• Bretagne côte d’Emeraude

    La côte d’Emeraude est située  à la partie de la côte nord de la Bretagne entre le Cap Fréhel et cancale.

    Nous allons commencer par nous promener de Dol de Bretagne à la pointe du Grouin, puis nous irons visiter les petites anses pleines de charme, surtout l’anse Du Guesclin où j’ai passé plusieurs heures : une petite carte pour vous repérer par rapport au très connu mais très touristique Saint-Malo, étant donné que j’avais déjà vu Saint-malo en large et en travers, je l’éviterai cette fois-ci.

    Et qu’on ne me dise pas qu’il pleut tout le temps en Bretagne, chaque fois que j’y vais il fait un soleil radieux ! Il y faisait même trop chaud : 28 degrés dans la journée !!!!! Exceptionnel ! :-)

    carte_bretagne1

    Quand on parle Bretagne, les gens pensent surtout Villes et plages, moi je quand je pense Bretagne, je pense avant tout paysages, lumière, côte sauvage. Je vous emmène avec moi sur ce périple, il y en aura un suivant dans une autre page.

    Ca commence mal, je ne retrouve pas mes photos de Dol de bretagne ! Une petite photo du Mont Dol, un petit mont sans prétention devant lequel je passe de Dol de Bretagne pour rejoindre la route de Cancale :

    Mont Dol

    Jai décidé de longer la côte pour profiter de la mer que je n’ai pas vue depuis un moment ;-)

    Je m’aperçois tout de suite que je ne suis pas loin du Mont Saint Michel, des centaines de moutons broutent le long de la mer :

    moutons

    Jai dû raccourcir la photo en largeur pour le web car sinon les moutons n’auraient été que des points sur une si petite image .

    Un peu plus loin près de Cancale des chars à voile attirent mon attention, je m’arrête donc deux minutes pour les prendre en photo, dommage que je n’ai pas eu plus de temps, j’aurai sorti mon gros télé pour de meilleures prises de vues.

    char_a_voile


    char a voile et chien

    Il y avait très peu de vent, les chars avançaient doucement si bien que le chien pouvait les suivre en trottinant.
    Voilà des photos qui auraient méritées d’être prises au coucher du soleil, mais ce n’était malheureusement pas le moment.

    Je reprends la route, arrivée en baie de cancale.


    Cancale

    baie_de_cancale

    D’un peu plus près :

    cancale_baie

    L’église Saint-Méen (XIXe siècle) :

    cancale_eglise


    Je quitte rapidement Cancale parce c’est dans les anses que je veux passer plus de temps, je passe tout de même par la pointe du Grouin que je connaissais déjà.

    La pointe du Grouin :

    pointe-du-grouin

    Quand on avance vers la pointe le sol devient de plus en plus rocailleux :

    pointe_du_grouin_eperon

    Si on ne veut pas prendre de risque on peut toujours prendre le petit chemin que l’on voit ici sur la gauche un peu plus bas, mais vous serez le long de la falaise, si vous avez le vertige….
    Si vous souhaitez crapahuter dans les rochers comme moi, mieux vaut s’équiper de bonnes chaussures.

    Vue sur le large :


    pointe_du_grouin_roches

    et l’un des phares que l’on devinait au loin sur la photo du-dessus :

    pointe_du_grouin_phare

    J’ai bien failli mettre cette photo à la poubelle, avec le voile atmosphérique elle était plus que terne, mais toutes les infos étaient bien dans le fichier et le post-traitement lui a sauvé la vie. En plus elle est devenue jolie :-)

    Entre le temps où je suis arrivée et mon départ le ciel a changé de couleur.

    pointe_du_grouin

    Allez on quitte malheureusement la pointe du Grouin, la lumière est comme tous les jours précédents très dure et il est difficile voir imposible de faire de belles photos à certains endroits où le contraste est vraiment trop fort pour les appareils.

    Direction l’Anse du Verger. (Heuuuuu flûte, je ne retrouve pas les photos, j’espère que je n’en ai pas trop perdues ! Effacées par mégarde lors des sauvegardes ? si je les retrouve je les rajouterai, de toute façon il n’y en avait pas beaucoup de cette anse car il y avait trop de gens et de voitures grrrr, donc direction l’anse du Guesclin où j’ai passé un sacré bout de temps.


    L’Anse du Guesclin

    Voilà une anse que j’avais énormément aimé lorsque j’y étais allée la première fois, je la redécouvre avec la même joie avec sa minuscule petite ile… mais toujours pas à la bonne heure ! Alors j’ai dû post-traiter la photo pour lui donner un peu plus d’âme, je n’ai cependant pas toucher à la colorimétrie même si ça jure avec les photos précédentes, car je l’aime avec ses couleurs.

    anse_du_guesclin

    L’anse du Guesclin est un espace naturel qui n’est pas urbanisé, mais qui a payé un lourd tribut à la construction de l’usine marémotrice de la Rance. En effet, l’extraction de sable avait considérablement amputé le cordon dunaire qui, n’ayant plus d’entité, résistait de plus en plus mal aux agressions maritimes. Grâce aux plantations d’oyats, la dune s’est reconstituée, jouant à nouveau son rôle de rempart naturel contre les attaques de la mer, retrouvant dans le même temps une faune et une flore caractéristiques et diversifiées.
    Des barrières empêchent toujours l’acès aux dunes pour permettre la reconstitution de la flore. Le lieu est enchanteur, il l’est un peu moins à marée basse où l’on a alors accès à l’ile à pied.

    Sur la commune de Saint-Coulomb, l’anse Duguesclin est l’une des plus belles anses de la côte d’Emeraude. La longue plage en forme de croissant s’étire entre deux pointes fleuries par les ajoncs. Sur la partie Est de la plage, le fort Duguesclin est érigé sur cette île accessible uniquement à marée basse.

    Sur le sable de cette plage, si fin, si doré et lumineux, les algues dessinaient des tableaux, comme une enfant je m’étonnais, je les admirais, et je les prenais en photos :

    sable_et_algues


    Des algues qui dessinent aussi des arbres, je n’en ai touché aucune, je les ai prises telles quelles :-)


    algue_arbre

    Je ne sais pas si c’est normal mais les os de seiche sont partout, il y en a plein !

    os_de_seiche

    Sur la dune :

    sur_la_dune
    Entre Dune et ciel l’ancienne barrière :

    dune_et_ciel

    Une pointe de dune et un beau ciel :

    P1010101-beauciel

    Derrière il y a la route, c’est moins sympa ;-)

    Un autre dans les dunes, des vieilles barrières :

    barriere

    J’aime beaucoup cette dernière photo, un peu comme un symbole.

    J’ai beaucoup d’autres photos prises dans cette anse au sable doux mais il faut bien continuer le voyage ;-)
    Je quitte à regret ce lieu, il est déjà tard, donc je ne me rendrai à Dinan que le lendemain. Je ne ferai d’ailleurs qu’y passer, il y avait vraiment trop de monde, c’est une ville superbe mais à visiter hors saison. Nous continuerons ensuite le voyage.

    Je rappelle que mes photos ne sont pas libres de droits et que vous n’avez pas le droit de vous en servir sans mon autorisation écrite.


    _______________________________________________________________________________

    Voir aussi :

    Bretagne côte d’Emeraude suite Taden et Dinan

    Bretagne côte d’Emeraude suite Erquy, Cap Fréhel, Saint-Cast

    Retour à la page d’accueil

    _______________________________________________________________________________



    4 responses to “Bretagne côte d’Emeraude”


    • Dom

      Quelle belle balade photographique.
      Merci Pépite !
      (Dis donc il fait froid dans l’est,
      moi j’avais 40° au pignon sud hier midi…LoL…


    • pepite

      Merci Dom :-)

      Je reconnais le finistérien (ou finistérois ?) quand tu parles de l’est pour la côte d’Emeraude ;-)
      Je peux te dire que quand on doit escalder les roches de la pointe du grouin la température même de 28 ou 29 degrés se fait sentir. Mais tu dois bien savoir ça. Je n’ai pas oublié les pointes du finistère, elles sont encore plus belles et plus étendues que la pointe du Grouin.
      C’est gentil d’être passé laisser un mot ça me fait plaisir :-)

      Mon rêve serait de faire toute la côte bretonne du nord au sud, par petites étapes, je vais bien y arriver un jour. Avec ma voiture maintenant bien équipée c’est plus facile, même si ma chienne n’est pas acceptée partout, en 5 mn je peux la transformer (la voiture) pour y dormir.


    • Andrep

      Veinarde ! Tu as eu du soleil, toi… J’ai vu que tu as fais quelques photos en n & b. Ça fait bizard de retourner vers le  »temps passé », mais j’en ai fait aussi et j’ai aimé, surtout que je profitais d’un ciel chargé de lourds nuages sombres mais avec cette luminosité toute bretonne. Comme je te suis à la trace, après le sentier des douaniers que j’ai entre-aperçu debut juin, je sais où j’irais l’année prochaine.

      Très belles photos !


    • pepite

      Merci André :-)

      Ta photo avec les gros nuages doit être superbe en noir et blanc :-)

      Je voulais voir plein d’autres choses mais je n’ai malheureusement pas eu le temps, ce sera pour un autre voyage.

      Si tu vas là-bas entre Saint Malo et l’anse du Guesclin il y a un lieu mythique à visiter, (il faut que je prenne un jour le temps de trier mes photos de Saint-Malo et la région que j’avais fait lors d’un précédent voyage), ce sont les rochers sculptés de Rhothéneuf le long de la mer (à 5 kms de Saint-Malo), ces rochers sont scultpés de personnages d’un autre temps, c’est l’oeuvre d’un prêtre, Aldolphe Fouré (1839-1910), devenu sourd et muet qui y sculpta des personnages dans le granit pendant des années en s’inspirant de l’histoire de la famille Rothéneuf composée de corsaires mais aussi pêcheurs, pirates et contrebandiers qui ont dominé la côte à partir du milieu du XVIe siècle. Tout est regroupé sur un seul lieu sur une surface d’environ 500 mètrres carrés à flan de falaise dominant l’océan, c’est vraiment étonnant.


     Leave a reply