faire de bonnes photos sportives au 1/2000e s, par exemple)

      A fond de zoom (qui était l’objet premier de mon achat), c’est une merveille !
      L’autofocus est aussi beaucoup plus rapide que tous ses prédécesseurs, il ne patine que lorsque le sujet est vraiment très faiblement contrasté et/ou très petit (je me suis battu pour arriver à lui faire voir une libellule sur fond de feuillage !).

      Les modes rafale sont aussi très performants, MAP continue efficace en 12 i/s, et il y a un mode inédit à 25 i/s si on accepte la réduction à 5MP (ce mode doit utiliser le mode vidéo de façon détournée, la taille de l’image est intermédiaire entre HD et 4K)

      S’il faut trouver des défauts, ça serait d’en faire presque trop : il y a tellement de boutons et de fonctions partout, qu’on s’y perd un peu (et parfois on oublie un réglage, l’âge aidant ;-) ). J’ai aussi à plusieurs reprises désactivé la stabilisation en tenant l’appareil par l’objectif (bouton on/off sur le côté gauche du fut). Mais c’est une question d’habitude !


    • pepite

      Merci Jacques pour le compte-rendu très intéressant :-)

      Je viens de vous rajouter en fin d’article une nouvelle photo transmise par Jacques démontrant que cet appareil en a dans le ventre, un contre jour très très difficile à gérer en principe que le capteur Sony du Panasonic FZ1000 avale sans souci !

      On sera attentifs aux prochains boitiers Panasonic, si Panasonic continue d’utiliser des capteurs Sony, ca risque de devenir très intéressant aux niveaux des hybrides… wait and see ;-)


    • pepite

      Je vous ai rajouté une photo en fin d’article d’un geai pris à fond de zoom, je vous la mettrai en image cliquable demain avec un crop, ce soir j’ai la flemme ;-)


    • pepite

      Pas eu le temps de mettre la photo en cliquable mais j’essaierai de trouver le temps demain.

      Sinon c’est tout de même un gros gros boitier ! Plus encombrant que certains reflex (le poids en moins)

    • c’est vrai, c’est gros, par rapport aux FZ150 ou 200 ! Mais moins que les bridges Fuji, et pas si lourd : il ne faut pas comparer avec un reflex muni d’un 18-55 classique, il faut comparer avec un reflex + 400mm !
      Il m’a fallu un peu de temps pour m’habituer au volume, mais le poids n’est pas une gêne dans le sac à dos, même avec des dénivelés un peu violents ! ;-)

    • Complément d’information : rentré à la maison, j’ai pesé mes différents appareils (avec batterie et carte SD !) :
      Sony A6000 + 16-50 : 460 g / +55-210 : 810 g
      Pana FZ1000 : 850 g
      Nikon D7000 + 18-105 : 1240 g / + 70-300 : 2050 g
      Encombrement : à peu près identique pour le A6000 + 2 objectifs, par rapport au FZ1000.
      D7000 : définitivement au-dessus du lot, beaucoup plus encombrant (surtout avec le 70-300 !)

      Bien sûr, on est nettement au-dessus de l’encombrement et du poids du FZ150 ou FZ200, qui accusaient tous les deux 550 g sur la balance (et une taille bien moindre). Mais en qualité d’image, on est aussi bien au-dessus !


    • pepite

      Je comprends parfaitement ton point de vue :-)


    • pepite

      Je vous ai enfin ajouté un crop du geai en image cliquable ;-)

      J’en ai profité pour vous ajouter quatre photos en fin d’article, photos dont le seul intérêt est de voir ce que peut donner ce boitier quand on passe du grand angle au télé. Les images prises à 400mm sont cliquables pour voir le piqué qui en résulte.

      Encore une fois bravo à ce trio Panasonic/capteur Sony/optique Leica !

      Note : la dynamique est en dessous de celle d’un bon hybride, certaines fois même avec le mode iDR enclenché et la compensation d’exposition à moins 2/3 les nuages ont tendance à être grillés mais en s’appliquant je suis persuadée que l’on peut pratiquement réussir toutes ses images. Pour un bridge la qualité est vraiment exceptionnelle.

      Aux dernières images il faut bien dire que ce boitier est tout de même diablement tentant pour le tout-venant !


    • pepite

      Ca faisait un moment que je n’avais pas regardé les photos issus du FZ1000, c’est vraiment un appareil qui sort du lot.

    • Bonjour Pépite
      Et merci pour ces images avec le fz1000.
      J’ai actuellement un omd em10 avec 12-50 oly et un autre omd em10 avec 40-150 oly aussi.
      Un kit de base qui me va bien.
      Sauf que je pourrais avoir tout en 1 avec le fz1000.
      C’est surtout en terme de qualité d’images que ça me questionne.
      Je gagnerais en encombrement et en poids dans le sac.
      Je n’avais pas connaissance de ces nouveaux bridges haut de gamme.
      Sur le papier ça m’a l’air mieux que mon kit actuel.
      Il existe un fz2000 que j’ai testé en magasin pour voir prise en main et viseur.
      Il est proche du fz1000 parait il mais plus dédié vidéo.
      J’hésite à tout changer.
      Olympus est plutôt bien et je ne veux pas me louper.
      Un avis éclairé comme le tien m’aiderait.
      Bonne soirée
      Éric


    • pepite

      Bonjour Eric :-)

      Surtout pas ! Ne change pas ton em10 pour le fz1000, tu n’auras pas la même qualité de fichiers, ça parait très très bien avec les images en petit mais en pleine résolution tu verras nettement la différence sur les photos qui demandent des détails très définis. Et si tu prends pas mal de photos en hautes sensibilités le FZ1000 sera un cran nettement en-dessous. De plus les FZ1000 et 2000 sont vraiment très encombrants. Je considère ces bridges plutôt comme des seconds boitiers, cela dit pour des bridges ils se défendent super bien.


    • Barthod -Malat

      Bonjour Aline
      Oui avec les olympus je fais pas mal de photos entre 1600 et 2000 sans que le résultat ne choque les yeux. Ca permet d’eviter un flash avec une lumière trop agressive.
      Donc voilà un argument de plus pour rester avec ce materiel là.

      Bonne soirée :-)


     Leave a reply