• Sony hybride full frame a7R II et compact expert RX100 IV avec vidéo 4K

    ILCE-7RM2


    Cette fois c’est officiel il est enfin là !


    • Capteur Full Frame 42 millions de pixels Exmor R BSI CMOS rétro-éclairé (contre 36 pour l’a7R) 7952 x 5304 pixels
    • Processeur BIONZ X
    • stabilisation sur 5 axes  SteadyShot (stabilisation optique pour l’a7R)
    • Nouveau module autofocus par corrélation de phase intégré de 399 points au capteur couplé à un autofocus par détection de contraste à 25 points et à la reconnaissance des visages.
    • 5 images par seconde en rafale avec suivi autofocus et mesure d’exposition.
    • Vidéo 4K enregistement en XAVC S et S-Log2 Gamma (vidéo seulement HD sur le a7R)
    • Super ralenti en 960 images par seconde.
    • Corps en alliage de magnésium résistant aux intempéries
    • Wi-Fi avec la technologie NFC
    • sensibilité 100-25 600 et 50-102 400 en mode étendu (50 à 51 200 Iso sur l’a7R en mode étendu)
    • Plage dynamique étendue
    • 3,5x plus rapide que l’A7R
    • Haute vitesse de réponse autofocus jusqu’à 40% plus rapide que l’α7R original
    • Mode silencieux
    • Timelapse
    • Panarama automatique
    • Suivi lumineux
    • Réglage en iso auto de la vitesse à laquelle le boitier doit changer de sensibilité


    ILCE-7RM2_dos

    • Ecran de 3 pouces non tactile orientable vers le haut et le bas.
    • Viseur 2 359 296 points avec un grossissement de 0,78x, impressionnant et spacieux ! Le plus haut grossissement de viseur du monde.
    • Vitesse d’obturation de 30 secondes à 1/8000ème de  seconde
      Compensation d’exposition : ±5 (par pas de 1/3 IL ou d’ 1/2 IL)


    a7rII_dessus


    Un bouton de blocage central apparaît sur la molette des modes.

    • 4 boutons c1, c2, c3 c4 personnalisables.
    • Wi-Fi avec NFC
    • Focus peaking
    • sept nouvelles options de profil d’image qui vous permettent de contrôler des choses comme le niveau de noir, gamma, gamma du noir, etc.
    • Disponibilité Août 2015


    a7rII_ecran orientable


    La sensibilité de 100 à 25 600 iso est extensible à de 50 à 102 400 iso.

    L’obturateur est donné pour 500 000 déclenchements (de quoi faire !).

    Appréciable : Le nouveau module autofocus fonctionne désormais parfaitement avec toutes les optiques Sony (monture A ou E) ou d’ autres marques ! (avec l’utilisation de bague pour les optiques d’autres marques que Sony ou Zeiss en monture E et pour les optiques en monture Sony A). Et ceci même en mode suivi.


    VIDEO 4K

    En mode vidéo l’a7R II utilise le codec avancé XAVC S7 pendant le tournage de la vidéo, qui enregistre à un débit élevé de 100 Mbps en 4K et 50 Mbps en pleine prise de vue HD.
    En outre, le modèle α7RII propose une variété de fonctions pour soutenir un flux de production vidéo professionnelle, y compris Profil de l’image, S-Log2 Gamma et S-Gamut, 120fps haute trame en HD (720p), le Time code, une sortie HDMI propre.

    Résolutions :3840 x 2160 (30p, 25p, 24p), 1920 x 1080 (60p, 60i, 24p), 1440 x 1080 (30p), 640 x 480 (30p)
    Format : MPEG-4, AVCHD, XAVC S
    Microphone Stereo
    Haut-parleur Mono

    Port casque et pour microphone externe stéréo, support XLR avec adaptateur, zébra réglable, niveau des noirs, etc.

    Grâce à la prise micro HDMI, vous pouvez visualiser ou enregistrer un signal HD ou 4K sur 8 bits 4:2:2 avec TimeCode.

    Sony a ajouté un mode Super 35mm, le boitier recueille alors une foule d’informations d’environ 1,8x plus de pixels qu’avec le 4K en utilisant toute la largeur du capteur sans pixel binning et suréchantillonne les informations pour produire des films 4K avec un moiré minimal et sans «effets d’escalier». En mode plein écran, l’α7RII utilise toute la largeur du capteur 35mm pour l’enregistrement 4K, permettant aux utilisateurs d’utiliser la puissance expressive élargi du capteur. C’est le premier appareil photo numérique au monde à offrir cette capacité en 4K avec un capteur full-frame sur un appareil photo.

    capteur_4K


    Dans ce mode le capteur est entièrement utilisé sur toute sa largeur (7952 pixels) pour les tournages en 4 K puis ré-échantillonné en 3840 x 2160 pixels.


    Sony a également annoncé un nouvel écran LCD externe (optionnel) d’une diagonale de 12,7 cm, qui vient se loger sur la griffe porte-accessoire, référence CLM-FHD5, il affiche les images en HDTV 1080 et permet de zoomer et d’afficher le focus peaking, etc. Il dispose d’un mode S-Log.

    ecran_sony_clm_fhd5

    Compatible avec tous les boitiers série a7, focus peaking pour une meilleure mise au point et mode loupe, 6x.

    Pour le prix de l’écran externe optionnel cela devrait tourner autour des 500 euros (au moins).


    Autofocus

    Le nouveau système d’autofocus du Sony A7rII introduit une nouvelle norme, surtout concernant les optiques d’autres marques :

    Dpreview écrit:

    PDAF fonctionne même avec des objectifs tiers via des adaptateurs existants, y compris en mode de suivi AF continu. Ceci est potentiellement une affaire énorme – surtout pour les utilisateurs Canon. Nous avons utilisé un A7R II avec un Objectif 24-70mm Canon et un adaptateur Metabones, et l’autofocus est en effet très rapide. Nous allons examiner cette question plus en profondeur dès que nous avons un appareil photo finalisé, mais pour l’instant, nous sommes très impressionnés.

    Sony a reconnu qu’ils avaient besoin d’ajouter un autofocus de haute qualité pour les objectifs Canon si ils veulent gagner encore plus de clients Canon. La guerre est ouverte et Sony annonce la couleur. Non seulement Sony a gagné son pari de rentrer dans la cour des grands mais maintenant il s’agit même de les battre. Et au niveau des hybrides c’est déjà fait. Quand on connait Sony, son écoute des photographes, la qualité de ses ingénieurs, sa force d’innovation et le succès de ses full frame on ne serait pas surpris de le voir rafler le marché et passer en tête. Je reste très impressionnée de la vitesse à laquelle Sony a su sortir des rangs et nous époustoufler ces dernières années ! Ce n’est pas étonnant que ce soit le seul constructeur a augmenter ses ventes et son CA quand les autres voient leur chiffre d’affaires fondre.

    Un des points forts est aussi que Sony a eu l’intelligence d’autoriser la fabrication de bagues d’adaptation ce qui permet de monter des objectifs d’autres marques sur ses boitiers ce qui est impossible pour les détenteurs de boitiers Nikon ou Canon qui deviennent prisonniers de leur marque et doivent obligatoirement monter un objectif soit Nikon soit Canon (suivant la marque de leur boitier) sur leur appareil. On ne compte plus les propriétaires d’optiques pour Leica ou Canon qui sont passés sur des boîtiers hybrides full frame Sony et apparemment ce n’est pas fini.


    Toujours pas de chargeur indépendant livré avec l’appareil, c’est mesquin à ce prix là, le boitier est donc immobilisé pendant la charge, je vous conseille d’acheter le chargeur indépendant.

    Energie : Batterie NP-FW50 lithium-ion permettant environ 290 photos par charge.
    Cartes mémoire : SD/SDHC/SDXC
    Dimensions : 12.7 x 9.6 x 6 cm 
    Poids sans objectif : 625 grammes

    Prix : 3 500 € boîtier nu ! Sony avait prévenu… il augmente ses tarifs et pas qu’un peu !! On trouve actuellement l’a7R pour environ 1 600 € certes sans toutes les améliorations de l’a7R II mais pour la moitié du prix. Ne pas oublier pour ceux dont la vidéo n’est pas la priorité l’excellent A7 II pour environ 1 700 € qui comme l’a7R II profite de la stabilisation sur 5 axes.

    Sony prévoit de sortir 8 nouveaux objectifs d’ici début 2016.


    Mise à jour 28 août 2015

    DXOlabs vient de passer à la moulinette l’A7RII, comme on s’en doutait il s’avère que c’est le meilleur des full frame actuellement (de peu) :

    dxolabs comparaison du a7rII avec le Nikon 810 et le SonyA7R

    Et le Canon 5DS est battu à plate couture ! :

    dxolabs comparaison du Sony a7rII avec le Canon 5ds



    Mise à jour octobre 2015

    Best of 2015, le Sony A7RII gagnant de l’année pour Dpreview


    dpreview_best_of_2015_A7RII



    La revue « Chasseur d’images » a donné 5 étoiles en note technique au A7R II


    5_etoiles_chasseur_images


    Au niveau de la sensibilité et du bruit on note : « Il faut passer la barre des 25 600 iso pour que l’image perde de sa finsesse. Le comparatif de bruit visible sur un tirage A2 montre que le 7R II n’a pas de concurrent direct. Les appareils de haute définition (36 millions de pixels Nikon et 50 millions de pixels Canon) sont battus. Quant au A7s, roi de la sensibilité élevée, il n’est plus dans la course avec ses 12 millions de pixels « seulement ». »

    « Passé les 3200 iso le Sony est loin devant ses concurrents. »

    « Une telle qualité en haute sensibilité bouleverse véritablement la photographie en basse lumière ».

    (source revue Chasseur d’image n° 377.)



    Idem pour ephotozine


    ephotozine_5_etoiles_editor_choice

    « Le Sony Alpha A7R II est l’aboutissement de toutes les meilleures innovations et de l’expertise de Sony dans un appareil photo fantastique. »

    5_etoiles

    « Excellente qualité d’image, système de stabilisation d’image 5 axes, Impressionnantes performances en haute résolution. Gamme d’objectifs de haute qualité disponibles. Vidéo 4K, Wi-Fi et NFC, applications Sony PlayMemories… »


    Mise à jour novembre 2015

    goldaward

    Dpreview vient d’accorder pour la première fois une note de 90 à un appareil photo, ainsi qu’un Gold Award.

    « L’A7R II recueille notre premier prix – et le score le plus élevé jamais donné – pour sa pure prouesse technique. »


    Mise à jour décembre 2015

    Encore une récompense pour le sony A7R II élu meilleur appareil photo de l’année par Imaging Ressource.

    2015_imaging-ressource-best_of the year


    « Comme son prédécesseur, le Sony A7R II est un appareil révolutionnaire. Pour la première fois dans la série A7 « R » , il est doté d’un autofocus à détection de phase. L‘A7R II fournit un autofocus rapide, précis et capable de suivi , même avec des optiques Sony Alpha avec adaptateur ou de marques tiers. Et grâce à la technologie du capteur rétro-éclairé, l’A7R II fournit suffisamment de bonnes caractéristiques au niveau du bruit pour permettre des photos sous l’éclairage des rues de la ville, même avec sa résolution élevée de 42,4 mégapixels.
    Mais peut-être le plus impressionnant de tout, l’A7R II est aussi désormais capable de capture vidéo 4K dans l’appareil sans enregistreur externe, en utilisant toute la largeur de la trame d’image. Et tout cela est enveloppé dans un corps compact et configurable de façon impressionnante, qui arbore maintenant une nettement meilleure ergonomie que son prédécesseur. En un mot, le Sony A7R II est un appareil vraiment spectaculaire qui offre aux photographes exigeants ses capacités incroyables tout en allégeant considérablement la charge dans leurs sacs photo. »

    _________________________________________________________________

    Voir aussi (cliquez sur les liens) :

    Sony A7 II full frame stabilisé sur 5 axes et autofocus 30% plus rapide

    Objectifs pour les hybrides Sony Full frame 24×36 en monture FE

    Profusion de bagues d’adaptation pour les Sony A7 et A7R


    _________________________________________________________________



    RX100 IV

    DSC-RX100M4


    Le roi des compacts, il n’y a plus besoin de présenter le RX100 dont la référence est légendaire et qui s’améliore de modèle en modèle. Il doit sa célébrité en partie à cause de son capteur 4 fois plus grand que celui qui équipe les compacts classiques et évidemment surtout grâce à sa superbe qualité d’image.

    Le nouveau RX100 IV maintient le design compact, de poche, de la famille RX100, et dispose d’un objectif 24-70 mm Zeiss MD Vario-Sonnar f/1.8-F2.8

    • Capteur 20.1 millions de pixels 1″ Exmor R BSI CMOS, Sony a associé son capteur Exmor RS de 20 millions de pixels à de la mémoire DRAM pour multiplier par cinq la rapidité du capteur.

    Structure du capteur :

    RX100m4_structure-du-capteur


    • Processeur BIONZ X
    • Objectif Zeiss Vario-Sonnar 24-70mm f/1.8-2.8
    • Ecran 3 pouces 1 229 000 points LCD Xtra Fine non tactile, inclinable vers le haut et vers le bas.
    • Vitesse d’obturation maximale de 1/32000 seconde, le 1/32 000 peut être très utile quand on se trouve dans des environnements très lumineux et que l’on souhaite utiliser une grande ouverture et si vous le couplez au filtre ND neutre intégré… ! Encore un exploit de Sony.
    • Video Full HD et 4K en XAVC S, Clean HDMI Out. Enregistrement de la vidéo à un débit de données élevé de 100 Mbps en 4K.
    • Capacité d’enregistrer de super ralenti vidéo (slow motion) jusqu’à 40x plus lent que le taux standard, le rendu des ralentis est superbe !
    • Wi-Fi avec NFC
    • Sensibilité de 125 à 12 800 iso
    • Modes PASM en plus du mode tout auto visibles sur la molette sur le dessus du boitier


    rx100_IV_dessus

    • Rafale jusqu’à 16 images par seconde en mode rafale en pleine résolution
    • Filtre ND Neutre
    • Flash intégré
    • Viseur 2 359 296 points très nettement amélioré
    • Batterie NP-BX1 lithium-ion permettant 280 photos par charge.


    rx100_IV_dos


    Format d’image : carré, 4:3, 3:2, 16:9

    Une carte mémoire SDXC de la catégorie 10 ou plus est nécessaire pour la vidéo en 4K et les ralentis pour l’enregistrement XAVC S et une carte UHS Speed ​​Class 3 est nécessaire pour l’enregistrement à 100Mbps

    Dimensions : 10.2 x 5.8 x 4.1 cm
    Poids :  298 grammes

    Disponibilité : juillet 2015


    Ce qui change par rapport au RX100 III :

    Le capteur Exmor RS avec DRam intégrée, le viseur dont la définition a été doublée, l’obturateur électronique qui permet maintenant des prises de vues au 1/32 000ème de seconde, la possibilité de filmer en 4K (3840 x 2160 px) en XAVC-S. Le S-Log2 et le S-Gamut. Les rafales à 16 images par seconde.


    Un exemple de vidéo 4K est déjà disponible :

    —–> Vidéo 4K avec le RX100 IV

    Et le ralenti est super sympa :

    —–> ralentis avec le RX100 IV


    Prix autour des 1 100 €, décidément Sony avait bien fait de prévenir, les tarifs sont effectivement très nettement à la hausse !!!! On trouve l’excellent RX100 III (version précédente) pour environ 700 €, même zoom, même châssis, même boîtier mais pas de vidéo 4K seulement du full HD 1080p ce qui est déjà très bien. (je vous ai ajouté le lien vers le RX100 III plus bas).

    A noter aussi dans le même gabarit de poche le Panasonic GM5, muni d’un capteur micro 4/3, qui a l’avantage d’être à objectif interchangeable et que l’on trouve pour environ 600 euros livré avec l’objectif 12mm-32 mm f/3.5-5.6 (équivalent 24-64mm).


    Mise à jour août 2015

    DXo vient de publier son analyse du capteur et a comparé les 3 derniers RX100 sortis, la différence n’est pas très importante entre le RX100 II et le RX100 III mais est plus marquée avec le RX IV :

    dxo compare les RX100

    Ils concluent : « Pour un petit capteur, la nouvelle puce CMOS Exmor RS BSI 20 millions de pixels occupe un rang élevé, arrive à la 116e dans notre base de données pour les capteurs de toutes tailles. Ses performances le classe aux côtés des derniers modèles Micro-Quatre-tiers et des modèles reflex APS-C tels que les Canon EOS 7D Mk II et EOS 760D. » Pour un compact c’est plutôt top surtout si on le compare au Canon 7D II !



    ______________________________________________________________

    Voir aussi (cliquez sur le lien) :

    Compact Sony RX100 Mark III

    Panasonic GM5 un hybride micro 4/3 presque de poche

    ______________________________________________________________

    Lors de sa conférence de presse Sony a tenu à rappeler que si les ventes d’appareils photos baissent depuis plusieurs années, ce n’est pas son cas puisque ses ventes de boîtiers à objectifs interchangeables et de compacts augmentent régulièrement.

    ventes2015R


    40 responses to “Sony hybride full frame a7R II et compact expert RX100 IV avec vidéo 4K”


    • pepite

      Digglloyd sous le charme de l’A7R II ne mâche pas ses mots pour la concurrence :

      The DSLR is looking like not just a dinosaur, but a lame dinosaur, given these advances. How long will CaNikon watch Sony advance without responding? The Sony A7R II makes outstanding images with low noise and excellent dynamic range at 42 megapixels that are always in focus. Notwithstanding some file quality limitations and disappointing 12-bit behavior in certain situations, nothing else can touch this track record of ultra-high hit rate. And it does so in a relatively compact form factor. I think it is a mistake to ‘diss’ the Sony A7RII for its faults, which most of the time either have a workaround (very careful exposure) and/or are unusual or rare. Trade that off against focus errors of all kinds, size and weight, etc. It’s a fair trade. When and if Sony can fix the few image quality issues, and perhaps add a bit more dynamic range with a Nikon D810 style ISO 64, it’s going to be very hard to argue in favor of any DSLR for 99% of shooters, including my workhorse Nikon D810.

      Ils ne vont pas être contents les propriétaires de reflex qualifiés de « dynosaures boiteux » et Nikon et Canon non plus ! ;-)

      Précision pour ceux qui n’ont pas l’habitude de venir sur le blog, en plus de mon Sony A7 je suis aussi propriétaire de reflex « dynosaures boiteux » mais je reconnais totalement la supériorité de Sony à l’heure actuelle ;-)


    • pepite

      auto

      Philip Palerme a testé l’A7r II dans le scénario le moins favorable possible : en photographie de sport. Et la conclusion est étonnamment positive :

      « L’A7R II a tenu son rôle pour la plupart des situations – en dépit de ne pas être vraiment conçu comme un boitier de sport de niveau pro. Je souhaite que les designers de Sony trouvent le moyen de caser une plus grosse batterie et, peut-être, une seconde fente pour carte mémoire dans le châssis compact de cette lignée. Mais dans l’ensemble, je suis reparti impressionné par ce Sony. Les deux A7 et les objectifs sont en constante amélioration. Et grâce au rythme rapide de la société pour le déploiement de sa gamme (six nouveaux modèles en deux ans), il semble que nous avons finalement atteint le point où on obtient au lieu d’ « un sacrément bon pour un appareil photo sans miroir » juste « sacrément bon. » (donc même par rapport avec les appareils reflex dotés d’un miroir).


    • pepite

      L’A7R II doué pour le sport ?

      auto

      Philip Palerme a testé l’A7r II dans le scénario le moins favorable possible : en photographie de sport. Et la conclusion est étonnamment positive :

      « L’A7R II a tenu son rôle dans la plupart des situations – en dépit de ne pas être vraiment conçu comme un boitier de sport pro. Je souhaite que les designers de Sony trouvent le moyen de caser une plus grosse batterie et, peut-être, une seconde fente pour carte mémoire dans le châssis compact de cette lignée. Mais dans l’ensemble, je suis reparti impressionné par ce Sony. Les deux A7 et les objectifs sont en constante amélioration. Et grâce au rythme rapide de la société pour le déploiement de sa gamme (six nouveaux modèles en deux ans), il semble que nous avons finalement atteint le point où on obtient au lieu de « un sacrément bon pour un appareil photo sans miroir » juste « sacrément bon. » (donc même par rapport avec les appareils reflex dotés d’un miroir).

      ________________

      Dpreview note dans son analyse :

      En regardant l’A7R en comparaison avec l’A7R II rien ne se révèle immédiatement à l’esprit. La résolution linéaire est augmenté d’environ 8%, mais les différences vont plus loin que juste un nombre de mégapixels. Il peut sembler idiot de se concentrer sur ​​la qualité JPEG sur un tel appareil, mais il y a quelques changements qui méritent d’être mentionnés. Le moteur JPEG de l’A7R II montre de grandes améliorations sur l’A7R.
      Par rapport à l’A7R il y a déjà une différence immédiate. En fait, le gain est près d’un cran complet par rapport à son prédécesseur. À 51 200 iso, le maximum pour le Nikon D810, l’A7R II est à nouveau en avance de près d’un cran.
      Intéressant, mais que penser si le capteur est plus grand et rassemble plus de lumière, comme le capteur du Pentax 645Z ? Presque incroyable, ils sont à égalité l’un avec l’autre.

      _________________

      Ivo Scholz :

      J’ai l’habitude de prendre des photos avec appareils Canon, Nikon et Fujifilm. Ils ont tous leurs avantages, mais aucun de ces fabricants d’appareils photo est arrivé aussi près d’un appareil photo parfait. Le A7RII est petit, léger et robuste. Il est agréable en main, et donne de magnifiques photos. Son EVF est de loin le meilleur que j’ai vu et l’autofocus est meilleur que jamais.

      ________________

      Avec de telles éloges on ne s’étonne plus que les chaînes de fabrication de Sony ont du mal à fournir et que les tarifs s’envolent !


    • pepite

      Article complété sur l’A7R II avec des récompenses bien méritées et qui confirme Sony dans sa place de numéro 1.


    • pepite

      Sony a sorti une mise jour du firmware pour l’A7R II, elle permet de choisir entre le Raw compressé et le Raw non compressé (en 14 bits) :

      —–> Sony-France page de mise à jour du firmware A7R II

      Cette page de mise à jour ne concerne que l’A7R II, pour l’A7II reportez-vous, à l’article que je lui ai dédié.


    • pepite

      Encore une récompense pour le sony A7R II élu meilleur appareil photo de l’année par Imaging Ressource.

      auto

      « En un mot, le Sony A7R II est un appareil vraiment spectaculaire qui offre aux photographes exigeants ses capacités incroyables tout en allégeant considérablement la charge dans leurs sacs photo.»


    • Cattia

      Bonjour
      Est-ce que le Sony α7R II est valable pour l’astrophotographie?
      Si oui, quel objectif me conseillez-vous?
      merci


    • pepite

      Le Sony a7R II est tout à fait apte à l’astrophotographie, par contre aucun objectif ne peut convenir (que ce soit un Sony ou une autre marque), il faut monter sur le boitier à la place de l’objectif une lunette astro et il n’existe à ma connaissance à ce jour aucune bague d’adaptation « T2 Sony monture E » pour le faire sur un hybride Sony.

      correction mars 2016, si si cette bague existe :-)

      Il existe une bague T2 Novoflex pour les Sony en monture E :

      auto

      —–> Novoflex bague T2 pour hybride Sony monture E


    • pepite

      M. Yutaka Iwatsuki a dit :

      « Le A7rII était le point culminant de 2015. Et Yutuka ajoute: mais 2016 sera encore plus impressionnant »

      Mais jusqu’où iront -ils ? ;-)


    • pepite

      Dpreview dithyrambique sur l’A7R II sur son 2016 Roundup: Semi-Pro Interchangeable Lens Cameras (coûtants plus de 2 000$) :

      Sony Alpha a7R II

      auto

      The Sony a7R II is the world’s first camera to use a full-frame backside-illuminated (BSI) CMOS sensor. This flagship sensor rests in a 5-axis stabilizing mechanism optimized for the high-resolution 42.2MP sensor.

      New ground is also broken in terms of AF technology. The new sensor boasts 399 phase detect AF (PDAF) points, offering the most coverage of any full-frame camera. AF performance is exceptional in both stills and video, and unlike high-resolution DSLRs, there is no need to microadjust lenses for accuracy. Our continuous AF tests found the a7R II to challenge capable DSLRs, even in low light when paired with fast primes. Features like continuous Eye AF help ensure shots of people are always focused on the eye, even if subjects are moving.

      Image quality from the a7R II is in many respects class-leading. It offers a much improved JPEG engine over its predecessor, which offers excellent detail retention, even in low light, thanks to very well balanced noise reduction and sharpening. BSI architecture allows for incredible low light noise performance despite the high resolution, rivaling even the a7S II at all but the highest ISOs. Raw dynamic range is second to only the Nikon D810, offering incredible exposure latitude and ability to lift shadows to deal with high contrast scenes. Uncompressed raw allows as much detail as possible to be recovered from shadows and high contrast edges, without odd compression artifacts.

      Electronic first curtain and fully electronic (silent) shutter modes ensure wonderfully detailed files with no risk of the shutter shock issues that plagued the original a7R. Combined with the lack of a mirror, you’ll have to worry less about mirror and shutter-induced shake than you might with a comparable DSLR. Meanwhile, in-body image stabilization ensures flexibility of use handheld.

      Internal 4K/30p recording is available in both full sensor and APS-C (Super35) modes, while 1080p maxes out at 60 fps (120 fps is available in 720p, though). You’ll get sharper and better low light footage in full-frame 4K from the a7S II, but 4K Super35 on the a7R II is incredibly detailed thanks to oversampling and every pixel being read. On-sensor phase detection enables fast and decisive AF in video with very little hunting. Combined with face detection, it’s getting so good that one could even imagine using AF in video for professional use. Meanwhile, the S-Log2 profile helps the camera cram as much dynamic range in to the footage as possible, allowing videographers to shoot in challenging, high contrast light.

      The a7R II pushes the boundaries of not just mirrorless cameras, but also cameras in general. It has many new features that photographers of the future will wonder how they ever lived without. And they’re not just there to round out a spec list; IBIS, E-shutter, AF without the inaccuracies of DSLR phase-detect systems, and Eye AF all get the camera out of the way and allow you to focus on image making. If you’re a landscape, event, photojournalist, or portrait photographer, you’re likely to experience a higher keeper rate with the a7R II than most DSLRs. So while we have our reservations regarding the ergonomics and menu system, it’s hard to argue that the a7R II isn’t disruptive for its sheer photography-accelerating technical prowess.

      Résumé du dernier paragraphe en français :
      « L’A7R II repousse les limites des boîtiers non seulement sans miroir, mais aussi des appareils photos en général. Il a beaucoup de nouvelles fonctionnalités dont les photographes se demanderont comment ils ont vécu sans. Et ils ne sont pas seulement là pour compléter une liste de spécifications; IBIS (stabilisation sur 5 axes), obturateur électronique, AF sans les inexactitudes des DSLR et AF Eye qui permet de vous concentrer sur l’image prise. Si vous êtes un amateur de paysage, événement, photojournaliste, ou photographe de portrait, vous êtes susceptible de connaître un taux de bons résultats plus élevé avec l’A7R II qu’avec la plupart des reflex numériques. Ainsi, alors que nous avons nos réserves quant à l’ergonomie et le système de menu, on ne peut nier la pure prouesse technique photographique de l’A7R II. »


     Leave a reply