• Zeiss Loxia 50 et 35mm f/2 pour Hybrides Sony série 7 et Mitakon 50mm f/0.95

    zeiss_loxia_50mm

    Le Loxia 50mm f/2 Planar

    Six éléments en quatre groupes
    Distance minimale de mise au point : 37 cm
    Tropicalisé
    Diamètre de filtre : 52mm 
    dimensions : 6.62 x 6.21 (diamètre)
    340 grammes
    Construction métal
    Garantie : 3 ans

     

    On se demandait pourquoi Zeiss sortait ces deux optiques alors qu’il avait déjà sorti un 35mm f/2.8 et un 55mm f/1.8 sonnar pour les FF hybrides Sony (A7, A7r, A7s), tous deux excellents.

    Ces deux objectifs Loxia sont différents car si ils ne demandent pas non plus de bague d’adaptation pour être montés sur les FF Sony en monture E, contrairement aux deux premiers modèles ceux ci sont à mise au point et ouverture manuelle. Le grand angle de rotation de la bague de mise au point sur 180° permet un réglage ultra précis de la netteté. La bague de mise au point est très onctueuse, typiquement Zeiss, munie de deux butées physiques à chaque extrémité.

    Les Loxia 2/35 et Loxia 2/50 sont basés sur l’existant Zeiss Biogon 35 mm ZM en monture Leica M de l’entreprise et le planar 50mm f/2 de la gamme ZM. Ils sont optimisés pour les capteurs numériques et les viseurs électroniques. Ils ont été spécifiquement conçus pour les appareils photo Sony α7.
    Les deux modèles d’objectifs permettent aux utilisateurs de désactiver le «clic» de la bague d’ouverture en tournant la bague sur la monture d’objectif, ce qui rend ces lentilles approprié pour vidéo ainsi que pour les images fixes.


    Loxia_de-click bague d'ouverture


    Une clé est fournie que les utilisateurs peuvent utiliser pour désactiver le «clic» de la bague de diaphragme de sorte que l’objectif peut être utilisé en mode silencieux pour l’enregistrement vidéo.

    Zeiss revendique que les objectifs transmettent via les contacts les données EXIF, et permettent aussi de déclencher le grossissement dans le viseur en cas de besoin au cours de mise au point manuelle (mode loupe). Les deux optiques sont à mise au point manuelle seulement, ce qui les rend plus compact que les objectifs avec autofocus. Grâce aux contacts présents sur la monture de l’objectif l’ouverture peut-être affichée en temps réel dans le viseur.



    Zeiss-Loxia-Biogon-FE-35-mm-f2

    Le Loxia 35mm f/2 Biogon

    Neuf éléments en six groupes
    Distance minimale de mise au point 30 cm
    Tropicalisé
    Diamètre de filtre : 52mm
    Dimensions : 6.21 x 5.92 cm
    340 grammes
    Construction métal
    Garantie : 3 ans


    Le 35mm est un Biogon donc une formule symétrique et non rétrofocus (Distagon chez Zeiss) dérivé de ZM : en monture E native, avec un hélicoïde différent permettant une distance minimale de mise au point plus courte et pourvus d’un fût redessiné.


    Le 35mm avec le paresoleil monté sur un A7 :

    Zeiss-Loxia-Biogon-FE-35-mm-f2-sur-Sony-Alpha-7


    Même si ce sont des mises à jour d’optiques Zeiss réputées je trouve tout de même les prix presque indécents pour des objectifs entièrement manuels qui de plus font un peu doublons avec les Zeiss 25 et 55mm déjà existants pour les FF en monture E, ces derniers étant autofocus et moins chers.

    Le Loxia 50mm f/2 est disponible depuis Octobre 2014 au prix de 849 € (chez Digit-photo) et le 35mm f/2 depuis décembre 2014 au prix de  1 149.00 € (chez la petite boutique photo).


    Tableau de la profondeur de champ pour le 35mm f/2 :

    PDF-du-35mm


    Pour comprendre le tableau, exemple : vous choisissez une ouverture, par exemple F/2, si vous faites la mise au point à 5 m (colonne de gauche), vous serez net de (from) 3.97 m  à (to) 6.78m.


    « Si je devais décrire lentilles Loxia en une seule phrase, » dit Casenave, « je dirais, ‘la tradition rencontre la modernité».

    Les premiers retours des utilisateurs sont excellents, l’un d’entre eux dit   »Le Loxia 50mm est un excellent produit, avec un beau rendu des couleurs et le contraste et la netteté sont presque aussi bon que mon objectif favori du Summircron 40mm f/2″

    A propos du Zeiss Loxia 35mm :

    « To be honest I was expecting the Sony to be a tad sharper than the Loxia. From my initial tests it seems to be the opposite by quite a large margin. Nailing focus is also much easier on the Loxia due to the correct focus scale / infinity stop. Combine that with the significant difference in bokeh, and it looks like I won’t be using the Sony 2.8/35 very much anymore. Don’t get me wrong, the Sony is a very good lens with excellent 3D pop, but the Loxia lives up to its full expectation and it indeed as spectacular as its 2/50 brother. »"


    Un test très intéressant entre le Zeiss Loxia 35mm f/2 et le Zeiss Sonnar 35mm f/2.8

    Au niveau du piqué le Zeiss Sonnar semble meilleur en piqué que le Loxia alors qu’il est nettement moins cher !

    Je vous donne le lien (l’article est en anglais) :

    —–> Zeiss Loxia 35mm f/2 contre Zeiss Sonnar 35mm f/2.8

    L’auteur trouve le bokeh meilleur sur le Loxia mais pour moi un objectif de 35mm ce n’est la pas chose principale sur un 35mm et j’attache plus d’importance au piqué avec cette focale. Il faut aussi rappeler que le Loxia est à mise au point manuelle ce qui sera à prendre en compte lors de votre choix.

    Maintenant vous avez un sacré choix chez sony en 35mm qui compte maintenant trois 35mm dans son parc optique avec le nouveau et très cher Zeiss 35mm f/1.4.



    Mitakon Speedmaster 50mm f/0.95


    mitakon_50mm_f/0.95



    Un Noctilux Low-Cost FF pour Sony full frame série 7

    L’arrivée du Mitakon Speedmaster 50 mm f/0,95 à seulement 800 $ avec une telle ouverture est une grosse surprise. Il est proposé directement en monture Sony E et couvre le plein format.

    A ce prix là on penserait que la construction en patîrait, et bien vous vous trompez, la construction est entièrement métallique.

    L’optique compte 10 éléments en 7 groupes (dont un élément à haute réfraction et 4 ED).
    9 lamelles de diaphragme.
    Distance minimale de mise au point : 50 cm, moitié moins que le Leica !
    Diamètre de filtre : 5.8cm. 
    Longueur : 8.7 cm
    Il pèse une cheval mort pour un 50 !!!! : 720 grammes

    Comme les Loxia les réglages de l’ouverture et de la mise au point se font manuellement.


    La qualité optique reste un peu en dessous des Loxia ou du Zeiss 55mm FE mais le rendu de l’objectif a un modelé assez agréable. La différence de tarif et la très grande ouverture peuvent par contre tenter.

    Monté sur un Sony Nex ou un a6000 il se transformera en un équivalent 75mm.


    5 responses to “Zeiss Loxia 50 et 35mm f/2 pour Hybrides Sony série 7 et Mitakon 50mm f/0.95”


    • pepite

      Il y a eu des retards dans les livraisons, on a donc encore peu de retours sur ces objectifs.

      Concernant le 35mm c’est quand même hyper cher pour un objectif tout manuel quand on voit celui là, ça donne tout de même à réfléchir :

      voigtlander_nokton_35mm_f/1.4

      Voigtlander Nokton 35mm f/1.4

      8 éléments en 6 groupes.
      Diaphragme à 10 lamelles.
      Distance minimale de mise au point : 70 cm.
      Dimensions (longueur x diamètre) : 2.85 cm x 5.5 cm.
      Diamètre de filtre : 43mm.
      Poids 200 Gr.
      Paresoleil accessoire (non fourni): LH-6.
      Prix : 549 € chez la petite boutique photo

      Ok pour celui là il faut une bague d’adaptation Leica M vers Sony E et il n’affichera pas les infos dans le viseur mais on y gagne… en prix (on pourait même s’en offrir deux pour le prix du Loxia 35mm !), en ouverture de diaphragme, en encombrement (presque moitié moins long) et en poids (30% moins lourd).

      _________________________

      Encore plus petit et moins cher :

      auto

      Voigtländer pour Leica Color Skopar 35mm f2.5 Pancake en monture M
      Le Color Skopar 35mm Pancake II est le petit poucet des 35mm en monture Leica M, c’est le plus court et le plus économique des 35mm pour appareils télémétriques disponibles sur le marché. Pour autant il ne démérite pas en ce qui concerne la résolution et la correction des aberrations. Il hérite sa formule optique des Color Skopar 35mm en monture à vis qui l’ont précédé.

      Formule optique : 7 éléments en 5 groupes.
      Diaphragme à 10 lamelles.
      Distance minimale de mise au point : 70 cm.
      Dimensions (longueur x diamètre) : 2.3 cm x 5.5 cmm.
      Diamètre de filtre : 39mm.
      Poids 134 Gr.
      Paresoleil accessoire (non fourni) : LH4n
      Prix 459 €

      Il faudrait par contre vérifier avec le color Skopar qu’il n’y ait pas de color shift, de ce côté là les Loxia qui sont optimisés pour les Sony A7 devraient en être dépourvus.

      Un exemple de photo prise avec un Sony A7S à 16 000 iso mais la photo est en noir et blanc on ne peut donc pas voir si il y a du color shift dans les coins :

      Sony A7s_16 000_iso_voigt_35mm_f/2.5_pancake

      Bref ils ont intérêt à sacrément assurer les Loxia au prix où ils sont vendus !

      J’ai trouvé un petit retour sur le Loxia 50mm f2 :
      « Le Loxia 50mm est très bon objectif de focale standard, avec un rendu Plannar assez classique. La distorsion est minime, mais en barrillet, tandis que les aberrations chromatiques sont très bien contrôlées, mais vous pouvez voir des franges sur des zones de contraste élevé. Le Zeiss Loxia 50/2 est amélioré par rapport au ZM Zeiss Plannar 50/2, surtout dans les coins, mais il n’y a pas une aussi grande différence dans la vie réelle, comme je m’y attendais »


    • pepite

      Des images disponibles prises avec un Loxia 50mm f/2, je vous donne les liens :

      —–> Kasyapa_Loxia_50mm_f/2

      C’est un site japonais mais la dizaine de photos sont téléchargeables en 2.456 x 3.680 points et ça donne déjà une idée.


    • pepite

      Un autre retour sur le Loxia 50mm f/2 après avoir comparé le piqué et les flous d’arrière-plan des:

      Zeiss Loxia Planar FE 50mm f/2,
      Zeiss Sonnar FE 55mm f/1,8 ZA dédié aux ff Sony série 7
      Mitakon Speedmaster 50mm f/0,95 sur Sony Alpha 7

      L’auteur s’extasie :

      « Pour moi, c’est choquant de voir qu’ils font beaucoup mieux que ce que j’ai l’habitude avec Nikon ou par exemple avec le Panasonic Leica 25mm f/1.4 pour micro 4/3, qui était mon go-to* objectif depuis des années.

      Pour moi la leçon la plus importante de tout cela, c’est que trois des meilleures optiques du monde en 50mm jamais réalisés sont disponibles en monture E pour les boîtiers Sony A7.
      Pour des gens comme moi qui photographient 90% du temps au 50mm, il n’y a pas de meilleur système sur le marché en ce moment. »

      * Est-ce que quelqu’un peut me traduire exactement ce que veut dire « go-to lens » ?


    • Corbes

      Je pense que « go-to lens » peut se traduire par « objectif préféré » ou « objectif indispensable ». Bon, je ne suis pas un angliciste chevronné, je me base sur le sens général de la phrase.

      En tout ça, le parc optique du A7 se remplit à grande vitesse, et avec du beau linge !

      De plus, je trouve que l’esthétique très épurée, genre « Bauhaus » des optiques Zeiss se marie bien avec le boîtier.

      Reste les prix…ils poussent un peu !


    • pepite

      Merci :-)

      C’est aussi comme ça que je le sentais d’après le sens de la phrase.

      Pour les prix des Loxia comme tu dis, je trouve que Zeiss pousse vraiment, ils sont même plus chers que les versions avec autofocus.

      En 15 mois Sony a sorti 4 boitiers full frame (A7, A7R, A7s et A7 II), il fallait bien que le parc optique progresse en optiques en monture E pour ses ff ;-)


     Leave a reply