• Le vieux Mans par temps blaffard

    cathedrale



    Le Mans est une ville située à l’ouest de la France, dans la région des pays de Loire et le département de la Sarthe. En 2012, Le Mans comptait 143 599 habitants. La ville se trouve à la confluence des rivières de la Sarthe et de l’Huisne. Le Mans est à 184,9 km au sud-ouest de Paris, 49,2 km au sud d’Alençon, 81,4 km au nord-est d’Angers et 76,1 km au nord-ouest de Tours. La ville a été élue deuxième ville la plus « verte » de France, après Nantes en 2003. La ville du Mans possède 360 ha d’espaces verts, dont 85 ha rien que pour les seuls parcs et jardins municipaux. Les habitants de Le Mans s’appellent Manceaux et Mancelles.

    Ancienne capitale provinciale du Maine et du Perche. Le vieux Mans, dénommé Cité Plantagenêt, est le quartier historique de la ville et c’est celui que je suis retournée visiter.

    Impossible de louper la cathédrale Saint-Julien quand on arrive sur la place des Jacobins. Il faisait un temps affreux, pourtant la météo avait dit que dans l’après midi le ciel allait se dégager, et bien… pas du tout. La cathédrale a été construite entre le XIème et le XVème siècle. Les vitraux datent pour la plupart du XIIIème siècle.

    J’ai post-traité toutes les premières photos en noir et blanc sinon c’était carrément démoralisant, pourtant j’ai passé une superbe journée dans le vieux Mans qui a gardé son style de l’époque y compris ses vieux pavés.


    eglise


    On déambule de ruelle et ruelle découvrant à chaque fois un charme fou, où se mêlent des maisons de différentes époques mais sans que cela choque.


    ruelle


    J’ai déambulé toute l’après-midi à travers les multiples ruelles et malgré le froid c’était un délice de les parcourir :-)

    Par beau temps il y aurait vraiment de quoi faire pour un photographe et ce n’est vraiment pas étonnant que tant de films d’époque aient été tournés dans cette ville.

    Le plus étonnant lorsque l’on descend sur les quais de la Sarthe ce sont les vestiges des remparts ! Ils datent du 3ème siècle !


    rempart_romain


    Les romains avaient le goût de la décoration murale, sur cette tour octogonale, appelée la Tour des Pans de Gorron, on voit bien les dessins architecturaux.

    Un peu plus loin on découvre deux autres tours, celles-ci sont aux trois quart rondes, toujours agrémentées de différentes pierres afin de les décorer :


    remparts_romains


    Au premier plan la tour des Ardents.

    Edifiée entre 275 et 310 sous Dioclétien, l’enceinte forme un quadrilatère irrégulier et couvre un périmètre de mille trois cents mètres et une superficie de 9 hectares. Le mur a une épaisseur de 9 mètres à sa base. L’ensemble comptait plus de 50 tours à l’origine dont onze sont encore visibles. Au moyen age, l’enceinte perd son rôle défensif mais trouve une nouvelle fonction : retenir les terres de la colline. De la muraille et des tours du IIIème siècle qui ceinturaient la colline, il ne reste qu’une suite, en bordure de Sarthe faite de moellons scellés à la chaux et décorée de motifs géométriques en briques polychrome.

    Neuf tours restent aujourd’hui conservées côté Sarthe dont une seule hexagonale.

    Je suis désolée de ne pas pouvoir vous montrer le vieux Mans sous un beau soleil mais le temps ne s’y prêtait vraiment pas et il fallait monter en sensibilité, c’est vous dire à quel point le temps était maussade.

    Je n’ai donc pas pris énormément de photos sachant que ça ne donnerait pas grand chose, mais je voulais tout de même vous faire partager quelques vues de ce coin très pittoresque.

    Plus haut une autre église, il y en a plusieurs en plus de la cathédrale dans le vieux Mans.


    eglise


    L’hôtel du Grabatoire :


    monument


    Je vous ajoute cependant une photo de la cathédrale en couleur, vraiment pas top avec le temps qu’il faisait :



    cathedrale


    Elle est l’une des plus vastes de France, mesurant 134 m de long et couvrant au sol une surface de 5 000m².

    J’ai utilisé le reflex Pentax K50 avec le zoom 12-24mm et l’hybride Sony a6000 avec le zoom 16-50mm pour ces images.

    Je vais voir si je peux vous rajouter encore deux ou trois photos.

    … La fontaine au pied de l’escalier, malheureusement plus en eau avec les risques de gel :


    fontaine


    J’ai retrouvé quelques photos que je vous ajoute.

    Intérieur de la cathédrale :


    cathedrale_st_julien_interieur


    La cathédrale du Mans possède, avec Notre-Dame de Chartres l’un des plus beaux ensembles de vitraux médiévaux. Un des immenses vitraux de la cathédrale :


    vitrail


    et un crop pour mieux voir :


    vitrail_crop


    Remarquable également les grandes orgues :


    grandes orgues


    Les grandes orgues, installées au fond du croisillon sud du transept, furent réalisées, entre 1529 et 1535, par le facteur Pierre Bert dans un buffet de style Renaissance, conçu et sculpté suivant les directives de Symon Hayeneufve. En 1634, les frères Jean et François de Héman restaurent l’orgue qui a alors 42 jeux. En 1848, la division du Récit est agrandie et celle du pédalier est renforcée par les frères Claude qui portent le nombre de jeux à 46.

    En 1913, le nombre de jeux est augmenté à 52. Louis Vierne inaugure l’instrument ainsi transformé.

    En 1954, la partie instrumentale est classée par les Monuments Historiques.

    De 1959 à 1963, Pierre Chéron entreprend une restauration qui sera achevée par Joseph Beuchet pour la partie mécanique et la maison Danion-Gonzalez pour la partie sonore néoclassique. L’instrument est inauguré par Gaston Litaize en 1974.

    Les grandes orgues comportent 4 claviers et un pédalier de 32 touches. On compte 4850 tuyaux mais certains n’ont pas joué depuis plus de 40 ans.

    Une nouvelle restauration s’imposait : La restauration de l’orgue commencera début 2015.
    Le coût sera de 800 000 €. La restauration sera supervisée par l’un des plus grands organistes français, Michel Lespinasse, professeur d’orgue au Conservatoire national supérieur de musique de Lyon.

    Je serai curieuse de savoir combien pèsent ces grandes orgues.


    Une très jolie scène :


    niche


    Je l’ai sous exposée à la prise de vue de 2/3 IL pour ne pas crâmer les hautes lumières afin de garder des détails dans les teintes claires. Photo prise à 2 000 iso à f/5.6 en mode priorité ouverture avec le Sony a6000.

    Une jolie statue de vierge à l’enfant :


    statue_vierge


    A 3200 iso et 1/6ème de seconde (à main levée), pas moyen de faire autrement.

    Je ressors de la cathédrale.


    Une autre ruelle :


    ruelle


    La magie est telle que l’on ne serait guère étonné de voir déboucher quelqu’un en costume d’époque !

    Mais à certains endroits on est vite de retour à la réalité, les voitures et l’habillement des gens nous rejettent tout de suite au 21ème siècle ;-) :


    place


    Plus bas le long de la Sarthe on peut aussi observer les trois arcades de la Grange Grousset :


    arcades_de_la_grange_grousset


    Elles datent du XIIème siècle, les arcs brisés reposent sur deux pilastres aux extrémités et sur deux colonnes monolithiques de grès possédant une base et des chapiteaux aux corbeilles sculptées de palmes et de crochets, elles faisaient partie de l’abbaye de Champagne détruite depuis.

    J’ai retrouvé une autre photo d’une autre tour avec une luminosité un peu meilleure car prise avant les autres tours, il s’agit de la « Tour du Vivier », remarquez comme la base des murs des constructions voisines est aussi ornée de briques de couleurs différentes :


    tour-du-vivier


    C’est la plus jolie tour à mon avis et elle a gardé une plus grande partie d’époque. Elle date également du 3ème siècle. Elle conserve la plus haute élévation de maçonnerie romaine, malgré son dévers. Elle comporte un parement qui a conservé treize plages, porteur d’un décor varié entre les cordons de briques. Trois grandes ouvertures en plein ceintre, au niveau de la onzième plage, éclairent la chambre correspondant avec le chemin de ronde (les fenêtres rectangulaires ont été crées par la suite et ne datent pas du 3ème siècle).


    Une autre très belle tour le long de la Sarthe, la « Tour de Tucé », également du IIIème siècle, malheureusement j’ai un ciel horriblement blanc, mais il fallait bien faire avec :


    Tour_de_tucé


    J’espère que je n’ai pas fait d’erreur dans le nom des tours. Elles ont tendance à se ressembler.

    Même les plaques d’égouts sont jolies et elles ne sont pas toutes les mêmes, en voici une avec la clé de la ville :


    plaque_egout


    Il y a de très nombreux parcs et espaces verts au Mans mais il faut les visiter en dehors de la période d’hiver. Il y a tant de choses à voir au Mans et dans la région (ne pas manquer d’aller faire un tour dans les Alpes Mancelles) qu’il faudrait y rester plusieurs jours. Je pense que j’y retournerai aux beaux jours.

    Quelques films tournés au Mans:

    • Le Mans
    • Michel Vaillant
    • Bobby Deerfield
    • La dame de Monsoreau
    • Eugénie Grandet
    • Cyrano de Bergerac
    • L’homme au masque de fer
    • Vive la république !
    • Le Bossu
    • Les blessures assassines
    • Les soeurs fâchées
    • Molière ou le comédien malgré lui
    • Jean de La Fontaine
    • Le bouc émissaire
    • L’An 01
    • Que la fête commence
    • La ligature
    • Le beau Mariage
    • Les Dames Galantes
    • 23 heures 58
    • La question humaine

    12 responses to “Le vieux Mans par temps blaffard”


    • Raymond

      Quel beau travail !!!


    • Daniel

      Hello,

      Bonne Année 2015 et surtout encore et encore de vos belles photos.

      Je suis venue sur le blog au travers d’une recherche d’objectifs pour mon récent Sony Alpha 7 et je suis tombé sous le charme.

      J’ai adoré cette balade dans le vieux Le Mans, en mode bicolore ! Aussi, je l’ai inscrite au programme de nos promenades si elles nous conduisent de ce côté.

      Bonne continuation.


    • pepite

      Merci à vous deux :-)

      Je continue de compléter. Je connaissais déjà le vieux Mans, j’y avais fait un reportage du temps des « Cénomanies » qui ont malheureusement disparues depuis. C’était magique de voir des personnes se promener en costumes d’époque dans la cité historique, d’y voir divers spectacles de rues, etc.

      Je n’y étais pas retournée depuis, je suis toujours sous le charme :-)


    • pepite

      Voilà j’ai terminé l’article, je vous ai mis les photos à peu près potables que j’avais. Elles seront bien meilleures quand j’y retournerai avec un temps meilleur et surtout une plus belle lumière mais même par temps blaffard et froid j’ai vraiment passé un moment très agréable à arpenter le vieux Mans.

    • Un travail d’une grande qualité malgré des conditions pas top !
      Le post traitement ainsi que le format Raw permet de sauver pas mal de photos ,je présume que c’est cela que tu as dû faire
      J’aime beaucoup les contrastes apportés a tes photos avec cette impression parfois de contours renforcés ,un tres beau travail en tous les cas de post traitement !
      bravo ,j’ai passé un joli moment
      Michel


    • pepite

      Merci Michel :-)

      Franchement avec le temps qu’il faisait je pensais ramener uniquement des photos « souvenirs », c’est en les visionnant sur l’écran du PC que j’ai vu que malgré tout elles étaient exploitables.

      Toutes les photos du Mans ont été prises en jpeg que j’ai post-traitées sous Photoshop CS. La grande dynamique du a6000 le permet même pour la photo du sépulcre dont le contraste était très élevé. J’ai varié les prises de vues en fonction des appareils (j’avais emporté le Pentax K50 et le Sony a6000) et des luminosités. A noter que la balance des blancs est bien plus juste avec le Sony qu’avec le Pentax.

    • Je suis bluffé par cette dynamique !
      merci Pépite ,bonne journée
      Michel


    • pepite

      Merci Michel, bonne journée à toi aussi :-)

      Je n’ai pas ajouté de renforcement des contours, juste une légère accentuation (générale), pour le web, avec un rayon entre 0.3 et 0.4 pixel suivant les photos.


    • Corbes

      Superbe travail, comme d’hab ! Les noirs et blancs sont superbes, alliant une très belle précision des contours à une palette de gris somptueuse.

      On ne peut pas dire que c’est une église inconnue dans un village improbable, mais quelle belle découverte aussi ! ;-) ;-)


    • pepite

      Merci Corbes :-)

      Pour la palette de gris elle est due au capteur Sony de mes appareils photos et à leur dynamique élevée ;-) Beaucoup de photos même en extérieur sont prises entre 640 et 3200 iso (je n’ai absolument pas post-traité le bruit). C’est par un temps pareil que l’on voit les progrès effectués ces dernières années. J’ai hâte de découvrir ce que Sony va nous concocter cette année !

      Le Mans est surtout connu pour les 24 heures du Mans, mais c’est vraiment une très belle ville très bien entretenue qui vaut vraiment le détour.

    • Merci pour ce joli reportage ! J’étais dans le vieux Mans il y a deux jours, le temps était nettement meilleur, parfois même trop de soleil pour les photos. Le bâtiment dont vous ne vous souveniez pas le nom c’est l’hôtel du Grabatoire.
      Belle soirée
      Cathy


    • pepite

      Merci CathyRose (quel joli surnom).

      Les photos avaient été prises en janvier d’où le temps moins propice à la photo.
      J’aime beaucoup le vieux Mans, je projette d’ailleurs d’y retourner.

      Merci pour le nom du bâtiment, et hop article mis à jour :-)


     Leave a reply