• Matin blafard et bien gelé

    brumes


    9 heures du matin.

    Brrrrr, quel temps, cette fois-ci nous sommes bien en hiver, non seulement ça gèle à pierre fendre mais le brouillard a envahi tous les alentours. Au fond normalement on devrait voir les arbres de la forêt.

    Chose qui m’a très étonnée c’est que le Sony a6000 a réussi à faire la mise au point malgré le peu de contraste ! Evidemment on ne cherchera pas le piqué sur cette photo vu les conditions climatiques.

    Les fraisiers certes en piteux état en cette saison ont ourlé le bord de leurs feuilles d’une guirlande de givre :


    feuilles de fraisiers


    Je suis gelée, pourtant il ne fait que moins 4 dehors ce matin, ça doit faire sourire nos amis du Canada ou de l’est de la France, il n’y a pourtant pas de vent mais quand on sort à peine de la couette on a l’impression, même bien couverte, qu’il fait un froid polaire.

    J’ai juste pris ces deux photos, dégelé les bacs à eau de mes 4 petites poules, ( il a dû quand même faire très froid cette nuit parce qu’il y avait au moins 10 cm d’épaisseur de glace dans leurs bacs) et je suis vite rentrée à la maison.


    4 responses to “Matin blafard et bien gelé”


    • pepite

      10 heures

      Le soleil essaie maintenant de percer la brume matinale mais vu l’épaisseur il ne fait qu’un halo lumineux dans le ciel, j’ai ouvert les volets mais maintenant c’est la buée qui envahit les vitres. 3 mois à attendre avant le début du printemps et nous ne sommes qu’au début de l’hiver, à la campagne c’est vraiment la saison la plus dure à passer et qui semble interminable. Entre le verglas possible et les déneigeuses qui mettent parfois plusieurs jours à intervenir il y a intérêt à faire des réserves à l’avance, « au cas où ».

      Par contre dès que le printemps arrive la nature devient un ravissement où chaque matin on voit les fleurs naître les unes après les autres et faire chanter les matins tandis que le gazouilli des oiseaux semblent nous emmener dans un conte de féé.

      Chaque jour fait alors découvrir le jardin sous un autre angle, de plus en plus enchanteur.

      Vivement le printemps ! ;-)

      … 11 heures, Chouette un coin de ciel bleu et le soleil qui perce à travers les nuages, il va faire beau :-)

      J’ai découvert avant-hier un nouveau lieu plein d’oiseaux, des grèbes huppés, des bihoreaux gris, des hérons, etc. Si il fait beau dans les prochains jours j’irai faire des essais avec mon vieux reflex Canon 40D avec le 300mm f/4 et le 100-400mm L is, ça fait très longtemps que je n’ai pas pris les oiseaux en photos, attendant que Canon veuille bien nous sortir un boitier avec un capteur digne de ceux de Sony mais tant pis, c’est trop tentant, j’essaierai quand même d’aller prendre quelques images, en plus c’est près d’un étang où la chasse est interdite et c’était un vrai plaisir de se promener en voyant les petits passereaux à quelques mètres de soi sans qu’ils s’envolent. Je n’avais ce jour là que le Sony a6000 et le 16-50mm avec moi mais je compte bien y retourner, je vais prévoir grosse écharpe, des gants (pas très pratique pour les réglages et déclencher), bonnet et hop une petite séance photo animalière si la luminosité permet d’avoir assez de vitesse pour les 400mm équivalent 640mm sur le 40D.


    • Corbes

      On attend avec impatience les images qui vont, comme d’hab, être super !

      Bonne chasse ! ;-)


    • pepite

      Merci :-)

      Il fait beau maintenant, je vais même peut-être y aller faire un tour cet après midi, d’autant plus que le soleil est au rendez-vous et que ça a dégelé :-)


    • pepite

      Il faisait beau, bien trop beau avec le soleil et le ciel bleu, du coup il y avait beaucoup de monde sur les chemins (y compris des chiens qui en profitaient pour se baigner dans les étangs) et les oiseaux avaient décidé de se cacher. j’ai bien essayé de prendre des bihoreaux perchés dans les arbres mais il étaient trop loin et que ce soit avec le 100-400 ou avec le 300mm fixe ça ne donne rien.

      Je pense qu’il vaut mieux y aller au début du printemps au lever du jour quand tout est encore silencieux et tranquille. Je suis restée plus de deux heures à attendre que les bihoreaux bougent ou que les grandes aigrettes quittent la cîme des arbres sur lesquelles elles s’étaient perchées sans résultat :-(

      Ce sera pour une autre fois. J’ai aperçu aussi un martin pêcheur et un ragondin, il va y avoir de jolies photos à prendre quand toutes les conditions seront réunies.

      Quelques photos en tout petit en attendant de retourner en prendre d’autres :

      auto

      avec le 100-400mm à 170mm en mode priorité ouverture réglée sur f/8

      auto

      avec le 100-400mm à 285mm en mode priorité ouverture réglée sur f/8

      auto

      Les bihoreaux gris étaient trop loin, là je suis à 100mm avec le Canon 100-400mm, ouverture réglée sur f/6.3, ce sont les petites taches grises que l’on voit dans les arbres. Les photos prises à 300mm avec le fixe ou à 400mm avec le zoom ne donnent rien.

      Je devrai pouvoir vous en rajouter une ou deux autres.

      auto

      A fond de zoom et encore je l’ai recadrée, bien trop loin pour avoir quelque chose d’exploitable.

      Une autre très fortement recadrée :

      auto

      Le ragondin se promène :

      auto

      Pendant que je cherchais à mieux pouvoir prendre les oiseaux je remarque la lune déjà visible, pourtant il est 15h 15 :

      auto

      Ce sera tout pour aujourd’hui.


     Leave a reply