• Sony A7s II, l’oiseau de nuit qui voit encore quand nous on ne voit rien

    A7sII


    On l’attendait avec impatience, il est annoncé aujourd’hui officiellement.

    Sony fait évoluer son hybride plein format nyctalope. Après les A7 II, A7R II, l’A7S II gagne la stabilisation 5 axes, l’enregistrement 4K / Ultra HD en interne et améliore encore les images prises en hautes sensibilités (si, si, c’est possible, rien ne parait impossible à Sony qui continue sur sa lancée ;-) ).

    La stabilisation SteadyShot sur 5 axes :


    sony-alpha-7s-ii-a7s-ii-stabilisation-5-axes


    Le système de stabilisation sur cinq axes fonctionne avec toutes les optiques montées, qu’elles soient conçues par Sony, Zeiss ou une autre marque. La stabilisation sur 5 axes du capteur permet d’obtenir une image nette même avec une vitesse très faible. C’est également un atout indéniable en vidéo afin de compenser les tremblements du cinéaste.


    Principales caractéristiques :

    Capteur full frame 12,2 millions de pixels Exmor CMOS
    Processeur BIONZ X vr qui lui permet, selon Sony, d’améliorer la dynamique sur toute la plage ISO tout en continuant de réduire le bruit numérique.
    Sortie RAW 14 bits

    A7sII_dessus


    Deux boutons paramétrables qui n’existaient pas sur la précédente version cohabitent sur le dessus (C1 et C2).


    Vidéo

    Enregistrement vidéo UHD sans saut de ligne en interne sur carte mémoire en 4K et 1080p 120 avec gamme dynamique plus élevée, sans pixel binning.

    Large éventail de fonctionnalités de cinéma professionnel, y compris S-Gamut3.Cine / S-LOG3 qui offrirait une dynamique de 14 IL. Zébra optimisé, pour mieux contrôler l’exposition. Le profil S-Gamut/S-Log2 est désormais pris en charge. Profils colorimétriques. Format XAVC S, sortie vidéo sur la prise HDMI. L’appareil photo hybride dispose aussi d’un mode Slow Motion Full HD (1920 x 1080 pixels) à 120 images par seconde. Un mode déjà présent sur le premier modèle, mais ici le débit monte à 100 Mbits/s, à condition d’avoir une carte mémoire suffisamment rapide, type UHS Class 3, ce qui permet de réaliser des ralentis saisissants.
    Prise de microphone (minijack stéréo 3,5 mm), prise casque (3,5 mm stéréo mini-jack), port HDMI pour tourner sans compression en 4:2:2 sur 8 bits. A signaler : Gamma Display Assist, qui sert à vérifier la mise au point pendant la captation de vidéos S-Log.

    A noter :

    Marc Galer signale à propos de la vidéo en 4K :

    « Un  facteur à prendre en compte par les photographes (attirés par la perspective d’être en mesure de filmer en 4K directement sur la carte mémoire) : il doit être conscient avant de faire le saut à l’A7SII (ou l’enregistrement en 4K avec l’ A7RII) de la puissance de traitement informatique nécessaire pour modifier les images 4K, par exemple un Macbook Air n’est pas vraiment à la tâche parce que vous ne pouvez pas examiner facilement des séquences en temps réel dans des logiciels tels qu’Adobe Premiere Pro lors de l’utilisation d’un processeur dual core i7 et 8 Go de RAM). Un photographe doit aussi prendre en compte les besoins de stockage de grandes quantités d’images 4K. Si, toutefois, vous voulez faire du A7s votre boîtier principal pour le tournage pro de clips vidéo, préparez-vous à sortir les dollars pour cet appareil et l’ordinateur qui va avec. »

    AF amélioré dans des conditions de faible luminosité.


    A7sII_ecran


    Ecran orientable OLED 3 pouces 1,23 millions de points
    Viseur  OLED XGA Tru-Finder 2,36 millions de points, offrant un grossissement de 0.78x et couvrant 100% de l’image. Réglage dioptrique : -4,0 À 3,0 m -1.


    Sensibilité 100-102 400 ISO, extensible à 409 600 iso
    Images fixes:
    100-102 400 ISO (extensible de 50 à 409 600 iso),
    AUTO iso (100-12 800 iso, limite inférieure et limite supérieures sélectionnables),

    Films:
    ISO 100 à 102 400 (extensible à 409 600 iso),
    AUTO iso 100-12 800, limite inférieure et limite supérieure sélectionnables)

    AF Rapide  Intelligent à -4 EV
    Format de fichier en photo : Jpeg et Raw


    A7sII_dos


    Effets : 13 modes: postérisation (couleur, N / B), Pop couleur, photo rétro, couleur partielle (R, G, B, Y), Haut Contraste monochromes, Toy Camera, High Key souple, Soft Focus, Peinture HDR, Riche- ton Monochrome, Miniature, Aquarelle, Illustration.

    Effets créatifs : Standard, Vif, neutre, clair, profond, léger, Portrait, Paysage, Coucher de soleil, Scène de nuit, Feuilles d’automne, Noir & Blanc, Sépia (contraste -3 à +3 étapes, saturation -3 à +3 étapes, netteté -3 à +3 étapes).

    HDR : Off, Dynamic Range Optimizer (Auto / Niveau (1-5)), Auto High Dynamic Range: Exposition automatique différence, différence de niveau d’exposition (de 1,0 à 6,0 EV, étape 1.0 EV)

    Modes autofocus :

    • AF ponctuel (AF-S),
    • AF continu (AF-C),
    • mise au point manuelle directe (DMF),
    • mise au point manuelle


    Mode de mesure :

    • Multizones
    • Pondérée centrale
    • spot

    Vitesse d’obturation : 30 – 1/8000

    Histogramme / Niveau affichables dans le viseur ou sur l’écran
    Focus peacking pour l’aide à la mise au point manuelle
    Zébra
    Sélection des visages
    Mode panorama

    Synchro flash 1/250s max

    Wi-Fi ® et NFC et sortie micro HDMI

    Energie : Batterie rechargeable NP-FW50 permettant environ 310photos par charge (viseur) ou environ 370 photos par charge (écran LCD)
    Petite révolution chez Sony : le boîtier est fourni avec un chargeur et deux accus.


    Dimensions : 12.69 x 9.57 x 6.03 cm
    Poids : 627 grammes (batterie et carte mémoire incluses).

    Le A7SII sera disponible en Novembre 2015, à 3 400 €.

    Certes je vous l’accorde le prix est indigeste mais Sony s’est aligné sur les prix des très hauts de gamme chez Canon et Nikon et au vu des performances de l’appareil on ne peut pas lui reprocher.


    Texte de la presse officielle : « Hors de l’obscurité vient la lumière »

    Dans son communiqué de presse Sony dit : « Le capteur optimise la plage dynamique sur toute la gamme de l’ISO et élargit la gamme des dégradés dans les environnements lumineux et minimise le bruit dans les scènes sombres ce qui signifie qu’il donne des résultats impressionnants, même dans les conditions les plus extrêmes. L’algorithme de traitement d’image BIONZ X amélioré maximise les capacités du capteur et améliore la représentation tout au long de la plage de sensibilité complète avec un accent particulier sur le milieu et le haut de la gamme. Cela signifie que les images fixes et les films résultants se montrent extra-fins en détail avec un minimum de bruit. »


    Précision de l’Autofocus

    Le système autofocus sur l’α7S II a été amélioré et offre maintenant 169 points AF pour une mise au point encore plus précise et également plus rapide. La puissance du capteur d’image induit l’absence de bruit dans les images générées, il permet à l’AF Intelligent rapide de détecter le contraste plus facilement et réagir rapidement, même dans des situations de faible éclairage (aussi bas que -4 IL), quand il est encore difficile de voir à l’œil nu. Lors de la prise vidéo, la performance AF est deux fois plus rapide que sur le modèle précédent.


    Silence

    Pour les situations où vous voulez restez discrets, le mode de prise de vue silencieux peut être activé même en mode rafale à 5 images par seconde. Bien vu entre autres pour les photographes animaliers dont le déclenchement a le don de faire fuir les animaux .


    Physiquement

    Le boitier à peu de détails près est le même que le précédent A7s. La monture d’objectif a été renforcée pour assurer une plus grande résistance, en particulier lors de la fixation des optiques d’autres marques parfois très lourdes. Le grip est un petit peu plus creusé pour une meilleure prise en main.

    Vous aurez remarqué  que le chiffre II n’est pas indiqué sur la face avant de l’appareil, faites donc attention, la mention a7S II qui conserve le nom a7S est sur l’arrière, en haut à gauche de l’écran.

    A7sII_dos_logo_a7sII


    A7sII_coté

    Sur le côté gauche

    Les prises casques et micro, HDMI et Multi.

    Le logo T* sur le côté du viseur indique que le verre de visée a reçu un revêtement signé Zeiss, destiné à réduire les reflets.











    La sagesse de Sony

    Là où certains cherchent à entasser 250 millions de pixels sur un capteur plus petit (mais quelle mouche à piqué Canon ?), Sony table sur une amélioration de l’image avec des photosites plus grands et donc plus aptent à recevoir la lumière au fond de leurs puits. Il en résulte une capacité à gérer les hautes sensibilités bien meilleure avec moins de bruit et des détails sauvegardés. Quand on voit le succès du modèle précédent, également équipé d’un capteur de 12 millions de pixels, auprès des professionnels on ne peut que saluer la sagesse et le savoir faire de Sony qui n’hésite pas à contrecarrer la mode « du plus de pixels c’est mieux ».

    Trajet de la lumière pour arriver jusqu’à la surface photosensible d’un capteur :

    capteur

    On pourrait comparer le trajet de la lumière à un tunnel, plus le tunnel est long et étroit, plus vous vous retrouvez rapidement dans le noir, alors que si le tunnel est très large la luminosité se poursuit plus longtemps, c’est logique. Il se passe exactement la même chose concernant les puits de lumière du capteur.
    Pour une même surface de capteur, augmenter le nombre de photosites induit obligatoirement une réduction de leur diamètre pour une même longueur à couvrir pour la lumière, la lumière a donc plus de mal à arriver jusqu’à la surface photosensible si le diamètre du puits est plus étroit.


    Exemples :

    Là ! LA !!!!!! Regardez moi ça ! Il y voit encore quand nous ne voyons rien ! La vidéo est un peu lente a démarrer mais vous allez voir, j’en reste (pardonnez l’expression) sur le cul ! :

    —–> you-tube_Sony_A7s II_ exemples sensibilités


    Accessoires :

    Bague d’adaptation compatible pour optiques Canon : Metabones – T Smart Adapter Mark IV for Canon EF or Canon EF-S Mount Lens to Sony E-Mount Camera. Garde les modes autofocus et automatismes.


    Micro externe : Sony – XLR-K1M

    micro_sony_xlr_k1m_xlr_adapteur_kit


    Cartes mémoire :

    sdxc_sony_U3

    Sony – 64GB High Speed UHS-I SDXC U3 Memory Card (Class 10)

    ______________________________________________________________

    Voir aussi (cliquez sur le lien) :

    Objectifs pour les hybrides Sony Full frame 24×36 en monture FE


    9 responses to “Sony A7s II, l’oiseau de nuit qui voit encore quand nous on ne voit rien”


    • pepite

      Sony a eu la sagesse de garder un capteur de 12 millions de pixels pour son boitier dédiés principalement aux hautes sensibilités. Les résultats en sensibilité et dynamique sont rendues possibles grâce à la « faible » définition du capteur plein format qui offre alors de grands photosites plus sensibles quand d’autres s’ingénient à mettre de plus en plus de photosites sur une même surface ce qui réduit bien évidemment le diamètre des photosites et par conséquence l’arrivée de la lumière au fond des puits de lumière.

      Certes le boitier est hors de prix mais il s’avère le meilleur boitier full frame du marché et s’aligne sur les prix des Canon et Nikon très haut de gamme en faisant mieux ! Comment alors reprocher ce tarif à Sony ?

      A moins de gagner au loto ça restera malheureusement un rêve pour moi, snif :-(


    • pepite

      A regarder absolument la vidéo en fin d’article, très très impressionnant !!!

      Sony fait des miracles !

      A noter : le petit 28mm f/2 de Sony à moins de 430 euros a l’air de très bien se comporter aussi bien en photo qu’en vidéo, un rapport qualité/prix qui semble imbattable pour cet objectif.


    • Daniel

      Des capacités très surprenantes, je n’imaginai pas que l’on puisse filmer qq chose à 409000 iso ! Bon les jaunes des feux sont un peu cramés mais quel spectacle .
      Comme Pépite, reste à gagner au Loto pour pouvoir profiter « exagérément » de cet outil.


    • pepite

      Oui ça se dégrade à 409 000 iso mais avant c’est vraiment bluffant ! Moi non plus je n’imaginais pas qu’un appareil photo puisse filmer dans le noir, on a déjà tellement de mal à photographier les concerts en basse lumière ou les animaux sauvages en pleine forêt, là Sony ouvre à nouveau d’énormes possibilités !

      Une autre vidéo avec des ralentis (moins spectaculaire), toujours en très faible luminosité :

      —–> A7s II slow motion


    • Corbes

      Stupéfiant ! Bon, à 400 000 ISO, ça fait un peu bouillie, mais à 200 000 c’est encore super lisible.

      Un outil certes spécialisé mais qui devrait ravir les vidéastes…mais à quel prix ! On est loin du prix du A7 original !!!


    • pepite

      Oui et ça ne va pas ravir que les vidéastes ;-)

      Pour le prix il est certain que Sony n’y a pas été de main morte au niveau de l’augmentation par rapport aux premiers A7. On avait beau être prévenu ça fait un choc tout de même. Je ne suis pas certaine qu’il en vende autant à ce prix là.


    • Corbes

      Tu as bien raison de mettre l’accent sur la sagesse de SONY. Dans notre monde actuel ou les constructeurs abusent un peu trop de la poudre aux yeux à grand coups de pixels et de gadgets cosmétiques divers, il est rassurant de voir qu’il y a encore quelques fabricants, dont SONY, mais j’y mettrais aussi OLYMPUS, qui savent garder les pieds sur terre, rester fidèles aux valeurs techniques essentielles de l’image numérique et ne pas changer de modèles tous les 8 jours pour faire croire aux gogos que le précédent ne vaut plus rien.


    • pepite

      Sony a aussi l’intelligence de garder les anciens modèles qui ont du succès au catalogue, ainsi en compact le RX100 premier du nom est toujours en vente à petit prix (environ 360 €) malgré la sortie de trois nouveaux modèles depuis ce qui permet à l’acheteur de voir en fonction de ses moyens, la version IV dépassant les 1000 €. Et pour la série A7 idem on a du choix en fonction de ce que l’on veut investir dans le boitier.


    • pepite

      Il semblerait que Canon veuille se réveiller, M. Masaya Maeda chargé de communication a dit « Canon va mettre beaucoup plus d’efforts dans ses hybrides de la gamme EOS M » et a promis un nouvel appareil photo hybride dans un proche avenir « Nous allons sortir avec un appareil photo sans miroir que vous voulez vraiment ».

      Ça, des efforts, c’est sûr qu’il va leur en falloir et pas qu’un peu si ils veulent rattraper leur retard sur Sony ! ;-)


     Leave a reply