• Fujifilm des améliorations minimes et un nouvel objectif

    fuji_X100T_face_noir


    Fujifilm X100T

    Des améliorations mineures. On retrouve le même capteur Cmos X-Trans 16 millions de pixels et la même optique fixe 23 mm f/2 (équivalent à un 35 mm en 24 x 36) de son prédécesseur.

    Le viseur hybride demeure aussi, mais avec quelques évolutions : la correction de la parallaxe sera effectuée automatiquement en temps réel – en mise au point manuelle – alors qu’il faut à chaque fois recomposer son cadre une fois la mise au point effectuée sur le X100S.

    L’écran LCD ni tactile, ni orientable passe de 2,8 pouces et 460 kpts à 3 pouces et 1,04 Mpts.

    Le focus peaking et stigmomètre électronique sont utilisables maintenant avec la visée optique (ils existaient déjà avec l’EVF), en actionnant la bague de mise au point (mode M) grâce au filtre ND intégré, une portion étant utilisée pour projeter un aperçu de l’EVF sur la zone de mise au point.

    Le retard d’affichage serait amélioré et proche de celui du XT1. Le rendu serait également meilleur en basse lumière.

    La correction d’exposition passe à +/-3 IL contre +/-2 IL sur le modèle précédent.

    Le Wi-Fi a été ajouté.

    Rien de transcendant.

    Le X100T sera vendu au prix de 1199 €.

    Diponibilité décembre 2014



    xt1_silver_edition


    Fujifilm X-T1 siver Edition

    Le châssis en magnésium est enrobé d’un revêtement supplémentaire composé de trois fines couches.

    Ce modèle est doté d’un obturateur électronique – en complément de l’obturateur mécanique qui plafonne à 1/4 000s – permettant de photographier à 1/32 000s.


    fuji_x-t1_silver_edition_dessus

    Une nouvelle fonction concernant la visée électronique permet de déplacer les collimateurs AF avec le pad sans appuyer sur la touche Fn au préalable. En mise au point manuelle, il est possible de modifier la taille de la zone utilisée via la touche AF-L. Pour le mode macro il n’est plus indispensable de passer par les menus. En utilisant l’autofocus, on peut activer ou désactiver le mode Macro via une fonction On/Off.

    Du côté de la vidéo, en plus des cadences de 60 et 30 im/s, il est possible de filmer à 50, 25 et 24 im/s et il est possible de modifier les paramètres d’exposition (sensibilité, ouverture, vitesse d’obturation) avant ou pendant le tournage.


    xt1_silver_edition_dos


    Une mise à jour sera disponible pour le X-T1 version normale qui ajoutera ces améliorations.

    Disponibilité du X-T1 Graphite Silver : octobre 2014

    Prix : 1 399 €



    Objectif 56mm f/1.2 R APD


    56mm f/1.2


    APD pour apodisation. Cet objectif ultra lumineux se voit mis à jour et amélioré grâce l’ajout d’un filtre. C’est une variante de l’existant XF56mm F1.2 R (équivalent 84mm) utilisant la même conception de 11 éléments en 8 groupes, mais il ajoute un filtre d’apodisation. Essentiellement, le filtre d’apodisation est un filtre à gradient radial. Il devrait offrir un bokeh plus agréable.

    Le 56mm F1.2 Fujifilm n’est pas la première optique à utiliser un filtre d’apodisation: l’objectif 135mm STF Minolta, toujours fabriqué par Sony, utilise le même principe.

    L’objectif Fujifilm est limité à l’utilisation de la détection de contraste autofocus (car le filtre d’apodisation assombrit la région de l’objectif des éléments de détection de phase).

    Disponibilité : décembre 2014.
    Prix : autour des 1350 €.



    Objectif XF 50-140mm f/2.8 constant

    fuji_XF_50-140mm WR


    Stabilisé et tropicalisé, avec une ouverture de f/2.8 voilà enfin une véritable innovation pour Fuji. Il s’agit du premier zoom téléobjectif haut de gamme pour Fujifilm X. Il est équivalent à un 75-210mm en 24×36.

    Vous me direz que l’on ne fait pas dans la compacité, soit, mais voilà une optique prometteuse.

    La plage de zoom est plus courte que le 55-200 mm existant, mais vous obtenez une ouverture maximale de f / 2,8 à n’importe quel niveau de zoom, ce qui rend cet objectif idéal pour les prises de vues en faible luminosité et des vitesses d’obturation rapides.


    Construction :

    • 23 éléments en 16 groupes, dont cinq verres ED et un Super ED.
    • Stabilisation (OIS) , en revanche il n’est pas possible de choisir en différents modes sur le fût, ce qui est utile pour optimiser la réalisation de filé, dommage.
    • Diaphragme : 7 lamelles
    • Distance minimale de mise au point : 1 m à toutes les focales.
    • Diamètre de filtre : 72 mm
    • Dimensions : 17.59 x 8.29 cm
    • Poids : 995 grammes


    Un collier de pied est fourni et il sera bien utile vu le poid de ce téléobjectif  : près d’un kilo.

    Le fût ne se déploie pas lors du zooming, vu la taille de l’engin, heureusement ;-)

    Disponibilité du 50-140 mm : novembre 2014,

    Prix : 1549 €.


    ___________________________________________________

    Voir aussi (cliquez sur le lien) :

    Fuji X-T1 édition normale


    7 responses to “Fujifilm des améliorations minimes et un nouvel objectif”


    • pepite

      Avec la crise je crois que la photokina ne va pas nous offrir beaucoup de nouveautés marquantes quelques soient les marques. Néanmoins le zomm Fuji 50-140mm semble une optique digne d’intérêt pour les possesseurs de boîtiers hybrides APS-C de la marque.

    • La crise, ca va peut-être rendre le marché plus sain. On ne se plaindrait pas non plus si les fabriquants regroupaient leurs nouveautés pour sortir un modèle vraiment différent une fois tous les 2 ans, au lieu de les distiller de 6 mois en 6 mois pour nous pousser à acheter !
      Le PDG de Samsung avouait récemment dans une interview qu’il avait déjà sous le coude les 3 ou 4 prochaines générations des smartphones Galaxy, mais qu’il ne les mettrait sur le marché qu’en temps et en heure…


    • pepite

      En tout cas pour Fuji à part le nouvel objectif télé on continue dans la distillation de minis améliorations, je pense que ce sera le cas pour les autres marques aussi en attendant les nouveaux capteurs.

    • Bonjour,
      j’ai essayé le XT1 qu’un ami venait d’acheter pendant les vacances. J’en suis vert de jalousie! Le grand jeu cet APN :
      - viseur « éblouissant » si je puis dire,
      - 2 molettes et une bague très faciles d’accès pour modifier « à ma guise » les paramètres de prise de vue, + une molette de correction. Le fonctionnement ultime (jamais compris d’ailleurs pourquoi tous les APN ne sont pas comme ça, à croire que les ingénieurs n’ont jamais touché un APN),
      - les 3 objectifs de base : 23 – 35 – 56 mm
      On pourrait l’appeler le Leica du pauvre (encore que ça serait plutôt le X100 ;-) .


    • pepite

      Il n’y a aucun doute le X-T1 est un excellent boitier avec capteur APS-C et Fuji produit des optiques de qualité.

      Si l’encombrement et le prix ne gênent pas il fait partie du haut de gamme en hybride comme les hybrides Sony de dernières générations.


    • Espresso

      Fuji X100T , pour que ton article soit plus facile à trouver sur la toile, écris Fujifilm X100T.


    • pepite

      C’est vrai que j’ai tendance à raccourcir les noms Fuji, Pana etc. ;-)

      …Voilà j’ai marqué fujifilm au lieu de fuji ;-)


     Leave a reply