• Quelques fleurs du jardin


    clematite rose mayleen



    Comme souvent avec les fleurs j’aime beaucoup jouer avec le flou, mes clématites commencent tout juste à s’ouvrir et j’en ai profité même si celles-ci sont plutôt dans l’ombre. Ce n’est pas la meilleure photo mais comme je vais vous en montrer de dos je voulais que vous voyez à quoi elles ressemblent de face. La photo suivante est bien meilleure avec un fondu du fond bien plus onctueux et moins parasite.

    Prise de vue avec le reflex Pentax K50 et l’excellent 100mm macro f/2.8 WR de la marque en mode priorité ouverture réglée sur f/5.6. Compensation d’exposition moins 1/3 IL pour ne pas crâmer les hautes lumières (tons clairs), vitesse 1/250ème de seconde à 200 iso.

    Je retrouve ce couple boitier objectif avec plaisir, le 100 macro a un piqué vraiment extraordinaire et le capteur Sony qui équipe le K50 est également excellent.

    Une autre photo d’une autre clématite de la même espèce mais exposée complètement différemment. J’ai joué avec le contre jour au début du coucher du soleil pour jouer avec la lumière autant qu’avec le flou d’arrière plan, la bonne dynamique du capteur permet de ne pas avoir d’effet silhouette malgré le contre-jour et de garder des nuances douces :



    clematite à contre jour



    J’ai eu du mal à trouver un bon cadrage car pour qui connait les clématites, elles s’amusent à s’entremêler les unes aux autres. Je voulais une photo plutôt épurée et assez originale, le fait de prendre la fleur de dos ne me gêne pas et c’est elle qui donne de l’intérêt à la photo.

    Prise de vue avec le reflex Pentax K50 et l’excellent 100mm macro f/2.8 WR de la marque en mode priorité ouverture réglée sur f/4. Compensation d’exposition moins 1/3 IL, vitesse 1/320ème de seconde à 200 iso. j’aime bien cette photo par son rendu.

    On change complètement de style avec la photo d’une grappe de fleurs de lilas, j’en ai plusieurs dans le jardin qui embaument depuis quelques jours.



    lilas_belle-de-sancy



    La photo est évidemment plus quelconque mais hummmmmmmmm si vous connaissez l’odeur du lilas c’est un vrai bonheur, dommage que l’on ne puisse pas transférer les parfums sur le web, c’est un enchantement. Je me suis toujours appliquée à avoir un jardin parfumé, clématites, lilas, roses, chèvrefeuilles, lis, etc je ne plante pratiquement que des espèces parfumées dont les odeurs se succèdent du printemps à l’automne.

    Prise de vue avec le reflex Pentax K50 et l’excellent 100mm macro f/2.8 WR de la marque en mode priorité ouverture réglée sur f/4. Compensation d’exposition moins 1/3 IL, vitesse 1/320ème de seconde à 200 iso.

    J’avais une autre photo, très jolie mais je ne peux pas la mettre aujourd’hui, cela choquerait trop au niveau couleur et luminosité avec celles-ci, je vous la mettrai plus tard.

    Allez un petite pâquerette que j’aime bien quand même, toujours en jouant avec le flou ;-)



    paquerette



    Même boitier et même objectif.
    Pentax K50 et le 100mm macro f/2.8 WR de la marque en mode priorité ouverture réglée sur f/4. Compensation d’exposition moins 1/3 IL, vitesse 1/320

    Et une de ses copines prise différemment :



    paquerette rose


    Pentax K50 et le 100mm macro f/2.8 WR de la marque en mode priorité ouverture réglée sur f/4.5. Compensation d’exposition moins 1/3 IL, vitesse 1/160ème de seconde à 200 iso.


    Pour finir une de mes tulipes qui se prend pour une rose, à noter qu’à l’origine elle aurait dû fleurir rose, alors je veux bien que ce soit du rose mais alors très très pâle ;-) :



    tulipe blanche



    Pentax K50 et le 100mm macro f/2.8 WR de la marque en mode priorité ouverture réglée sur f/2.8 à pleine ouverture. Compensation d’exposition moins 1/3 IL, vitesse 1/1000ème de seconde, pour la vitesse car elle se balançait avec le vent, j’ai donc profité de la pleine ouverture de l’objectif pour gagner en vitesse.

    C’est souvent une galère de photographier des fleurs blanches qui ont souvent tendance à se transformer en grosse tache blanche sans détail, surtout quand en plus le fond est sombre mais la bonne dynamique du capteur Sony du Pentax et une légère compensation d’exposition ont permis de garder toutes les nuances dans les pétales. Il faut aussi penser à faire la mesure de la lumière sur les tons clairs et régler la mesure de la lumière soit en centrale pondérée soit en mesure spot, la multizone aurait fait une moyenne de la lumière sur l’ensemble de la photo et aurait grillé les tons clairs. J’emploie toujours la mesure centrale pondérée sauf en cas de lumière vraiment très difficile où je me mets alors en mesure spot.

    Ma photo préférée est la seconde et la pâquerette.

    Voilà c’est tout pour ce soir, rien d’extraordinaire mais ça m’a fait plaisir d’avoir un peu de temps pour photographier mes fleurs.


    5 responses to “Quelques fleurs du jardin”


     Leave a reply