• Sony RX10 III le meilleur bridge actuel, ultrazoom 24-600mm f/2.4-4 et 4K

    sony-rx10-III


    Je l’avais passé sous silence en attendant que les tests sortent, son plus gros concurrent restant à ce moment là le Panasonic FZ1000 doté d’un zoom 25-400 mm f/2,8-4 au prix nettement plus alléchant.

    Il s’agit d’un bridge imposant comme l’est le Panasonic, doté lui aussi d’un capteur 1 pouce Sony de 20 millions de pixels. Le capteur du Sony au format 1 pouce de dernière génération est de type Exmor RS qui devait s’avérer plus performant.

    Par rapport au RX10 II l’amplitude du zoom progresse, nous passons d’un 24-200 mm f/2,8 stabilisé à un 24-600 mm f/2,4-4 stabilisé. Plus de zoom à ouverture constante mais f/4 à 600mm c’est très très bien. 
    Le zoom du Panasonic FZ1000 plafonne à 400mm, ce qui donne au Sony avec sa version III un avantage certain si la qualité des images à 600mm reste bonne. Restait donc à voir si il s’agissait seulement d’une guerre de marketing ou si ce nouveau zoom faisait mieux passer l’addition.

    Son autre concurrent est le Canon G3X qui est également doté d’un 24-600 mm mais avec une ouverture f/2,8-5,6, son autofocus a la réputation d’être très lent et il n’a pas de viseur.

    Il faut saluer la distance minimale de mise au point du RX10 III qui est de 3 cm à 24 mm et de 72 cm à 600 mm. Pouvoir s’approcher à 72 cm avec un zoom équivalent à 600mm c’est plus que rare et bienvenu.


    RX10-III_dessus


    Sur l’objectif on trouve trois bagues, la première est dédiée à l’ouverture, la seconde à la mise au point et la troisième… au zoom. J’en connais qui vont être enchantés de pouvoir se passer du zoom électrique (également présent) pour pouvoir peaufiner leurs cadrages au millimètre près ;-)

    On retrouve évidemment les modes auto et modes scènes ainsi que les modes experts (PASM : programme, priorité ouverture, priorité vitesse et mode manuel) ainsi que l’excellent mode panoramique à assemblage automatique de Sony ainsi que trois boutons personnalisables. Dans l’angle inférieur droit du dessus du boitier la molette de compensation d’exposition bien pratique permet de régler celle-ci sans avoir à quitter le viseur.

    L’écran de 3 pouces est inclinable : il peut être incliné à 107° vers le haut et 42° vers le bas, malheureusement il n’est pas tactile mais je préfère un écran orientable à la fonction tactile sur un écran fixe.

    Le RX10 III est doté d’un flash intégré et bénéficie d’une fonction sans fil avec les flashs externes compatibles.

    L’appareil profite de nombreux joints d’étanchéité qui lui confèrent la mention « tropicalisée » (étanche à la poussière et au ruissellement).

    A noter : si l’obturateur s’étend de 30 secondes à 1/2 000ème de seconde l’obturateur électronique va jusqu’au 1/32 000ème de seconde et la sensibilité jusqu’à 12 800 ISO (mais ne rêvez pas à 12 800 iso c’est du sauvetage).

    WI-Fi / NFC pour le contrôle à distance et la capture, et aussi pour le transfert sans fil de photos sur un smartphone ou tablette Android ou iOS.


    Vidéo

    4K UHD (3 840 x 2 160 pixels) à 30 im/s avec un débit de 100 Mega bits par seconde, sans regroupement de pixels pour réduire l’aliasing. Parmi les fonctions intéressantes notons le focus peaking, le time code, le zébra,  les prises micro (3,5 mm) et casque. On trouve également sept modes créatifs dont la courbe S-Log2, particulièrement neutre, afin de travailler sur la dynamique en post-production, sortie HDMI non compressée.

    Le tournage en Full HD ou en HD reste bien sûr possible.

    Le RX10 III offre aussi un mode inédit de ralentis à 1000 images par seconde (mais en 1 136 x 384 pixels), ou des corrections temps réel d’obturateur électronique qui évite l’effet de déformation des verticales (rolling shutter) grâce à une puce de mémoire vive dynamique (Dram) intégrée. Celle-ci permettant également d’accélérer la lecture des données.


    sony-rx10-III-dos


    Dpreview a eu la bonne idée de mettre face à face trois boitiers : le Sony RX10 III, le Panasonic FZ1000 et le Canon G3X, nous allons donc savoir si le Sony vaut bien ses 1 600 € !

    Dans ses conclusions Dpr nous indique que le Panasonic est aussi bon que le Sony, mais ne va pas plus loin que 400mm. Donc, le véritable concurrent semble être le Canon G3X qui lui possède un zoom 24-600 mm f/2,8-5,6 offrant la même distance focale équivalente à 600mm. Dpr met l’accent sur le fait que l’objectif du Sony est nettement meilleur et que le zoom du Sony a une meilleure ouverture à 600mm : F/4.4 pour le Sony contre F/5.6 pour le Canon. Dpreview termine en disant : « Il est clair que le RX10 III dépasse la performance du G3 X, tout en offrant tout autant de polyvalence au niveau du zoom ». Surtout, la performance de la netteté semble être maintenue pendant toute la plage de zoom, jusqu’au télé 600mm, ce qui ne peut être dit pour l’un des autres boîtiers de ce test.

    Cartes mémoire : SD / SDHC / SDXC

    Batterie : NP-FW50 lithium-ion permettant environ 420 photos par charge.
    Dimensions : 13.2 x 9.4 x 12.7 cm (gloups, c’est gros !)
    Poids :  1051 g là ça va, si on voulait la même chose en hybride on serait obligé d’avoir plusieurs optiques et on dépasserait ce poids.

    Je vous ajoute une image cliquable pour que vous puissiez voir la qualité d’image à 600mm que délivre ce RX10 III en pleine résolution :

    perroquet

    Ça vaut vraiment le coup de la visionner en pleine résolution, n’hésitez pas à cliquer dessus et à l’observer à 100%.

    L’objectif s’avère donc de haut vol et comprend pas moins de pas moins de 8 éléments en verre ED (Extra low Dispersion), un élément Super ED et deux lentilles asphériques ! Ils n’ont pas lésiné chez Sony ! A part ça il est composé de 18 éléments en 13 groupes et le diaphragme comprend 9 lamelles pour des flous d’avant ou d’arrière plans onctueux.

    Pour ceux qui désirent savoir quel est le diamètre de filtre, il est de 72mm. On s’aperçoit que le zoom est un Vario-Sonnar, tiens tiens, ça me dit quelque chose ;-) Ahhh Sony sait toujours s’entourer de bons partenaires… Zeiss pour ne pas le nommer  ;-)

    Ceci étant dit, franchement au départ j’étais assez septique sur ce bridge, pourtant je sais bien que depuis quelques temps Sony sort l’artillerie lourde et nous surprend à chaque fois, et bien une fois encore je suis bluffée !

    Disponibilité du RX10 III : depuis avril 2016.
    Prix actuel : 1 590 € … cher, très cher pour un bridge mais si c’est pour sortir des images aussi bonnes que celle du perroquet tout en ayant un appareil photo polyvalent grâce son superbe zoom… finalement quand on y réfléchit bien, ça les vaut.

    Surement un excellent compagnon de voyage, à part qu’il ne rentre pas dans une poche ou un sac à main, dommage. Sony vous nous le sortez quand en version compacte ? ;-)


    Mise à jour février 2017

    Le Sony RX10 III fait parler de lui en bien, après Dpreview c’est ephotozine qui tombe sous le charme de ce bridge :

    Imaging Resource en dit : « A peine sorti de sa boîte, il couvre toutes les fonctions, du grand angle généreux au téléobjectif vraiment impressionnant. Le RX10 III est incroyablement polyvalent. »


    Mise à jour août 2017

    Le RX10 III a reçu le prix du meilleur appareil super zomm au grand prix Eisa 2017-2018

    Sony_rx10_III_prix_eisa_2017-2018



    30 responses to “Sony RX10 III le meilleur bridge actuel, ultrazoom 24-600mm f/2.4-4 et 4K”


    • pepite

      Vraiment dommage qu’il soit si gros ce boîtier, il semble réunir tant de qualités qu’il est vraiment tentant malgré son prix.

      Un autre exemple d’image en pleine résolution, regardez la netteté de l’oeil du flament rose et la structure du bec, cliquez sur l’image pour la voir en pleine résolution :

      flament-rose

      Un autre exemple à 1000 iso (non cliquable) :

      auto

      exifs : 1/160s · f/8 · 149mm · ISO 1000

    • Bonjour pepite !

      encore un beau et complet article. En effet, avec tous les nouveaux progrès techniques des bridges voire des compacts, la question de l’encombrement et du poids d’un reflex et de ses objectifs devient intéressante. Mais comme tu le disais dans un article précédent (ma petite macro, si mes souvenirs sont bons) le reflex garde quand un avantage dans la qualité ultime des images.
      Autre point que je remarque avec toi, c’est le prix des nouveaux APN proposé !!! C’est devenu très cher pour le commun des amateurs. pour avoir un bon appareil (grande ouverture, fichier raw, large focale, écran orientable, viseur) il faut maintenant compter un minimum de 1000 €, cela me parait aberrant mais si après quelques mois les prix baissent et se stabilisent. La photo à ce train va devenir une activité pour l’élite.
      Moi aussi pépite j’attends ce même appareil en plus petit et plus léger !!! en attendant je laisse le clavier et retourne prendre mon APS-C !
      Bon week-end !


    • pepite

      L’article où je disais que les reflex garde l’avantage est exact par rapport aux bridges et aux compacts, et encore quand on voit les images qui sortent des compacts Sony RX100 III et IV ça devient de moins en moins vrai. Les reflex garde encore quelques avantages par exemple en animalier sauvage ou en photographie sportive mais avec le nouvel hybride a6300 de Sony la donne risque de changer. Et si on compare aux derniers hybrides Sony full frame les reflex sont largement battus.

      Pour le prix, oui je déplore fortement cette hausse des tarifs ! Depuis presque un an ils ont subis une hausse énorme ! A part les reflex d’entrée de gamme et encore quelques hybrides ça devient inabordable :-(

      Bon week-end :-)


    • pepite

      Une aide précieuse pour l’utilisation à 600mm (ou moins) : Le zoom assist.

      La valeur par défaut pour le bouton C1 est le « Zoom Assist ».
      Le « Zoom Assist » vous permet de dé-zoomer rapidement à la focale de 24mm si vous perdez la trace de votre sujet. Appuyez et maintenez enfoncé le bouton et l’objectif effectue un zoom arrière et grise la zone du cadre non inclus à la distance focale que vous avez. Ensuite, tout ce que vous devez faire est de placer votre sujet dans la zone non-grisée, lâcher le bouton et l’appareil photo fait un zoom avant sur votre longueur focale d’origine. Voilà qui est très utile car il arrive assez souvent quand on se met en plein télé d’avoir du mal à retrouver notre sujet. On sent que Sony travaille avec des ingénieurs qui sont aussi des photographes.

      _____________

      Une video faite avec le RX10 III, pas très intéressante au début mais ça s’améliore ensuite :

      ——> youtube_Sony_RX10_III

      ______________

      Un article de prise en main rapide avec de jolies photos, l’article est en anglais mais ce sont surtout les images qui sont intéressantes :

      Sony_RX10_III_prise_en_main_et_images_test

      La macro de fleur est impressionnante ainsi que quelques images de qualité vraiment bluffantes où la finesse des détails ressort de façon parfaite (à regarder en grand en cliquant sur l’icone d’agrandissement sur le site en lien), je note tout de même une dynamique inférieure aux capteurs des hybrides Sony APS-C et Full frame, sur certaines images on voit bien que les hautes lumières ont grillé mais en compensant l’exposition et en exposant pour les hautes lumières dans les cas difficiles à fort contraste cela devrait pouvoir se corriger. En tout cas Sony a doté son appareil d’un objectif 24-600mm de très haut vol. Dpr a raison, le Sony dépasse largement ses concurrents (Panasonic FZ1000 et Canon G3X). Malheureusement sont prix dépasse aussi largement celui de ses deux concurrents.

      J’en ai profité pour corriger les fautes que j’avais faites dans mon article, pfuuu Pépite il faut se relire ;-)

      J’allais dire une bêtise : Pourquoi avec une taille de boitier comme celle-ci Sony n’y a pas intégré un capteur APS-C ce qui permettrait de mieux gérer la profondeur de champ quand on veut vraiment isoler un sujet bien net sur un fond flou ?… Je suis vite revenue dans la réalité : Pfuuu c’est sans compter sur le diamètre et la longueur de l’objectif qu’il aurait fallu lui adjoindre et qui aurait été nettement plus imposant et surement pas aussi qualitatif… et de plus le prix serait devenu stratosphérique ! Pas réveillée de matin ! A moins que ce ne soit le temps d’automne… heuuuu on est au mois de juin après demain et on compte toujours les journées ensoleillées, je dois encore hiberner ;-)

      Sony une fois de plus a mis la barre très haut mais comme d’habitude, comme Panasonic et Sony se font concurrence sur les compacts et les bridges, et que Pana utilise les capteurs Sony pour ses bridges nul doute que Panasonic va vouloir surenchérir, cela ne m’étonnerait pas que d’ici quelques mois Panasonic nous sorte le même, avec le même capteur, en version Panasonic et pour moins cher. Question : Est-ce que Panasonic va arriver à sortir la même qualité de zoom ???
      Wait and see ;-)

      _______________

      Maintenant revenons sur le prix

      Certes le boitier est cher mais on peut le voir d’une autre manière.

      Existe-t-il un télé équivalent à un 600mm/f/4 ? Oui chez Canon mais… la distance minimale de mise au point est de 4.50 mètres, il pèse à lui tout seul 3.920 kg et surtout il vaut… 12 100 € (non, non il n’y a ps un zéro de trop).

      Le modèle Sony (RX10 II)précédent a montré qu’on pouvait monter à 1600 ISOs et même plus.
      Combien d’objectifs faut-il pour avoir l’équivalent en FF ou APSC ? A quel prix (en plus des 12 000 € du 600mm) ?

      Du coup on relativise ;-)

      Je suis d’accord (avant que vous me le disiez) l’écran aurait pu être tactile et monté sur rotule pour être vraiment orientable en tous sens (sur le futur RX10 IV ?) Il faut bien en garder sous le coude pour le prochain, pfuuu ce marketing ) mais tel qu’il est, il comble tous les besoins (et les rêves) de beaucoup de photographes.(Et si on est patient attendons la réaction de Panasonic comme je le disais plus haut mais à force d’attendre… pendant ce temps là on ne prend pas de photos ou on en loupe qu’on aurait pu prendre avec cet ultra-zoom.

      D’accord d’accord avec un capteur 1 pouce on a pas la même gestion de la profondeur de champ qu’avec un capteur Full frame et j’entend déjà certains me dire que c’est incomparable, et bien moi je pense aussi à mon dos, combien vous avez dit niveau poids pour le 600mm Canon sans le boitier, plus de 3 kg non ? Adieu les balades bucoliques. Et puis le prix du 600 Canon alors là jamais !

      Alors cher ou pas cher ce RX10 III ? Tout dépend comment on analyse les choses finalement ;-)

      Pour être vraiment franche quand je vois la qualité des images et de la netteté sur les détails, la conception du boitier, ça me fait craquer (à part sa taille), par contre quand je vois les flous d’arrière-plan sur certaines images je trouve que ça manque d’ontuosité, c’est normal vu la taille du capteur, donc on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre, ça reste encore un rêve pour moi qui suis très difficile. Mais il y a quelques années aurait-on envisager de prendre des photos correctes à 3 200 iso voire plus ? Aurait-on imaginer que de telles plages focales soient possible ? Alors tout est possible, on arrête pas le progrès. Par contre je ne vois pas l’intérêt de faire la course aux pixels et j’ai bien peur qu’ils continuent de ce côté là, franchement qu’est-ce que ça va nous apporter de plus des capteurs de 100 millions de pixels (pour bientôt) ?!

      _________________

      Encore des exemples d’images, vous pouvez les télécharger et les regarder en affichage 100% :

      —–> DPr_exemples d’images

      Tout n’est pas pris dans de bonnes lumière et les photographes de DRr sont capable du pire comme du meilleur ;-)
      Mais certaines photos sont à voir en grand, Sony a fait tout de même très très fort (et mieux que certains reflex).

      C’est tout de même un super bon boitier ! Surtout pour un ultra-zoom ! Quand je vois qu’il y a encore des détails dans les zones d’ombres de la 7ème image (certes ce n’est pas une jolie photo), avec une compensation d’exposition de moins 2.7 finalement la dynamique de ce capteur est loin d’être mauvaise.

      Surprise aussi par la première photo de concert, à 12 800 iso, certes comme on s’y attend, très bruitée mais encore exploitable en petit format. A 4 000 iso les photos semblent tout à fait exploitables et elles le sont parfaitement à 1600 iso (premier escalier). J’ai regardé aussi de près une des photos de girafe qui essaie d’attraper une feuille de salade prise à 5 000 iso c’est encore exploitable en petit format. Etonnant pour un bridge.

      Je n’échangerai pas mon A7 full frame contre le RX10 III mais pour moi ce dernier est un super complément en second boitier pour éviter l’achat de multiples optiques et les moments où l’on a pas besoin d’un boitier de course.

      Bonne visualisation :-)

    • Bonjour pépite,
      Encore un article très intéressant, ce bridge allie beaucoup de qualité, mais malheureusement le prix laisse un peu perplexe, à ce prix à qui est-il destiné? l’amateur cherchant un bridge réfléchira plusieurs fois avant d’investir une telle somme et aussi son encombrement ne le destine pas à être trimballé partout.
      Ce n’est que mon avis, mais je pense que pour le poids et le prix mieux vaut de diriger vers un apsc, voir un FF, on perd ce zoom mais on gagne en poids et en qualité pour des agrandissements.

      Amicalement
      Bruno


    • pepite

      Bonjour Bruno :-)

      Je suis d’accord c’est très cher et l’intérêt premier de ce boitier est son ultrazoom 25-600mm Zeiss, sinon il est certain que l’on trouve nettement plus abordable et compact avec les hybrides Sony a6000 (environ 600 € avec le zoom 16-50mm équivalent 24-75mm) ou même a6300 (haut de gamme à 1 300 € avec le zoom 16-50mm) dotés d’un capteur APS-C, par exemple ou avec certains micro 4/3 (Olympus OM-D E-M5 II (1250 € avec le 14-42mm équivalent 24-84mm ou E-M10 II (environ 530 € avec le 12-42mm équivalent 24-84mm) ou encore Panasonic GX80 pour rester dans des appareils peu encombrants, mais après si on ne veut pas se contenter de l’objectif du kit, il faut investir en plus ce qui au final revient aussi cher (voire plus si on veut le 100-400mm Panasonic ou le très gros et très cher 300mm Olympus), quant au reflex un 600mm est carrément hors de prix.

      Il se destine donc plutôt à ceux qui veulent un très gros télé pour un prix (en comparaison) contenu.

      Evidemment le commun des mortels ne mettra pas 1600 € dans un bridge, je pense qu’il est plutôt destiné aux experts qui veulent profiter d’une très large plage focale en un seul objectif ou à ceux qui aimerait un 600mm sans y mettre 2500 € (le prix du 300mm Olympus équivalent 600mm) voire plus.

      Après il y a le choix du reflex avec un zoom comme le Tamron 150-600mm f/5-6.3, 1 000 € mais sans le boitier reflex, et on dépasse encore le budget du Sony RX10 III avec l’appareil photo et en encombrement on est encore plus lourd (Le TAMRON 150-600mm SP f/5-6.3 pèse 1.9 kg) et est gros.

      Celui qui peut se contenter d’un zoom qui s’arrête à 200mm (ou 400mm en compact ou en bridge) aura évidemment le choix et pour beaucoup moins cher ;-)


    • pepite

      D’autres exemples d’images en pleine résolution (patientez le temps que ça charge) qui vous montre la plage de zoom et la qualité des images à différentes focales :

      24mm equivalent. 1/1000sec f/2.4 ISO100 :
      —–> keyassets_exemple_image

      247mm equivalent. 1/200 sec f/4 ISO 100 :
      —–> keyassets_exemple_image_2

      600mm equivalent. 1/200 sec f/4 ISO 100 :
      —–> keyassets_exemple_image_3

      88mm equivalent. 1/2000sec f/3.5 ISO100 :
      —–> keyassets_exemple_image_4

      24mm equivalent. 1/1000sec f/4 ISO100 :
      —–> keyassets_exemple_image_5

      85mm equivalent. 1/100 sec f/8 ISO 100
      —–> keyassets_exemple_image_6

      390mm equivalent. 1/250sec f/4 ISO 1250, portrait
      —–> keyassets_exemple_image_7_portrait

      Bien attendre que la photo ait complètement terminé de charger.

      Bien sûr mon Sony A7 Full Frame fera mieux mais je n’ai pas la plage focale du RX10 III, comme le disait Bruno c’est une question de choix et de la taille des tirages papier que l’on désire faire, sur du 40 x 60 cm à mon avis ça passe haut la main. Sur des écrans de TV ou d’ordinateurs on ne se pose même pas la question même en plein écran ce sera impeccable.

      En fait nous sommes de plus en plus exigeants mais à l’heure actuelle combien d’entre nous font des tirages supérieurs au A3+ ? Je dirai même pas 1 pour 1000 et encore.


    • cyril

       » nous passons d’un 24-200 mm f/2,8 à un 24-600 mm f/2,4-4 stabilisé » !!!!

      Dois je comprendre que le RX10 I et RX10 II ne disposent pas d’un optique stabilisé ????


    • cyril

      au vu des commentaires cités plus haut, et moi meme utilisateur d’un RX10 II (oui j’ai un peu les boules, j’aurai du attendre), j’en profite pour préciser que cette série d’appareil sont avant tout de fantastiques cameras video, doublé d’un bon appareil photo, et non l’inverse.


    • pepite

      Si si les RX10 première et seconde versions ont également un objectif stabilisé, en écrivant en gras « 24-600 mm f/2,4-4 stabilisé » je voulais mettre en avant la plage focale plus étendue et non le fait que l’optique soit stabilisée. Je vais rajouter stabilisé derrière la plage focale du RX10 II comme ça il n’y aura pas de confusion possible.

      Par contre pour moi c’est avant tout un appareil photo doté en plus de belles qualités vidéos (qui sont encore meilleures avec les full frame Sony mais pas pour le même prix).


    • cyril

      Sur que les A7, c’est un autre monde !! Le A7S II est un reve pour moi !!


    • pepite

      Et tu ne dois pas être le seul ;-)

    • Je comprends bien pépite que la personne voulant un long télé fera ce choix avec un prix contenu!!
      Mais je n’ai jamais utilisé un si long télé, dont je ne serai que faire avec, je suis plutôt sur le paysage et un grand angle et un zoom allant jusqu’à 300 mm me suffit amplement.
      La A7 avec le 28 f2 me va très bien surtout qu’il n’est guère plus gros que mon fuji XE1 que je remplacerai certainement un jour par un sony apsc pour pouvoir mettre les optique FE 70-200 dessus, mais là il me faudra trouver une bonne occasion!

      Pour revenir au sujet
      Les photos et la définition de ce boitier sont vraiment superbes.
      Sony a bien réussi son coup encore une fois!

      Bonne soirée
      Bruno


    • pepite

      Je comprends parfaitement ton point de vue :-)

      J’apprécie aussi énormément le faible encombrement du Sony A7 :-)

      Bonne soirée Bruno


    • cyril

      salut Pepite,
      sans vouloir abuser des précieux conseils de ton blog, il se trouve que je suis sur l’achat d’un A7S II nu d’occasion de 2015 a 1500€ !!

      Je n’aurai que 2 questions :
      est ce un bon prix
      est ce que le gain en qualité video sera sensible par rapport a un RX 10 ?

      En sachant que je compte lui adjoindre pour commencer le ZEISS 24/70 OSS.


    • pepite

      l’A7s en boitier nu vaut actuellement en neuf environ 1 960 €. Il faudrait savoir si il a été beaucoup utilisé ou non, essaie de discuter le prix et de l’essayer avant.

      Oui tu auras un gain en vidéo c’est évident surtout dans les hautes sensibilités et les images en ambiances sombres, c’est par excellence un oiseau de nuit.


    • Cyril

      Merci de tes renseignements, mais je parlais bien du A7S « II » et non de la 1ère version.
      À vrai dire j’hésite énormément avec le A6300 !! Qui avec un optique me reviendrait moins cher !!

      Arffff !!! Dur dur !


    • pepite

      Pour un A7s II ça parait irréel pour un appareil d’environ un an, c’est un magasin ? Il te le garantit ? Tu peux l’essayer ? A ce prix ça paraît presque trop beau pour être vrai.

      Je pense que tu serais aussi très content avec un a6300 mais il est apparemment en rupture de stock chez pas mal de vendeurs.


    • pepite

      Suite aux problèmes dus aux séïsme sur l’usine de capteurs Sony le Sony RX10 en version III est pratiquement introuvable à l’heure actuelle.

      Dire que Sony a racheté Minolta il y a 10 ans, et que de chemin parcouru depuis ! Pas cool ce séisme pour leur anniversaire.


    • Cyril

      5 ***** sur  » les numériques « , d’après eux, y a vraiment un gap de franchi avec ce modèle !!
      Tant pis, je viens de prendre un A6300, qui se débrouille pas mal non plus !!


    • pepite

      L’a6300 est la gamme au-dessus au niveau du capteur, ne regrette pas ton choix.

      L’avantage du RX10 III est surtout son excellent objectif ultra-zoom mais le piqué des images est encore meilleur avec l’a6300 et surtout il sera plus facile de travailler sur la profondeur de champ avec des objectifs à grande ouverture avec le capteur APS-C de l’a6300 qu’avec le capteur 1 pouce du RX10 III.


    • Jean Claude

      Bonjour,
      Merci pourl’article sur cet appareil remarquable !
      Il me semble qu’il y a un problème avec l’image du perroquet. Celle ci aurait bien été prise avec ce zoom mais à une focale de 220 mm :

      —–> Perroquet exif

      je suppose que c’est une image de chez Sony…


    • pepite

      Oui mais c’est sans compter le coefficient multiplicateur du capteur 1 pouce, 220mm étant équivalent à 600mm avec les capteurs de cette taille ;-)

      Pour obtenir la focale réelle des objectifs :
      Le coeff multiplicateur pour les capteurs de compact 1/2,3 est de 5.6
      Le coeff multiplicateur pour les capteurs de compact 1/1,7 est de 4.6
      Le coeff multiplicateur pour les capteurs d’1 pouce est de 2,7.
      Le coeff multiplicateur des capeurs micro 4/3 est de 2
      Le coef multiplicateur des capteurs APS-C est de 1.5 chez Nikon, Pentax, Sony
      Le coeff multiplicateur des capteurs APS-C Canon est de 1.6

      Une focale de 220mm avec un capteur 1 pouce est donc l’équivalent d’un 594mm en plein format 24×36 (donc pas loin des 600mm).


    • Aymeric

      J’aimerai me prendre le Sony pour faire pas mal de Vlog. Est ce que l’écran peut se retourner pour avoir un retour d’image face à la caméra ? Si non quel appareil de même gamme me conseil tu pépite ?


    • pepite

      Je ne pense pas vu que le viseur est proéminent.


    • Jim

      Bonjour Pépite
      Félicitations pour toutes ces analyses.
      As t’on une idée à ce jour de la date de sortie du RX 10 IV et si oui des évolutions à venir et dans quel budget ?
      Merci d’avance pour la réponse.


    • pepite

      Bonjour Jim et bienvenue :-)

      Je sais que beaucoup attendent effectivement la sortie du RX10 IV avec un capteur encore amélioré, en principe il devrait hériter du capteur du RX100 V. Pour le budget ça tournera forcément à peu de chose près dans les mêmes prix que le RX10 III. Par contre pour la date je n’en sais rien du tout. Les rumeurs parlent de la sortie de la version IV avant la fin de l’année mais rien n’est certain.


    • ERIC Barthod Malat

      Bonsoir Pépite
      Encore moi.
      Je veux apporter quelques précisions à ma demande d’hier.
      Je pars en Irelande l’année prochaine en vacances.
      Et je me pose des « megas » questions sur le matos.
      Soit je pars avec em1+14 150,soit em1 avec 12 50 oly et em10 avec 40-150 basique mais bon quand même.
      Soit Sony rx10 III que je m achèterais pour l occaz .
      Encombrement moindre que les 2 Olympus et moins de poids aussi au total.
      Je sais que le capteur est plus petit mais les images sont superbes quand même et sur des sujets en proxi ou macro c’est fort!!!
      L’amplitude à 24 me botte et 600 je suis pas sûr du besoin étant plus paysage qu’animalier.Après je peux trouver l’utilité!!!!
      Je ne suis pas super technique mais ce boitier m a l’air balaise et le tout en un de qualité que je cherche c’est peut-être lui?
      Excuse moi pour ce second message,je vais te sembler un peu insistant.
      En tous les cas ton conseil m’est tjrs précieux avant de décider.
      Surtout que là ça coûte « bonbon » :-) :-)
      belle soirée bon week-end


    • pepite

      Bonjour Éric :-)

      Il faut bien avouer qu’au prix où il est actuellement (environ 1300 euros) c’est une super affaire, la sortie du RX10 IV ayant fait baisser son prix (le RX10 IV étant à 1 950 euros).

      Tu as raison de préciser que tu dois faire un voyage en Irelande, car en voyage le bridge avec un tel objectif est l’idéal. Quand je pars en voyage j’emporte toujours plusieurs appareils et toute une panoplie d’objectifs et finalement je me sers toujours à 95% d’un ou deux boitiers maximum et surtout de ceux que j’ai équipés du zoom à la plus large plage focale.

      Le RX10 IV est complètement similaire en extérieur au RX10 III mais Sony l’a encore amélioré :
      Sony a mis l’accent sur la cadence et l’amélioration de l’autofocus. Le mode Rafale passe de 14 im/s sur le RX10 III, à 24 im/s en rafale avec le RX10 IV avec suivi AF et mesure de l’exposition tout le long de la séquence ce qui intéresse plus particulièrement les photographes sportifs ou animaliers. Il est même possible d’engranger quelque deux cent quarante-neuf Jpeg à 24 im/s avec le RX10 IV.
      Cette hausse des performances s’explique par l’arrivée du processeur Bionz X, mais surtout d’une puce DRAM intégrée au capteur Cmos Exmor RS empilé qui conserve la définition de 20 Mpxl des précédentes générations.
      Pour le RX10 IV le processeur et le système AF sont hérités du très « sportif » Alpha 9 ce qui promet une rapidité de l’autofocus de haut vol. La version IV a également encore amélioré la vidéo.

      Mais ce sont les seules différences avec la version III, pour du voyage la différence de prix ne me semble pas être en faveur du IV vraiment très cher si on a pas besoin de telles performances de vitesse en autofocus.

      Pour des voyages au vu de la différence de prix je pense que la version 3 est idéale. C’est vraiment un très bon choix et je pense que tu en serais content si tu l’achètes.

      Il est certain que si je devais acheter un bridge c’est le IV que je prendrais mais pas au prix où il est ! Je me rabattrais donc sur le la version III et ça reste le meilleur bridge du marché (avec le IV) et à un prix qui est devenu très attractif vu toutes les possibilités et qualité qu’il offre. A toi de voir suivant ton budget et le type de photos que tu prends le plus.

      Concernant la tropicalisation les deux appareils profitent de nombreux joints d’étanchéité, Sony ne va pas jusqu’à les dénommer « tropicalisés » mais ces joints doivent lui permettre de prendre tout de même des images sous une très petite pluie fine à condition comme pour tout appareil de bien l’essuyer après et de ne pas rester une demie-heure sous la pluie. Idem pour la poussière. En tout cas ces joints d’étanchéité sont un plus.


    • ERIC Barthod Malat

      Merci pour les infos.
      Type de sujets ou thèmes préférés le paysage et la nature.
      Un peu d urbain et en Irlande j’en ferai pas mal si on va à Belfast comme prévu.
      Le 4 n’est pas utile pour moi tu as raison et trop cher.
      Le 3 est ma limite et je devrai ruser pour me l’offrir et justifier une telle depense à Madame :-)
      beau dimanche et encore merci.
      Je vais faire une tirelire :-)


     Leave a reply